Fleurs & femmes

Gabriel Monavon Revue littéraire du Maine, 1er octobre 1888

Fleurs & femmes


Répondez-moi, fleurs embaumées,
Que vous dit la brise en pleurant,
Quand, sur vos corolles aimées,
Elle arrête son vol errant ?...

— Dans vos calices, nous dit-elle,
A vos parfums baignant mon aile,
Je viens, de ma plainte éternelle,
Éteindre un instant le soupir... —

Ainsi, dans une âme de femme,
Doux foyer d'amour et de flamme,
Le cœur blessé trouve un dictame[1]
Dont le charme sait l'assoupir.


  1. dictame : au sens figuré, soulagement, consolation.