Discussion:Dictionnaire Universel de Boiste

Source


Pierre-Claude-Victoire BOISTE

(Paris, 1765 ; Ivry-sur-Seine, 1824)

Pierre-Claude-Victoire Boiste est né à Paris en 1765. D’abord formé à la célèbre académie royale Juilly de Dammartin en Goële en Seine et Marne, le jeune homme étudie ensuite le droit et devient avocat. Sa passion pour la lecture le conduit à quitter le barreau. Dès lors, Boiste devient vingt ans durant, propriétaire d’une imprimerie, gage d’un certain prestige pour l’époque. Enfin, vers 1800, son état de santé l’oblige à se retirer à la campagne, ce qui lui permet de se consacrer entièrement aux travaux linguistiques, scientifiques et littéraires. Ainsi, il écrit entre 1800 et 1824 cinq ouvrages dont le plus célèbre est le Dictionnaire Universel. Cet immense travail auquel il se livrait quotidiennement, ainsi que le chagrin éprouvé à la suite du décès de son épouse eurent raison de ses forces. Boiste s’éteint à Ivry-sur-Seine le 24 avril 1824.

Son oeuvre majeure, le Dictionnaire Universel, paraît pour la première fois en 1800 (Paris, Desray, 1800, deux volumes in-8° oblong, environ 1300 pages, [15 fr.] ; ou un volume in-4°, environ 700 pages, [21 fr. ou 42 fr. sur papier velin]).

Le dictionnaire se décline en quatorze éditions dont les sept dernières furent revues et corrigées par Charles Nodier (1834- 1857).



Editions et sourcesModifier

Dictionnaire Universel de la langue française, avec le latin et les étymologies. Extrait comparatif, concordance, critique et supplément de tous les dictionnaires français. Manuel encyclopédique de grammaire, d'orthographe, de vieux langage, de néologie. 1ère édition en 1800, Paris, Desray, deux volumes in-8° oblong, environ 1300 pages ou un volume in-4°, environ 700 pages. Elle sera suivie de treize autres éditions dont les sept dernières furent revues et corrigées par Charles Nodier (1834-1857). Une copie en ligne de la version 1812 est mise à disposition par le Musée virtuel des dictionnaires : [1]

Des extraits de la 2e édition revue par Charles Nodier, 1834, se trouvent sur le site de Langue du XIXe siècle : [2]

2e éd. 1803 Gallica 13e édition Gallica

Etat d'avancementModifier

Etape de démarrage : Il est possible de transcrire toutes les éditions sur wikisource ; elles appartiennent au domaine public. Une seule version numérisée semble disponible, celle de 1812 : Musée virtuel des dictionnaires : [3]

Revenir à la page « Dictionnaire Universel de Boiste ».