L’Encyclopédie/1re édition/FRANCKENDAL

FRANCKENDAL, (Géog.) petite, nouvelle, & ci-devant forte ville d’Alsace, dans les états de l’électeur palatin. Les François la prirent en 1688, & la démolirent en 1689 ; elle fut rendue dans cet état, par le traité de Westphalie à l’électeur palatin, qui ne l’a guere rétablie ; elle est proche le Rhin, à trois lieues d’Heidelberg & de Spire, N. O. Long. 27. 4. latit. 49. 28.

Heidanus (Abraham), grand partisan de Descartes, naquit dans cette ville l’an 1597, & mourut professeur à Leyden en 1678. Sa théologie chrétienne a été imprimée l’an 1686, en 2 vol. in-4°. (D. J.)