Encyclopédie méthodique/Art aratoire et du jardinage/Planche 2

Index Général A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Planche

Panckoucke (2p. Pl. 2).
◄  Planche 1
Planche 3  ►

Charrue à versoir. Pl. 2.

Explication

◄  Planche 1
Planche 3  ►

PLANCHE II.

Fig. 1. La charrue, à versoir vue en perspective.

A B, les rouelles, 9, V, le têtard, a, a les jumelles.

5, 8, l'épart ou balance.

5, 1, 7, 2, traits du cheval sous la main gauche.


6, 3, 8, 4, traits de l'autre cheval.

V, P, N, le collier ou chignon.

O, les rondelles ou entrempoirs.

C, D, la haye.

c, d, le cep.

L, G, étamon.

L, H, L, K, mancherons.

E, F, versoir ou écu, ou oreillon.

T, sellette.

R, S, chevalet ou hausse.

c, d, b, soc.

d e, e f, aiguille.

M, Q, C, coutre.

g clef.

Fig. 2. L'avant & l'arrière-trains séparés représentés à vue d'oiseau.

5, 8, l'épart ou balance.

9, V, le têtard.

V, N, le collier ou chignon.

a, a, les jumelles.

6, 7, chevilles où l'on attache les traits du dedans.

10, autre cheville où l'on attache le trait du palonier d'un troisième cheval quand on s'en sert.

T, sellette.

R, S, chevalet ou hausse. a, S, a', R, épées.

L'essieu A, B des rouelles fait avec le têtard un angle d'environ 85 ou 86 degrés du côté du versoir, afin que la pointe du soc reste engagée dans la terre à main gauche, & que l'arrière-train ne retombe pas dans le sillon précédemment tracé.

L'arrière-train C, L la haye.

b, c, d, le soc.

c, b D, le cep.

L, G, étançon.

L, H, L, K, les mancherons.

Fig. 3. L'arrière-train en perspective, vu du côté du versoir.

M, Q, c, le coutre.

D, d, c, le cep recouvert du soc.

d, c, tranchant du soc.

e, f, l'aiguille.

E, F, versoir ou oreillon.

G, étançon.

K, H, mancherons.

Fig. 4. Le profil de la charrue en entier, la roue antérieure A supprimée. Les mêmes lettres ci-dessus désignent les mêmes parties.

Fig. 5. Le soc & l'aiguille séparés.