Ouvrir le menu principal
InvectivesVanierŒuvres complètes, volume III (p. 417-418).

LVIII

AUTRE CHANSON POUR BOIRE


À Léon Vanier.


Je triomphe et j’ai ce Schiedam,
(Qui ne me vient point d’Amsterdam,
Mais de la Haye),
Et j’en ai bu beaucoup, beaucoup,
Trop peut-être et j’ai vu le loup
Sauter la haie.

La haie, hélas ! de ma raison
Sauter et fuir à l’horizon,
Tel un cortège,
À lui tout seul, ce loup, de loups
Et jadis : il me serait doux,
Puisque m’assiège


Le remords — car c’est du remords,
Et le remords c’est des rats morts
Dont l’odeur pue,
De n’avoir encor partagé
Ce Schiedam ô si fort que j’ai !
Avec tel dont la note est due,
— De partager (un peu) ce fier Schiedam que j’ai.


18 avril 1893.