L’Encyclopédie/1re édition/FROTTER

◄  FROTTEMENT
FROTTIS  ►

* FROTTER, voyez l’article Frottement.

Frotter, en terme de Batteur d’or, c’est achever d’ôter avec un morceau de drap les parcelles d’or que le couteau n’a pû faire tomber des bords des livrets.

Frotter, (Fondeur de caracteres d’Imprimerie.) façon que l’on donne aux caracteres d’Imprimerie. Les lettres ne sortent pas du moule si unies, qu’il ne reste aux corps quelques bavûres qui les empêchent de se joindre. Pour ôter ces superfluités, on les frotte sur un grès préparé pour cela ; ce grès qu’on appelle pierre à frotter, fait la fonction d’une lime. Les petits grains qui sont dessus enlevent tout ce qu’il y a d’étranger aux corps desdites lettres, & les unit des deux côtés qu’elles doivent s’accoller. Voyez Pierre servant aux Fondeurs de Caracteres : la fig. 7. de la troisieme Plan. du Fondeur de caracteres représente la meule de grès sur le plat de laquelle on frotte les caracteres après que le jet en a été séparé. On ne frotte le caractere que sur les faces latérales, & non sur les faces d’en-haut & d’en-bas.

Frotter, en terme de Formier, c’est donner la derniere façon à la forme, pour la mettre dans sa perfection ; ce qui se fait avec un frottoir de peau de chien de mer. Voyez Frottoir ou Baton.