Ouvrir le menu principal

Poésies
Traduction par Adolphe Régnier.
Hachette (1p. 400-401).

DANS L’ALBUM D’UN AMI[1].


À M. DE MÉCHELN, DE BÂLE


La nature est inépuisable en charmes, en beautés toujours nouvelles ! L’art est inépuisable comme elle. Tu es heureux, digne vieillard ! Pour l’une et pour l’autre, tu gardes dans ton cœur un sentiment toujours vif, et ainsi une jeunesse éternelle est ton partage.

  1. De 1805.