L’Athlète des pompes funèbres


L’Athlète des pompes funèbres
Poème en cinq chants
1918



Je dédie cet ouvrage
à
WALTER CONRAD ARENSBERG


Francis Picabia.






 
Le goût est fatigant
comme la bonne compagnie.
F. P.


CHANT I

Eau salée

 
Le palmier des épouses inondées,
tourne vers moi la route prodige
des épines sans café, qui chantent
des bracelets liquides.
Dans mon veston, au milieu des poches
distendues par l’hypothèse,
les water-closet sur un doigt vide
regardent les hésitations escabeaux
des symboles faucons
et du chapeau modèle.
Hypothèse éplorée du grillon poisson
de plaisir en pétales hachés,
les plantes du mari altérées
en herbe ferment les yeux de l’appareil
spécialisé.

Entre les deux sexes
végétaux monaiques
qui grignotent une vierge,
l’écume aux ongles arrêtés
brille dans l’origine de ma demeure,
immense promenade éperdue
dans le petit magasin anglais
des courses,
où les joueurs autour de mon corps
séparent le ciel avec le soleil.
Le détective prévu à deux millimètres
emmêlés au vent de la vulve,
me fait souffrir.
Noyaux d’aloés salis à la cuisine
des gros chiffres,
j’ai surpris le directeur du bouton
en cage escalade,

parfumé par la datte
de la montagne neigeuse
palpitante le soir
au corps gonflé d’oiseau.
Beaux jusqu’à mes poignets,
des oasis femelles
sur mon dos représentent
une petite sole cause naturelle
de voir le timbre de précaution
taillé en soubrette.
J’ai eu le temps d’épouser le mur de l’odeur
à courte distance du moineau
vêtu en vantardise.
Ses feuilles anormales, parasites étranges,
contiennent les faits divers
dans une campagne lourde de nerfs.

Le noyau dans l’inconnu banal,
c’est la seule vérité plus loin
en embryon de crevettes libellules,
véritables amantes
d’un accident génital d’album
mangé aux dépens de son compagnon
pacifique à l’état intégral
car vivre sans être féroce
comme l’amour
décolore les voyages,
laitance du rut de l’hiver.
La nourriture polygame
des mouches microscopiques
exerce la conclusion d’une dissertation
submergée à l’heure renversée.
Télégrammes habitués,
but unique du rôle des ouvertures

distendues
dans la cour embarrassante
du revolver modeste
sur l’autre face,
les amoureux des doléances
du verre de porto
passent le quart d’heure
illustre d’une lame désintéressée
à cinq pages,
triomphant dans le vide
des poignées de main
de l’envie boutonnée de la police,
avec une cigarette de facteur ! ! !
Morceau gâteau sur dix minutes
en haut, glacé de peur
dans un coin d’alphabet

j’aime avec vous comme le feu
et le piano
la révérence de l’orpheline négligée.
L’Église avec un lorgnon
veut embrasser le fichu de la victoire
originale d’un coup de lunette
de roman français par le paquet
pendant la nuit du panorama,
pareille avec ses larmes sans suite
de reproches
à haute voix au rondo du visiteur
effrayé dans l’escalier sincère du poète
ridicule en clin d’œil.
La musique réfléchit la réalité
extérieure du guide affamé d’horreur.



CHANT II

Tire boutons

 
Ribémont Dessaigne bonjour !
je pense les deux mains dans quelque chose
que vous m’embrasserez sur les lèvres du général
saccadé dans la salle des applaudissements
oiseux qui perdent connaissance.
Bain de plaisir., flambeau dans la cuve
carbo-gazeuse exclusivement sans but
symbolique le musicien escalade Fatima,
dans la nuit ridicule du thé sincère
où sont gravés les violons blancs ;
emporter une histoire pour deux
à force de joie dans la chevelure
des syllabes,
montre un téton froid embroglio

coiffé d’une casquette télégramme.
Notaire derrière une tapisserie de crânes
venez vite :
le sang éveille les touches du bureau d’honneur
en riant avant d’héberger
le cambriolage du tilleul en toiture.
Les stores des semelles bien fondées
assugetissent l’exactitude supérieure,
à la seule joie des pieds victorieux
venant de l’étage des cordes autoritaires ;
hôtel d’une demi-heure flegmatique,
le lustre s’enfle d’outre part
dans le salon commun,
maugréant de rares mots
au chasseur de bar.

Sans crier mon opinion
qui est nécessaire dans l’antichambre
en surprise automobile
cet après-midi
chaque matin feuillette
ses pinceaux ;
rien au monde que le péristyle
des malheureux financiers
océaniques malades, sauf nous,
un instant où les laboratoires
aménagés de pudeur
sont plus peintres que moi.
Voulez-vous parler ?
Nerveuses de leur chapeau de succession,
les aisselles des ventres à bande,

dans le rythme poilu remuent
le chef-d’œuvre des fards
stéréotypés des sueurs du dernier acte.
Tout le monde ému de la douce méthode
polit dans l’épaule
en poche vide de prudence,
comme une urne de jasmin
ou d’oiseau hérisson.




CHANT III

Noix de coco

 
Assembler leurs nuances
assises ensemble en disant amies,
cueillir la promenade
d’une jatte de lait,
rouge en câble de vieux Tramway

C’est jouer avec l’impatience
du badaud d’une génération.
Il n’y a pas de vérité ressemblante.
Née la lumière, les étoiles jouaient
avec un sage libertin
d’ambitions du ciel odeur.
Ils lisent les nuages édifices
de l’intelligence
divine ou imagée.
Dieu adore le vrai
comme un être simple ;
son cerveau réduction du surhomme
ressemble à moi-même
sous le beau calorique de l’âme.
Je suis ma résurrection
et comme un bourdonnement

charmant au ciel des sots disciples
de mes voyages thaumaturges
de divagations oreilles
dans l’église du bonheur me font mal ;
c’est pourtant une voluptueuse
ma main que l’on oublie en souriant.
L’état sauvage se dresse,
mais si lentement comme moral,
qu’un jour les mêmes pensées
de ma divinité au milieu du lit
des lilas
respireront mon admiration.
Les jeunes femmes compagnes du fleuve logique,
viennent comme une tache sur l’eau
pour gagner un monstre enfumé
d’amis aimables
dans l’ordre du suicide courage

La lâcheté est la feinte
des mots visibles dans les os.
Te donner ajoutera des choses tristes
à mes paroles
dans la salle tiède des enfantillages
immortels.
La curiosité d’une blonde
dorée aux pieds légers
dans la clé d’un voyage serrurier
arrive par le trou de mon oreille
à la cuisine des témoins en voyage
où j’ai connu
la volupté de l’envie productive. ―
J’ai vu le créateur en abondance
extérieure au péché.
Rayons de la sagesse
si vous comprenez la ressemblance de vérité
en même temps que les fleurs
de la promenade

sous le poids d’un paquet
en feuille parisienne
énorme suivant l’émotion
du tapage connu
fermez la fenêtre
que risquons-nous ? ―
Derrière elle,
la République de l’hôtel de ville
des militaires insaisissables
victimes du crime de dissimuler
la mystérieuse femme de ménage,
offre aux inspecteurs de l’ordre
désemparé de toute la ville
de démêler les motifs.
C’est le sens
logique mais le drap glisse
aux pieds du Dieu
flegmatique
aspect physique de chemise

molle au bord des inquiétudes
du grand mathématicien
au plus inaltérable bon sens.
Je regrette de n’avoir pas rencontré
dans ma vie l’apôtre un peu nerveux
de l’alphabet
du médium espace d’une minute ;
car attacher une importance
anéantirait toutes les routes directes
et aussi les sentiers de l’éternelle question ;
la lumière.




CHANT IV

Pain d’épices.

 
J’enseigne des mensonges
Dieu créa le ciel et la terre.
Nous sommes fatigués Dieu et moi
des théories déplaisantes.

Les merveilles sont une explication
des gorges froides
qui suspendent
indéfiniment la transmission de pensée,
certains que le créateur
n’est pas un petit enfant
qui s’amuse avec moi par sympathie.
Lutter ne saurait découvrir l’oxygène
car le cœur
dans cette circonstance fait respirer le poumon.
C’est un autre milieu
et voilà tout.
Il y a pourtant le doigt délicat des femmes
qui imposent la lumière
pour suivre les routes
départementales des frissons de la tête
sans échanger des confitures
en plein air le soir dans l’allée voisine,
Des branches cassées

guettent dans un bouquet
à l’ombre des succès de l’entreprise.
Les supplications charmantes
des femmes invraisemblables
m’imposent la lumière d’étudier
minutieusement le timbre.
Le cocher commissionnaire persuadé
de cette affaire officielle rejoint
la journée après le dîner du bridge
sous le poids d’un paquet.
Fièvre de prisonnier
endormi à l’heure des cambrioleurs
de la Guyane
comme le ruban rouge étrangement
général des billets Charlemagne
en pièces d’or.
Retentissement noirâtre je reviens sur mes pas
à un carrefour de terreur
déguisement

de l’indifférence avec le souci sur le siège
qui fouette l’heure réclamée
dans la salle à manger.
En silence les yeux au sol
sur un ton d’impatience célèbre
dans un piège
ma main
se lève pour boucler la valise
de la nuit précédente.
Si je ne m’abuse nous devons
attendre nos considérations
dans cette pièce pour l’amour
de sourire aux pires Dieux
fatigués d’avoir dit leur messe.
Comprenez-vous cette affaire
d’un bal costumé sur un regard complice
évadé de ressources inutiles
à l’en-tête d’un hôtel

descendu d’un serpent agenda
signataire en chambre de vieilles
indications qui flambent
la précaution de sécher
l’encre derrière moi ?
Cette capitulation de pavillon
femme de chambre
laisse le champ libre
à cinq nouveaux domestiques.
Quelles relations !
Dans une de mes rêveries
invisibles et uniques
la tête sur un sac
quelques plumes en souvenir
de la moitié du monde en ruine
écrasent le vieux château
éprouvé par de nobles religieuses
avec le relevé
violoncelle pour orchestre complet

Je me suis enfin contraint à venir
moi-même au monde
contre la volonté de l’amour-propre
dans un despotisme Européen,
Car non seulement
j’ai des archives en Messaline
dans l’extase
mais aussi dans un restaurant
de nuit
Donnez-moi votre bénédiction
par le signalement
de l’amant de mon choix
ardente réponse
des petits billets tendres




CHANT V

Châteaux de cartes.

 
Vénus le soir
est sage au moment intelligent du repas.

le coin de rue vacuummisé par des professeurs
surnaturels, et la gloire éducative
de l’avis du printemps nouveau.
Comme on se comprend
puisqu’il s’agit
de moi ! ! ! ―
L’application d’une éponge
récidive le spasme
liquide de l’air au milieu
du repas dans mon esprit
en bain chaud
par une saillie de l’œsophage normal.
Le jour épuisé d’un court instant
parcimonieux
échappe à la sagacité du lecteur
d’esprit

enchaîné sur l’avenir de l’horloge
des récréations
dans un empire missel.
Cette musique d’épigramme
répand une odeur de vertu, parfum
nécessaire de la sagesse qui se cabre
sur la surface des citoyens
à la longue vision en œdème.
Cela peut devenir
un tic de bouche fermée.
Attention d’avaler de l’air en face
des magnifiques costumes
saumon mélancolique.
La jolie française au menton rond
guillottine la présentation
d’un autre homme de marque.
Une demi-heure
ma chérie avant de présenter

mes lettres de créances fraîches
et mêmes froides.
La meilleure des boissons dans l’eau
c’est un guide averti
qui devient cramoisi
à la plus légère augmentation
de chaleur tête de Méduse
où les cœurs se changent en rayons
c’est-à-dire dans le port.
Nous sommes tous sans passions
les routes fréquentées
ne naissent pas
et le plus puissant
n’a plus la faculté
de sentir.
Les yeux des somnambules
sont parfumés
par la folie
de l’aimantation
centrifuge.


Begnins, 24 Novembre 1918.