Ouvrir le menu principal

Dans un coin de violettesE. Sansot et Cie (p. 38-39).

INSPIRATION


L’esprit souffle… Et le vent emporte les paroles
Qui vacillent ainsi que les musiques folles.

Inexplicable autant que l’amour et la foi,
Ô l’Inspiration ! reviens bientôt vers moi !


Reviens comme le vent qui chante et se lamente,
Reviens comme une haleine implacable ou démente !


Reviens comme le vent qui m’inspira l’amour,
Et je t’accueillerai, dans l’instant du retour,


Avec l’emportement et l’angoisse démente
Qu’inspire le retour d’une infidèle amante !