Ouvrir le menu principal
Brown & Gilmore, imprimeurs de la Province (p. 54-55).

XXVIII. De la Confirmation.

D. QU’eſt-ce que la Confirmation ?
R. C’eſt un Sacrement qui nous donne le Saint-Eſprit avec l’abondance de ſes graces.
D. Pourquoi le Saint-Eſprit nous eſt-il donné dans la Confirmation ?
R. Pour nous rendre parfaits Chrétiens, et nous faire confeſſer la Foi de Jeſus-Chriſt, même au péril de notre vie.
D. Comment ce Sacrement nous rend-il parfaits Chrétiens ?
R. En nous rendant forts et courageux dans la Foi.
D. Eſt-ce pour cela qu’il eſt appellé Confirmation ?
R. Oüi, parce qu’il nous confirme et nous affermit dans la profeſſion de la Foi.
D. La Confirmation eſt-elle abſolument néceſſaire pour
être ſauvez ?
R. Non, mais ceux qui la négligent, offenſent Dieu, et ſe privent des graces que donne ce Sacrement.
D. Peut-on le recevoir pluſieures fois ?
R. Non, parce qu’il imprime caractere.

D. Dans quelles diſpoſitions faut-il le recevoir ?
R. Il faut, 1. Etre inſtruit des principaux Myſteres de la Foi.
2. Avoir la conſcience nette de tous péchez, au moins de péchez mortels.
3. Produire des actes de Foi, d’amour de Dieu, de déſir, et autres convenables à la grandeur de ce Sacrement.
D. Celui qui le recevroit en péché mortel, feroit-il grand mal ?
R. Oüi, il commetteroit un ſacrilége, et ne recevroit pas le Saint-Eſprit.
D. Quelles ſont les obligations de celui qui a reçu la Confirmation ?
R. C’eſt de ne point rougir de profeſſer la Foi de Jeſus-Chriſt, ni de ſuivre les maximes de ſon Evangile.

Deſcente du Saint-Eſprit ſur les Apôtres. Actes des Apôtres, chap. 2.
PRATIQUES. 1. Quand on entend les libertins qui parlent contre la Foi et la Religion, leur impoſer ſilence, ou quiter leur compagnie ; et ſi on ne peut, produire intérieurement un Acte de Foi.
2. Si la pratique de la vertu nous attire quelque raillerie ou quelque dommage, les regarder comme un grand honneur, et en remercier Dieu.
3. Se déclarer hautement pour la piété, ne point rougir de fréquenter les Sacremens, ou de faire de bonnes oeuvres.