Encyclopédie méthodique/Beaux-Arts/Planches/Texte

RECUEIL

DE PLANCHES

DU

DICTIONNAIRE

DES BEAUX-ARTS,

FAISANT PARTIE DE L’ENCYCLOPÉDIE MÉTHODIQUE

PAR ORDRE DE MATIÈRES.
EncMeth-BxArts-Pl-Im01.png
A PARIS,

Chez H. Agasse, imprimeur-libraire, rue des Poitevins, n°. 18.

An 13. — 1805.

ÉTAT DES PLANCHES

DU

DICTIONNAIRE DES BEAUX-ARTS,

FAISANT partie de l’Encyclopédie méthodique par ordre de matières ([1]).

COMPOSITION ET EXPRESSION ([2]).

numéros
de chaque
division.

I . . . La manne du Poussin. — Planche double.

ANATOMIE.

OSTÉOLOGIE.

I . . . Squelette vu par-devant.
2 . . . Squelette vu de côté.

MYOLOGIE.

I . . . Ecorché, vu de face.
2 . . . Ecorché, vu par le dos.

DESSIN.

I . . . Vue d’une école de dessin : son plan et son profil.
2 . . . Instrumens de dessin, tels que porte-crayon, etc.
3 . . . Pantographe. — Planche double.
4 . . . Chambre obscure.
5 . . . Même sujet.
6 . . . Mannequin.
7 . . . Développemens du mannequin.
8 . . . Ovales de têtes vues de face, de trois quarts, de profil, etc.
9 . . . Principes ; parties de la tête, prisés séparément.
10. . . Même sujet.
11. . . Têtes, d’après Raphaël.

SUITE DU DESSIN

numéros
de chaque
division.

12… Mains.
13… Jambes et pieds.
14… Proportions générales de l’homme, pour préparer à l’étude des académies.
15… Figure académique.
16… Idem.
17… Idem.
18… Idem.
19… Figures groupées.
20… Figure académique.
21… Idem.
22… Groupe d’enfans, d’après Boucher.
23… Têtes représentant les âges.
24… Expression des passions, d’après Lebrun.
25… Même sujet.
26… Même sujet.
27… Draperie jetée sur le mannequin.
28… Draperies.
29… Même sujet.
30… Pensée ou croquis.
31… Étude.
32… Étude de paysage.
33… Proportions de l’Hercule Farnèse.
34… Proportions de l’Antinous.
35… Proportions de l’Apollon du Belvédère.
36… Proportions du Laocoon.
37… Proportions du Gladiateur.
38… Proportions de la Vénus de Médicis.

FONTE DES STATUES ÉQUESTRES ([3]).

1… Coupe de l’atelier dans sa longueur.
2… Plan du moule de plâtre, pris au droit de la première assise.
3… Élévation et coupe en partie du moule de plâtre, prise sur une des faces latérales.
4… Représentation particulière d’une chape, avec différentes pièces qu’elle embrasse.
5… Coupe du moule de plâtre, revêtu de ses cires et remonté dans la fosse.
6… Coupe et profil de la statue équestre.
7… Moule de plâtre dans son châssis de charpente.
8… La statue équestre, formée en cire, avec la ratification entière de ses jets, de ses évents, etc. etc.
9… Coupe du moule de potée ; la statue formée en cire ; conduite des jets, évents et des égoûts en cire.
10… Plan géométral de l’échéno.

ÉTAT DES PLANCHES.

GRAVURE.

GRAVURE EN TAILLE-DOUCE.

numéros
de chaque
division.

I . . . Vignette ; atelier de gravure, instrumens.
I bis. Même sujet.
2 . . . Manière de vernir au vernis dur et au vernis mou.
3 . . . Préparation pour calquer ; manière de graver à l’eau-forte, et celle de graver au burin.
4 . . . Manière de tracer un sujet qui doit être entièrement gravé au burin. — Planche double.
5 . . . Manière de faire mordre à l'eau-forte de départ, et à l’eau-force à couler.
6 . . . Machine à balotter, inventée par M. Watelet, pour faire mordre à l'eau-forte â couler,
— Planche double.
7 . . . Gravure en manière noire.
8 . . . Gravure en manière de crayon.

GRAVURE EN BOIS

1 . . . Vignette; atelier, outils.
2 . . . Même sujet.
3 . . . Principes de la gravure en bois ; modèles des différentes tailles.

GRAVURE EN CACHETS.

I . . . Vignette; atelier, outils.
2 . . . Même sujet.

GRAVURE EN MÉDAILLES.

I . . . Vignette ; atelier, outils.
2 . . . Même sujet.

GRAVURE EN PIERRES FINES.

I . . . Vignette ; atelier , outils.
2 . . . Même sujet.

GRAVURE SUR VERRE.

I . . . Instrumens de cette manière de graver [4].

PEINTURE.

PEINTURE EN ÉMAIL.

numéros
de chaque
division.

I . . . Vignette ; atelier, instrumens.
2 . . . Même sujet.

PEINTURE A L’ENCAUSTIQUE.

I . . . Ustensiles de la peinture à l’encaustique.

PEINTURE A L’HUILE.

Ï . . . Vignette ; atelier, palettes et pinceaux.
2 . . . Boîtes à couleurs.
3 . . . Grand échafaud à roulettes.
4 . . . Chevalet.
5 . . . Le chevalet vu d’angle.
6 . . . Le chevalet vu de face.

PEINTURE EN MINIATURE.

I . . . Ustensiles à l’usage de peindre en miniature.

PEINTURE SUR VERRE.

I . . . Instrumens et ustensiles de la peinture sur verre.
2 . . . Fourneau de la famille le Niel.

PERSPECTIVE.

I . . . Perspective pratique.
2 . . . Même sujet.
3 . . . Même sujet.
4 . . . Même sujet.
5 . . . Même sujet.
6 . . . Même sujet.
7 . . . Même sujet.
8 . . . Même sujet.
8 bis. Même sujet.
9 . . . Même sujet.
10 . . . Même sujet.
11 . . . Même sujet.
12 . . . Même sujet.
13 . . . Même sujet.
14 . . . Même sujet ([5]).

SCULPTURE.

SCULPTURE EN TERRE ET EN PLATRE.

numéros
de chaque
division.

I . . . Vignette ; atelier de sculpture en terre et en plâtre à la main, outils.
2 . . . Outils des sculpteurs en terre.
3 . . . Suite des outils des sculpteurs en terre, et outils des sculpteurs en plâtre.
4 . . . Suite des outils des sculpteurs en plâtre.
5 . . . Même sujet.

MOULEURS EN PLATRE.

I . . . Vignette ; atelier des mouleurs en plâtre, outils et ouvrages.
2 . . . Moules et ouvrages.

ÉLÉVATION DU MARBRE.

1 . . . Vignette ; l’opération d’élever un bloc de marbre, cric qui aide à élever le marbre, outils.
2 . . . Mouffles, pince et rouleau pour élever le marbre.
3 . . . Instrumens qui servent à monter le marbre.

TRAVAIL DU MARBRE.

I . . . Vignette ; atelier, différentes opérations pour le travail du marbre, et outils.
2 . . . Plan, coupe, élévation et perspective de la selle pour poser, le bloc de marbre.
3 . . . Équerres, meules, outils, etc.
4 . . . Différens outils pour travailler le marbre, et machine pour transporter les figures sculptées.
5 . . . Vignette ; opération de traîner le marbre, et machine pour poser les figures à leurs places. — Planche double.

SCULPTURE EN BOIS.

1 . . . Vignette ; atelier du sculpteur en bois, et outils.

N. B. Toutes les Vignettes représentent des dessins de Cochin, et bien des amateurs seront fort aises de comparer, dans ce genre, l’esprit de ce maître, au fini précieux, et peut-être trop recherché qu’ont adopté, de nos jours, les artistes. Ainsi une suite de planches qui pourraient n’être que techniques, offre des morceaux qu’on doit regarder comme des estampes.

_________________

La présente Collection est composée de cent planches simples, et de quinze planches doubles, qui équivalent ensemble à cent trente planches simples.

_________________

ADDITION

A L’EXPLICATION DES PLANCHES.

PERSPECTIVE.

Lois d'optique, qui y sont relatives.

Planche première. Emission des rayons lumineux sur l'organe de la vue, fig. i. — Situation des objets regardés au fond de la rétine, fig. 2. — Les seules parties des objets parallèles a l'œil peuvent y pénétrer, fig. 3.

Planche II. Comment les objets nous semblent plus petits à proportion de leur éloignement, fig. I. — Quelle distance proportionnelle il faut à un entier pour être apperçu, fig. 2. — Un carré, mis en perspective : point de distance, point de vue, ligne horizontale.

Planche III. Un parallélogramme en perspective, fig. i. — Un parallélogramme distant du bord du tableau en perspective, fig. 2. — Un cercle en perspective, fig. 3. — Un cercle en perspective par une autre méthode , fig. 4.

Planche IV. Points donnés en perspective, fig. i. — Plan irrégulier en perspective, fig. 2. — Lozange ou plan vu par l'angle en perspective, fig. 3 . — Plan déclinant de l’horizon ; points accidentaux, fig. 4.

Planche V. Solide de forme carrée et de mesure demandée, en perspective, fig. i. — Pierres en talus, fig. 2. — Solides vus par l'angle, avec retraites et hauteurs, escalier, fig. 3,

Planche VI. Méthode du treilHs perspectif, fig. i. — Solide vu par langle à distance donnée. — Figures d placer sur divers plans, j7|^. z. — Solide élevé au dessus de terre, fig. 3.

Planche VII. Donner au point de distance dans le tableau , la valeur de tel éloignement qu’on pourra désirer, jf^, i. — Méthode mécanique pour trouver les places et hauteurs des objets à copier sans opération perspective, fig* z. — rrincipes démontrés sur la perspective des plafonds ,fig. 3 .

Planche VIII. Ouverture d’une croisée vue en plafond, en perspective, d’après les principes établis en la figure 3 de la planche VII j fig. 1 . — Placer en plafond des objets de dimensions don nées, J?j^. i.

Planche VIII bis. Mettre en plafond une corniche avec pilastres et couronnement,^. 3. — Même corniche que la précédente, avec pilastres, placée dans l'intérieur du plafond â une profondeur donnée , fig. 3 bis.

Planche IX. Mettre une corniche en perspective au plafond, le point de vue étant au centre, fig. i. — Mettre une corniche en perspective au plafond, le point de vue étant de côté, fig. 1.

Planche X. Perspective des ombres. Ombre portée par les grands corps lumineux , tels que le soleil , fig. 1. — Ombre portée par le soleil, l’objet étant parallèle au tableau, fig. z. — Ombre portée par la lumière du soleil, étant hors du tableau et éclairant l’objet de face, fig. 3. — Ombre portée par un flambeau , fig. 4. — Ombre portée par un flambeau et interceptée par un solide , fig. 5 .

Planche XI. Démonstration de la marche des rayons réfléchissans, fig. i. -~ Suite des mêmes principes relatifs à un objet étendu , fig. z. — Dimension à donner à l'objet réfléchi, fig. 3. — Egalité de distance et de grandeur entre l'objet réfléchissant et l'apparence de l'objet réfléchi, fig. 4.

Planche XII. Apparence de réflexion d'un corps droit au bord de l'eau, fig. 1. — Apparence de réflexion d'un corps incliné au bord de l'eau, fig. z. —. Apparence de réflexion d'un corps élevé sur un autre corps au bord de l'eau, fig. 3. — Apparence de réflexion d'un corps élevé et éloigné du botd de l'eau, fig. 4.

Planche XIII. Perspective des théâtres. — Plan des coulisses d'un théâtre, sur des proportions données.

Planche XIII. Mesures perspectives pour les décorations théâtrales.

ERRATA POUR LE TRAITÉ DE PERSPECTIVE,

Dans le second volume du Dictionnaire des Beaux-Arts de l'Encyclopédie méthodique par ordre

de matières.

Page715, deuxièmecolonne,quatrièmealinéa,dixièmeligne, sans lui, mettez: sanseux.

Page717, deuxièmecolonne,ligneantépénultième,aprèspoint h, mettez: ena.

Page 719, article VIII, première colonne, dernier alinéa. Il en est de même du solide tronqué, fig.%bis., de même hauteur que l'échelle A, B, et tronqué depuis la hauteur ec, jusqu'à cellee e. Elevez les lignes du plan a, b, jusqu'au sommet e e, tendant,au point pris pour l'échelle commune aux deux figures z, et 1 bis. Baissez des point se, g des aplombs,jusqu'à la section formée par la mesure venant de C 3 à l'aplomb X : de là rirez au point cité, et où la perpendiculaire K, venant du plan perspectif, coupe à la hauteurC, la perpendiculaire g, x, et cellee, lij arrêtez votre talus convenu, dont toutes les parties seront en perspective.

Idem, deuxième colonne, ligne 14, après d, mettez: à.

Page 730, deuxième colonne,septième ligne, au lieu de pour, mettez: afin de ne pas embarrasser.

Page 731, ligne pénultième, au lieu de pi, IV, mettez: pi. VU.

Page 73z, fin du premier alinéa, après en B, mettez : ou à cinq pieds du point de vue A.

Idem, troisième alinéa,quatrième ligne, au lieu de lignea %,mettez : ligne A 8.

Page 733, fin du second alinéa, après le mot perspective,ajoutez : et sans varier son regard.

Page 734, ligne 10 du quatrième alinéa, au lieu de prendre,mettez : peindre.

Pdge 73J >quatrième alinéa, troisième ligne, après planche VIII, mettez le mot bis, deuxième colonne.

Idem, à la ligne antépénultième, au lieu de la première lettre c , mettez une grande lettre C.

Page 73&, seconde ligne,première colonne,au lieu de cette figure,lisez: cet article.

Idem, colonne id. deuxième ligne du second alinéa, après le mot objet, ajoutez: comme dans cette figure, 3 bis.

Page739>première colonne, pénultième ligne du cinquième alinéa, au lieu de D E, mettez: AF. — Ligne dernière du même alinéa, au lieu de D F, mettez: DE.

Idem, deuxième colonne, troisième alinéa, ligne 1%, après le mot feuillage. Au lieu du point, mettez une virgule^ et ajoutez le point K, pour avoir le milieu du corps de l'ombre.

Mêmepageet alinéa, ligne14, aprèsd, ajoutez: et K, I.

Idem, ligneIJ , aprèse,f, ajoutezet k.

Page741, cinquièmealinéa, troisièmeligne, au lieudepi. XII, mettez : pl. XIII.


______________________
EncMeth-BxArts-Pl-Im02.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im03.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im04.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im05.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im05b.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im06.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im07.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im08.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im09.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im10.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im11.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im12.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im13.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im14.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im15.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im16.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im17.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im18.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im19.png
Figure académique.
Planche manquante
EncMeth-BxArts-Pl-Im20.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im21.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im22.png
Figure académique.


Planche manquante
EncMeth-BxArts-Pl-Im23.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im24.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im25.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im26.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im27.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im28.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im29.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im30.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im31.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im32.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im33.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im34.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im35.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im36.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im37.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im38.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im39.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im40.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im41.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im42.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im43.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im44.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im45.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im46.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im47.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im48.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im49.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im50.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im51.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im52.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im78.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im54.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im55.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im56.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im57.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im58.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im59.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im60.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im61.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im62.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im63.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im77.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im80.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im65.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im81.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im82.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im66.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im67.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im68.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im69.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im70.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im71.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im72.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im73.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im74.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im75.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im76.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im79.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im83.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im84.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im85.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im86.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im87.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im88.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im89.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im90.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im91.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im92.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im93.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im94.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im95.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im96.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im97.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im98.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im99.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im102.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im103.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im104.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im105.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im106.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im107.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im108.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im109.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im110.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im111.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im112.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im113.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im114.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im115.png
Planche manquante
EncMeth-BxArts-Pl-Im116.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im117.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im118.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im119.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im120.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im121.png
EncMeth-BxArts-Pl-Im122.png
  1. (i) Pour la disposition des planches, nous avons adopté l’ordre alphabétique des différentes parties qui constituent les beaux-arts, comme étant le plus commode. Nous n’indiquons dans cet état, que les planches doubles ; toutes les autres sont simples.
  2. (2) La planche intitulée Composition et expression est la seule qui appartienne à la théorie. Elle sert en quelque sorte de frontispice à la présente collection. A cet effet, nous ne pouvions mieux choisir que ce beau modèle de composition, qui est un chef-d’oeuvre du Poussin.
  3. (i) Ces dix planches sont doubles.
  4. (i) On n’a point donné de planches pour la gravure pointillée au burin ou à la roulette, parce qu’elles ont semblé inutiles ; mais on a oublié de dire que, dans ce genre de gravure au burin, on ne présente pas la pointe du burin sur le cuivre, du côté de la vive arête, comme dans la gravure en tailles, mais du côté du biseau, et qu’on se sert ordinairement de burins courbes, au lieu que, pour la gravure en tailles, on préfère les burins droits.
  5. (i) Pour les explications et les détails relatifs à la perspective, il faut consulter le tome II du Dictionnaire des Beaux-Arts de l’Encyclopédie méthodique par ordre de matières, où la pratique des beaux-arts est traitée dans un Dictionnaire à part. La perspective a été décrite par un habile artiste (M. Robin, peintre d’histoire), avec beaucoup de clarté.