Ouvrir le menu principal

Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle/Cul-de-basse-fosse

< Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle

Cuisine <
Index alphabétique - C
> Cul-de-four
Index par tome

CUL-DE-BASSE-FOSSE, s, m. In-pace. Si nous en croyons la plupart des écrivains qui se sont occupés du moyen âge, qui ont essayé d’en retracer les mœurs, il n’y avait pas un couvent ou un château en France qui ne possédât au moins, dans ses fondations, un cul-de-basse-fosse destiné à renfermer les gens que l’on voulait faire disparaître. Nous avons vu bien des châteaux, bon nombre de monastères, et nous n’avons jamais pu trouver ces sortes de cachots en forme de cul-d’œuf ou de cône renversé, destinés, dit-on, à recevoir des malheureux qui non-seulement se trouvaient ainsi privés de la lumière du jour, mais qui ne pouvaient, au fond de ces fosses, ni s’asseoir ni se coucher. Quand on voulait, pendant le moyen âge, faire disparaître un homme, on le pendait haut et court, on le jetait dans une oubliette ou on le tuait purement et simplement, en ayant le soin de l’enterrer dans quelque coin écarté ; mais on ne s’amusait guère à ces raffinements étrangement barbares. Tous les châteaux contenaient des caves profondes ouvertes seulement par un trou percé dans la voûte, caves qui étaient de véritables silos propres à renfermer des grains, des racines, des provisions, mais dans lesquelles on ne mettait personne. Quelquefois ces silos sont bâtis en cône renversé : ce sont alors des glacières. On a voulu voir aussi dans un grand nombre de fosses d’aisances des culs-de-basse-fosse, et il n’est pas un château dans lequel le cicerone de l’endroit ne vous montre des latrines élevées au rang d’oubliettes. Les prisons, les cachots existent dans presque tous les couvents, dans les châteaux, dans les officialités ; mais ces prisons sont parfaitement disposées pour l’usage auquel on les destinait : elles sont peu plaisantes, mais ce ne sont que des salles plus ou moins vastes, plus ou moins éclairées ou tout à fait obscures : ce ne sont pas des culs-de-basse-fosse. Ceux qui les ont construites ont paru vouloir les rendre sûres, mais saines, autant que peuvent l’être des cachots (voy. l’article Prison).