Catéchisme du diocèse de Sens/Des Actions de la Journée

Brown & Gilmore, imprimeurs de la Province (p. 106-108).

LIX. Des Actions de la Journée.

D. Quel eſt le moyen d’avancer et de perſéverer dans la piété ?
R. C’eſt de faire ſes actions, même les plus communes, d’une manière qui ſoit méritoire.
D. Toutes nos actions, même le ſommeil, les repas, &c, peuvent-elles être méritoires pour le Ciel ?

R. Oüi, S. Paul dit, que ſoit que nous mangions, ſoit que nous faſſions quelque autre choſe que ce ſoit, nous le faſſions pour la gloire de dieu.
D. Que faut-il faire pour bien régler ſes Actions ?
R. Il faut régler l’extérieur et l’intérieur.
D. Qu’entend-on par l’extérieur des actions ?
R. C’eſt ce qui paroit à nos yeux. Comme quand on entend la Meſſe, ce qu’il y a d’extérieur dans cette action, c’eſt le tems, le lieu, la modeſtie avec laquelle on l’entend.
D. Comment régler l’extérieur des actions ?
R. En les faiſant 1. avec modeſtie, 2. avec diligence, 3. dans les tems convenables.
D. Qu’entend-on par l’intérieur des actions ?
R. C’eſt ce qui ſe paſſe au fond du cœur. Comme quand on entend la Meſſe, l’intérieur de cette action, c’eſt l’intention ou la fin pour laquelle on l’entend, et l’attention avec laquelle on l’entend.
D. Comment régler l’intérieur des actions ?
R. 1. Avoir intention de plaire à dieu, 2. Lui offrir ſes actions avant que de les faire, 3. Songer quelquefois à dieu en les faiſant.
D. Quelles actions de la journée voulez-vous particulièrement régler ainſi ?
R. Le lever, le travail, les repas, les converſations, et le ſommeil.
D. Comment régler ſon lever ?
R. Offrir ſa premiére penſée à dieu, ſe lever en diligence, s’habiller modeſtement, faire ſa prière à genoux dès qu’on eſt habillé.
D. Comment ſantifier ſon travail ?
R. L’offrir à Dieu avant que de commencer, ſouffrir pour ſon amour la peine qui y eſt attachée, ſonger quelquefois à ſa préſence pendant que le travail dure.

D. Comment ſantifier ſes repas ?
R. Ne les prendre qu’en vuë de la néceſſité, les offrir à Dieu, dire exactement Benedicite, et graces, et il ſeroit bon d’y pratiquer quelque abſtinence ou mortification.
D. Comment régler ſes converſations ?
R. Demander à dieu la grace de ne l’y point offenſer, n’y point perdre trop de tems, éviter les mauvaiſes compagnies, ne jouer à aucun jeu dangereux.
D. Comment ſantifier ſon coucher et ſon ſommeil ?
R. Faire ſa priére avant que de ſe coucher, offrir à dieu ſon ſommeil, ſe deſhabiller modeſtement : quand on eſt couché, s’occuper de quelque penſée pieuſe.

Parabole des dix Vierges. S. Matthieu ch. 25
PRATIQUES. 1. Conſerver dans toutes ſes actions le ſouvenir de la preſence de Dieu, élever fréquemment ſon cœur vers lui, par exemple ; chaque fois que l’horloge ſonne.
2. Se faire une régle de vie, ou en demander une à ſon Confeſſeur pour régler ſes actions et particulierement les heures de ſon lever et de ſes prieres, et pratiquer cette régle exactement.
3. En faiſant ſes actions, s’unir aux diſpoſitions du cœur de Jeſus Chriſt, lorſqu’étant ſur la terre il faiſoit les mêmes actions que nous, et offrir à Dieu ſes ſaintes diſpoſitions, en diſant.

Mon Dieu je vous offre cette action, par exemple, le repos que je vais prendre, en union du repos que Jeſus Chriſt a pris ſur la terre ; faites-moi la grace d’avoir part aux ſaintes diſpoſitions de ſon cœur.


----