Chants et Chansons (Pierre Dupont)/À un berceau

Chants et ChansonsAlexandre HoussiauxTome I (p. 167-169).


À UN BERCEAU.


À MON AMI M.


 
Que Dieu, notre souverain maître,
Que Éloigne tout péril
Du bel enfant qui vient de naître
Que Parmi les fleurs d’avril !

Quand les nids sont encore vides,
Les nids où soupire l’oiseau,
Mère, je vois tes yeux avides
Rester fixés sur un berceau.
C’est que dans ce berceau repose
Le nouveau-né, le bien-aimé ;
Son œil est bleu, sa lèvre est rose,
Son petit souffle est embaumé.

Que Dieu, notre souverain maître,
Que Éloigne tout péril
Du bel enfant qui vient de naître
Que Parmi les fleurs d’avril !

Tout célèbre ta bienvenue,
Enfant éclos sous les baisers ;
Le printemps empourpre la nue
Et verdit les sommets boisés ;
Il vide ses pleines corbeilles
Et ses trésors les plus secrets,
Sur les prés épand les abeilles
Et les oiseaux sur les forêts.



Que Dieu, notre souverain maître,
Que Éloigne tout péril
Du bel enfant qui vient de naître
Que Parmi les fleurs d’avril !

La main du Seigneur est ouverte
Et tous ses dons ont ruisselé ;
Sur les coteaux, la vigne est verte
La plaine voit fleurir le blé.
Enfant, que ton âme bénie
Reçoive ainsi les dons de Dieu !
Que ton front couve le génie,
Ton cœur l’amour, cet autre feu !

Que Dieu, notre souverain maître,
Que Éloigne tout péril
Du bel enfant qui vient de naître
Que Parmi les fleurs d’avril !

Fleurissez, rose et violette,
Où ses petits pieds marcheront ;
Qu’une fée, avec sa baguette,
Vienne toucher son petit front.
Ne t’écarte pas de la route
Qui conduit ton père au bonheur ;
Que ton ombre soit toujours toute
Sous le rayon droit de l’honneur !

Que Dieu, notre souverain maître,
Que Éloigne tout péril
Du bel enfant qui vient de naître
Que Parmi les fleurs d’avril


----



\version "2.18.2"
\language "italiano"
\score {
 \new Staff \with {midiInstrument = #"flute"} <<
    \new Voice 
    \relative do' {
    \time 4/4
    \tempo \markup { \fontsize #-2 \italic "Largo." }
    \key sib \major
    \override Score.BarNumber #'stencil = ##f
    \autoBeamOff
    \partial 4*1 fa4 | sib4. re8 do[( la]) sib[( sol]) \bar ".|" fa4\segno sib do\( sib8\) sib | \break
    re4. re8 do( mib4) re8 | re2 r4 fa, | sib4. re8 do[( la]) sib[( sol]) | \break
    fa4 sib do\(^> sib8\) sib | re4. re8 sol4. sol8 | fa2. re4 | \break
    sib4\( sib\) \acciaccatura { sib8[ re] } do4. sol8 | sib2. r4\fermata \bar "||" re4 re re re | \break
    re do8[( si]) do[( do16]) r16 si8[( la]) | sol4 la^\< sib do\! | re mib8[( fad]) re2\fermata | \break
    re4\( re8\) re re4 re | re do8[( si]) do[( do16]) r16 si8[( la]) | \break
    sol4 la sib do \bar "||" \time 6/4 \acciaccatura { sib8[ do] } re4. do8  sib2 r4 la8[( sib]) | \time 4/4 do4 do8[( re]) mib4 mib8[( sol]) | \break
    mib4 mib8[( re]) do[( do16]) r16 sib8[( do]) | re4 re8[( fa]) re4 re8[( do]) | \break
    sib4 sib8[( re]) do4 do | fa4. fa8 mib4 re | do do8[( mib]) re[( re16]) r16 do4 | \break
    sib4 sib8[( re]) do4 sib \bar "||" \time 6/4 la la8[( do]) sib2 r4 fa | \time 4/4 sib4. re8 do[( la]) sib[( sol])\segno \bar "||"
    }
  \addlyrics {
    \override LyricText #'font-size = #-1
   Que Dieu, no- tre sou- ve- rain maî- tre,
   É- loi- gne tout pé- ril
   Du bel en- fant qui vient de naî- tre
   Par- mi les fleurs d’a- vril_!
   Par- mi les fleurs d’a- vril_!
   Quand les nids sont en- core vides,
   Les nids où sou- pi- re l’oi- seau,
   Mè- re, je vois tes yeux a- vides
   Res- ter fi- xés sur un ber- ceau.
   C’est que dans ce ber- ceau re- pose
   Le nou- veau- -né, le bien- ai- mé_;
   Son œil est bleu, sa lèvre est rose,
   Son pe- tit souffle est em- bau- mé.
   Que Dieu, no- tre sou 
  }
 >>
 \layout{
   indent = 0
   line-width = #120
%   \set fontSize = #-0.5
   \override Rest #'style = #'classical
 }
 \midi {
  \tempo 4 = 80
 }%midi
}
\header { tagline = ##f }