Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle/Boutisse

Boutique <
Index alphabétique - B
> Bouton
Index par tome

BOUTISSE, s. f. On entend par ce mot des pierres de taille qui, de distance en distance, prennent toute l’épaisseur d’un mur, et relient ses deux parements extérieur et intérieur. Quand un mur ne se compose pas seulement de pierres faisant parpaing (c’est-à-dire portant toutes l’épaisseur du mur), soit parce qu’on ne peut disposer de matériaux d’un volume assez gros, soit par économie, on l’élève au moyen de carreaux de pierre reliés de distance en distance par des boutisses ; on dit alors un mur construit en carraudages et boutisses. La pierre A (1) est une boutisse (voy. Construction).

Boutisse.png