Ouvrir le menu principal

Chrestomathie française du XIXe siècle-Poètes/1914/Albert Mérat

Chrestomathie française du XIXe siècle-Poètes/1914
Chrestomathie française du xixe siècle, II, Poètes, Texte établi par Henri SensinePayot (p. 318-319).
◄  Testament
Albert MÉRAT
Né à Troyes en 1840, mort à Paris en 1909.

C’est l’aquarelliste du Parnasse. Descripteur comme Gautier et ses disciples parnassiens, il a surtout peint de petits tableaux d’une fine tonalité et d’une élégance un peu froide. Son habileté technique est très grande.
Il lui a manqué l’élévation pour être un grand poète, mais il est un des premiers parnassiens secondaires et s’élève parfois jusqu’au grand art.