Je ne suis seulement amoureux de Marie

Les Amours
Texte établi par Hugues VaganayGarnier (2p. 407).

Je ne suis seulement amoureux de Marie,
Anne me tient aussi dans les liens d’Amour,
Ore l’une me p[l]aist, ore l’autre à son tour :
Ainsi Tibulle aimoit Nemesis et Délie.
Un loyal me dira que c’est une folie
D’en aimer, inconstant, deus ou trois en un jour,
Voire et qu’il faudrait bien un homme de sejour,
Pour, gaillard, satisfaire à une seule amie.
Je respons, Cherouvrier, que je suis amoureux,
Et non pas jouissant de ce bien doucereux,
Que tout amant souhaitte avoir à sa commande :
Quant à moy seulement je leur baise la main,
Les yeux, le front, le col, les levres, et le sein,
Et rien que ces biens là, Cherouvrier, ne demande.