Ouvrir le menu principal

Canon chronologique d’Hérodote

Canon chronologique d’Hérodote
Charpentier (Tome 2p. 321-413).

CANON

CHRONOLOGIQUE D’HÉRODOTE,

PAR LARCHER.


Pér. julien. Années av. J.-C.
Le gouvernement théocratique établi en Égypte.
Les grands prêtres des huit plus anciens dieux gouvernent ce pays. On ignore en quel temps commença leur règne.
Les grands prêtres des douze dieux suivants s’emparent de l’autorité, et gouvernent vers l’an 17570
Les grands prêtres des dieux du troisième ordre leur succèdent ; celui d’Osiris gouverne vers l’an 15570
Le grand prêtre d’Osiris est dépossédé par celui d’Orus. L’on ignore en quel temps.
Le gouvernement théocratique est aboli. Ménès, premier roi d’Égypte, règne 62 ans, selon Ératosthènes 12356
Son fils Manéros meurt jeune, vers l’an 12340
Trois cent vingt-neuf rois succèdent à Ménès. Le dernier de ces princes est Mœris. Ils commencent à régner vers l’an 12294
Fondation de la ville de Tyr, selon les Tyriens 1954 2760
Tous ces événements étant nécessairement postérieurs au déluge universel, qui est de l’an 2386 de la période julienne, 2328 avant Jésus-Christ, il faut en conclure que les prêtres égyptiens n’ont conté à Hérodote que des fables sur l’ancienneté de leur nation. Si ces faits sont réels, il faut les placer après l’époque du déluge, et abréger considérablement leur durée. On se fera par ce moyen une idée plus juste de la chronologie de ces anciens temps. Je n’ai pas cependant osé le faire, parce que c’est moins mon système que je présente que celui d’Hérodote. Je prie le lecteur équitable de ne point perdre cela de vue.
Le déluge universel 2386 2328
Commencement du royaume de Sicyone. Agamemnon en fit dans la suite la conquête. Voy. l’an 3431 2550 2164
Commencement de l’empire d’Assyrie, selon Ctésias 2607 2107
Commencement du même empire, selon Diodore de Sicile et Æmilius Sura 2657 2057
Commencement du même empire, suivant Castor 2687 2027
Inachus, né vers l’an 2703 2011
Inachus, premier roi de l’Argolide, règne 60 ans 2728 1986
Phoronée, fils d’Inachus, né vers l’an 2736 1978
Æzéus, fils d’Inachus, né vers l’an 2737 1977
Phégée, fils d’Inachus, né vers l’an 2738 1976
Lycaon, fils d’Æzéus, né 2769 1945
Niobé, fille de Phoronée, née en 2769 1945
Sparton, fils de Phégée, né 2771 1943
Naissance d’Argus, fils de Niobé 2786 1928
Naissance de Pélasgus, fils de Niobé 2787 1927
Phoronée, deuxième roi de l’Argolide, règne 30 ans. Eusèbe lui donne 60 ans de règne 2788 1926
Ce prince réunit dans une seule ville les peuples épars dans l’Argolide, et lui donne le nom de ville Phoronique 2790 1924
Fondation de la ville de Phèges en Arcadie par Phégée, fils d’Inachus. Étienne de Byzance nomme cette ville Phégia : elle fut depuis appelée Psophis. Elle portait le nom d’Erymanthus avant qu’elle fût connue sous celui de Phégia 2792 1922
Naissance de Déjanire, fille de Lycaon 2802 1912
Naissance de Mycénéus, fils de Sparton 2804 1910
Pélasgus, fils de Niobé, fait la conquête du pays appelé depuis Arcadie 2810 1904
Apis, troisième roi de l’Argolide, règne 30 ans 2818 1896
Naissance d’Iasus, fils d’Argus et d’Evadné 2819 1895
Naissance de Lycaon II, fils de Pélasgus et de Déjanire 2819 1895
Tremblement de terre qui sépare l’Ossa de l’Olympe : les eaux qui couvraient la Thessalie s’écoulent dans la mer : elle devient habitable 2829 1885
Mycénéus, fils de Sparton, fonde la ville de Mycènes 2830 1884
Pélasgus, roi du pays nommé depuis Arcadie, passe en Thessalie : Lycaon, son fils, quoique à peine âge de 12 ans, règne en sa place 2831 1883
Institution des Pélories, ou Saturnales, chez les Pélasges-Thessaliens 2832 1882
Argus quatrième roi de l’Argolide, règne 20 : il donne à la ville Phoronique le nom d’Argos 2848 1866
Naissance de Nyctimus, fils de Lycaon 2849 1865
Naissance de Callisto 2850 1864
Naissance d’Agénor, fils d’Iasus 2852 1862
Naissance de Peucétius, fils de Lycaon 2852 1862
Naissance d’Œnotrus, fils de Lycaon 2853 1861
Criasus, fils d’Argus, cinquième roi d’Argos, règne 56 ans 2868 1846
Peucétius et Œnotrus fondent chacun une colonie en Italie, dix-sept générations avant la guerre de Troie 2877 1837
Arcas, fils d’Orchoménus, fait la conquête de l’Arcadie 2880 1834
Argus, fils d’Agénor, surnommé Panoptès (qui voit tout, à la vue de qui rien n’échappe) 2885 1829
Commencement de l’empire d’Assyrie, selon Velléius Paterculus 2897 1817
Ninus, premier roi d’Assyrie 2897 1817
Naissance d’Iasus, fils d’Argus Panoptès 2918 1796
Ogygès, sous qui arriva l’inondation qui désola l’Attique, règne dans l’Attique et en Béotie 1020 ans avant l’olympiade de Corœbus 2918 1796
Phorbas, fils de Criasus, septième roi d’Argos, règne 48 ans 2924 1790
Phénomène singulier arrivé dans la couleur, dans la grosseur et dans le cours de la planète de Vénus, sous le règne d’Ogygès, selon les mathématiciens Adraste de Cyzique et Dion de Néapolis (Naples), au rapport de Varron 2947 1767
Io, fille d’Iasus selon Apollodore, fille d’Inachus selon un texte altéré d’Hérodote, née vers l’an 2951 1763
Inondation dans l’Attique, la trente-septième année du règne d’Ogygès. C’est ce qu’on appelle le déluge d’Ogygès 2955 1759
Les Athéniens célèbrent tous les ans l’anniversaire de ce déluge, et il s’observait encore 1673 ans après, lorsque Sylla prit Athènes 2955 1759
Enlèvement d’Io par des Phéniciens 2969 1745
Triopas, fils de Phorbas, huitième roi d’Argos, règne 64 ans 2972 1742
Xanthus, fils de Phorbas, passe de la Lycie dans l’île de Lesbos, et la fonde avec des Pélasges sur lesquels il régnait. Ce récit ne parait pas vraisemblable 2980 1734
Sidon fondée vers l’an 2984 1730
On ignore quel fut au juste le temps de sa fondation. Mais l’on présume avec beaucoup de vraisemblance que ce fut à cette époque. Elle fonda dans la suite la ville de Tyr ; ce qui prouve combien la tradition des Tyriens, qui mettaient la fondation de leur ville 2760 ans avant notre ère, est dénuée de fondement.
Pélasgus, fils de Neptune et de Larisse, passe en Thessalie avec ses frères Achæus et Phthius, et en chasse les habitants, la sixième génération après Pélasgus, roi d’Arcadie 2987 1727
Quelques-uns des Pélasges chassés de Thessalie s’établissent à Dodone 2988 1726
Crotopus, fils de Triopas, neuvième roi d’Argos, règne 53 ans 3036 1678
Sthénélus, fils de Crotopus, dixième roi d’Argos, règne 52 ans 3089 1625
Naissance de Moïse. Voyez l’an 3183 3103 1611
Actæus règne dans l’Attique. Son règne est de 24 ans 3120 1594
Agénor, fils de Neptune arrive en Phénicie, règne en ce pays, et fonde avec des Sidoniens la ville 3124 1590
Naissance de Cadmus, fils d’Agénor, roi de Tyr 3134 1580
Naissance de Deucalion, fils de Prométhée, vers l’an 3141 1573
Gélanor, fils de Sthénélus, onzième roi d’Argos, règne 2 ans 3141 1573
Actæus, roi de l’Attique, marie sa fille unique à Cécrops 3142 1572
Arrivée de Danaüs en Grèce. Ce prince n’est pas frère de Sésostris 3142 1572
Gélanor dépossédé par Danaüs 3143 1571
Mort d’Actæus : Cécrops I, son gendre, regardé comme le premier roi de l’Attique, règne 189 ans après le déluge d’Ogygès. Son règne est de 50 ans 3144 1570
Les filles de Danaüs instituent les Thesmophories dans le Péloponnèse 3146 1568
Enlèvement d’Europe 3162 1552
Arrivée de Cadmus à Linde, dans l’île de Rhodes 3163 1551
Fondation de l’île Calliste, depuis appelée Théra, et de celle de Thasos, par des Phéniciens de la suite de Cadmus 3164 1550
Arrivée de Cadmus en Béotie : fondation de la Cadméide, qui servit depuis de citadelle à la ville de Thèbes 3165 1549
Naissance de Minos I, roi de Crète 3166 1548
Agraule, fille de Cécrops I, roi d’Athènes, se dévoue à la mort pour le salut de sa patrie 3167 1547
Dardanus, roi de la Phrygie, appelée Dardanie, règne 48 ans 3167 1547
Naissance d’Amphictyon, fils de Deucalion vers l’an 3168 1546
Naissance de Bacchus, fils de Sémélé 3170 1544
Deucalion, fils de Prométhée, passe en Thessalie avec des Curètes et des Lélèges, nommés depuis Ætoliens et Locriens, auxquels se joignent un grand nombre d’habitants du Parnasse, en chasse les Pélasges et s’y établit en leur place 3173 1541
La plus grande partie des Pélasges chassés de Thessalie se retirent à Dodone, auprès des Pélasges qui en avaient été chassés précédemment 3174 1540
Quelques-uns des Pélasges se rendent dans l’île de Crète, quelques autres dans celle de Lesbos 3174 1540
Les Pélasges réfugiés à Dodone, s’apercevant qu’ils étaient à charge aux habitants, se retirent dans le pays appelé depuis Tyrrhénie, et font un traité avec les Aborigènes 3175 1539
Découverte du fer 3177 1537
Des Pélasges, chassés de Thessalie par Deucalion, se joignent à des Thraces et font une incursion en Béotie, où ils s’établissent 3178 1536
Les Béotiens, chassés de leur pays, s’établissent en Thessalie, près d’Arné et d’Icolos 3179 1535
Les Israélites sortent de l’Égypte sous la conduite de Moïse, âgé de 80 ans, vers la fin du règne de Cécrops I 3183 1531
Déluge de Deucalion 3185 1529
La colonie des Pélasges-Tyrrhéniens jouit d’une grande prospérité 3190 1524
Naissance d’Hellen, fils de Deucalion 3191 1523
Eurotas, troisième roi de Lacédémone de la dynastie qui régna avant la conquête des Héraclides 3192 1522
Amphictyon, fils de Deucalion, rassemble les peuple voisins des Thermopyles ; leur donne le nom d’Amphictyons et règne sur eux 3192 1522
Cranaüs, second roi d’Athènes, règne 10 ans 3194 1520
Penthée, fils d’Échion et petit-fils de Cadmus par Agavé sa fille, règne à Thèbes 3200 1514
Amphictyon, fils de Deucalion et gendre de Cranaüs, chasse son beau-père, et règne 12 ans. C’est le troisième roi d’Athènes 3204 1510
Origine des Scythes selon les Scythes 3206 1508
Hyagnis, fils du Silène Marsyas, invente la flûte, l’an 1202 de l’ère attique 3208 1506
Érichthonius, fils de Dardanus, roi de Dardanie, règne 44 ans 3215 1499
Érichthonius, Athénien d’une naissance illustre, chasse Amphictyon et règne 36 ans. C’est le quatrième roi d’Athènes 3216 1498
Polydore, fils de Cadmus, roi de Thèbes 3217 1497
Erichthonius, roi d’Athènes, institue dans les différentes bourgades de l’Attique des Athénées, ou fêtes de Minerve, avec des jeux en l’honneur de la déesse. Je les place 10 ans après l’époque assignée par les marbres d’Oxford, parce que je n’ai pas cru devoir m’astreindre au système chronologique de ces marbres concernant les rois d’Athènes 3218 1496
Naissance de Lycastus, fils de Minos I, roi de Crète 3226 1488
Naissance de Dorus, fils d’Hellen 3238 1476
Naissance d’Æole, fils d’Hellen 3240 1474
Naissance d’Érechthée, fils de Pandion I 3241 1473
Naissance de Xuthus, fils d’Hellen 3250 1461
Pandion I, fils d’Érichthonius, cinquième roi d’Athènes, règne 31 3252 1462
Tros succède à Érichthonius an royaume de Dardanie : il règne 31 ans 3259 1455
Labdacus, fils de Polydore, roi de Thèbes 3264 1450
Naissance de Tectamus, fils de Dorus 3268 1446
Naissance de Cécrops, fils d’Érechthée 3269 1444
Naissance d’Élatus, roi des Lapithes, le premier ancêtre connu de Cypsélus, tyran de Corinthe 3270 1444
Naissance de Salmonée, fils d’Æole 3271 1443
Naissance de Pandorus, fils d’Érechthée 3271 1443
Naissance de Métion, fils d’Érechthée 3272 1442
Naissance de Créthée, fils d’Æole 3280 1434
Érechthée, fils de Pandion I, sixième roi d’Athènes, règne 34 ans 3283 1431
Xuthus, fils d’Hellen, ayant été chassé de la Thessalie, se réfugie à Athènes 3283 1431
Xuthus épouse Créusa, fille d’Érechthée 3285 1429
Naissance d’Achæus, fils de Xuthus 3286 1428
Naissance de Minos II, fils de Lycastus, roi de Crète 3286 1428
Naissance de Salmonée, fils d’Æole 3288 1426
Naissance de Déion, fils d’Æole 3289 1425
Naissance de Magnès, fils d’Æole 3290 1424
Mœris, le dernier des 330 rois d’Égypte, depuis et compris Ménès jusqu’à Sésostris, règne 68 ans 3290 1424
Ilus succède à Tros ; il règne 44 ans 3290 1424
Fondation de la ville de Troie 3291 1423
Naissance de Périérès, fils d’Æole 3292 1422
Naissance d’Eupalamus, père de Dædale et fils de Métion 3293 1421
Lycus, fils de Chthonius, chasse Laïus, fils de Labdacus, qui n’avait encore qu’un an et règne à Thebes 3298 1416
Tectamus, fils de Dorus, passe en Crète avec des Æoliens, subjugue les Pélasges et règne sur eux 3299 1415
Naissance de Cænée, fils d’Élatus, roi des Lapithes, l’un des ancêtres de Cypsélus, tyran de Corinthe 3300 1414
Cérès arrive dans l’Attique et fait connaître le blé à Triptolème, ainsi que la manière de le cultiver 3305 1409
Achæus, fils de Xuthus, ayant commis un meurtre involontaire, se retire dans le pays appelé depuis Laconie, et donne son nom aux habitants 3307 1407
Ion, fils de Xuthus, est mis à la tête d’une colonie que les Athéniens envoient dans le Péloponnèse 3308 1406
Triptolème ensemence les campagnes de Rharie, près d’Éleusis 3308 1406
Ion épouse Hélice, fille de Sélinunte, roi d’Ægiale 3309 1405
Achæus, fils de Xuthus, passe en Thessalie avec des troupes qu’il tire d’Athènes et d’Ægiale, et recouvre le royaume de ses pères 3310 1404
Institution des mystères d’Éleusis 3310 1404
Naissance de Tiro, fils de Salmonée 3311 1403
Mort de Sélinunte, roi d’Ægiale : Ion lui succède 3311 1403
Eumolpe, Thrace de naissance, arrive à Éleusis avec des troupes de son pays, et s’en empare 3311 1403
Les Athéniens rappellent Ion du Péloponnèse et lui donnent le commandement de l’armée qu’ils destinent à marcher contre les Thraces 3312 1402
Naissance d’Archandre, fils d’Achæus 3313 1401
Amphion, fils de Jupiter et d’Antiope, tue Lycus et s’empare de la couronne de Thèbes 3313 1401
Naissance d’Architélès, fils d’Achæus 3314 1400
Naissance de Dædale, fils d’Eupalamus, petit-fils de Métion, arrière-petit-fils d’Érechthée, roi d’Athènes 3314 1400
Les Athéniens défèrent la principale autorité dans le gouvernement à Ion, et s’appellent de son nom Ioniens 3315 1399
Victoire remportée par les Athéniens sur les Éleusiniens et les Thraces : Érechthée, roi d’Athènes, périt dans l’action ; Immaradus, ou Ismaros selon Apollodore, fils d’Eumolpe, qui commandait les Thraces, y périt aussi : la paix se fait entre les deux peuples, à condition que les Éleusiniens reconnaîtront la souveraineté d’Athènes, et qu’ils auront la liberté de célébrer chez eux les mystères. Ce récit est de Pausanias ; celui d’Apollodore est un peu différent 3316 1398
Cécrops II, l’ainé des enfants d’Érechthée, septième roi d’Athènes, règne 10 ans 3317 1397
Les frères de Cécrops chassent Xuthus, parce qu’ayant été pris pour arbitre par les enfants d’Érechthée, qui se disputaient la couronne, il l’avait adjugée à Cécrops, l’ainé d’entre eux 3318 1396
Première année du sacerdoce d’Alcyonice à Argos 3318 1396
Cécrops II envoie une colonie en Eubée 3319 1395
Xuthus, âgé de 70 ans, meurt dans le pays d’Ægiale, où il s’était réfugié 3320 1394
Ion passe en Asie et y forme quelques faibles établissements 3323 1391
Amphion, roi de Thèbes, meurt : Laïus remonte sur le trône 3324 1390
Créthée épouse Tyro, fille de son frère Salmonée 3325 1389
Ion retourne dans le pays d’Ægiale 3326 1388
Naissance d’Amythaon, fils de Créthée 3327 1387
Pandion II, fils de Cécrops II, huitième roi d’Athènes, règne 26 ans 3327 1387
Naissance de Nélée, fille de Neptune et de Tyro 3327 1387
Polybe, petit-fils de Sicyon, roi de Corinthe 3328 1386
Naissance de Sisyphe, qui fut depuis roi de Corinthe. Ce prince, dont on ignore l’origine, ne peut être le même que celui qui était fils d’Æole ; la plupart des écrivains les confondent 3329 1385
Naissance de Pélops 3329 1385
Naissance d’Hercule, fils d’Amphitryon 3330 1384
Naissance d’Orphée 3332 1382
Naissance de Coronus, fils de Cænée, et l’un des ancêtres de Cypsélus, tyran de Corinthe 3334 1380
Laomédon, fils d’Ilus, règne à Troie 50 ans 3334 1380
Archandre et Architélès, fils d’Achæus, quittent la Phthiotide et se rendent à Argos, où ils épousent chacun une fille de Danaüs, prince de la maison royale d’Argos 3340 1374
Cænée, roi des Lapithes et l’un des ancêtres de Cypsélus, tyran de Corinthe, périt dans un combat contre les Centaures 3341 1373
Les Pélasges, joints aux Aborigènes, chassent les Sicules : ceux-ci passent en Sicile, en chassent les Sicaniens et donnent leur nom au pays 3344 1370
Fondation de Zancle par les Sicules 3345 1369
Ion retourne à Athènes vers l’an 3345 1369
Atys, fils de Manès, règne en Lydie 3346 1368
Naissance de Mélampus, fils d’Amythaon 3347 1367
Naissance de Bias, fils d’Amythaon et frère de Mélampus 3348 1366
Naissance de Périclyménus, fils de Nélée, roi de Messénie 3350 1364
Les Métionides, ou descendants de Métion, chassent Pandion, roi d’Athènes : il se retire à Mégare 3351 1363
Pélops, fils de Tantale arrive en Grèce, et s’empare de Pise et d’Élis 3352 1362
Grande famine en Lydie 3352 1362
Commencement des exploits d’Hercule 3353 1361
Pandion II meurt de maladie à Mégare : ses enfants retournent dans l’Attique et chassent les Métionides : Égée, son fils aîné, neuvième roi d’Athènes, règne 39 ans 3353 1361
Ion meurt à Athènes âgé de 67 ans, et est inhumé à Potamos, bourgade de l’Attique près de la mer, environ à deux lieues de Panormos 3354 1360
Laïus est tué par son fils Œdipe, dans un âge où ses cheveux commençaient à blanchir 3356 1358
Créon, fils de Ménécée et frère de Jocaste, veuve de Laïus, prend les rênes du gouvernement 3356 1358
Sésostris, roi d’Égypte, succède à Mœris, et règne 44 ans 3358 1356
Les femmes de Lemnos, outrées de la préférence des Lemniens pour leurs concubines, massacrent leurs maris 3359 1355
Naissance de Péro, fille de Nélée et de Chloris 3360 1354
Œdipe, fils de Laïus, épouse Jocaste sa mère, sans la connaître, et monte sur le trône 3360 1354
Origine des Scythes selon les Grecs du Pont 3360 1354
Lycus, fils de Pandion II, ayant été chassé d’Athènes par son frère Égée, se réfugie chez les Termiles auprès de Sarpédon, frère de Minos, roi de Crète 3360 1354
Minos II étant allé en Sicile pour redemander Dædale, Cocalus, roi du pays, le fait étouffer par la vapeur d’un bain : il était âgé dé 75 ans 3361 1353
Les Crétois qui avaient accompagné Minos en Sicile font le siége de Camicos 3363 1351
Expédition des Argonautes : enlèvement de Médée 3364 1350
Coronus, petit-fils d’Élatus, roi des Lapithes, et l’un des ancêtres de Cypsélus, tyran de Corinthe, se trouve à l’expédition des Argonautes 3364 1350
Naissance d’Antigone, fille d’Œdipe 3364 1350
Des Colchidiens s’établissent dans l’île des Phéaciens, depuis appelée Corcyre 3365 1349
Naissance d’Ismène, fille d’Œdipe et de Jocaste 3366 1348
Les Pélasges, appelés depuis Pélasges-Tyrrhéniens, sont affligés par la famine et par des maladies contagieuses. En proie à des séditions, ils quittent la plupart le pays appelé quelques années après Tyrrhénie, excepté un petit nombre qui y reste, deux générations avant la guerre de Troie 3367 1347
Naissance de Nestor, fils de Nélée : il vit deux générations, et régnait sur la troisième la dernière année du siége de Troie 3368 1346
Naissance de Thésée, fils d’Égée 3368 1346
Des Crétois s’établissent en Italie sous le nom d’Iapyges-Messapiens 3368 1346
Naissance d’Étéocle, fils d’Œdipe et de Jocaste 3369 1345
Naissance de Polynice, fils d’Œdipe et de Jocaste 3370 1344
Tyrrhénus, fils d’Athys, roi de Lydie, arrive en Italie avec ceux des Lydiens qui l’avaient accompagné, et donne au pays le nom de Tyrrhénie 3370 1344
Thèbes ravagée par la peste 3371 1343
L’oracle ordonne de venger la mort de Laïus : Œdipe se crève les yeux : il est renfermé par les ordres de Créon, tuteur des jeunes princes 3372 1342
Mort de Polybe, roi de Corinthe. Créon, différent du précédent, succède à Polybe 3372 1342
Musée, disciple d’Orphée 3372 1342
Médée, forcée de quitter Iolcos, se retire à Corinthe avec Jason où ils vivent tranquillement pendant 10 ans 3375 1339
Guerre d’Hercule contre les Pyliens : selon Apollodore, Nélée, roi de Pylos, est tué avec onze de ses fils ; Nestor, qui était alors élevé chez les Géléniens, échappe au danger. Mais il vaut mieux s’en rapporter à Homère, qui, loin de dire que Nélée fut tué, assure que ce prince se trouva à la guerre des Pyliens contre les Épéiens 3379 1335
Penthilus, fils de Périclyménus 3379 1335
Bias, frère de Mélampus, épouse Péro, fille de Nélée 3380 1334
Évandre fonde avec des Arcadiens une colonie dans le pays des Aborigènes 3384 1330
Prise de Troie par Hercule avec 720 hommes montés sur six vaisseaux. Laomédon est tué. Priam lui succède : il règne 60 ans 3384 1330
Nestor échappe à la vigilance de son père, se trouve au combat des Pyliens contre les Épéiens, et s’y distingue par plusieurs actions éclatantes 3385 1329
Jason répudie Médée et épouse Glaucé, fille de Créon, roi de Corinthe : Créon est tué avec ses enfants par les intrigues de Médée : Médée se réfugie à Athènes, auprès d’Égée 3386 1328
Sisyphe, roi de Corinthe, premier roi de la dynastie des Sisyphides 3386 1328
Naissance d’Hyllus, fils d’Hercule, de qui descendent les rois de Lacédémone 3387 1327
Thésée vient à Athènes : Médée tente de l’empoisonner ; il est reconnu par Égée : Médée quitte la Grèce 3387 1327
Naissance de Tlépolème, fils d’Hercule 3388 1326
Apothéose d’Hercule, âgé de 61 ans 3391 1323
Thésée tue le Minotaure sur la fin de l’année. 3391 1323
Égée, croyant son fils mort, se précipite du haut d’un rocher : Thésée, dixième roi d’Athènes, règne 29 ans 3392 1322
Les Héraclides, chassés du Péloponnèse par Eurysthée, se mettent sous la protection de Thésée 3393 1321
Ornythion, fils de Sisyphe, roi de Corinthe 3394 1320
Étéocle, fils d’Œdipe, règne à Thèbes ; son frère Polynice se retire à Argos 3394 1320
Polynice revient à Thèbes pour régner à son tour : Étéocle refuse de lui céder la couronne : Polynice retourne à Argos 3395 1319
Polynice se ligue avec les Argiens contre Étéocle et les Thébains 3396 1318
Œdipe, chassé de Thèbes, se retire dans l’Attique, où il meurt 3397 1317
Guerre de Thèbes entre Étéocle et Polynice : ils s’entre-tuent 3397 1317
Thésée transfère à Athènes les habitants des douze principales villes de l’Attique, et institue les petites Panathénées, qui se célébraient tous les ans. Les grandes le furent l’an 4148 de la période julienne 3398 1316
Guerre de Thésée contre Créon, tuteur de Laodamas, fils d’Étéocle 3400 1314
Phéron, roi d’Égypte, règne 18 ans 3402 1312
Thésée marche contre Eurysthée avec Hyllus, fils d’Hercule : Eurysthée est battu et tué par Hyllus 3403 1311
Hyllus passe dans le Péloponnèse, et en sort à cause de la contagion 3404 1310
Atrée, fils de Pélops, règne à Argos 3404 1310
Guerre des Épigones, ou seconde de Thèbes 3407 1307
Naissance d’Hélène, fille de Tyndare et de Léda 3408 1306
Naissance de Timandra, fille de Tyndare et de Léda 3409 1305
Thoas, fils d’Ornythion, roi de Corinthe 3414 1300
Thersandre, fils de Polynice, roi de Thèbes 3415 1299
Borus, fils de Penthilus, petit-fils de Périclyménus et arrière-petit-fils de Nélée, roi de Messénie 3416 1298
Thésée, âgé de 50 ans, enlève, selon Hellanicus, Hélène, qui n’était pas encore nubile 3418 1296
Tennès, fils de Cycnus, conduit une colonie dans l’île Leucophris, et de son nom l’appelle Ténédos 3419 1295
Protée, roi d’Égypte, succède à Phéron et règne 50 ans 3420 1294
Hyllus consulte l’oracle sur son retour dans le Péloponnèse 3421 1293
Mort de Thésée : Ménesthée, fils de Pétée, petit-fils d’Ornée et arrière-petit-fils d’Érechthée, onzième roi d’Athènes, règne 23 ans 3421 1293
Atrée s’empare de Corinthe 3422 1292
Échémus, roi des Tégéates, épouse Timandra, fille de Tyndare et de Léda 3423 1291
Hyllus retourne dans le Péloponnèse, sur la foi d’un oracle équivoque : il est tué dans un combat particulier par Échémus, roi des Tégéates 3424 1290
Enlèvement d’Hélène par Alexandre, fils de Priam, vulgairement appelé Pâris 3424 1290
Préparatifs de guerre des Grecs contre les Troyens 3425 1289
Tlépolème, fils d’Hercule, se retire à Argos 3427 1287
Agamemnon, fils d’Atrée, succède à son père au royaume de Mycènes 3429 1285
Les Cimmériens envahissent l’Asie Mineure 3430 1284
Naissance d’Oreste, fils d’Agamemnon 3431 1283
Agamemnon fait la conquête du royaume de Sicyone 3431 1283
Tlépolème, fils d’Hercule, ayant tué involontairement Licymnius, son oncle maternel, passe dans l’île de Rhodes avec des forces considérables, y fonde les villes de Linde, d’Ialyssos et de Camiros, et peu après devient roi des Rhodiens 3432 1282
Thersandre, roi de Thèbes, ayant devancé la flotte des Grecs, est tué en Mysie 3433 1281
Siége de Troie par les Grecs : leur armée montait à 135 610 hommes 3434 1280
Léontéus, fils de Colonus, petit-fils de Cænée, arrière-petit-fils d’Élatus, et l’un des ancêtres de Cypsélus, tyran de Corinthe, se trouve au siége de cette ville 3434 1280
Tisamène, fils de Thersandre, n’étant pas en âge de gouverner, Pénélée prend au siége de Troie le commandement des Béotiens 3434 1280
L’île de Ténédos ravagée par les Grecs : Achille tue Tennès, fondateur de cette île : les Ténédiens rendent les honneurs divins à Tennès, en mémoire de sa vertu et de ses bienfaits 3440 1274
Achille, irrité contre Agamemnon, reste dans l’inaction : les Grecs sont battus 3441 1273
Achille envoie Patrocles au secours des Grecs : Patrocles est tué : Achille prend les armes, les Troyens sont repoussés : Hector est tué 3442 1272
Achille est tué : ses armes sont adjugées à Ulysse ; Ajax se tue de désespoir 3443 1271
Pénélée, commandant des Béotiens, est tué la dernière année du siége de Troie 3444 1270
Prise de la ville de Troie, le 27 thargélion finissant (le 23 mai) 3444 1270
Ménesthée, roi d’Athènes, meurt dans l’île de Mélos, en revenant du siége de Troie : Démophon, fils de Thésée, douzième roi d’Athènes, règne 41 ans 3444 1270
Teucer fonde Salamine dans l’île de Cypre. Sa postérité y règnait 896 ans après 3444 1270
Agamemnon fonde dans l’île de Crète les villes de Mycènes, de Tégée et de Pergame 3444 1270
Agamemnon retourne dans ses États : il est tué par Égisthe et par Clytemnestre 3444 1270
Égisthe règne 7 ans à Mycènes 3444 1270
Tisamène, fils de Thersandre, règne à Thèbes 3445 1269
Thoas, qui avait été chassé de Corinthe 23 ans auparavant, remonte sur le trône 3445 1269
La ville de Métaponte en Lucanie fondée par Épéus, compagnon de Nestor 3445 1269
Damophon, fils de Thoas, roi de Corinthe 3446 1268
Les Assyriens maîtres de l’Asie supérieure 3447 1267
Amphilochus, fils d’Amphiaraüs, fonde la ville d’Argos-Amphilochium dans le golfe d’Ambracie 3448 1266
Andropompus, fils de Borus, roi de Messénie 3450 1264
Égisthe et Clytemnestre tués par Oreste : Oreste se retire en Arcadie et y demeure un an 3451 1263
Oreste est absous par l’Aréopage du meurtre de sa mère 3452 1262
Néoptolème, fils d’Achille et d’Andromaque, tué à Delphes par Oreste 3452 1262
Oreste épouse Hermione, fille de Ménélas et veuve de Néoptolème 3452 1262
Oreste règne 70 ans à Mycènes. Ces 70 ans doivent se compter de la mort d’Égisthe 3453 1261
Naissance de Pan 3454 1260
Mort de Tisamène, roi de Thèbes. Son fils Autésion, chassé par Damasichthon, fils d’Opheltès et petit-fils de Pénélée, passe chez les Doriens : Damasichthon règne à Thèbes 3465 1248
Troisième entreprise des Héraclides sur le Péloponnèse, sous la conduite de Cléodæus, fils d’Hyllus 3469 1245
Rhampsinite, roi d’Égypte, règne 66 ans. Joseph le nomme Rhamsès 3470 1244
Naissance d’Aristomachus, fils de Cléodæus 3475 1239
Ptolémée, fils de Damasichthon, roi de Thèbes 3480 1234
Oxyntès, treizième roi d’Athènes, règne 30 ans 3485 1229
Mélanthus, fils d’Andropompus, roi de Messénie 3486 1228
Propodas, roi de Corinthe 3494 1220
Fin de la dynastie des Atyades, rois de Lydie : le commencement de cette dynastie est incertain : dynastie des Héraclides, roi de Lydie : Agron, premier roi de cette dynastie 3494 1220
Naissance de Théras, fils d’Autésion et petit-fils de Tisamène, roi de Thèbes : il était le dixième descendant de Cadmus 3500 1214
Migration æolienne commence sous la conduite d’Oreste 3504 1210
Quatrième entreprise des Héraclides sur le Péloponnèse, sous la conduite d’Aristomachus, fils de Cléodæus : il est battu par les Péloponnésiens et perd la vie dans l’action, laissant trois enfants en bas âge, Aristodémus, Téménus et Cresphontes 3504 1210
Des Béotiens, chassés d’Arné en Thessalie, retournent en Béotie 60 ans après la prise de Troie 3504 1210
Ceux des Pélasges qui étaient restés dans la Tyrrhénie en sont chassés par les Tyrrhéniens ; ils passent dans l’Attique 3505 1209
Ceux des Pélasges qui avaient envahi la Béotie en sont chassés par les Béotiens lorsqu’ils reviennent dans leur pays 3506 1208
Ces Pélasges se réfugient dans l’Attique auprès des Pélasges-Tyrrhéniens 3507 1207
Xanthus, fils de Ptolémée, roi de Thèbes 3514 1200
Aphidas, quatorzième roi d’Athènes, règne un an 3515 1199
Thymœthès, quinzième roi d’Athènes, règne 8 ans 3516 1198
Oreste meurt en Arcadie âgé de 90 ans : ses fils Penthilus et Tisaménus règnent 3 ans 3521 1193
Les Pélasges-Tyrrhéniens, aidés par les Pélasges sortis de Béotie, bâtissent aux Athéniens la partie du mur de la citadelle appelée le mur Pélasgique 3522 1192
Doridas et Hyantidas, fils de Propodas, règnent à Corinthe 3523 1191
Conquête du Péloponnèse par Aristodémus, Téménus et Cresphontes, fils d’Aristomachus 3524 1190
Penthilus et Tisaménus, fils d’Oreste, sont chassés par les Héraclides 3524 1190
Mélanthus, roi de Messénie, chassé par les Héraclides, se réfugie à Athènes 3524 1190
Naissance d’Antasus, descendant d’Élatus, roi des Lapithes, et l’un des ancètres de Cypsélus, tyran de Corinthe 3524 1190
Xanthus, roi de Thèbes, fait la guerre aux Athéniens ; provoque à un combat particulier Thymœtès, leur roi : Thymœtès refuse le combat et est chassé ; Mélanthus accepte le défi et règne en sa place 37 ans 3524 1190
Xanthus est tué : Thèbes ne veut plus de rois et se gouverne en république 3524 1190
Institution de la fête des Apaturies à l’occasion de la ruse de Mélanthus dans son combat contre Xanthus, roi de Thèbes 3524 1190
Continuation de la migration æolienne par Penthilus, fils d’Oreste 3525 1189
Les Achéens, chassés par les Héraclides, se réfugient dans le pays d’Ægiale, appelé depuis Achaïe, qui était alors possédé par les Ioniens 3525 1189
Les Achéens et les Ioniens, ne pouvant s’accorder, se font la guerre ; Tisaménus, fils d’Oreste et chef des Achéens, est tué dans une bataille : les Ioniens n’en sont pas moins chassés par les Achéens ; ils retournent à Athènes 3526 1188
Mort d’Aristodémus, premier roi de Lacédémone de la maison des Héraclides ; il laisse la couronne à ses deux fils, Proclès et Eurysthènes, qui ne faisaient que naître : Théras, fils d’Autésion, leur oncle maternel, est leur tuteur 3536 1178
Chéops, roi d’Égypte, règne 50 ans 3536 1178
Fondation de la ville d’Halicarnasse 3539 1175
Troisième migration æolienne, sous la conduite d’Échélatus, fils de Penthilus 3540 1174
Les Pélasges, établis dans la Troade, sont chassés par les Æoliens 3540 1174
Les Pélasges-Tyrrhéniens, chassés d’Athènes, font la conquête de l’île de Lemnos 3552 1162
Alétès, premier roi de Corinthe, de la maison des Héraclides 3354 1160
Mélas, fils d’Antasus, descendant d’Élathus, roi des Lapithes, l’un des ancêtres de Cypsélus, tyran de Corinthe, s’étant concilié Alétès, premier roi de Corinthe, de la maison des Héraclides, est reçu à Corinthe malgré l’oracle, qui lui avait défendu de le recevoir 3554 1160
Les Minyens, descendants des Argonautes, chassés de Lemnos par les Pélasges-Tyrrhéniens, se réfugient à Lacédémone 3554 1160
Majorité de Proclès et d’Eurysthènes, souche des deux maisons royales de Lacédemone 3561 1153
Codrus, fils de Mélanthus, dix-septième et dernier roi d’Athènes, règne 21 ans 3561 1153
Les Pélasges-Tyrrhéniens, outrés de l’affront que leur avaient fait les Athéniens, enlèvent des femmes d’Athènes, et les prennent pour leurs concubines 3562 1152
Quatrième et dernière migration æolienne, sous la conduite de Graïs, fils d’Échélatus 3563 1151
Fondation de l’île Calliste, depuis nommée Théra, par Théras, qui emmène avec lui une partie des Minyens qui s’étaient retirés à Lacédémone 3564 1150
Fondation de Lépréum, Macistos, Phrixes, Pyrgos, Épium et Nudium dans la Triphylie, par les Minyens 3565 1149
Les Pélasges sont chassés de l’île de Lesbos par les Æoliens 3574 1140
Fondation de la ville de Lesbos par les Æoliens 3574 1140
Les Pélasges-Tyrrhéniens de Lemnos tuent les enfants qu’ils avaient eus des Athéniennes, ainsi que les mères de ces enfants 3575 1139
Dévoûment de Codrus, dernier roi d’Athènes : Médon, fils ainé de Codrus, premier archonte perpétuel, gouverne 27 ans 3582 1132
Fondation de Mégare sur les confins de l’Attique 3583 1131
Migration ionienne, selon Apollodore et Ératosthènes 3584 1130
Chéphren, roi d’Égypte, règne 56 ans 3586 1128
Sous, roi de Lacédémone, de la seconde maison, règne 44 ans 3589 1125
Ixion, deuxième roi de Corinthe, de la maison des Alétiades, règne 38 ans 3592 1122
Fondation de la ville de Cyme en Æolie 3594 1120
Fondation de Milet, de Colophon, la treizième année de l’archontat de Médon 3595 1119
Colonie envoyée dans l’île de Mélos par des Laconiens et des Spartiates 3598 1116
Agis, fils d’Eurysthènes, roi de Lacédémone, de la première maison, règne 40 ans 3600 1114
Fondation de Néon-Tichos par les habitants de Cyme 3602 1112
Acastus, fils de Médon, second archonte perpétuel, gouverne 36 ans 3609 1105
Fondation de la ville de Smyrne 3612 1102
Naissance d’Homère selon l’auteur de sa Vie attribuée mal à propos à Hérodote, § 111 3612 1102
Agis subjugue les Ilotes 3623 1091
Agélas, troisième roi de Corinthe, règne 37 ans 3630 1084
Agis envoie une colonie en Achaïe, sous la conduite de Patréus, qui fonde la ville de Patres 3632 1082
Naissance du premier ancêtre connu de l’historien Hécatée de Milet 3632 1082
Eurypon, fils de Sous, roi de Lacédémone, de la seconde maison, règne 48 ans 3633 1081
Échestratus, fils d’Agis, roi de Lacédémone, de la première maison, règne 39 ans 3640 1074
Mycérinus, roi d’Égypte, règne 20 ans 3642 1072
Archippus, fils d’Acastus, troisième archonte perpétuel, gouverne 25 ans 3645 1069
Saül est élu roi d’Israël 3646 1068
Les Sicules, dit Thucydide, chassent les Sicaniens de Sicile, trois siècles avant l’établissement des Grecs en Sicile. Mais je crois préférable le sentiment de Denys d’Halicarnasse, qui place la conquête de la Sicile par les Sicules un siècle avant la guerre de Troie 3655 1059
Zancle, connue depuis sous le nom de Messène, fondée par les Sicules 3656 1058
David est reconnu roi par la tribu de Juda 3659 1055
Asychis, roi d’Égypte règne 40 ans 3662 1052
Prumnis, quatrième roi de Corinthe, règne 35 ans 3667 1047
David est reconnu roi d’Israël par toutes les tribus 3667 1047
Thersippus, fils d’Archippus, quatrième archonte perpétuel, gouverne 41 ans 3670 1044
Échestratus, roi de Lacédémone, de la première maison, chasse les Cynuriens de leur pays 3678 1036
Labotas, son fils, lui succède, et règne 40 ans 3679 1035
Prytanis, fils d’Eurypon, roi de Lacédémone, de la seconde maison, règne 6 ans 3681 1033
Guerre des Lacédémoniens avec les Argiens au sujet de la Cynurie 3682 1032
David meurt : Salomon lui succède 3698 1016
Salomon pose les fondements du temple de Jérusalem 3702 1012
Bacchis, cinquième roi de Corinthe, règne 35 ans 3702 1012
Anysis, roi d’Égypte, règne 58 ans 3702 1012
Anysis, chassé de ses États par un roi d’Ethiopie, se réfugie dans l’île d’Elbo 3703 1011
Dédicace du temple de Jérusalem, la douzième année du règne de Salomon 3710 1004
Phorbas, fils de Thersippus, cinquième archonte perpétuel, gouverne 37 ans 3711 1003
Doryssus, fils de Labotas, roi de Lacédémone, de la première maison, règne 42 ans 3715 999
Agélas, sixième roi de Corinthe, règne 30 ans 3737 977
Salomon meurt : Roboam lui succède 3739 975
Jéroboam se révolte contre Roboam ; il règne sur dix tribus : premier roi d’Israël 3739 975
Sésac, prince qui avait succédé à l’usurpateur éthiopien dans le royaume d’Égypte, pille le temple de Jérusalem 3744 970
Naissance d’Homère, selon Velléius Paterculus 3746 968
Mégaclès, fils de Phorbas, sixième archonte perpétuel, gouverne 36 ans 3748 966
Eunomus, fils de Prytanis, roi de Lacédémone, de la seconde maison, règne 53 ans 3749 965
Anysis sort de l’île de l’Elbo après 50 ans, et se maintient sur le trône jusqu’à sa mort 3753 961
Abias, roi de Juda, règne 3 ans 3756 958
Agésilaüs, fils de Doryssus, roi de Lacédémone, de la première maison, règne 44 ans 3757 957
Asa, cinquième roi de Juda, règne 41 ans 3759 955
Nadab, fils de Jéroboam, deuxième roi d’Israël, règne un an 3760 954
Anysis meurt sept ans après être remonté sur le trône 3760 954
Naissance de Polydectes, fils d’Eunomus, roi de Lacédémone, de la seconde maison 3760 954
N. B. Il se trouve ici une lacune de 241 ans dans Hérodote, concernant l’histoire d’Égypte.
Baasa, troisième roi d’Israël, règne 23 ans 3761 953
Eudémus, septième roi de Corinthe, règne 25 ans 3767 947
Naissance d’Homère. De toutes les opinions sur la naissance de ce poëte, celle-ci me parait la plus vraisemblable 3767 947
Hésiode fleurit 3770 944
Diognète, fils de Mégaclès, septième archonte perpétuel, gouverne 34 ans 3784 930
Héla, quatrième roi d’Israël, règne un an 3784 930
Zamri tue Héla, et règne huit jours ; Amri, sixième roi d’Israël, règne 11 ans 3785 929
Naissance de Lycurgue, fils d’Eunomus, d’un second lit 3790 924
Naissance de Phidon, roi d’Argos, frère de Caranus, roi de Macédoine 3791 923
Aristodémus, huitième roi de Corinthe, règne 35 ans 3792 922
Achab, septième roi d’Israël, règne 21 ans 3797 917
Josaphat, sixième roi de Juda, règne 21 ans 3800 914
Archélaüs, fils d’Agésilaüs, roi de Lacédémone, de la première maison, règne 60 ans 3801 913
Eunomus, roi de Lacédémone, de la seconde maison, est tué dans une sédition : Polydectes, son fils aîné, lui succède ; il règne 24 ans 3802 912
Homère fleurit, selon les marbres de Paros. C’est l’année de sa naissance, suivant Porphyre 3807 907
Naissance de Caranus, frère de Phidon, et premier roi de Macédoine 3808 906
Achab, roi d’Israël, est tué dans une bataille contre les Syriens : Ochosias, son fils, lui succède, et meurt dans la même année 3817 897
Joram, frère d’Ochosias, neuvième roi d’Israël, règne 12 ans 3818 896
Phéréclès, fils de Diognète, huitième archonte perpétuel, gouverne 43 ans 3818 896
Phidon, roi d’Argos, invente les poids, les mesures et les monnaies d’argent 3819 895
Joram associé au trône par Josaphat, roi de Juda, son père 3820 894
Josaphat meurt : Joram, son fils, lui succède, et règne 4 ans 3825 889
Charillus, fils de Polydectes, roi de Lacédémone, de la seconde maison, règne 64 ans : Lycurgue est son tuteur 3826 888
Télestès chassé de Corinthe par Agémon : Agémon, neuvième roi de Corinthe, règne 16 ans 3827 887
Ochosias, huitième roi de Juda, règne un an 3829 885
Pér. julien. Années av. J.-C. Olymp. d’Iphitus
Les jeux olympiques, institués par Hercule, Pélops et Pisus, ayant été interrompus, sont renouvelés par Lycurgue de Lacédémone, Iphitus d’Élée et Cléosthènes de Pise 3830 884 1. 1.
Iasius de Tégée y remporte la victoire 3830 884 1. 1.
Naissance d’Homère et d’Hésiode, selon Hérodote 3830 884 1. 1.
Ochosias, roi de Juda, étant mort, Athalie, sa mère, usurpe le trône : elle veut faire périr Joas, son petit-fils ; le grand prêtre Joïadas soustrait ce jeune prince aux recherches de la reine 3830 884 1. 1.
Jéhu, dixième roi d’Israël, règne 28 ans 3830 884 1. 1.
Athalie ayant été tuée, Joas monte sur le trône, et règne 40 ans. C’est le neuvième roi de Juda 3836 878 2. 3.
Alexandre, dixième roi de Corinthe, règne 25 ans 3843 871 4. 2.
Thalès de Crète, célèbre poëte et musicien, persuade aux Lacédémoniens de recevoir les lois de Lycurgue 3847 867 5. 2.
Législation de Lycurgue 3848 866 5. 3.
Majorité de Charillus 3851 863 6. 2.
Thalès de Crète guérit, par la musique, les Lacédémoniens de la peste 3853 861 4.
Archélaüs, roi de Lacédémone, de la première maison, secondé par Charillus, prend la ville d’Ægis 3854 860 7. 1.
Phidon, roi d’Argos, chasse les agonothètes des Éléens 3858 856 8. 1.
Jéhu meurt : Joachaz, onzième roi d’Israël, règne 17 ans 3858 856 8. 1.
Phidon est détrôné par les Lacédémoniens 3860 854 8. 3.
Téléclus, roi de Lacédémone, de la première maison, règne 40 ans 3861 853 4.
Ariphron, fils de Phéréclès, neuvième archonte perpétuel, gouverne 25 ans 3861 853 4.
Télestès, onzième roi de Corinthe, remonte sur le trône : il règne 12 ans 3868 846 10. 3.
Charillus attaque les Tégéates sur la foi d’un oracle équivoque : il est battu et fait prisonnier 3872 842 11. 3.
Mort de Lycurgue 3874 840 12. 1.
Joachaz meurt : Joaz, son fils, douzième roi d’Israël, règne 16 ans 3874 840 12. 1.
Amasias, onzième roi de Juda, règne 29 ans 3876 838 3.
Automénès, douzième roi de Corinthe, règne un an 3880 834 13. 3.
Prytanes annuels établis à Corinthe : ils subsistent 70 ans 3881 833 3.
Thespiéus, fils d’Ariphron, dixième archonte perpétuel, gouverne 27 ans 3886 828 15. 1.
Téléclus, roi de Lacédémone, prend les villes d’Amycles, de Pharis, de Géranthres, et les détruit 3888 826 3.
Joaz, roi d’Israël, remporte une victoire sur Amasias, roi de Juda, et pille Jérusalem 3889 825 1.
Nicandre, fils de Charillus, roi de Lacédémone, de la seconde maison, règne 53 ans 3890 824 16. 1.
Jéroboam, fils de Joaz, treizième roi d’Israël, règne 41 ans 3890 824 16. 1.
Nicandre entre sur le territoire d’Argos, où il met tout à feu et à sang 3893 821 4.
Fondation de Carthage, 65 ans avant celle de Rome 3895 819 17. 2.
Téléclus est tué par les Messéniens dans un temple de Diane, à Limnes, sur les confins de la Messénie et de la Laconie. Alcamènes, son fils, lui succède : il règne 37 ans 3901 813 18. 4.
Azarias, fils d’Amasias, monte sur le trône de Juda, âge de 16 ans : il règne 52 ans 3905 809 19. 4.
Les Asinéens s’étant unis aux Lacédémoniens pour ravager les terres des Argiens, ceux-ci les chassent de leur pays 3908 806 20. 3.
Alcamènes, roi de Lacédémone, de la première maison, envoie Charmidas en Crète pour apaiser les troubles qui s’étaient élevés dans cette île 3910 804 21. 1.
Agamestor, fils de Thespiéus, onzième archonte perpétuel, gouverne 23 ans 3913 801 4.
Alcamènes attaque la ville d’Hélos, que les Achéens avaient rétablie, la détruit, et bat les Argiens qui étaient venus au secours. Cette ville avait été prise et ses habitants réduits en esclavage 292 ans auparavant 3915 799 22. 2.
Jéroboam, roi d’Israël, meurt : interrègne de 11 ans 3931 783 26. 2.
Æschyle, fils d’Agamestor, douzième archonte perpétuel, gouverne 23 ans 3936 778 27. 3.
Dernière année des olympiades d’Iphitus 3937 777 4.
Pér. julien. Années av. J.-C. Olymp. de Corœbus
Les vainqueurs aux jeux olympiques n’avaient point été jusqu’alors inscrits sur les registres publics. Ils le furent l’olympiade suivante. Cette olympiade est regardée comme la première, parce que c’est celle dont les Grecs se servent pour calculer les temps. On l’appelle l’olympiade de Corœbus, parce que Corœbus d’Élée remporta le prix la troisième année de l’archontat d’Æschyle, selon Eusèbe ; et, par induction, d’après les Marbres d’Oxford. Eusèbe la fixe aussi la dernière année d’Alcamènes et la quarante-huitième du règne de Nicandre 3938 776 1. 1.
Alcamènes meurt la trente-septième année de son règne 3938 776 1. 1.
Polydore, fils d’Alcamènes, roi de Lacédémone, de la première maison, règne 55 ans 3939 775 1. 2.
Naissance d’Échécratès, descendant d’Élatus, roi des Lapithes, et grand-père de Cypsélus, tyran de Corinthe 3940 774 3.
Zacharias, après un interrègne de 11 ans, monte sur le trône d’Israël, et règne six mois : Sellum lui succède, et règne un mois 3942 772 2. 1.
Manahem, seizième roi d’Israël, règne 10 ans 3943 771 2.
Théopompe, fils de Nicandre, roi de Lacédémone, de la seconde maison, succède à son père : il règne 47 ans 3943 771 2.
Le poëte Eumélus fleurit 3946 768 3. 1.
Phul, le même que Sardanapal, roi d’Assyrie 3949 765 4.
Phul ravage le royaume d’Israël vers la huitième année du règne de Manahem 3951 763 4. 2.
Sabacos, roi d’Ethiopie, fait la conquête de l’Égypte, et la conserve 50 ans 3951 763 4. 2.
Phacéias, fils de Manahem, dix-septième roi d’Israël, règne 2 ans 3953 761 4.
Phacée, fils de Romélie, tue Phacéias, et règne 20 ans sur Israël 3955 759 5. 2.
Fondation de Crotone par Myscellus 3955 759 5. 2.
Fondation de la ville de Naxos en Sicile par Theuclès 3955 759 5. 2.
Fondation de Syracuse, la vingt et unième année de l’archontat perpétuel d’Æschyle 3956 758 3.
Fondation de Locres en Italie 3957 757 4.
Joatham, fils d’Ozias ou Azarias, treizième roi de Juda, règne 16 ans 3957 757 4.

Fondation de l’île de Corcyre par Chersicrates, banni de Corinthe 3958 756 6. 1.
Les Colchidiens, établis dans l’île de Corcyre, passent sur le continent, et vont demeurer avec les Abantes et les Nestéens 3958 756 6. 1.
Alcméon, fils d’Æschyle, treizième archonte perpétuel, gouverne 2 ans 3959 755 2.
Fondation de Rome selon Varron, au printemps 3960 754 3.
Pér. julien. Années av. J.-C. Olymp. de Corœbus Années de Rome
Des Chalcidiens, partis de Naxos, chassent les Sicules de Léontium et fondent la ville de Catane 3961 753 6. 3 1.
Charops, fils d’Æschyle, premier archonte décennal 3962 752 4 1.
Trotilos en Sicile fondée par Lamis 3962 752 7. 1 2.
Les Mèdes secouent le joug des Assyriens 3966 748 8. 1 6.
Les Babyloniens secouent le joug des Assyriens : Phul, ou Sardanapal, est tué : Thelgath-Phalnazar lui succède 3967 747 1 7.
Nabonassar, établi roi de Babylone, règne 14 ans : institution de l’ère de Nabonassar, le 11 de thot, ou 26 février. Ce prince détruit toutes les histoires des rois ses devanciers, et par conséquent toutes les observations astronomiques auxquelles elles étaient intimement liées 3967 747 1 7.
Sémiramis, épouse de Nabonassar, roi de Babylone 3968 746 3 8.
Lamis se retire à Léontium, et la gouverne quelque temps 3970 744 9. 1 10.
Æsimédès, fils d’Æschyle, deuxième archonte décennal 3971 743 1 11.
Première guerre de Messénie, commence la deuxième année de la neuvième olympiade. Elle dure 20 ans. Cet auteur se trompe cependant lorsqu’il met le commencement de cette guerre la cinquième année de l’archontat décennal d’Æsimédès 3971 743 9. 2 11.
Naissance d’Éétion, père de Cypsélus, tyran de Corinthe 3972 742 3 12.
Achaz, quatorzième roi de Juda, règne 14 ans : il surpasse en impiété tous les rois ses prédécesseurs 3973 741 4 13.
Lamis est chassé de Léontium 3974 740 10. 1 14.
Lamis bâtit la ville de Thapsos 3975 739 2 15.
Osée, dix-neuvième roi d’Israël, règne 18 ans à différentes reprises 3976 738 3 16.
Combat entre les Messéniens et les Lacédémoniens : l’aile droite des Messéniens mise en déroute par Polydore, roi de Lacédémone ; l’aile gauche, commandée par Euphaès, roi de Messénie, bat les Spartiates commandés par Théopompe 3976 738 3 16.
Nabonassar tombe malade : Sémiramis, son épouse, règne en sa place pendant sa maladie, et peut-être les deux années de Nadius, à cause de son bas âge 3977 737 4 17.
Midas, fils de Gordius, roi de Phrygie 3977 737 4 17.
Archidamus, fils de Théopompus, roi de Lacédémone, meurt avant son père 3980 734 11. 3 20.
Nadius, roi de Babylone, règne 2 ans 3981 733 3 20.
Clidicus, fils d’Æsimédès, troisième archonte décennal 3981 733 4 21.
Chozirus et Porus, rois de Babylone, règnent 5 ans 3983 731 12. 2 23.
Euphaès perd la vie dans un combat entre les Messéniens et les Spartiates 3983 731 12. 2 23.
Lamis meurt à Thaspos 3985 729 4 25.
Thelgath-Phalnazar, roi d’Assyrie, marche contre Achaz, roi de Juda, vers la douzième année du règne de ce prince 3985 729 4 25.
Les Chalcidiens, qui avaient accompagné Lamis à Thapsos, en sont chassés 3986 728 13. 1 26.
Ils fondent la ville de Mégare en Sicile 3987 727 2 27.
Salmanasar, roi d’Assyrie, impose un tribut à Osée, roi d’Israël 3987 727 2 27.
Mort d’Achaz, roi de Juda : Ézéchias, prince religieux, lui succède, et règne 29 ans : c’est le quinzième roi de Juda 3987 727 2 27.
Hulæus, roi de Babylone, le même que Baladan de l’Écriture, règne 5 ans 3988 726 3 28.
Théopompe, roi de Lacédémone, de la seconde maison, est tué dans une action contre les Messéniens 3990 724 14. 1 30.
Zeudixamus, fils d’Archidamus et petit-fils de Théopompe, succède à ce prince : il règne 40 ans 3990 724 14. 1 30.
La course au double stade, ou diaule, introduite aux jeux olympiques 3990 724 14. 1 30.
Salmanasar assiége Samarie sur le refus que fait Osée de lui payer le tribut qui lui avait été imposé 3990 724 14. 1 30.
Hippomènes, quatrième archonte décennal. C’est le dernier descendant de Codrus 3991 723 2 31.
Prise d’Ithome par les Lacédémoniens : fin de la première guerre de Messénie 3991 723 2 31.
Fondation de Tarente 3992 722 3 32.
Salmanasar prend Samarie après un siége de trois ans, et transporte en Assyrie ses habitants avec ceux du royaume d’Israël 3993 721 4 33.
Mardokempad, le même que Mérodach-Baladan de l’Écriture, roi de Babylone, règne 12 ans 3994 720 15. 1 34.
Éclipse de lune, 19 mars 3994 720 15. 1 34.
Polydore, roi de Lacédémone, de la première maison, est tué par Polémarque : Eurycrates I, son fils, lui succède : il règne 35 ans 3994 720 15. 1 34.
Seconde fondation de Thasos par les Pariens 3994 720 15. 1 34.
Archiloque fleurit 3996 718 3 36.
Candaule, dernier roi de Lydie, de la race des Héraclides, tué par Gygès au mois de juin 3999 715 16. 1 39.
Pythagore de Laconie remporte le prix du stade 3999 715 16. 1 39.
Gygès, premier roi de Lydie de la maison des Mermnades, succède à Candaule : il règne 38 ans 3999 715 2 39.
Hippomènes déposé dans la dernière année de son archontat : Léocrates élu en sa place cinquième archonte décennal 4000 714 3 40.
Numa Pompilius règne à Rome 4000 714 3 40.
Ézéchias, roi de Juda, qui était tombé dans une maladie très-dangereuse la quatorzième année de son règne, recouvre miraculeusement la santé 4001 713 4 41.
Fondation de la ville de Géla 4001 713 4 41.
Séthos, roi d’Égypte, règne 40 ans 4001 713 4 41.
Sanacharib, roi d’Assyrie, entre en Judée, envoie un de ses généraux à Jérusalem et passe en Égypte 4001 713 16. 4 41.
Sanacharib, battu par les Égyptiens devant Péluse, est tué peu après par Adramélus et Sanasar, ses fils 4002 712 17. 1 42.
Mardokempad, roi de Babylone, envoie des ambassadeurs à Ézéchias, roi de Juda, pour le complimenter sur le rétablissement de sa santé 4002 712 17. 1 42.
Adramélus et Sanasar, fils de Sanacharib, se réfugient en Arménie après le meurtre de leur père, et deviennent les souches de deux familles nombreuses 4003 711 2 43.
Assarradon, troisième fils de Sanacharib, lui succède 4003 711 2 43.
Arcianus, roi de Babylone, règne 5 ans 4005 709 4 45.
Déjocès, élu roi des Mèdes, règne 53 ans 4005 709 4 45.
La lutte introduite aux jeux olympiques 4006 708 18. 1 46.
Arcianus, roi de Babylone, meurt : interrègne de deux ans 4010 704 19. 1 50.
Apsandre, sixième archonte décennal 4010 704 19. 1 50.
Aminoclès de Corinthe construit les quatre premières trirèmes pour les Samiens 4010 704 19. 1 50.
Bélithus, roi de Babylone, règne 3 ans 4012 702 3 52.
Naissance de Cypsélus, fils d’Éétion, et l’un des descendants d’Élatus, roi des Lapithes 4014 700 20. 1 54.
Apronadius, roi de Babylone, règne 6 ans 4015 699 2 55.
Manassès, seizième roi de Juda, règne 55 ans 4016 698 3 56.
Éryxias, septième et dernier archonte décénnal 4020 694 21. 3 60.
Rigébélus, roi de Babylone, règne un an 4021 693 4 61.
Mésessimordachus, roi de Babylone, règne 4 ans 4022 692 22. 1 62.
Théodore et Rhœcus, tous deux habiles dans l’art de fondre le bronze et d’en faire des statues 4023 691 2 63.
Manassès, roi de Juda, est emmené captif à Babylone 4024 690 3 64.
Mésessimordachus meurt ; interrègne de huit ans à Babylone 4026 688 23. 1 66.
Le pugilat introduit aux jeux olympiques 4026 688 23. 1 66.
Acres en Sicile fondée par les Syracusains 4026 688 23. 1 66.
Manassès est relâché et remonte sur le trône 4027 687 2 67.
Anaxandre, fils d’Eurycrates I, roi de Lacédémone, de la première maison, règne 34 ans 4029 685 4 69.
Créon, premier archonte annuel, en 420 de l’ère attique 4030 684 4 69.
Anaxidamus, fils de Zeuxidamus, roi de Lacédémone, de la seconde maison, règne 60 ans 4030 684 24. 1 70.
Tlésias, second archonte annuel 4031 683 1 70.
Révolte des Messéniens 4031 683 2 71.
Lysias, troisième archonte annuel 4032 682 2 71.
Seconde guerre de Messénie 4032 682 3 72.
Action entre les Messéniens et les Lacédémoniens, près du monument du Sanglier, au printemps 4033 681 3 73.
Les Messéniens, battus par la perfidie d’Aristocrates, s’enferment dans Ira 4034 680 25. 1 74.
Course des chars établie aux jeux olympiques : Pagondas de Thèbes remporta la victoire 4034 680 25. 1 74.
Iéarédinus, roi de Babylone, règne 13 ans 4034 680 25. 1 74.
Siége d’Ira par les Lacédémoniens 4035 679 2 75.
Ardys, roi Lydie, règne 49 ans 4037 677 4 77.
Fondation de Chalcédoine 4039 675 26. 2 79.
Les Samiens envoient du secours aux Lacédémoniens dans la guerre contre les Messéniens, au printemps 4040 674 2 80.
Mort de Séthos, roi d’Égypte : anarchie de deux ans en Égypte 4041 673 4 81.
Léostrate, treizième archonte annuel 4042 672 4 81.
Douze rois, du nombre desquels est Psammitichus, règnent 15 ans en Égypte avec une égale autorité 4043 671 27. 2 83.
Naissance d’Arganthonius, roi de Tartessus en Ibérie, actuellement Espagne 4045 669 3 84.
Pisistrate, quinzième archonte annuel 4045 669 3 84.
Antisthénès, seizième archonte annuel 4046 668 4 85.
Casmènes en Sicile fondée par les Syracusains 4046 668 28. 1 86.
Prise d’Ira par les Lacédémoniens 4046 668 28. 1 86.
Nouvelle trahison d’Aristocrates punie 4046 668 28. 1 86.
Fin de la seconde guerre de Messénie 4046 668 28. 1 86.
Saosduchéus, roi de Babylone, règne 9 ans 4047 667 28. 2 87.
Miltiade, vingtième archonte annuel 4050 664 4 88.
Combat entre les Corinthiens et les Corcyréens 4050 664 29. 1 89.
Zaleucus, législateur des Locriens, fleurit 4050 664 29. 1 90.
Cypsélus abroge à Corinthe le gouvernement des prytanes, chasse les Bacchiades, et devient tyran de Corinthe : il règne 30 ans 4051 663 2 91.
Démaratus, l’un des Bacchiades, fuyant la tyrannie de Cypsélus, s’établit en Étrurie 4054 660 30. 1 94.
Miltiade, vingt-cinquième archonte annuel 4055 659 1 94.
Démaratus épouse en Étrurie une femme d’une illustre naissance 4055 659 2 95.
Naissance d’Aruns, son fils ainé 4056 658 3 96.
Fondation de Byzance 4056 658 3 96.
Chyniladamus, roi de Babylone, règne 14 ans 4056 658 3 96.
Naissance de Lucumon, second fils de Démaratus 4057 657 4 97.
Phraortes, roi des Mèdes, règne 22 ans 4058 656 31. 1 97.
Psammitichus chasse les onze rois ses collègues, et règne seul en Égypte 39 ans, en tout 54 ans 4058 656 31. 1 98.
Fondation des villes d’Achante, de Stagyre, patrie d’Aristote, de Lampsaque et de Borysthènes, près du Pont-Euxin 4059 655 2 99.
Fondation d’Abdère par Timésias de Clazomènes 4059 655 2 99.
Orthagoras, tyran de Sicyone 4059 655 2 99.
Phraortes, roi des Mèdes, soumet les Perses et quelques autres nations asiatiques 4060 654 3 100.
Naissance de Pittacus, tyran de Mitylène 4062 652 32. 1 102.
Eurycrates II, roi de Lacédémone, de la première maison, succède à son père Anaxandre : il règne 36 ans. Hérodote le nomme Eurycratides 4063 651 2 103.
Fondation de la ville d’Himère en Sicile 4065 649 4 105.
Course des chevaux établie aux jeux olympiques 4066 649 4 105.
Pisandre, fils de Pison, de Camiros, dans l’île de Rhodes, poëte célèbre, fleurit. Virgile a traduit de ce poëte la plus grande partie du second livre de l’Énéide 4066 648 33. 1 106.
Nabuchodonosor, roi d’Assyrie, différent du roi de Babylone de même nom 4068 646 3 108.
Timésias de Clazomènes est chassé d’Abdère par les Thraces 4069 645 4 109.
Dropilus, quarantième archonte annuel 4070 644 4 109.
Nabopolassar I, roi de Babylone, règne 21 ans 4070 644 34. 1 110.
Amon, fils de Manassès, dix-septième roi de Juda, règne 2 ans 4071 643 2 111.
Josias, son fils, prince très-religieux, dix-huitième roi de Juda : il monte sur le trône à l’âge de huit ans et règne 31 ans 4073 641 4 113.
Un vaisseau samien commandé par Colæus, part pour l’Égypte. Poussés par les vents contraires à Tartessus en Ibérie, les Samiens font en ce port un profit immense sur leurs marchandises. Ce fut le premier vaisseau grec qui ait été à Tartessus 4074 640 4 114.
Cylon remporte le prix du stade doublé aux jeux olympiques 4074 640 35. 1 114.
Damasias I, quarante-cinquième archonte annuel 4075 639 1 114.
Naissance de Thalès 4075 639 1 114.
Battus fonde, avec des Théréens, l’île de Platée 4075 639 2 115.
Naissance de Solon 4076 638 2 116.
Naissance de Darius Mède, prince du sang royal de Médie 4077 637 4 117.
Les Théréens se transportent avec Battus de l’île de Platée à Aziris en Libye, et y demeurent 6 ans 4077 637 4 117.
Phraortes, second roi de Médie, fait la guerre aux Assyriens 4078 636 36. 1 118.
Phraortes est tué dans une action : Cyaxares lui succède ; il règne 40 ans 4080 634 3 120.
Prise de Sardes par les Cimmériens 4080 634 3 120.
Fondation des villes d’Istros et de Tomes, près le Pont-Euxin, par les Milésiens 4080 634 3 120.
Cyaxares forme le siége de Ninive 4081 633 4 121.
Les Scythes envahissent l’Asie supérieure : Cyaxares lève le siége de Ninive, va au-devant des Scythes, est battu et leur paye tribut 4081 633 4 121.
Cypsélus, tyran de Corinthe, meurt : Périandre, son fils, lui succède : il règne 70 ans 4081 633 36. 4 121.
Naissance de Thalès de Milet. S’il est mort, comme le dit Sosicrates, en 4171, âgé de 90 ans, il doit être né en 4081 4081 633 4 121.
Lucumon, fils de Démaratus, s’établit à Rome après la mort de son père 4082 632 37. 1 122.
Naissance de Stésichorus 4082 632 37. 1 122.
Battus I quitte Aziris et se rend à Cyrène, dont il est le fondateur 4083 631 2 123.
Arganthonius, roi de Tartessus, règne 80 ans 4085 629 4 125.
Sadyattes, roi de Lydie, règne 12 ans 4086 628 38. 1 126.
Les Scythes ravagent la Judée la quatorzième année de Josias, et prennent la ville d’Ascalon 4086 628 38. 1 126.
Les Scythes se mettent en marche pour aller en Égypte : Psammitichus va au-devant d’eux, et les engage, par ses présents, à s’éloigner 4086 628 38. 1 126.
Sélinunte fondée par les Mégariens 4087 627 2 127.
Arion, poète dithyrambique, fleurit 4088 626 3 128.
Thrasybule, tyran de Milet 4089 625 4 129.
Dracon, soixantième archonte annuel, publie ses lois 4090 624 4 129.
Agasiclès, fis d’Anaxandrides, roi de Lacédémone, de la seconde maison, règne 50 ans 4090 624 39. 1 130.
Camarine fondée par les Syracusains 4091 623 2 131.
Nabopolassar II, le même que Nabuchodonosor de l’Écriture et que Labynète I d’Hérodote, règne 43 ans 4091 623 2 131.
Guerre entre Sadyattes, roi de Lydie, et les Milésiens 4092 622 3 132.
Ésope fleurit 4093 621 4 133.
Les Lacédémoniens essuient des pertes dans la guerre qu’ils ont avec les Tégéates 4094 620 40. 1 134.
Nabopolassar II, autrement dit Nabuchodonosor, épouse Nitocris, princesse du sang royal de Médie 4094 620 40. 1 134.
Darius Mède de Daniel, le même que Nérégasolarus du Canon de Ptolémée, et que Nériglissar de Bérose et de Mégasthènes, prince mède, vient à la cour de Nabopolassar avec la reine Nitocris, sa parente 4094 620 40. 1 134.
Xénophanes de Colophon, fondateur de la secte ionique 4095 619 1 135.
Nécos, roi d’Égypte, règne 16 ans 4097 617 40. 4 137.
Alyattes, roi de Lydie, règne 57 ans 4098 616 41. 1 138.
Héniochides, soixante-neuvième archonte annuel 4099 615 1 138.
Léon, fils d’Euricrates II, roi de Lacédémone, de la première maison, règne 45 ans 4099 615 2 139.
Lucumon, fils de Démaratus, élu roi de Rome sous le nom de Tarquinius 4099 615 2 139.
Les Cimmériens chassés de l’Asie Mineure 4101 613 4 141.
Mégaclès, soixante-douzième archonte annuel 4102 612 4 141.
Conjuration de Cylon pour s’emparer de la souveraineté à Athènes 4102 612 42. 1 142.
Naissance de Sappho 4102 612 42. 1 142.
Pittacus tue Mélanchrus, tyran de Mitylène 4102 612 42. 1 142.
Le poëte Alcée fleurit 4103 611 2 143.
Nécos entre en Judée pour aller an-devant des Assyriens ; Josias, roi de Juda, marche à sa rencontre, lui livre bataille à Mageddo, ville peu éloignée de la tour de Straton, appelée depuis Cæsarée, la perd et périt dans le combat 4013 611 2 143.
Fin de la guerre des Lydiens contre les Milésiens 4104 610 3 144.
Naissance du philosophe Anaximandre 4104 610 3 144.
Joachaz, roi de Juda, règne trois mois : Joakim lui est substitué par Nécos : il règne 11 ans 4104 610 3 144.
Des Phéniciens font, par ordre de Nécos, le tour de l’Afrique 4105 609 4 145.
Naissance de Pythagore 4106 608 43. 1 146.
Nabopolassar II, autrement dit Nabuchodonosor, prend Jérusalem, en emmène quelques habitants en captivité, parmi lesquels est Daniel, et retourne dans ses États après avoir imposé un tribut à Joakim, roi de Juda, la quatrième année de son règne. C’est de cette année qu’on commence à compter les 70 années de captivité 4107 607 2 147.
Nécos fait le siége de Carchémis, ou plutôt Charmis, selon les Septante ; est battu devant cette place par Nabuchodonosor, qui, poussant ses conquêtes de proche en proche, entre en Égypte la quatrième année de Joakim, roi de Juda, en fait la conquête et impose un tribut à Nécos et à ses successeurs 4107 607 43. 2 147.
C’est probablement de cette année qu’il faut compter les 40 années de dévastations qu’éprouva l’Égypte, et qui furent prédites par Ézéchiel.
Aristoclès, soixante-dix-neuvième archonte annuel 4109 605 3 148.
Les Scythes chassés de l’Asie supérieure 4109 605 4 149.
Acragas, autrement Agrigente, fondée par les habitants de Géla 4109 605 4 149.
Nabopolassar II, autrement dit Nabuchodonosor, tombe dans une mélancolie ou espèce de folie qui ne lui permet plus de gouverner : la reine Nitocris prend en ses mains les rênes de l’État, et gouverne pendant la maladie de son mari, qui dure 7 ans 4110 604 44. 1 150.
Continuation de la guerre des Lacédémoniens contre les Tégéates : les Lacédémoniens essuient plusieurs échecs 4110 604 44. 1 150.
Prise de Ninive par Cyaxares, roi des Mèdes 4111 603 2 151.
Guerre entre Cyaxares, roi des Mèdes, et Alyattes, roi de Lydie, au sujet de quelques Scythes transfuges 4112 602 3 152.
Psammis, fis de Nécos, roi d’Égypte, règne 6 ans 4113 601 4 153.
Fondation de Marseille 4114 600 45. 1 154.
Les Cyrrhéens s’étant approprié une partie des terres consacrées à Apollon, les Amphictyons ordonnent que leur ville sera détruite : Euryloque de Thessalie est élu leur genéral : Clisthènes, tyran de Sicyone, donne du secours aux Amphictyons : commencement de la première guerre sacrée 4114 600 45. 1 154.
Mort de Joakim, roi de Juda : Joachin, son fils, lui succède et règne trois mois : le roi de Babylone, ou plutôt un de ses généraux, sous les ordres de la reine Nitocris, le transporte dans ses États et met en sa place Mathanias son oncle, à qui il fait prendre le nom de Sédécias 4115 599 2 155.
Éclipse de soleil du 9 juillet, prédite par Thalès 4117 597 4 157.
Fin de la guerre entre Cyaxares, roi de Médie, et Alyattes, roi de Lydie 4117 597 4 157.
Astyages, fils de Cyaxares, épouse Aryénis, fille d’Alyattes 4117 597 45. 4 157.
Nabopolassar II recouvre la santé 4117 597 4 157.
Critias I, quatre-vingt-huitième archonte annuel 4118 596 4 157.
Naissance de Mandane, fille d’Astyages 4118 596 46. 1 158.
Sappho passe en Sicile 4118 596 46. 1 158.
Épiménides vient de Crète à Athènes pour purifier les Athéniens du meurtre des partisans de Cylon 4118 596 46. 1 158.
Philombrotus, quatre-vingt-neuvième archonte annuel 4119 595 1 158.
Apriès, roi d’Égypte, règne 25 ans 4119 595 2 159.
Naissance de Crésus, fils d’Alyattes, roi de Lydie 4119 595 2 159.
Solon, quatre-vingt-dixième archonte annuel 4120 594 2 159.
Cyaxares meurt : Astyages, roi des Mèdes, règne 35 ans 4120 594 3 160.
Législation de Solon 4120 594 3 160.
Dropides, quatre-vingt-onzième archonte annuel 4121 593 3 160.
Eucrates, quatre-vingt-douzième archonte annuel 4122 592 4 161.
Anacharsis, prince de la maison royale de Scythie, voyage en Grèce 4122 592 47. 1 162.
Arcésilas I, roi de Cyrène, règne 16 ans 4123 591 2 163.
Simon, quatre-vingt-quatorzième archonte 4124 590 2 163.
Darius Mède épouse une fille de Nabopolassar II 4124 590 3 164.
Pittacus, æsymnète ou tyran de Mitylène 4124 590 3 164.
Guerre des Mityléniens contre les exilés, commandés par le poëte Alcée et par Antiménides 4124 590 3 164.
Prise de la ville de Cyrrha par Eurylochus, général nommé par les Amphictyons : fin de la première guerre sacrée 4124 590 3 164.
Sédécias, roi de Juda, se révolte : il est pris avec ses enfants ; on les égorge en sa présence : on lui crève ensuite les yeux ; il est emmené en captivité avec les Juifs 4125 589 4 165.
Philippe, quatre-vingt-seizième archonte annuel 4126 588 4 165.
Damasias II, quatre-vingt-dix-neuvième archonte annuel 4129 585 48. 3 168.
Naissance de Téognis 4131 583 49. 2 171.
Fin de la guerre des Mityléniens contre les Athéniens 4133 581 49. 4 173.
Mort de Nabuchodonosor, autrement dit Nabopolassar II : Iluarodamus du Canon de Ptolémée, fils de Nabuchodonosor, le même qu’Évilmerodach de l’Écriture, et que Baltassar de Daniel, roi de Babylone, succède à son père et règne 3 ans 4134 580 50. 1 174.
Pittacus abdique la tyrannie de Mitylène 4134 580 50. 1 174.
Aristée de Proconèse fleurit 4134 580 50. 1 174.
Premiers essais de la comédie par Susarion 4134 580 50. 1 174.
Archéstratides, cent huitième archonte annuel 4137 577 3 176.
Iluarodamus, roi de Babylone, gouverne tyranniquement : il est massacré par un parti de conjurés à la tête desquels est Darius Mède, nommé Nérégasolarus par le Canon de Ptolémée, et Nériglissar par Bérose 4137 577 4 177.
Darius Mède, le même que Nérégasolarus de Ptolémée, et Nériglissar de Bérose, monte sur le trône et règne 5 ans 4137 577 4 177.
Mandane, fille d’Astyages, roi des Mèdes, épouse Cambyse, Perse de la plus haute naissance 4138 576 51. 1 178.
Anaximandre, de l’école de Milet, devient célèbre : il est l’inventeur des cartes géographiques 4139 575 2 179.
Naissance d’Anaximènes de Milet. S’il fut le disciple d’Anaximandre, et s’il lui succéda dans l’école ionienne, il devait avoir au moins 30 ans lorsque Anaximandre mourut. Il faut donc réformer les textes de Diogène Laërte et de Suidas 4139 575 2 179.
Lycophron, fils de Périandre, tyran de Corinthe, est relégué par son père dans l’île de Corcyre 4139 575 2 179.
Naissance de Cyrus, fils de Cambyse et de Mandane 4139 575 2 179.
Battus II, surnommé l’Heureux, roi de Cyrène 4139 575 2 179.
Ariston, roi de Lacédémone, de la seconde maison, règne 54 ans : il était contemporain d’Anaxandrides, roi de Lacédémone, de la première maison 4140 574 3 180.
Crésus, associé au trône de Lydie par son père Alyattes 4150 574 3 180.
Labossoaraschus de Bérose et de Mégasthènes, fils de Nérégasolarus ou Darius Mède, roi de Baylone 4141 573 51.4 181.
Apriès, roi d’Égypte, battu par les Cyrénéens 4141 573 4 181.
Labossoaraschus, roi de Babylone, est massacré, après un an de règne, par un parti affectionné à la maison de Nabuchodonosor 4142 572 52. 1 182.
Nabonadius, le même que Nabodid de Bérose et Nabanidoch de Mégasthènes, fils de Nabopolassar II, appelé Labynète par Hérodote, et Nabuchodonosor par l’Écriture, roi de Babylone, règne 34 ans 4142 572 52. 1 182.
Clisthènes, tyran de Sicyone, remporte le prix aux jeux olympiques 4142 572 52. 1 182.
Conquêtes de Crésus depuis qu’il est associé au trône par son père 4142 572 52. 1 182.
Bias donne à Crésus un conseil salutaire aux Ioniens insulaires. On ignore le temps de la naissance de ce philosophe et celui de sa mort 4142 572 52. 1 182.
Les Phocéens, effrayés des conquêtes de Crésus, élèvent leurs murs par les libéralités d’Arganthonius, roi de Tartessus 4143 571 2
Aristomènes, cent quatorzième archonte annuel 4144 570 2 183.
Apriès, roi d’Égypte, est détrôné par Nabonadius, nommé par l’Écriture Nabuchodonosor, de même que son père 4144 570 3 184.
Amasis, roi d’Égypte, règne 44 ans 4144 570 3 184.
Mort de Pittacus, tyran de Mitylène 4144 570 3 184.
Mégaclès, fils d’Alcméon, et petit-fils de Mégaclès, qui fut archonte 612 ans avant notre ère, épouse Agariste, fille de Clisthènes, tyran de Sicyone 4144 570 3 184.
Voyage de Solon à Sardes 4144 570 3 184.
Anaxandrides, fils de Léon, roi de Lacédémone, de la première maison, règne 55 ans 4144 570 3 184.
Entretien d’Ésope avec Solon 4145 569 4 185.
Paix simulée des Lacédémoniens avec les Tégéates 4146 568 53. 1 186.
Les Lacédémoniens envoient consulter l’oracle de Delphes au sujet des Tégéates 4147 567 2 187.
Rhodopis, célèbre courtisane, fleurit 4147 567 2 187.
Hippoclides, cent dix-huitième archonte annuel 4148 566 53. 2 187.
Institution des grandes Panathénées 4148 566 3 188.
Lichas se rend à Tégée à la faveur de la paix, et enlève le corps d’Oreste : les Lacédémoniens deviennent supérieurs aux Tégéates 4148 566 3 188.
Lycophron, fils de Périandre, tyran de Corinthe, est tué par les Corcyréens 4148 566 3 188.
Périandre envoie à Alyattes trois cents enfants des plus illustres maisons de Corcyre pour être faits eunuques 4149 565 4 189.
Périandre réconcilie Hégésistrate, fils de Pisistrate, avec les Mityléniens 4150 564 54. 1 190.
Callias, fils de Phænippus, remporte aux jeux olympiques le prix à la course du cheval 4150 564 54. 1 190.
Mort de Périandre, tyran de Corinthe 4151 563 191.
Alalie fondée dans l’île de Cyrne (Corse) par les Phocéens, vingt ans avant la prise de Phocée par les Perses 4152 562 3 193.
Comias, cent vingt-quatrième archonte annuel 4153 561 3 193.
Pisistrate, tyran d’Athènes, règne 17 ans en trois fois différentes : commencement de sa tyrannie en janvier 4153 561 3 193.
Hégésistrate, cent vingt-cinquième archonte annuel 4154 560 4 194.
Ésope précipité de la roche Hyampée en mai ou en juin 4154 560 4 194.
Crésus perd son fils aîné à la chasse 4154 560 4 194.
Crésus monte sur le trône par la mort de son père vers la fin de mai 4155 569 55. 1 195.
Cyrus, roi de Perse 4155 559 55. 1 195.
Astyages, roi de Médie, battu et fait prisonnier par Cyrus, son petit-fils : conquête de la Médie par Cyrus. Pisistrate est chassé d’Athènes par les partisans de Mégaclès et de Lycurgue, qui s’étaient réunis 4155 559 2 195.
Naissance d’Anacréon 4155 559 2 195.
Mort de Solon sous l’archontat d’Hégéstrate 4155 559 2 195.
Inquiétudes de Crésus sur l’accroissement de la puissance de Cyrus 4156 558 3 196.
Naissance de Simonides, fils de Léoprépès 4156 558 3 196.
Abaris vient en Grèce 4157 557 4 197.
Euthydémus, cent vingt-huitième archonte annuel 4158 556 4 198.
Mort du poète Stésichore 4158 556 56. 1 198.
Crésus envoie consulter l’oracle de Delphes 4158 556 56. 1 198.
Les Samiens enlèvent un corselet envoyé par Amasis, roi d’Égypte, aux Lacédémoniens 4158 556 56. 1 198.
Les mêmes enlèvent un cratère que les Lacédémoniens envoyaient à Crésus 4159 555 2 199.
Les divisions recommencent entre les partisans de Lycurgue et de Mégaclès : celui-ci, qui était fils d’Alcméon et petit-fils de Mégaclès, qui fut archonte l’an 612 avant notre ère, ayant été chassé par les partisans de Lycurgue, fait proposer à Pisistrate de le rétablir, s’il veut épouser sa fille 4159 555 2 199.
Mort de Clisthènes, tyran de Sicyone 4159 555 2 199.
Arcésilas II, surnommé le Mauvais, roi de Cyrène 4160 554 3 200.
Pisistrate épouse la fille de Mégaclès : il est rétabli avec les secours que lui donne son beau-père 4160 554 3 200.
Crésus fait alliance avec les Lacédémoniens 4160 554 3 200.
Pisistrate traite sa femme d’une manière outrageante : elle se plaint à sa mère : Mégaclès, indigné de l’insulte faite à sa fille, chasse Pisistrate pour la seconde fois 4161 553 4 201.
Fondation de la ville de Barcé en Libye 4161 553 4 201.
Mort de Pittacus. Si ce sage de la Grèce est né, comme le dit Suidas, l’an 4062, et s’il a vécu cent ans, comme le prétend Lucien, il doit être mort l’an 4162 552 57. 1 202.
Naissance de Nitétis, fille d’Apriès, roi d’Égypte, pendant la prison de son père 4163 551 2 203.
Apriès est étranglé environ vingt ans après avoir été fait prisonnier par Amasis 4164 550 3 204.
Naissance de Darius 4164 550 3 204.
Mort d’Arganthonius, roi de Tartessus 4165 549 4 205.
Naissance de l’historien Hécatée de Milet 4165 549 4 205.
Erxiclidès, cent trente-sixième archonte annuel 4166 548 4 205.
Incendie du temple de Delphes 4166 548 58. 1 206.
Les Lacédémoniens recommencent la guerre contre les Tégéates, et après plusieurs avantages ils prennent la ville de Tégée 4168 546 58. 3 208.
Le philosophe Anaximandre meurt âge d’un peu plus de 64 ans 4168 546 3 208.
Guerre entre les Spartiates et les Argiens au sujet des campagnes de Thyrée, au printemps 4169 545 3 209.
Combat dans la Ptérie entre Cyrus et Crésus au commencement de l’été 4169 545 4 209.
Combat près de Sardes entre Cyrus et Crésus : prise de la ville de Sardes : Crésus détrôné vers le mois de septembre 4169 545 4 209.
Le philosophe Anaximènes, disciple d’Anaximandre, fleurit vers l’an 4169 545 4 209.
Phérécydes de Syros fleurit 4170 544 59. 1 210.
Combat particulier entre trois cents Argiens et trois cents Lacédémoniens au sujet de Thyrée, suivi d’un combat général où les Lacédémoniens remportent la victoire 4170 544 59. 1 210.
Arcésilas II, roi de Cyrène, est empoisonné. Battus II, surnommé le Boiteux, lui succède 4170 544 59. 1 210.
Les Neures vont demeurer dans le pays des Budins 4170 544 59. 1 210.
Conseil de Thalès aux Ioniens. Il meurt cette même année âgé de 90 ans, selon Sosicrates 4171 543 2 211.
L’épouse d’Anaxandrides, roi de Lacédémone, étant stérile, les éphores obligent ce prince à épouser une autre femme, en lui permettant de conserver la première 4172 542 3 212.
Pisistrate rétabli à Athènes pour la troisième fois 4172 542 3 212.
Prise de Phocée par Harpage, l’un des généraux de Cyrus 4172 542 3 212.
Abdère fondée par les Téiens 4173 541 4 213.
La seconde femme d’Anaxandrides accouche de Cléomène 4173 541 4 213.
Cimon, fils de Stésagoras, remporte aux jeux olympiques le prix de la course du char à quatre chevaux, et fait proclamer vainqueur Miltiade, son frère utérin 4174 540 60. 1 214.
Xénophanes de Colophon, chef de la secte éléatique, fleurit 4174 540 60. 1 214.
La première femme d’Anaxandrides, qui avait été stérile, accouche de Doriée 4174 540 60. 1 214.
Conseil de Bias aux Ioniens 4174 540 60. 1 214.
La première femme d’Anaxandrides accouche de Léonidas, qui fut tué à la bataille des Thermopyles 4175 539 2 215.
Alcméon de Crotone, Timée de Locres, disciples de Pythagore 4175 539 2 215.
La première femme d’Anaxandrides accouche de Cléombrote, père de Pausanias, qui commanda les Grecs à la bataille de Platées 4176 538 3 216.
Cyrus, roi de Perse, prend Babylone, la trente-quatrième année du règne de Nabonadius 4176 538 3 216.
Les Juifs retournent dans leur patrie sous la conduite de Zorobabel, en vertu d’un édit de Cyrus, après 70 ans de captivité 4177 537 3 217.
Alcée I, cent quarante-huitième archonte annuel 4178 536 4 217.
Les Phocéens battent les Carthaginois et les Tyrrhéniens 4178 536 61. 1 218.
Représentation de l’Alceste de Thespis 4178 536 61. 1 218.
Cimon, fils de Stésagoras et père de Stésagoras qui succéda à son oncle Miltiade dans la principauté de la Chersonèse, remporte à Olympie le prix de la course du char à quatre chevaux, et fait proclamer Pisistrate en sa place 4178 536 61. 1 218.
Naissance de Thémistocles 4178 536 61. 1 218.
Hyèle dans l’Œnotrie fondée par les Phocéens 4179 535 2 219.
Agrandissement de Marseille 4179 535 2 219.
Les fondements du temple de Jérusalem sont jetés 4179 535 2 219.
Les Juifs reçoivent défense de continuer la construction du temple de Jérusalem 4180 534 3 220.
Héraclides, cent cinquante et unième archonte annuel 4181 533 4 220.
Cimon remporte une troisième fois le prix aux jeux olympiques 4181 533 62. 1 221.
Polycrates, aidé seulement de quinze soldats, s’empare de la tyrannie de Samos 4182 532 2 222.
Stésagoras, fils de Cimon, succède à son oncle Miltiade dans la principauté de la Chersonèse 4183 531 2 223.
Cyrus périt dans une bataille contre les Messagètes 4184 530 3 224.
Anacréon vient à la cour de Polycrates 4184 530 62. 3 224.
Cambyse, roi de Perse 4185 529 4 225.
Il confirme la défense qu’avait faite Cyrus aux Juifs de continuer la construction du temple de Jérusalem. Ce prince est nommé Assuérus dans Esdras 4185 529 4 225.
Arcésilas III, roi de Cyrène 4185 529 4 225.
Nitétis, fille d’Apriès, roi d’Égypte, est envoyée à Cambyse 4186 528 63. 1 226.
Mort de Pisistrate : Hipparque, son fils aîné, lui succède : il gouverne 14 ans 4186 528 63. 1 226.
Évelthon, roi de Salamine en Cypre 4187 527 2 227.
Cimon est assassiné par ordre des enfants de Pisistrate 4187 527 2 227.
Amasis meurt : Psamménite lui succède et ne règne que six mois 4188 526 3 228.
Conquête de l’Égypte par Cambyse, roi de Perse 4189 525 3 229.
Les Spartiates envoient des troupes contre Polycrates, tyran de Samos 4189 525 4 229.
Naissance d’Æschyle, célèbre poëte tragique 4189 525 4 229.
Miltiade, fils de Cimon, frère de Stésagoras et neveu de Miltiade, fils de Cypsélus, fondateur de la Chersonèse, cent soixantième archonte annuel 4190 524 4 229.
Fondation de Cydonie, dans l’île de Crète, par des Samiens exilés par Polycrates 4190 524 64. 1 230.
Mort de Polycrates, tyran de Samos 4191 523 2 231.
Mort de Cambyse après un règne de 7 ans 5 mois 4192 522 2 232.
Hipparque, tyran d’Athènes, fait venir à sa cour Anacréon, qui était alors à Samos 4192 522 3 232.
Le mage Smerdis règne 7 mois. Il confirme la défense de rebâtir le temple de Jérusalem. Ce prince est nommé Artaxerxès 4192 522 3 232.
Le mage Smerdis est mis à mort : Darius, âgé d’environ 29 ans, élu roi de Perse, règne 36 ans 4193 521 3 233.
Siromus, fils d’Évelthon, roi de Salamine en Cypre 4193 521 3 233.
Démarate, fils d’Ariston, roi de Lacédémone, de la seconde maison, contemporain d’Anaxandrides et de Cléomène, règne 28 ans 4194 520 65. 1 234.
Xénophanes de Colophon meurt 4194 520 65. 1 234.
Édit de Darius qui permet aux Juifs de rebâtir le temple de Jérusalem 4194 520 65. 1 234.
Les Platéens se mettent sous la protection des Athéniens 93 ans avant la destruction de leur ville par les Lacédémoniens 4195 519 1 235.
Les exilés de Samos établis à Cydonie en Crète sont vaincus sur mer par les Éginètes et réduits en esclavage 4196 518 3 236.
Arcésilas III, roi de Cyrène, est tué : Battus IV, surnommé le Beau, règne en sa place 4196 518 3 236.
Miltiade, fils de Cimon et frère de Stésagoras, se retire dans la Chersonèse 4196 518 3 236.
Les Barcéens sont assiégés par les Perses à la prière de Phérétime, veuve de Battus III et mère d’Arcésilas III : ayant été faits prisonniers, ils sont transportés dans la Bactriane 4196 518 3 236.
Naissance de Pindare, au mois munychion (avril) 4197 517 3 237.
Babylone se révolte contre Darius 4198 516 66. 1 238.
Le temple de Jérusalem est achevé la sixième année du règne de Darius 4198 516 66. 1 238.
Cléomène, fils d’Anaxandrides, roi de Lacédémone, de la première maison, règne 26 ans 4199 515 2 239.
Doriée, son frère, conduit une colonie en Libye 4199 515 2 239.
Chersis, fils de Siromus, roi de Salamine en Cypre 4199 515 2 239.
Stésagoras, prince de la Chersonèse, est tué par un habitant de Lampsaque : son frère Miltiade est envoyé par les Pisistratides pour gouverner ce pays 4199 515 2 239.
Cléomène fait la guerre aux Argiens, remporte sur eux une victoire complète, et fait passer au fil de l’épée ceux d’entre eux qui s’étaient réfugiés dans le bois consacré à Argos, fils de Niobé 4200 514 3 240.
Hipparque, fils de Pisistrate, est tué par Harmodius et Aristogiton : Hippias lui succède 4200 514 3 240.
Prise de Babylone par Darius 4201 513 4 241.
Syloson obtient de Darius la tyrannie de Samos 4202 512 67. 1 242.
Phrynicus remporte le prix de la tragédie 4202 512 1 242.
On commence à frapper des monnaies d’argent à Athènes 4202 512 1 242.
Les Amphictyons font marché avec les Alcméonides pour rebâtir le temple de Delphes à 300 talents (1 620 000 l.). Spintharus en fut l’architecte 4202 512 67. 1 242.
Otanes soumet les habitants de Lemnos et d’Imbros 4203 511 2 243.
Hippias est chassé d’Athènes : Cléomène, roi de Lacédémone, contribue à son expulsion 4204 510 2 244.
Conjuration de Cylon de Crotone contre les pythagoriciens 4204 510 2 244.
Mort de Pythagore, âgé de 98 ans 4204 510 3 244.
Miltiade, fils de Cimon, passe de la Chersonèse à Lemnos et en chasse les Pélasges qui en étaient en possession depuis 752 ans 4204 510 3 244.
Clisthènes, cent soixante-quinzième archonte annuel 4205 509 3 244.
Les Athéniens élèvent des statues à Harmodius et à Aristogiton 4205 509 4 245.
Les Athéniens se partagent en deux factions, celle de Clisthènes et celle d’Isagoras : Isagoras, ayant eu du dessous, a recours à Cléomène, roi de Lacédémone 4205 509 4 245.
Clisthènes établit à Athènes dix tribus, au lieu de quatre qu’il y en avait auparavant 4205 509 4 245.
La royauté abolie à Rome 4205 509 4 245.
Isagoras, fils de Tisandre, cent soixante-seizième archonte annuel 4206 508 4 245.
Euryléon, associé de Doriée, s’empare de Minoa en Sicile et lui donne le nom d’Héraclée 4206 508 4 245.
Cléomène vient à Athènes avec des troupes, s’empare de la citadelle et chasse Clisthènes avec les Alcméonides ; mais, ayant voulu casser le sénat, tout le pays prend les armes, le force d’évacuer la place et le chasse de l’Attique 4206 508 68. 1 246.
Euryléon, compagnon de Doriée, périt dans un combat contre les Carthaginois 4206 508 68. 1 246.
Séjour de Darius à Sardes : son expédition contre les Scythes : il emmène avec lui Miltiade 4206 508 68. 1 246.
Naissance de Panyasis, poëte célèbre et oncle d’Hérodote 4206 508 68. 1 246.
Lasus, poëte dithyrambique, fleurit 4206 508 68. 1 246.
Cléomène rentre dans l’Attique avec des forces considérables pour rétablir Hippias : abandonné par les Corinthiens et par Démarate, son collègue, il se retire 4207 507 68. 2 247.
Invasion de la Chersonèse par les Scythes 4207 507 2 247.
Retour de Miltiade dans la Chersonèse 4207 507 2 247.
La ville de Sybaris est détruite 63 ans avant son rétablissement par les Athéniens 4207 507 2 247.
Les Athéniens battent les Béotiens, envahissent l’Eubée, vainquent les Chalcidiens et s’emparent de l’île 4208 506 3 248.
Cléandre règne à Géla 4209 505 4 249.
Acestorides, cent quatre-vingtième archonte annuel 4210 504 4 249.
Commencement des troubles de l’Ionie 4210 504 69. 1 250.
Hécatée de Milet, historien célèbre, fleurit 4210 504 69. 1 250.
Héraclide d’Éphèse fleurit 4210 504 69. 1 250.
Parménides d’Hyèle, nommée depuis Élée, fleurit 4210 504 69. 1 250.
L’Ionie se soulève contre Darius : incendie de Sardes 4211 503 2 251.
Eualcis, commandant des Érétriens, est tué dans une action 4211 503 2 251.
Gorgus, fils de Chersis, roi de Salamine en Cypre 4212 502 2 251.
Les Cypriens se révoltent contre les Perses 4212 502 2 251.
Les Cypriens sont remis sous le joug 4213 502 4 252.
Myrus, cent quatre-vingt-quatrième archonte annuel 4214 500 4 252.
Naissance du philosophe Anaxagoras. Ce philosophe fut surnommé Nous, l’Intelligence, parce qu’il enseigna que c’était elle qui avait débrouillé le chaos et donné la forme à la matière 4214 500 70. 1 254.
Diogène d’Apollonie, philosophe et orateur, contemporain d’Anaxagoras 4214 500 70. 1 254.
Æschyle, âge de 25 ans, concourt pour le prix de la tragédie avec Pratinas et Chœrilus. Il y a grande apparence qu’il ne lui fut pas adjugé 4214 500 70. 1 254.
Course du char traîné par deux mules introduite aux jeux olympiques. Thersias de Thessalie y remporte la victoire 4214 500 70. 1 254.
Camarine détruite par les Syracusains 4215 499 2 255.
Cléandre, tyran de Géla, est tué par Sabyllus : Hippocrates règne en sa place 7 ans 4216 498 70. 3 256.
Prise de Milet par les Perses 4216 498 3 256.
Aristagoras, qui avait fait révolter l’Ionie, est tué par les Thraces devant la ville des Neuf-Voies qu’il assiégeait 4216 498 3 256.
Naissance de Sophocle 4216 498 3 256.
Représentation de la pièce de Phrynicus intitulée la prise de Milet 4217 497 4 257.
Les Samiens s’emparent de Zancle en Sicile, depuis appelée Messine 4217 497 4 257.
Scythès, tyran de Zancle, est fait prisonnier par Hippocrates, qui le relègue à Inycum 4217 497 4 257.
Camarine rétablie par Hippocrates 4217 497 4 257.
Prise des îles de Chios, Ténédos, etc., par les Perses : Métiochus, fils aîné de Miltiade, est pris avec son vaisseau par les Phéniciens : Miltiade se sauve à Imbros avec quatre autres vaisseaux : pacification de l’Ionie 4217 497 4 257.
Fondation de Mésembria 4217 497 4 257.
Hipparchus, cent quatre-vingt-huitième archonte annuel 4218 496 4 257.
Course du calpé introduite aux jeux olympiques : Patæcus, de Dyme en Achaïe, remporte le prix 4218 496 71. 1 258.
Préparatifs de guerre de Darius contre la Grèce 4218 496 71. 1 258.
Scythès, tyran de Zancle, se sauve en Perse 4218 496 71. 1 258.
Naissance de l’historien Hellanicus de Mitylène. Il avait 65 ans au commencement de la guerre du Péloponnèse 4218 496 71. 1 258.
Phillippus, cent quatre-vingt-neuvième archonte annuel 4219 495 1 258.
Mort de Théognis 4219 495 1 258.
Mardonius se met en route au printemps pour se rendre en Grèce 4219 495 1 259.
Une partie de la flotte de Mardonius périt dans une tempête près du mont Athos : retour de ce général en Asie 4219 495 2 259.
Naissance de Sophocle 4219 495 2 259.
Pythocritus, cent quatre-vingt-dixième archonte annuel 4220 494 2 259.
Anaxilas s’empare de Zancle et y règne 18 ans 4220 494 3 260.
Thémistocles, cent quatre-vingt-onzième archonte 4221 493 3 260.
Les Thasiens abattent leurs murs par ordre de Darius 4221 493 71. 4 261.
Les hérauts de Darius vont demander en Grèce la terre et l’eau 4221 493 4 261.
Les Éginètes donnent à Darius la terre et l’eau 4221 493 4 261.
Diognète, cent quatre-vingt-douzième archonte annuel 4222 492 4 261.
Cléomène, roi de Lacédémone, passe dans l’île d’Égine pour saisir ceux des Éginètes qui étaient accusés de favoriser les Perses : les Éginètes lui résistent par le conseil de Démarate, l’autre roi de Lacédemone : Cléomène, de retour à Sparte, fait chasser Démarate et mettre en sa place Léotychides : Léotychides, roi de Lacédémone, de la seconde maison 4222 492 72. 1 262.
Nouveaux préparatifs des Perses contre la Grèce 4222 492 72. 1 262.
Hybrilides, cent quatre-vingt-treizième archonte annuel 4223 491 1 262.
Cléomène retourne avec Léotychides dans l’île d’Égine et se saisit des coupables 4223 491 1 263.
Démarate se retire à la cour de Perse 4223 491 2 263.
Gélon s’empare de la ville de Géla 4223 491 2 263.
Phænippus, cent quatre-vingt-quatorzième archonte annuel 4224 490 2 263.
Cléomène, voyant ses intrigues contre Démarate découvertes, passe en Thrace, de là en Arcadie, et tâche d’armer les Arcadiens contre les Lacédémoniens 4224 490 3 264.
La crainte des intrigues de Cléomène le fait rappeler à Sparte 4224 490 3 264.
Les Perses pillent l’île de Naxos et soumettent les villes de Caryste et d’Érétrie 4224 490 3 264.
Bataille de Marathon, gagnée par Miltiade vers le 17 août 4224 490 3 264.
Le tyran Hippias est tué à cette bataille 4224 490 3 264.
Aristide, cent quatre-vingt-quinzième archonte annuel 4225 489 3 264.
Cléomène se tue dans un accès de fureur : Léonidas, son frère, âgé de 50 ans, lui succède 4225 489 4 265.
Miltiade, n’ayant pas réussi au siége de Paros, est poursuivi en justice et meurt en prison 4225 489 4 265.
Darius fait de nouveaux préparatifs contre la Grèce 4225 489 72. 4 265.
Anchises, cent quatre-vingt-seizième archonte annuel 4226 488 4 265.
Chionides, poëte de l’ancienne comédie, donne une pièce de théâtre 4226 488 4 265.
Zeuxidamus, fils de Léotychides, meurt de maladie 4226 488 73. 1 266.
Léotychides épouse en secondes noces Eurydame, et en a une fille nommée Lampito 4227 487 2 267.
Miltiade, différent du précédent, cent quatre-vingt-dix-huitième archonte annuel 4228 486 2 267.
L’Égypte se révolte contre les Perses 4228 486 3 268.
Polycrates, cent quatre-vingt-dix-neuvième archonte 4229 485 3 268.
Æschyle remporte pour la première fois le prix de la tragédie 4229 485 3 268.
Naissance d’Euripide 4229 485 4 269.
Mort de Darius : Xerxès, roi de Perse 4229 485 4 269.
Léostrate, deux centième archonte annuel 4230 484 4 269.
Xerxès soumet l’Égypte 4230 484 74. 1 270.
Achæménès, frère cadet de Xerxès, en est nommé gouverneur 4230 484 74. 1 270.
Naissance d’Hérodote 4230 484 74. 1 270.
Naissance de Charon de Lampsaque, célèbre historien 4230 484 74. 1 270.
Gélon se rend maître de Syracuse 4230 484 74. 1 270.
Gélon détruit Camarine pour la seconde fois, et en transporte les habitants à Syracuse 4231 483 2 271.
Nisodémus, deux cent deuxième archonte annuel 4232 482 2 271.
Gélon transporte à Syracuse la moitié des habitants de Géla 4232 482 2 272.
Victoire remportée par les Phocidiens sur les Thessaliens 4232 482 2 272.
Aristide, surnommé le Juste, banni du ban de l’ostracisme 4232 482 2 272.
Démarate donne avis aux Lacédémoniens de l’armement de Xerxès 4232 482 3 272.
Gélon prend la ville de Mégare en Sicile, et la détruit 4232 482 3 272.
Éclipse de soleil le 19 avril 4233 481 3 273.
Xerxès part de Suses vers la fin d’avril 4233 481 3 273.
Xerxès arrive à Sardes au commencement de l’automne, et y passe l’hiver 4233 481 4 273.
Calliades, deux cent quatrième archonte annuel 4234 480 4 273.
Anaxagoras, âge de 20 ans, fréquente l’école d’Anaximènes, suivant Diogène Laërte. Si cela est vrai, ce dernier philosophe avait alors au moins 95 ans. Voyez l’an 4169 4234 480 4 274.
Députation des Grecs à Gélon pour l’engager à les secourir, vers le printemps 4234 480 4 274.
Xerxès part de Sardes au printemps 4234 480 4 274.
Combat des Thermopyles : Léonidas y est tué 4234 480 75. 1 274.
Plistarque, encore en bas âge, lui succède : il règne trois ans et quelques mois : Pausanias, fils de Cléombrote, est son tuteur 4234 480 75. 1 274.
Rappel d’Aristide, la troisième année de son exil 4234 480 75. 1 274.
Xerxès prend la ville d’Athènes, et enlève les statues d’Harmodius et d’Aristogiton 4234 480 75. 1 274.
Bataille de Salamine, le 20 boédromion (30 septembre) 4234 480 75. 1 274.
Gélon bat les Carthaginois 4234 480 75. 1 274.
Naissance d’Euripide selon Plutarque et Diogène Laërte. Mais voyez l’an 4272 4234 480 75. 1 274.
Éclipse de soleil le 2 octobre 4234 480 75. 1 274.
Xanthippus, deux cent cinquième archonte annuel 4235 479 1 274.
Bataille de Platées gagnée par Pausanias, tuteur de Plistarque 4235 479 2 275.
Victoire remportée à Mycale par Léotychides 4235 479 2 275.
Camarine rétablie par Gélon 4235 479 2 275.
Chrysis, prêtresse de Junon à Argos, 48 avant la guerre du Péloponnèse 4235 479 2 275.
Timosthènes, deux cent sixième archonte annuel 4236 478 2 275.
Mort de Gélon, tyran de Syracuse : Hiéron, son frère, lui succède 4236 478 3 276.
Les Athéniens rétablissent leurs murs 4236 478 3 276.
Les Lacédémoniens envoient Pausanias dans l’île de Cypre et dans l’Hellespont pour en chasser les garnisons des Perses. Rappelé à Lacédémone sur quelques soupçons, il est absous quoique condamné à une amende. On ne le renvoie pas à la flotte 4236 478 3 276.
Adimante, deux cent septième archonte annuel 4237 477 75. 3 276.
Phrynicus fait jouer une de ses pièces sur le théâtre d’Athènes, le 12 élaphébolion ou 17 mars 4237 477 3 277.
Pausanias retourne à l’armée : il manifeste le dessein qu’il a de subjuguer la Grèce : il est mandé à Lacédémone et mis à mort peu après : Plistarque, fils de Léonidas, meurt vers le même temps 4237 477 3 277.
Exil de Thémistocles 4237 477 3 277.
Le commandement sur la Grèce transféré des Lacédémoniens aux Athéniens 4237 477 4 277.
Les Athéniens élèvent de nouvelles statues à Harmodius et à Aristogiton 4237 477 4 277.
Simonides, âgé de 80 ans, fait une pièce de vers qui remporte le prix 4237 477 4 277.
Phædon, deux cent huitième archonte annuel 4238 476 4 277.
Plistoanax, fils de Pausanias, petit-fils de Cléombrote et arrière petit-fils d’Anaxandrides, succède à Plistarque : il règne 65 ans 4238 476 4 277.
Les habitants de Catane sont chassés par Hiéron, qui y envoie une colonie, et donne à la ville le nom d’Ætna 4238 476 76. 1 278.
Mort d’Anaxitas, tyran de Rhégium et de Zancle 4238 476 76. 1 278.
Démoclides, deux cent neuvième archonte annuel 4239 475 1 278.
Acestorides, deux cent dixième archonte annuel 4240 474 2 279.
Hiéron donne du secours aux habitants de Cumes, et bat les Tyrrhéniens 4240 474 3 280.
Ménon, deux cent dixième archonte annuel 4241 473 3 280.
Les Tarentins vaincus par les Iapyges 4241 473 4 281.
Mort d’Aristide, environ quatre ans après l’exil de Thémistocles 4241 473 4 281.
Charès, deux cent douzième archonte annuel 4242 472 4 281.
Mort de Théron, tyran d’Agrigente : son fils Thrasydée, vaincu par Hiéron, se sauve à Mégare près de l’Attique : les habitants d’Agrigente recouvrent leur liberté 4242 472 77. 1 282.
Callias, fils d’Hipponicus, surnommé Daduque, remporte aux jeux olympiques le prix du pancrace 4242 472 77. 1 282.
Praxiergus, deux cent treizième archonte annuel 4243 471 77. 1 282.
Thémistocles meurt à Magnésie, âgé de 65 ans 4243 471 1 283.
Naissance de Thucydide, au printemps 4243 471 1 283.
Naissance d’Euripide selon l’auteur anonyme de la vie de Sophocle 4243 471 2 283.
Les Éléens qui étaient dispersés dans un assez grand nombre de villes, se réunissent dans celle d’Élis et l’agrandissent 4243 471 2 283.
Démotion, deux cent quatorzième archonte annuel 4244 470 2 283.
Cimon, fils de Miltiade, bat les Perses sur mer et sur terre 4244 470 3 284.
Apséphion, deux cent quinzième archonte annuel 4245 469 3 284.
Sophocle fait représenter sa première tragédie 4245 469 3 284.
Naissance de Socrate 4245 469 3 284.
Apséphion étant mort, ou ayant été dépossédé pour quelque cause que l’on ignore, Phædon lui succède vers le milieu de l’année 4245 469 4 285.
Léotychides marche en Thessalie pour punir les Aleuades : s’étant laissé corrompre, il est déposé : son petit-fils Archidamus II est mis en place ; il règne 42 ans 4245 469 4 285.
Théagénides, deux cent seizième archonte annuel 4246 468 4 285.
Archidamus II épouse Lampito, fille d’un second lit de son grand père Léotychides 4246 468 78. 1 286.
La ville de Mycènes détruite par les Argiens 4246 468 78. 1 286.
Mort de Simonides, fils de Léoprépès, âgé de 90 ans 4246 468 78. 1 286.
Lysistrate, deux cent dix-septième archonte annuel 4247 467 1 286.
Æschyle meurt près de Géla en Sicile 4247 467 2 287.
Guerre des Athéniens contre les Carystiens ; le reste de l’Eubée n’y prend aucune part 4247 467 2 287.
Hermolycus tué à Cyrne dans l’île d’Eubée, dans un combat entre les Athéniens et les Carystiens 4247 467 2 287.
Hiéron, tyran de Syracuse, meurt : Thrasybule lui succèdent règne un peu plus d’un an 4247 467 78. 2 287.
Lysanias, deux cent dix-huitième archonte annuel 4248 466 2 287.
Colonie envoyée par les Athéniens en Thrace, chassée par les Thraces 4248 466 3 288.
Les Thasiens se révoltent contre les Athéniens 4248 466 3 288.
Lysithéus, deux cent dix-neuvième archonte annuel 4249 465 3 288.
Tremblement de terre dans la Laconie : les Ilotes se révoltent ; troisième guerre de Messénie ; elle dure dix ans 4249 465 4 289.
Thrasybule chassé de Syracuse au commencement de l’année : cette ville recouvre la liberté et la conserve 60 ans 4249 465 4 289.
Artabane, capitaine des gardes de Xerxès, tue ce prince 4249 465 4 289.
Archédémidès, deux cent vingtième archonte annuel 4250 464 4 289.
Artaxerxès, roi de Perse 4250 464 4 289.
Arcésilas IV, roi de Cyrène 4250 464 79. 1 290.
Les Thasiens, après plusieurs combats contre les Athéniens, sont subjugués 4250 464 79. 1 290.
Zénon, d’Élée, communément dite Hyèle en Lucanie, fleurit 4250 464 79. 1 290.
Leucippe d’Élée, ou d’Abdère, ou de l’île de Mélos, disciple de Zénon, astronome et physicien 4250 464 1 290.
Tlépolémus, deux cent vingt-unième archonte annuel 4251 463 1 290.
Les Égyptiens se révoltent contre les Perses, et déclarent Inaros leur roi : Amyrtée règne probablement avec lui : les Athéniens leur envoient du secours 4251 463 2 291.
Conon, deux cent vingt-deuxième archonte annuel 4252 462 2 291.
Achæménès, fils de Darius, marche à la tête d’une armée formidable contre les Égyptiens 4252 462 3 292.
Les secours des Athéniens arrivent en Égypte : les Perses sont battus, et s’enferment dans la citadelle de Memphis. Achæménès est tué dans le combat 4252 462 3 292.
Arcésilas IV, roi de Cyrène, remporte le prix de la course du char en la pythiade xxxi 4252 462 3 292.
Euthippus, deux cent vingt-troisième archonte annuel 4253 461 3 292.
Mort d’Alexandre, roi de Macédoine : Perdiccas lui succède 4253 461 79. 3 292.
Les Athéniens marchent au secours des Lacédémoniens sous la conduite de Cimon : la jalousie empêche les Lacédémoniens de recevoir ce secours : source de la mésintelligence entre ces deux nations : Cimon est banni du ban de l’ostracisme 4253 461 4 293.
Les anciens habitants de Catane reviennent dans leur ville, et en chassent la colonie qu’y avait conduite Hiéron 4253 461 4 293.
Mégabyse assemble une armée considérable, et marche contre les Égyptiens : les Athéniens font le siége de la citadelle de Memphis 4253 461 4 293.
Phrasiclides, deux cent vingt-quatrième archonte annuel 4254 460 4 293.
Naissance du célèbre médecin Hippocrate 4254 460 80. 1 294.
Voyage d’Hérodote en Égypte 4254 460 80. 1 294.
Démocrite d’Abdère naît 40 ans après Anaxagoras 4254 460 80. 1 294.
Philoclès, deux cent vingt-cinquième archonte 4255 459 1 294.
Naissance de l’orateur Lysias 4255 459 1 294.
Les Athéniens battent les Corinthiens et les Épidauriens à Halies, les Péloponnésiens auprès de Cécryphalie, et soumettent les Éginètes 4255 459 2 295.
Bion, deux cent vingt-sixième archonte 4256 458 2 295.
Les Égyptiens se soumettent : les Athéniens traitent avec les Perses. Inaros est trahi et mis en croix : Amyrtée se retire dans l’île d’Elbo vers le milieu de juin 4256 458 2 296.
Commencement de la seconde guerre sacrée 4256 458 2 296.
Les Athéniens remportent deux victoires sur les Corinthiens : ils sont battus à Tanagre par les Lacédémoniens. Diodore de Sicile prétend que la victoire des Lacédémoniens fut douteuse 4256 458 3 296.
Lygdamis, tyran d’Halicarnasse, fait mourir Panyasis, oncle d’Hérodote 4256 458 3 296.
Mnésithéidès, deux cent vingt-septième archonte annuel 4257 457 3 296.
Les Athéniens, commandés par Myronides, remportent une victoire complète sur les Thébains 4257 457 4 297.
Fin de la seconde guerre sacrée 4257 457 4 297.
Hérodote retourne à Halicarnasse et chasse Lygdamis, tyran de cette ville 4257 457 4 297.
Callias, deux cent vingt-huitième archonte annuel 4258 456 4 297.
Exploits de Tolmidès, général des Athéniens 4258 456 81. 1 298.
Æschyle, célèbre poëte tragique, meurt en Sicile, âgé de 69 ans 4258 456 81. 1 298.
Réduction de la ville d’Ithome : fin de la troisième guerre de Messénie 4258 456 81. 1 298.
Hérodote lit une partie de son Histoire aux jeux olympiques 4258 456 81. 1 298.
Sosiscrate, deux cent vingt-neuvième archonte annuel 4259 455 1 298.
Périclès ravage le Péloponnèse, passe dans l’Acarnanie et en soumet les villes. 4259 455 2 299.
Cratinus et Platon, poëtes de l’ancienne comédie, fleurissent 4259 455 2 299.
Ariston, deux cent trentième archonte annuel 4260 454 2 299.
Le philosophe Archélaüs fleurit : Socrate fut son disciple 4260 454 3 300.
Trêve de cinq ans entre les Athéniens et les Lacédémoniens 4260 454 3 300.
Les Romains envoient trois ambassadeurs à Athènes pour demander les lois de Solon 4260 454 3 300.
Lysicrates, deux cent trente-unième archonte annuel 4261 453 3 300.
Sophanès et Léagrus, généraux athéniens, sont tués en Thrace dans une action contre les Édoniens 4261 453 4 301.
Périclès ravage les campagnes des Sicyoniens, bat leurs troupes, passe ensuite en Acarnanie, s’enrichit des dépouilles des Œniades, et de là dans la Chersonèse, dont il partage les campagnes à mille citoyens d’Athènes 4261 453 4 301.
Chæréphanès, deux cent trente-deuxième archonte annuel 4262 452 4 301.
Ion, de l’île de Chios, poëte tragique, fleurit 4262 452 82. 1 302.
Antidotus, deux cent trente-troisième archonte annuel 4263 451 1 302.
Ducétius, général des Sicules, tantôt vainqueur, tantôt vaincu, se jette entre les bras des Syracusains, qui lui accordent la vie, mais le relèguent à Corinthe 4263 451 2 303.
Euthydémus, deux cent trente-quatrième archonte annuel 4264 450 82. 2 303.
Thessalus rétablit Sybaris, qui est de nouveau détruite par les Crotoniates 4264 450 2 303.
Cimon, rappelé de son exil, bat les Perses par mer près de l’île de Cypre, et par terre en Cilicie : trêve de cinq ans entre les Athéniens et les Péloponnésiens 4264 450 3 304.
Pediæus, deux cent trente-cinquième archonte annuel 4265 449 3 304.
Artaxerxès fait une paix honteuse avec les Grecs : mort de Cimon 4265 449 4 305.
Philiscus, deux cent trente-sixième archonte annuel 4266 448 4 305.
Les Mégariens se révoltent contre les Athéniens : ils sont battus 4266 448 83. 1 306.
Timarchides, deux cent trente-septième archonte annuel 4267 447 1 306.
Les Athéniens sont battus à Coronée : Clinias, père du célèbre Alcibiade, périt en cette journée 4267 447 2 307.
Callimaque, deux cent trente-huitième archonte annuel 4268 446 2 307.
Les Eubéens sont battus par Périclès 4268 446 3 308.
Naissance de Xénophon. Voyez l’an 4358 4268 446 3 308.
Plistoanax, roi de Lacédémone, de la première maison, entre dans l’Attique, et, après avoir pénétré jusqu’à Éleusis et la plaine Thriasienne, il s’en retourne sans avoir rien fait 4268 445 3 308.
Lysimachides, deux cent trente-neuvième archonte annuel 4269 445 3 308.
Aristomènes d’Égine remporte le prix de la lutte parmi les enfants aux jeux pythiques, qui se célébraient l’an 3 de chaque olympiade, au mois munychion (avril). Pindare célèbre sa victoire dans la huitième ode pythique 4269 445 3 309.
Expiration de la trêve de cinq ans entre les Athéniens et les Lacédémoniens : nouvelle trêve de trente ans 4269 445 3 309.
Pindare meurt peu après avoir célébré Aristomènes 4269 445 4 309.
Plistoanax, accusé de s’être laissé corrompre, est exilé quatorze ans avant la guerre du Péloponnèse 4269 445 4 309.
Périclès chasse les Histiéens de leur pays 4269 445 4 309.
Praxitèles, deux cent quarantième archonte annuel 4270 444 84. 1 310.
Hérodote lit une partie de son Histoire à Athènes, aux Panathénées, le 12 hécatombæon (25 juillet) 4270 444 84. 1 310.
Fondation de la ville de Thurium par les Athéniens douze ans avant la guerre du Péloponnèse. Hérodote, âgé de 40 ans, et Lysias, âgé de 15 ans, qui fut depuis un orateur célèbre, sont du nombre des colons 4270 444 84. 1 310.
Diodore de Sicile place cette fondation deux ans plus tôt, sous l’archontat de Callimaque.
Phidias fleurit 4270 444 84. 1 310.
Proclamation aux jeux olympiques par laquelle on introduit à ces jeux les courses des chars attelés de deux mules et celles du calpé 4270 444 84. 1 310.
Lysanias, deux cent quarante-unième archonte annuel 4271 443 1 310.
Mélissus de Samos, philosophe et grand général, fleurit 4271 443 1 310.
Protagoras d’Abdère, qui niait l’existence des dieux, et qui disait que, dans le cas où il y en aurait, il ignorait quels ils étaient, est chassé d’Athènes, et ses livres sont brûlés en place publique. Il fleurit, selon Eusèbe, vers l’an 4271 443 2 311.
Diphilus, deux cent quarante-deuxième archonte annuel 4272 442 2 311.
Euripide, âgé de 43 ans, remporte pour la première fois le prix de la tragédie 4272 442 2 312.
Empédocles fleurit vers l’an 4272 442 2 312.
Timoclès, deux cent quarante-troisième archonte annuel 4273 441 3 312.
Périclès soumet l’île de Samos. On fit en cette occasion pour la première fois usage du bélier, de la tortue, etc., qui sont de l’invention d’Artémon de Clazomènes 4273 441 4 313.
Sophocle, poëte tragique, commande, avec Périclès et Thucydide, les troupes de la république d’Athènes 4273 441 4 313.
Morichidès, deux cent quarante-quatrième archonte annuel 4274 440 4 313.
Les ossements de Léonidas, roi de Sparte, rapportés des Thermopyles à Sparte 40 ans après sa mort. On fait tous les ans son oraison funèbre sur le lieu de sa sépulture, et l’on y célèbre des jeux où les Spartiates seuls sont admis 4274 440 84. 4 313.
Il est défendu à Athènes de jouer des comédies 4274 440 4 313.
Zopyre, fils de Mégabyse, passe chez les Athéniens 4274 440 85. 1 314.
Glaucidas, deux cent quarante-cinquième archonte annuel 4275 439 1 314.
Commencement de la guerre des Corinthiens contre les Corcyréens 4275 439 2 315.
Théodore, deux cent quarante-sixième archonte annuel 4276 438 2 315.
Sophocle, âgé de 57 ans, et non de 65, comme le dit l’auteur anonyme de sa vie, commande la guerre contre les habitants d’Anæa en Carie, sept ans avant le commencement de la guerre du Péloponnèse 4276 438 3 316.
Victoire remportée sur mer par les Corcyréens sur les Corinthiens 4276 438 3 316.
Phidias finit la statue de Minerve. Le scoliaste d’Aristophane, sur la Paix, vers 604, met cela sous l’archontat de Pythodorus, la première année de la quatre-vingt-septième olympiade ; mais voyez le P. Corsini, Fast. Attic., t. iii, p. 217 et seq 4276 438 3 316.
Euthyménès, deux cent quarante-septième archonte annuel 4277 437 3 316.
Le décret qui défendait de représenter des comédies à Athènes est annulé 4277 437 3 316.
Les Athéniens envoient une colonie à Amphipolis : Agnon, fils de Nicias, en est le fondateur 4277 437 4 317.
Construction des propylées de la citadelle d’Athènes. Elles furent achevées en cinq ans et coûtèrent 2 012 talents, c’est-à-dire 10 865 600 livres de notre monnaie 4277 437 4 317.
Nausimachus, ou plutôt Lysimachus, deux cent quarante-huitième archonte annuel 4278 436 4 317.
Naissance d’Isocrate, cinq ans avant la guerre du Péloponnèse 4278 436 86. 1 318.
Les Corcyréens font alliance avec les Athéniens 4278 436 1 318.
Antilochides, deux cent quarante-neuvième archonte annuel 4279 435 1 318.
Les Potidéates se révoltent contre les Athéniens : ceux-ci se battent contre les Corinthiens. Aristéas, fils d’Adimante, enfonce l’aile qui lui est opposée : l’autre aile bat les Corinthiens 4279 435 86. 2 319.
Charès, deux cent cinquantième archonte annuel 4280 434 2 319.
Discorde entre les habitants de Thurium au sujet de celui qu’on devait reconnaître pour le fondateur de cette ville 4280 434 3 320.
Naissance d’Aristippe de Cyrène, disciple de Socrate, vers l’an 4280 434 3 320.
On ignore le temps de sa naissance et celui de sa mort. Je place le temps de sa naissance 35 ans avant la mort de Socrate, parce qu’il fut son disciple.
Apseudès, deux cent cinquante-unième archonte annuel 4281 433 3 320.
Méton publie son Ennéadécaétéride : les Athéniens réforment leur année : à commencer de l’année suivante, les archontes entrent en fonction au commencement de l’olympiade. Apseudès, qui avait commencé son archontat en janvier 4281 de la période julienne et au commencement du second semestre de la troisième année de l’olympiade quatre-vingt-sixième, le continua jusqu’au solstice d’été 4282, et fut par conséquent archonte dix-huit mois 4281 433 4 321.
Pythodorus, deux cent cinquante-deuxième archonte annuel 4282 432 87. 1 322.
Cet archonte fut le premier qui entra en exercice au commencement de l’olympiade.
Arcésilas IV, roi de Cyrène, est tué 4282 432 1 322.
Commencement de la guerre du Péloponnèse au printemps, Pythodorus étant encore archonte 4283 431 1 323.
Médée, tragédie d’Euripe, est jouée 4283 431 1 323.
Euthydémus, deux cent cinquante-troisième archonte annuel 4283 431 2 323.
Archidamus ravage l’Attique : Décélée épargnée par les Lacédémoniens en mémoire d’un bienfait des Décéléens 4283 431 2 323.
Apollodore, deux cent cinquante-quatrième archonte annuel 4284 430 3 324.
Eupolis commence à donner des comédies 4284 430 3 324.
Nicolaos, fils de Boulis, et Anériste, fils de Sperthiès, mis à mort par les Athéniens avant le premier septembre 4284 430 87. 3 324.
Naissance de Platon 4284 430 3 324.
La peste fait de grands ravages à Athènes 4284 430 3 324.
Archidamus II, roi de Lacédémone, de la seconde maison, assiége Platées vers la fin de la troisième année de cette olympiade 4285 429 4 325.
Épaminondas, deux cent cinquante-cinquième archonte 4285 429 4 325.
Prise de Potidée par les Athéniens 4285 429 4 325.
Mort de Périclès, deux ans et demi après le commencement de la guerre du Péloponnèse 4285 429 4 325.
Les Lesbiens se révoltent contre les Athéniens 4286 428 4 326.
Diotimus, deux cent cinquante-sixième archonte 4286 428 88. 1 326.
Les Lesbiens envoient des ambassadeurs aux Péloponnésiens 4286 428 1 326.
Mort du philosophe Anaxagoras, âgé de 72 ans 4286 428 1 326.
Les Mityléniens sont subjugués par les Athéniens 4287 427 1 327.
Les Daïtaléens, comédie d’Aristophane, représentée sur le théâtre d’Athènes 4287 427 1 327.
Eucléès, deux cent cinquante-septième archonte. C’est le même que Diodore de Sicile nomme Euclides 4287 427 2 327.
La ville de Platées prise et détruite par les Lacédémoniens 4287 427 2 327.
Agis I, roi de Lacédémone, de la seconde maison, monte sur le trône la cinquième année de la guerre du Péloponnèse 4288 426 2 328.
Les Babyloniens, comédie d’Aristophane, représentée aux grandes Dionysiaques, ou Dionysiaques de la ville, dans le mois élaphébolion (mars) 4288 426 2 328.
Euthydémus, deux cent cinquante-huitième archonte 4288 426 3 328.
Les Athéniens purifient l’île de Délos 4288 426 3 328.
Les mêmes ravagent les côtes de la Locride 4288 426 3 328.
Hipponicus, fils de Callias Daduque, qui s’était trouvé à la bataille de Marathon, commande les Athéniens avec Eurymédon 4288 426 3 328.
Héraclée Trachinienne fondée par les Lacédémoniens 4288 426 88. 3 328.
Les Acharnes, comédie d’Aristophane, représentée 4289 425 3 329.
Stratoclès, deux cent cinquante-neuvième archonte 4289 425 4 329.
Cléon, créé général par les Athéniens 4289 425 4 329.
Éclipse de lune, le 9 octobre 4289 425 4 329.
Éclipse de soleil, le 23 octobre 4289 425 4 329.
Cléon fait prisonniers les Lacédémoniens enfermés dans l’île de Sphactérie 4289 425 4 329.
Mort d’Artaxerxès-Longuemain : Xerxès II lui succède ; il règne quelques mois 4289 425 4 329.
Représentation des Chevaliers, comédie d’Aristophane 4290 424 4 330.
Isarchus, deux cent soixantième archonte 4290 424 89. 1 330.
Les Athéniens remportent à Tanagre une victoire complète sur les Thébains 4290 424 89. 1 330.
Les Athéniens sont battus par les Béotiens près de Délium 4290 424 1 330.
Xénophon, âgé de 22 ans, entraîné par des fuyards, est renversé de dessus son cheval : Socrate le relève et le porte sur ses épaules pendant plusieurs stades, jusqu’à ce qu’il l’eût mis hors de danger 4290 424 89. 1 330.
Sogdien succède à Xerxès II : il est tué après un règne de sept mois 4290 424 89. 1 330.
La première représentation des Nuées d’Aristophane. Elle n’eut aucun succès. La Pytine de Cratinus et le Connus d’Amipsias eurent le prix 4291 423 1 331.
Aminias, deux cent soixante-unième archonte 4291 423 2 331.
Darius Nothus, roi de Perse 4291 423 2 331.
Les Nuées, jouées pour la seconde fois aux Dionysiaques du Pirée avec des changements, n’eurent pas plus de succès que la première fois 4292 422 2 332.
Les Guêpes d’Aristophane représentées aux grandes Dionysiaques au mois de mars 4292 422 2 332.
Alcæus, deux cent soixante-deuxième archonte 4292 422 3 332.
Cléon est tué dans un combat contre les Lacédémoniens : Brasidas, leur général, est tué dans la même action : trêve de 50 ans entre les Lacédémoniens et les Athéniens : la guerre n’en continue pas moins au dehors 4292 422 89. 3 333.
Aristion, deux cent soixante-troisième archonte 4293 421 4 333.
Les principales villes de la Grèce, mécontentes des conditions de la trêve, se liguent entre elles : les Lacédémoniens traitent leurs alliés avec douceur, les Athéniens traitent les leurs avec sévérité 4293 421 4 333.
Astyphilus, deux cent soixante-quatrième archonte 4294 420 90. 1 334.
Mort de Perdiccas, roi de Macédoine : Archélaüs lui succède 4294 420 90. 1 334.
Les Olynthiens chassent la garnison athénienne de Mécyberne et s’en emparent 4294 420 90. 1 334.
Représentation de la Paix, comédie d’Aristophane 4295 419 1 335.
Archias, deux cent soixante-cinquième archonte 4295 419 2 335.
Alcibiade entre avec des troupes dans le Péloponnèse 4295 419 2 335.
Antiphon, deux cent soixante-sixième archonte 4296 418 3 336.
Les Argiens font la paix avec les Lacédémoniens : les Mantinéens subissent le joug de Lacédémone 4296 418 3 336.
Euphémus, deux cent soixante-septième archonte 4297 417 4 337.
Aristomnestus, ou plutôt Arimnestus, deux cent soixante-huitième archonte 4298 416 91. 1 338.
Les Athéniens entreprennent la guerre de Sicile : ils subjuguent les Méliens 4298 416 91. 1 338.
Alcibiade remporte le prix aux jeux olympiques 4298 416 91. 1 338.
Représentation du Palamède d’Euripide : ce poëte se proposait de représenter Socrate et sa mort sous l’image de Palamède, que les intrigues et les calomnies d’Ulysse firent condamner à la mort. Socrate ne périt que 17 ans après la représentation de cette pièce, et Euripide lui-même mourut huit ans avant Socrate. Mais ce grand poëte avait prévu longtemps auparavant le malheur qui arriva à son maître. Quant à ce que dit Diogène Laërce, que tout l’auditoire fondit en larmes lorsque le chœur chanta ces paroles : « Grecs, vous avez mis à mort le plus savant rossignol des Muses, qui n’avait fait de mal à personne, le plus excellent personnage de la Grèce, » cela ne doit s’appliquer qu’à une représentation de cette pièce postérieure à la mort de ce philosophe 4299 415 91. 1 339.
Chabrias, deux cent soixante-neuvième archonte 4299 415 1 339.
Alcibiade s’embarque avec l’armée pour la Sicile : rappelé peu après par la cabale de ses ennemis qui voulaient le faire périr, il se réfugie à Sparte 4299 415 2 339.
Les Oiseaux, comédie d’Aristophane, représentée aux grandes Dionysiaques au mois de mars 4300 414 2 340.
Diagoras, surnommé l’Athée, ayant été accusé d’athéisme, s’enfuit d’Athènes. Les Athéniens mettent sa tête a prix et promettent un talent (5 400 liv.) à celui qui le tuera, et deux talents (10 800 liv.) à celui qui le leur amènera en vie 4300 414 2 340.
Périandre, deux cent soixante-dixième archonte 4300 414 3 340.
Les Syracusains demandent du secours aux Lacédémoniens et aux Corinthiens : ils sont battus, les Athéniens le sont à leur tour 4300 414 3 340.
Agis I, roi de Lacédémone, s’empare de Décélée dans l’Attique et la fortifie au printemps 4301 413 3 341.
Naissance de Diogène de Sinope 4301 413 3 341.
Cléocrite, deux cent soixante-onzième archonte 4301 413 4 341.
Les Athéniens sont battus en Sicile par terre et par mer 4301 413 4 341.
Callias, deux cent soixante-douzième archonte 4302 412 92. 1 342.
Hyperbolus exilé : cessation de l’ostracisme 4302 412 92. 1 342.
Quatre cents citoyens gouvernent la république d’Athènes au mois élaphébolion (mars) 4303 411 1 343.
Hyperbolus est tué dans l’île de Samos
Représentation des Femmes célébrant la fête de Cérès, comédie d’Aristophane 4303 411 1 343.
Mort de Plistoanax, roi de Lacédémone, de la première maison : Pausanias, son fils, lui succède 4303 411 2 343.
Théopompe deux cent soixante-treizième archonte 4303 411 2 343.
Le gouvernement des quatre cents est aboli : il ne subsista que quatre mois. Ayant commencé au mois de mars, il finit en juillet 4303 411 93. 2 343.
Théopompe de Chios commence ici son Histoire grecque, et la continue jusqu’à la bataille de Cnide 4304 410 2 344.
Glaucippus, deux cent soixante-quatorzième archonte 4304 410 3 344.
Les Athéniens battent sur mer les Lacédémoniens 4304 410 3 344.
Secours envoyé à Pylos sous la conduite d’Hermon 4304 410 3 344.
Dioclès, deux cent soixante-quinzième archonte 4305 409 4 345.
La ville d’Himère détruite par les Carthaginois 240 ans après sa fondation 4305 409 4 345.
Prise de Pylos par les Lacédémoniens 4305 409 4 345.
La première représentation du Plutus d’Aristophane : la seconde eut lieu vingt ans après. L’auteur de l’argument dit que le Plutus fut joué sous l’archontat d’Antipater. Il a sans doute voulu parler de la seconde représentation, qui est de l’an 4326 4306 408 4 346.
Euctémon, deux cent soixante-seizième archonte 4306 408 93. 1 346.
Les Mèdes se révoltent contre les Perses et sont soumis 4306 408 1 346.
Fondation de la ville de Rhodes : on y transporte les habitants d’Ialyssos, de Linde et de Camiros 4306 408 93. 1 346.
Naissance de Lycurgue, célèbre orateur d’Athènes 4306 408 1 346.
Agis I part de Décélée pour surprendre Athènes ; l’ayant trouvée en état de défense, il ravage l’Attique et retourne sur ses pas, la vingt-quatrième année de la guerre du Péloponnèse 4306 408 1 346.
Antigènes, deux cent soixante-dix-septième archonte 4307 407 2 347.
Conon remporte sur les Lacédemoniens quelques avantages : il éprouve aussi quelques revers 4307 407 2 347.
Mort d’Euripide 4307 407 2 347.
Callias, deux cent soixante-dix-huitième archonte 4308 406 3 348.
Sophocle meurt : il est inhumé à Décélée, dans le monument de ses ancêtres, avec la permission de Lysandre, commandant de la garnison lacédémonienne, qui l’accorda par égard pour le mérite supérieur de ce poëte 4308 406 93. 3 348.
Les Athéniens battent sur mer les Lacédémoniens, aux Arginuses, dans le mois d’octobre 4308 406 3 348.
Les généraux athéniens n’ayant pu enlever, à cause de la tempête qui survint, les corps de ceux qui avaient péri dans le combat, sont condamnés à mort peu après la fête des Apaturies, qui se célébrait au mois pyanepsion, c’est-à-dire au commencement de novembre 4308 406 3 348.
Les Grenouilles, comédie d’Aristophane, représentées au mois anthestérion (février) 4309 405 3 348.
Denys l’Ancien s’empare de l’autorité souveraine à Syracuse, dans les six premiers mois de l’an 4309 405 3 348.
Alexias, deux cent soixante-dix-neuvième archonte 4309 405 4 349.
La flotte des Athéniens prise par Lysandre à Ægos-Potamos 4309 405 4 349.
Artaxerxès-Mnémon succède à Darius Nothus le dernier semestre de la quatrième année de la quatre-vingt-treizième olympiade 4310 404 4 350.
Le poëte Antimachus fleurit 4310 404 4 350.
La ville d’Athènes prise par les Lacédémoniens au printemps : fin de la guerre du Péloponnèse, Alexias étant encore archonte 4310 404 4 350.
Lysandre établit à Athènes trente magistrats connus sous le nom des Trente Tyrans : leur tyrannie est abolie huit mois après 4310 404 4 350.
Lycophron, père de l’orateur Lycurgue, est mis à mort par les Trente Tyrans 4310 404 4 350.
Anarchie à Athènes 4310 404 94. 1 350.
Pythodorus, deux cent quatre-vingtième archonte 4310 404 1 350.
Euclides, deux cent quatre-vingt et unième archonte 4311 403 2 351.
Il fut ordonné sous cet archonte, sur la proposition d’Archinus, qu’on se servirait des voyelles longues dans les inscriptions et dans la transcription des lois. Ces voyelles n’étaient en usage auparavant que dans l’écriture cursive 4311 403 2 351.
La démocratie est rétablie à Athènes : l’amnistie réunit tous les citoyen 4312 402 94. 2 352.
Micion, deux cent quatre-vingt-deuxième archonte 4312 402 3 352.
Commencement de l’expédition des Dix-Mille dans l’Asie supérieure : ils partent d’Éphèse au commencement d’avril 4313 401 3 353.
Exænétus, deux cent quatre-vingt-troisième archonte 4313 401 4 353.
Bataille de Cunaxa sur la fin d’octobre : les Grecs du parti de Cyrus le Jeune sont victorieux ; mais ce prince est battu de son côté, et il périt dans l’action 4313 401 4 353.
Les Dix-Mille arrivent en Arménie au commencement de février 4314 400 4 353.
Lachès, deux cent quatre-vingt-quatrième archonte 4314 400 95. 1 354.
Les Dix-Mille arrivent à Cotyore au commencement de juillet 4314 400 95. 1 354.
Les mêmes entrent au service de Seuthès, roi de Thrace, au commencement de décembre 4314 400 1 354.
Les mêmes servent deux mois sous Seuthès, et, deux autres mois après, ils se joignent à l’armée de Thimbron, commandant en chef des troupes de Lacédémone, c’est-à-dire au commencement d’avril. Cette expédition dura en tout deux ans 4315 399 1 355.
Agis I, roi de Lacédémone, de la seconde maison, meurt de maladie : Agésilas, son frère, lui succède 4315 399 1 355.
Psammitichus, descendant de Psammitichus, qui régnait en Égypte en 4043 et 4058 de la période julienne, roi, ou plutôt satrape d’Égypte pour Artaxerxès-Mnémon, fait égorger Tamos, son bienfaiteur, avec ses enfants, et s’empare de ses richesses et de sa flotte 4315 399 1 355.
Mort de Socrate sous l’archontat de Lachès 4315 399 1 355.
Aristocrates, deux cent quatre-vingt-cinquième archonte 4315 399 2 355.
Thimbron est rappelé : Dercyllidas prend le commandement des troupes lacédémoniennes : Conon est nommé général des forces maritimes des Perses 4315 399 2 355.
Ithyclès, deux cent quatre-vingt-sixième archonte 4316 398 3 356.
La catapulte inventée ou plutôt perfectionnée à Syracuse 4316 398 95. 3 356.
Ctésias finit ici son Histoire de Perse 4316 398 3 356.
Philoxène, Cythéréus, Timothée de Milet, Télestès de Sélinunte, excellents poëtes dithyrambiques, fleurissent en ce temps, ainsi que Polyéidus, habile musicien et grand peintre. François Junius a oublié ce peintre dans son catalogue des artistes 4316 398 3 356.
Agésipolis I, roi de Lacédémone, de la première maison 4317 397 3 357.
Lysiades, deux cent quatre-vingt-septième archonte 4317 397 4 357.
Denys déclare la guerre aux Carthaginois : il remporte différents avantages et prend sur eux la ville de Motya après une vigoureuse défense 4317 397 4 357.
Sophocle, fils d’Ariston, poëte tragique, ainsi que son grand-père, fait représenter sa première pièce : il remporte douze fois le prix sur ses émules. Suidas prétend qu’il était fils de Sophocle et non son petit-fils 4318 396 4 358.
Phormion, deux cent quatre-vingt-huitième archonte 4318 396 1 358.
Euclides de Mégare, disciple de Socrate et chef de la secte mégarique, fleurit vers l’an 4318 396 1 358.
N. B. On ne sait en quel temps placer sa naissance et sa mort. .
Xénophon proclamé aux jeux olympiques pour avoir sauvé les Dix-Mille 4318 396 1 358.
Naissance du philosophe Xénocrates. Voyez les années 4375 et 4400 4318 396 1 358.
Diophante, deux cent quatre-vingt-neuvième archonte 4319 395 2 359.
On distribue sous cet archonte six oboles (18 s.) à chaque citoyen pour voir les pièces de théâtre, au lieu de trois qu’on leur donnait auparavant 4320 394 2 306.
Eubulides, ou Eubulus, deux cent quatre-vingt-dixième archonte 4320 394 2 360.
Conon, aidé par les forces des Perses, remporte à Cnide sur les Lacédémoniens une victoire navale : ceux-ci perdent l’empire de la mer 4320 394 3 360.
L’historien Théopompe termine ici son Histoire grecque : elle comprend dix-sept années 4320 394 3 360.
Éclipse de soleil, le 14 août 4320 394 96. 3 360.
Démostrate, deux cent quatre-vingt-onzième archonte 4321 393 4 361.
Conon rétablit les longs murs et ceux du Pirée 4321 393 4 361.
Agésilas, roi de Lacédémone, défait les Thébains à Coronée. Il paraît cependant que la victoire fut douteuse 4321 393 4 361.
Statue élevée à Solon dans l’île de Salamine 4322 392 4 362.
Philoclès, deux cent quatre-vingt-douzième archonte 4322 392 97. 1 362.
Les Athéniens, commandés par Thrasybule, se rendent maîtres d’une partie de l’île de Lesbos 4322 392 97. 1 362.
Nicotélès, deux cent quatre-vingt-treizième archonte 4323 391 2 363.
Évagoras, descendant de Teucer, qui se distingua à la guerre de Troie, recouvre le royaume de Cypre 4323 391 2 363.
Mort de Thucydide 4323 391 2 363.
Représentation des Femmes tenant l’assemblée du peuple, comédie d’Aristophane 4324 390 2 364.
Démostrate, deux cent quatre-vingt-quatorzième archonte 4324 390 3 364.
Acrion et Échécrates de Locres, philosophes pythagoriciens, fleurissent 4324 390 3 364.
Archytas de Tarente fleurit 4324 390 3 364.
Antipater de Cyrène, disciple d’Aristippe 4324 390 3 364.
Antipater, deux cent quatre-vingt-quinzième archonte 4325 389 4 365.
Seconde représentation du Plutus d’Aristophane 4326 388 4 366.
Pyrrhion, deux cent quatre-vingt-seizième archonte 4326 388 98. 1 366.
Les vers de Denys le Tyran sont sifflés à Olympie : l’orateur Lysias exhorte la multitude à ne pas admettre ses Théores : ceux-ci, repoussés par les vents, ne peuvent arriver : ses chars, qui étaient entrés en lice, se brisent les uns contre tes autres 4326 388 1 366.
Théodotus, deux cent quatre-vingt-dix-septième archonte 4327 387 2 367.
Paix d’Antalcidas entre les Perses et les Grecs, ignominieuse à ces derniers et surtout aux Spartiates 4327 387 2 367.
Mystichides, deux cent quatre-vingt-dix-huitième archonte 4328 386 3 368.
Évagoras, roi de Cypre, victorieux sur terre, est vaincu sur mer par les Perses. Assiégé dans sa capitale, il laisse le commandement à son fils Pythagore, et se retire en Égypte, où il s’abouche avec le roi de ce pays 4328 386 98. 3 368.
Les Lacédémoniens assiégent Mantinée, malgré te traité de paix 4328 386 3 368.
Dexithée, deux cent quatre-vingt-dix-neuvième archonte 4329 385 4 369.
Naissance de Démosthène 4329 385 4 369.
Prise de Mantinée par les Lacédémoniens 4329 385 4 369.
Évagoras fait sa paix avec le grand roi, qui se contente de lui imposer un tribut 4329 385 4 369.
Diotréphès, trois centième archonte 4330 384 99. 1 370.
Naissance d’Aristote 4330 384 1 370.
Denys le Tyran, sous prétexte de purger la mer des pirates, passe dans l’Étrurie, pille un temple très-riche à Pyrges, port de la ville d’Agylle. Le butin se montait à 500 tal. (2 500 000 l. de notre monnaie) 4330 384 1 370.
Phanostrate, trois cent unième archonte 4331 383 2 371.
Denys le Tyran remporte une victoire signalée sur les Carthaginois : Magon, leur générai, périt dans l’action. Denys accorde quelques jours de trêve aux Carthaginois. La trêve expirée, il y eut une seconde action où Denys fut entièrement défait 4331 383 2 371.
Évandre, trois cent deuxième archonte. Diodore de Sicile le nomme Ménandre. Il faut corriger Évandre 4332 382 3 372.
Phœbidas s’empare de la Cadmée, citadelle de Thèbes : les Lacédémoniens condamnent ce général à une amende ; mais ils gardent la citadelle 4332 382 3 372.
Démophile, trois cent troisième archonte 4333 381 4 373.
Les Lacédémoniens font la guerre aux Olynthiens, qui se contentent de les harceler, sans en venir à une action décisive 4333 381 4 373.
Pythéas, trois cent quatrième archonte 4334 380 100. 1 374.
Agésipolis I, roi de Lacédémone, étant mort, son frère Cléombrote lui succède et règne 9 ans : Polybiadas, nommé général contre les Olynthiens, a sur eux différents avantages 4334 380 100. 1 374.
Nicon, trois cent cinquième archonte 4335 379 2 375.
L’orateur Lysias meurt âgé de 80 ans 4335 379 2 375.
Cléombrote, roi de Lacédémone, engage Sphodriades à s’emparer du Pirée sans le consentement des éphores : celui-ci assemble dix mille hommes pour cette entreprise : les Athéniens, ayant pressenti ce dessein, le font avorter. Les Athéniens intentent une accusation à Sphodriades devant le sénat de Sparte : il est absous 4335 379 2 375.
Nausinicus, trois cent sixième archonte 4336 378 3 376.
Pélopidas part d’Athènes avec les réfugiés de Thèbes, et chasse les Lacédémoniens de la ville de Thèbes. 4337 377 3 376.
Callias, trois cent septième archonte 4337 377 4 377.
Chabrias soumet Péparèthe, Sciathos et les autres Cyclades qui étaient attachées au parti des Lacédémoniens 4337 377 4 377.
Anaxandrides, poëte de la moyenne comédie, remporte le prix sur ses émules. Il est auteur de soixante-cinq comédies. Il ne reste plus que les titres de vingt-huit de ces pièces 4338 376 4 378.
Bataille navale auprès de Naxos, où Chabrias, général des Athéniens, défait les Lacédémoniens 4338 376 4 378.
Charisandre, trois cent huitième archonte 4338 376 101. 1 378.
Timothée, général athénien, s’empare de l’île de Corcyre, et défait la flotte des Lacédémoniens près de l’île de Leucade 4338 376 101. 1 378.
Eubulus d’Athènes, poëte de l’ancienne et de la moyenne comédie : Suidas lui attribue cinquante pièces de théâtre ; Meursius rapporte les titres d’une soixantaine. Il nous reste les fragments de quelques-unes de ces pièces 4339 375 1 379.
Hippodamus, trois cent neuvième archonte 4339 375 2 379.
Artaxerxès-Mnémon, roi de Perse, pacifie la Grèce : les Lacédémoniens conservent l’empire de la terre, les Athéniens celui de la mer 4339 375 2 379.
Socratides, trois cent dixième archonte 4340 374 3 380.
Le roi de Perse envoie une armée pour réduire les Égyptiens qui s’étaient révoltés : Pharnabaze commande les troupes de terre ; Iphicrates, celles de mer : la mésintelligence qui s’était mise parmi les chefs rend cette expédition infructueuse : on accuse Iphicrates de son peu de succès ; les Athéniens, persuadés de son innocence, lui continuent le commandement de leur flotte 4340 374 101. 3 380.
Iphicrates substitue le pelte au bouclier des troupes pesamment armées, et perfectionne différentes choses relatives à l’art militaire 4340 374 3 380.
Évagoras, roi de Cypre, est tué par un eunuque : Nicoclès, son fils, lui succède 4340 374 3 380.
Astéius, trois cent onzième archonte 4341 373 4 381.
Platées détruite pour la seconde fois par les Thébains, la troisième année avant la bataille de Leuctres 4341 373 4 381.
Naissance du peintre Protogènes 4341 373 4 381.
Tremblements de terre dans le Péloponnèse : les villes d’Hélice et de Bura sont renversées 4342 372 4 382.
Alcisthènes, trois cent douzième archonte 4342 372 102. 1 382.
Artaxerxès engage les Grecs à faire la paix entre eux : ils y consentent, excepté les Thebains 4342 372 1 382.
Apparition d’une comète. Les Marbres d’Oxford mettent l’année précédente 4343 371 1 383.
Naissance de Théophraste 4343 371 1 383.
Phrasiclides, trois cent treizième archonte 4343 371 2 383.
Bataille de Leuctres, le 8 juillet : les Thébains, commandés par Épaminondas, battent les Lacédémoniens, qui avaient à leur tête Cléombrote, leur roi : ce prince est tué dans l’action 4343 371 2 383.
Agésipolis II lui succède : il ne règne qu’un an 4343 371 2 383.
Fondation de la ville de Mégalopolis en Arcadie, quelques mois après la bataille de Leuctres 4343 371 2 383.
Alexandre, fils d’Amyntas, roi de Macédoine 4343 371 2 383.
Dyscinétus, trois cent quatorzième archonte 4344 370 3 384.
Les Messéniens rétablis dans leur patrie. Diodore de Sicile place ce rétablissement l’année suivante, sous l’archonte de Lysistrate 4344 370 102. 3 384.
Cléomène, frère d’Agésipolis II; lui succède : il règne 60 ans et quelques mois 4344 370 3 384.
Lysistrate, trois cent quinzième archonte 4345 369 4 385.
Expédition d’Épaminondas en Laconie : les Athéniens, commandés par Iphicrates, vont au secours des Lacédémoniens, et s’en retournent sans avoir rien fait de mémorable 4345 369 4 385.
Apharéus, fils adoptif d’Isocrates, publie trente-huit tragédies : la première parut sous l’archontat de Lysistrate, la dernière sous celui de Sosigènes 4346 368 4 386.
Nausigènes, trois cent seizième archonte 4346 368 103. 1 386.
Eudoxe de Cnide fleurit 4346 368 103. 1 386.
Décret de Phocus, qui ordonne que la fête des Apaturies sera célébrée pendant cinq jours 4346 368 103. 1 386.
Mort de Denys l’Ancien, tyran de Syracuse : son fils, de même nom que lui, lui succède au printemps 4347 367 1 387.
Polyzélus, trois cent dix-septième archonte 4347 367 2 387.
Les Argiens font la guerre aux habitants de Phliunte : les Athéniens envoient Charès au secours de ceux-ci : Charès remporte deux victoires sur les Argiens, et revient à Athènes après avoir délivré ceux de Phliunte 4347 367 2 387.
Aristote, âge de 18 ans, s’établit à Athènes, s’attache à Platon, et suit ce philosophe pendant 28 ans 4347 367 2 387.
Céphisodore, trois cent dix-huitième archonte 4348 366 3 388.
Thémison et Théodore, tyrans d’Érétrie, s’emparent de la ville d’Orope, qui appartenait aux Athéniens : ceux-ci étant prêts à marcher contre eux, ils mettent cette ville en dépôt entre les mains des Thébains, jusqu’à ce qu’il eût été décidé en justice réglée à qui elle devait appartenir. Les Thébains la gardent, sans vouloir la rendre ni aux uns ni aux autres 4348 366 3 388.
Chion, trois cent dix-neuvième archonte 4349 365 4 389.
Les Éléens attaquent les Arcadiens : les Athéniens donnent du secours aux Arcadiens, et les Lacédémoniens aux Éléens 4349 365 103. 4 389.
Timocrates, trois cent vingtième archonte 4350 364 104. 1 390.
Les Éléens se battent avec acharnement contre les habitants de Pise : les Grecs, assemblés pour la célébration des jeux, et la couronne sur la tête, selon l’usage, sont spectateurs du combat, et applaudissent aux actions de valeur de l’un et de l’autre parti : les habitants de Pise, ayant remporté la victoire, président aux jeux : les Éléens ne comptent pas cette olympiade 4350 364 104. 1 390.
Les Thébains détruisent la ville d’Orchomène 4350 364 1 390.
Pélopidas attaque et défait Alexandre, tyran de Phères, et périt lui-même dans le combat 4350 364 1 390.
Démosthène, devenu majeur, intente un procès à ses tuteurs pour lui avoir rendu un compte infidèle de ses biens 4350 364 1 390.
Chariclides, trois cent vingt et unième archonte 4351 363 2 391.
Héraclides de Pont, disciple de Platon 4351 363 2 391.
Bataille de Mantinée : Épaminondas y périt de la main de Gryllus, fils de Xénophon, le douze du mois scirophorion (le 14 juin) 4352 362 2 392.
Molon, trois cent vingt-deuxième archonte 4352 362 3 392.
Agésilas, roi de Lacédémone, de la seconde maison, meurt en Égypte 4352 362 3 392.
Archidamus II, son fils, lui succède 4353 361 3 393.
Mort d’Artaxerxès-Mnémon, roi de Perse : Ochus lui succède 4353 361 3 393.
Nicophémus, trois cent vingt-troisième archonte 4353 361 4 393.
Alexandre, tyran de Phères, s’empare de Péparèthe, bat les Athéniens, fait 600 prisonniers, leur enlève cinq trirèmes : les Athéniens ôtent le commandement à Léosthènes, lui intentent une affaire criminelle, confisquent ses biens : ils nomment Charès en sa place : celui-ci va à Corcyre ; y excite des troubles qui occasionnent le meurtre et le pillage d’un grand nombre de Corcyréens : cette conduite perd les Athéniens de réputation 4353 361 104. 4 393.
Callimèdes, trois cent vingt-quatrième archonte 4354 360 105. 1 394.
Mort de Xénophon. Mais voyez plutôt l’an 4358 4354 360 1 394.
Philippe monte sur le trône de Macédoine 4354 360 1 394.
Eucharistus, trois cent vingt-cinquième archonte 4355 359 2 395.
Philippe, roi de Macédoine, fait la paix avec les Athéniens 4355 359 2 395.
Céphisodotus, trois cent vingt-sixième archonte 4356 358 3 396.
Denys le Jeune, tyran de Syracuse, veut faire mourir Dion : celui-ci s’enfuit de Sicile 4356 358 3 396.
Guerre sociale : les villes de Chios, de Rhodes, de Cos et de Byzance se séparent des Athéniens : Charès et Chabrias attaquent Chios par terre et par mer : Chabrias périt dans le port 4356 358 3 396.
Agathocles, trois cent vingt-septième archonte 4357 357 4 397.
Dion s’embarque à Zacinthe pour la Sicile au mois d’août : son expédition en Sicile. 4357 357 4 397.
Alexandre, tyran de Phères, est assassiné par sa femme Thébé et par ses beaux-frères Tisiphonus, Pitholaüs et Lycophron 4357 357 4 397.
Elpinès, ou plutôt Elpinices, trois cent vingt-huitième archonte 4358 356 106. 1 398.
Des pertes réciproques engagent les Athéniens et ceux qui s’étaient associés contre eux à terminer la guerre sociale : elle dura trois ans 4358 356 1 398.
Commencement de la troisième guerre sacrée 4358 356 1 398.
Naissance d’Alexandre pendant la célébration des jeux olympiques 4358 356 106. 1 398.
Mort de Xénophon. Je l’ai placée en 4354, d’après le témoignage de Stésiclides. Mais Xénophon parlant lui-même de la mort d’Alexandre de Phères, qui est de l’an 4357, il faut placer la sienne au moins un an plus tard. S’il a vécu 90 ans, comme le dit Lucien, il doit être né l’an 4268 4358 356 1 398.
Callistrate, trois cent vingt-neuvième archonte 4359 355 106. 2 399.
Diotimus, trois cent trentième archonte 4360 354 3 400.
Succès de Philomélus contre les Locriens dans la guerre sacrée 4360 354 3 400.
Philomélus, battu par les Béotiens, se retire sur un rocher escarpé : ne pouvant échapper, il aime mieux se précipiter du haut du rocher que de s’exposer aux supplices dont il était menacé 4361 353 3 401.
Eudémus, trois cent trente et unième archonte 4361 353 4 401.
Onomarchus, collègue de Philomélus, engage les Phocidiens à continuer la guerre 4361 353 4 401.
Les Thébains envoient Pamménès au secours d’Artabaze, qui s’était révolté contre le grand roi : Pamménès remporte deux victoires signalées 4361 353 4 401.
Les Lacédémoniens font la guerre aux Argiens ; ils les battent près d’Ornées, et, après s’être emparés de cette ville, ils retournent à Sparte 4361 353 4 401.
Mort de Mausole, roi de Carie : Artémise, sa sœur et son épouse, lui succède, et règne deux ans 4361 353 4 401.
Onomarchus passe en Thessalie, remporte deux victoires sur Philippe, roi de Macédoine ; passe de là en Béotie, bat les Béotiens ; retourne en Thessalie, où il est battu complétement par Philippe. Ce prince, l’ayant fait prisonnier, le fait pendre : Phayllus, son frère, lui succède au commandement des Phocéens 4362 352 4 402.
Aristodémus, trois cent trente-deuxième archonte 4362 352 107. 1 402.
Les Béotiens, enflés des succès qu’ils avaient eus contre Phayllus, font le siége de Naryca, place des Locriens-Épicnémidiens : Phayllus les bat et les force à en lever le siége : peu après il meurt d’une maladie qui le fit souffrir cruellement. Ce fut un juste châtiment de son impiété, comme le remarque Diodore de Sicile. Phalæcus, son neveu, et fils d’Onomarchus, lui succéda ; mais, comme il était à peine en âge de puberté, Mnaséas, un de ses amis, gouverna en sa place : peu après il perdit la vie dans une action, où il fut vaincu 4362 352 107. 1 402.
Les Athéniens envoient une colonie dans l’île de Samos : Néoclès, père d’Épicure, est du nombre des colons : Épicure y demeure jusqu’à l’âge de 18 ans 4362 352 1 402.
Thessalus, trois cent trente-troisième archonte 4363 351 2 403.
Les Thébains, fatigués de la guerre sacrée, et réduits à une grande disette d’argent, en demandent au grand roi : ce prince leur donne 300 talents (1 620 000 liv.de notre monnaie) 4363 351 2 403.
Le grand roi recouvre l’Égypte, la Phénicie et l’île de Cypre, qui s’étaient révoltées : ces pays ne furent totalement soumis que plusieurs années après 4363 351 2 403.
Apollodore, trois cent trente-quatrième archonte 4364 350 3 404.
Évagoras cherche à rentrer dans le royaume de ses pères avec le secours des Perses : accusé devant le grand roi, il en est abandonné : s’étant ensuite disculpé, il obtient un gouvernement plus considérable que son royaume : s’y étant mal conduit, il est puni du dernier supplice 4364 350 3 404.
Callimaque, trois cent trente-cinquième archonte 4365 349 4 405.
Hermias, tyran de l’Atarnée, s’étant révolté contre le grand roi, est pris et mis en croix 4365 349 4 405.
Les Olynthiens, assiégés par Philippe, implorent le secours des Athéniens 4365 349 4 405.
Mentor, établi par Ochus gouverneur des côtes de l’Asie, remet sous la puissance de ce prince les villes qui s’étaient révoltées, au printemps 4366 348 4 406.
Théophile, trois cent trente-sixième archonte 4366 348 108. 1 406.
Philippe s’empare d’Olynthe par la trahison d’Euthycrates et de Lasthènes, principaux magistrats de cette ville, et la détruit de fond en comble 4366 348 108. 1 406.
Mort de Platon au mois de mai 4367 347 1 407.
Speusippus, fils de Potoné, sœur de Platon, succède a ce philosophe 4367 347 1 407.
Thémistocles, trois cent trente-septième archonte 4367 347 2 407.
Traité de paix et d’alliance entre Philippe et les Athéniens, conclu le 19 mars et ratifié par Philippe vers le milieu de mai 4368 346 108. 2 408.
La plupart des chefs de la guerre sacrée périssent d’une manière digne de leur impiété : Philippe, roi de Macédoine, est adopté par le collége des Amphictyons : il termine cette guerre 4368 346 2 408.
Archidamus III, roi de Lacédémone, de la seconde maison, marche au secours des Phocidiens attaqués par Philippe 4368 346 2 408.
Philippe s’empare de la Phocide et termine la guerre sacrée 4368 346 2 408.
Archias, trois cent trente-huitième archonte 4368 346 3 408.
Les Syracusains, toujours divisés entre eux et tourmentés par diverses factions, envoient demander un chef aux Corinthiens, qui les avaient anciennement fondés 4368 346 3 408.
Eubulus, trois cent trente-neuvième archonte 4369 345 4 408.
Acrotatus, fils ainé de Cléomène, roi de Lacédémone, de la première maison, meurt avant son père : Cléonyme, frère cadet d’Acrotatus, ne régna pas 4369 345 4 409.
Timoléon se rend en Sicile 4369 345 4 409.
Lysiscus, trois cent quarantième archonte 4370 344 109. 1 410.
Timoléon s’empare d’une partie de Syracuse : consterné de ce que les Carthaginois avaient fait entrer dans le port 150 trirèmes, de ce que Hicétas était maître de l’Achradme et de neuf villes, et de ce que Denys l’était du reste de l’île, il est rassuré par le secours qu’il reçoit de Corinthe et par ceux que lui donne Mamercus, tyran de Catane 4370 344 109. 1 410.
Pythodotus, trois cent quarante-unième archonte 4371 343 2 411.
Timoléon chasse de Syracuse Denys le Jeune, et le relègue à Corinthe : il établit à Syracuse des archontes sous le nom d’amphiboles (ministres) de Jupiter Olympien : ces amphiboles subsistèrent pendant plus de 300 ans, jusqu’au temps où les Syracusains acquirent sous Auguste le droit de colonie romaine 4371 343 2 411.
Sosigène, trois cent quarante-deuxième archonte 4372 342 109. 3 412.
Naissance de Ménandre, poëte comique 4372 342 3 412.
Naissance d’Épicure au mois de janvier, sept ans après la mort de Platon 4373 341 3 412.
Apharéus fait jouer sa dernière pièce 4373 341 3 413.
Nicomachus, trois cent quarante-troisième archonte 4373 341 4 413.
Philippe assiége la ville de Périnthe par terre et par mer 4373 341 4 413.
Theophraste, différent du philosophe, trois cent quarante-quatrième archonte 4374 340 110. 1 414.
Philippe, effrayé de la ligue des Athéniens avec ceux de Chios, de Cos et de Rhodes, et des secours qu’ils envoient aux Byzantins qu’il assiégeait, lève le siége de Périnthe et de Byzance et fait la paix 4374 340 1 414.
Le philosophe Anaxarque fleurit 4374 340 1 414.
Hérophile, celèbre médecin anatomiste, fleurit 4374 340 1 414.
Lysimachides, trois cent quarante-cinquième archonte 4375 339 2 415.
Mort de Speusippe : ce philosophe laisse après lui beaucoup d’onvrages ; Aristote les achète trois tal. (16 400 l.) 4375 339 2 415.
Xénocrate lui succède dans l’école de Platon 4375 339 2 415.
Charondas, ou plutôt Chæronides, trois cent quarante-sixième archonte 4376 338 3 416.
Bataille de Chéronée le 3 août 4376 338 3 416.
Le même jour périt en Italie, dans une action contre les Lucaniens, Archidamus III, roi de Lacédémone, de la seconde maison 4376 338 3 416.
Son fils Agis II lui succède 4376 338 3 416.
Les Lucaniens refusent aux Tarentins le corps d’Archidamus, quoiqu’ils offrissent une somme d’argent considérable. Ce prince n’eut pas en conséquence les honneurs de la sépulture. Pausanias remarque, d’après Théopompe, que ce prince avait reçu, ainsi que sa femme, de l’argent provenant des dépouilles du temple de Delphes, et que ce fut par un effet de la colère d’Apollon contre ce prince sacrilége qu’il ne fut pas inhumé 4376 338 3 416.
Isocrates meurt âgé de 98 ans 4376 338 110. 3 416.
Phrynichus, trois cent quarante-septième archonte 4377 337 4 417.
Timoléon, ayant rétabli le gouvernement républicain à Syracuse, meurt la huitième année de son administration : on lui décerne des honneurs funèbres de la valeur de 200 mines (18 000 l.) 4377 337 4 417.
Philippe est déclaré, dans une assemblée des Grecs tenue à Corinthe, généralissime des Grecs contre les Perses 4377 337 4 417.
Pythodorus, ou plutôt Pythodémus, trois cent quarante-huitième archonte 4378 336 111. 1 418.
Philippe, roi de Macédoine, est tué par Pausanias : Alexandre lui succède 4378 336 1 418.
Evénétus, trois cent quarante-neuvième archonte 4379 335 2 419.
La ville de Thèbes détruite par Alexandre 4379 335 2 419.
Ctésiclès, trois cent cinquantième archonte 4380 334 3 420.
Alexandre passe en Asie 4380 334 3 420.
Nicocrates, trois cent cinquante-unième archonte 4381 333 4 421.
Darius est battu à Issus en Cilicie : sa mère, sa femme, ses enfants tombent au pouvoir d’Alexandre au mois mæmactérion (novembre) 4381 333 4 421.
Nicératus, Anicétès suivant Arrien, Nicétès selon Denys d’Halicarnasse, trois cent cinquante-deuxième archonte 4382 332 112. 1 422.
Prise de la ville de Tyr au mois hécatombéon (partie de juillet et d’août) 4382 332 1 422.
Aristophanes, trois cent cinquante-troisième archonte 4383 331 2 423.
Fondation de la ville d’Alexandrie 4383 331 2 423.
Bataille d’Arbelles au mots pyanepsion (partie d’octobre et de novembre) 4383 331 2 423.
Aristophon, trois cent cinquante-quatrième archonte 4384 330 3 424.
Période de Calippus, qui réforme celle de Méton. Elle est postérieure à celle-ci de 102 ans et commence aussi au solstice d’été 4384 330 3 424.
Darius, roi de Perse, est tué par Satibarzanès et Barzaënthès 4384 330 3 424.
Agis II, roi de Lacédémone, de la seconde maison, périt dans une bataille contre Antipater, au mois de mai 4385 329 3 425.
Eudamidas I, son frère, lui succède 4385 329 112. 3 425.
Céphisophon, trois cent cinquante-cinquième archonte 4385 329 4 425.
Alexandre donne congé à ceux de ses soldats qui veulent quitter le service : en se retirant, il fait présent à chaque cavalier d’un talent (5 400 livres), à chaque fantassin de dix mines (900 livres), sans compter tout ce qui leur était dû de leur paye, et l’argent nécessaire pour retourner dans leur patrie 4385 329 4 425.
Philémon publie sa première comédie 4386 328 4 426.
Euthycritus, trois cent cinquante-sixième archonte 4386 328 113. 1 426.
L’orateur Lycurgue, âgé de 80 ans, se fait conduire au sénat, y rend compte de sa conduite ; les sénateurs l’approuvent tous, excepté Ménésæchmus : Lycurgue le réfute, s’en retourne chez lui couvert d’applaudissements, et meurt 4386 328 1 426.
Expédition d’Alexandre contre les Paropamisades 4386 328 1 426.
Callistrate envoie en Grèce des observations astronomiques trouvées à Babylone, qui sont antérieures à la prise de cette ville de 1 903 ans 4386 328 113. 1 426.
N. B. Ces observations sont d’autant plus suspectes, que Nabonassar détruisit toutes les histoires des rois ses devanciers, et, par conséquent, toutes les observations astronomiques auxquelles elles étaient intimement liées. C’est ce qu’assurent Alexandre Polyhistor et Bérose. Ajoutez à cela qu’aucun philosophe, qu’aucun astronome n’a trouvé dans la bibliothèque d’Aristote ces observations, quoiqu’on prétende qu’elles lui ont été envoyées. De plus, Babylone ayant été prise par les Grecs, ils fouillèrent partout, et cependant il n’est fait mention nulle part de ces observations.

Bérose, Hipparque, Ptolémée, ne les ont pas vues, et nous ajouterions foi à leur authenticité sur le témoignage d’un Simplicius ! Si ces observations étaient réelles, elles remonteraient à l’an 2479 de la période julienne, 2335 ans avant notre ère, c’est-à-dire à 128 ans avant le commencement de l’empire d’Assyrie selon Ctésias, qui est, de tous les auteurs, celui qui le fait remonter le plus haut ; et, ce qui est encore plus important, elles seraient postérieures de 93 ans au déluge universel, ce qui ferait remonter les observations astronomiques à un temps où on ne s’en occupait pas encore.

Hégémon, trois cent cinquante-septième archonte 4387 327 113. 2 427.
Porus, roi d’une partie de l’Inde, est battu par Alexandre 4387 327 2 427.
Chrémès, trois cent cinquante-huitième archonte 4388 326 3 428.
Harpalus, à qui Alexandre avait confié ses trésors, se sauve à Athènes avec 5 000 talents (27 000 000 l.), corrompt la plupart des orateurs par ses largesses, et Démosthène entre autres : obligé de s’enfuir d’Athènes, il est peu après tué par Thimbron, qu’il croyait son ami. Pausanias rapporte cette histoire différemment, et à l’avantage de Démosthène 4388 326 3 428.
Anticlès, trois cent cinquante-neuvième archonte 4389 325 4 429.
Héphestion meurt d’une débauche de table. Alexandre fait transporter à Babylone son corps, où on lui fait des funérailles superbes 4389 325 4 429.
Hégésias, trois cent soixantième archonte 4390 324 114. 1 430.
Alexandre reçoit une ambassade de la plupart des nations de l’Asie, de l’Europe et de quelques-unes de l’Afrique 4390 324 1 430.
On fait aux jeux olympiques une prodamation d’Alexandre par laquelle on permet à tous les exilés de retourner dans leurs patries : les Athéniens, qui avaient partagé l’île de Samos entre leurs concitoyens, en sont révoltés : cela donna occasion à la guerre lamiaque. Diodore de Sicile met cela dans l’archontat de Céphisodore, un an plus tard, ainsi que la mort d’Alexandre 4390 324 1 430.
Protogènes, célèbre peintre, fleurit 4390 324 1 430.
Mort d’Alexandre le 29 du mois dæsius, qui répond au 30 thargélion des Athéniens et au 2 juin 4391 323 114. 1 431.
Épicure vient à Athènes à l’âge de 18 ans 4391 323 1 431.
Mort de Diogène de Sinope 4391 323 1 431.
Céphisodore, trois cent soixante-unième archonte 4391 323 2 431.
Les Athéniens se portent avec ardeur à la guerre lamiaque : ils élisent pour leur général Léosthènes : celui-ci bat Antipater, général lacédémonien, près de la ville de Lamia, et le force à s’y retirer : peu après il est tué dans une autre action : les Athéniens, découragés, se remettent au pouvoir d’Antipater 4391 323 2 431.
Démosthène se réfugie dans l’île Calauria, où il s’empoisonne 4392 322 2 432.
Le philosophe Anaxarque, qui avait offensé Nicocréon, tyran de Cypre, ayant été obligé de relâcher dans cette île, à cause des vents contraires, ce tyran le fit piler dans un mortier avec des pilons de fer 4392 322 2 432.
Philoclès, trois cent soixante-deuxième archonte 4392 322 3 432.
Mort d’Aristote. Théophraste lui succède 4392 322 3 432.
Archippus, trois cent soixante-troisième archonte 4393 321 4 433.
Ménandre, célèbre poëte comique, fait jouer sa première pièce. Il ne nous en reste plus que 22 vers que nous ont conservés Stobée, Athénée, Julius Pollux et Hésychius 4394 320 4 434.
Néæchmus, trois cent soixante-quatrième archonte 4394 320 115. 1 434.
Archidamus Sotius, ou plutôt Archidamus, fils de Sotis, fait représenter une de ses pièces ; Évius de Chalcis fait la musique 4395 319 1 435.
Apollodore, trois cent soixante-cinquième archonte 4395 319 2 435.
Les Athéniens envoient Démades et son fils Déméas en ambassade à Antipater : celui-ci les fait mourir 4395 319 2 435.
Archippus, trois cent soixante-sixième archonte 4396 318 3 436.
Phocion condamné à boire la ciguë par les Athéniens le 19 munychion (22 avril) 4397 317 3 437.
Demogènes, trois cent soixante-septième archonte 4397 317 115. 4 437.
Agathocles, tyran de Syracuse 4397 317 4 437.
Démoclides, trois cent soixante-huitième archonte 4398 316 116. 1 438.
La vigne d’or, qui était dans la citadelle de Suses, est enlevée par Antigonus. Cette vigne, y compris d’autres ouvrages en or, valait 15 000 talents. Il enleva encore de la Médie 5 000 talents. Ces 20 000 talents valent de notre monnaie 108 000 000 de liv. 4398 316 1 438.
Thèbes rétablie par Cassandre vingt ans après sa destruction 4399 316 1 438.
Praxibule, trois cent soixante-neuvième archonte 4399 315 2 439.
Nicodore, trois cent soixante-dixième archonte 4400 314 3 440.
Xénocrate meurt âge de 82 ans. Polémon lui succède à l’école de Platon 4400 314 3 440.
Théophraste, trois cent soixante-onzième archonte 4401 313 4 441.
Polémon, trois cent soixante-douzième archonte 4402 312 117. 1 442.
Simonides, trois cent soixante-treizième archonte 4403 311 2 443.
Hiéromnémon, trois cent soixante-quatorzième archonte 4404 310 3 444.
Agathocles, vaincu par les Carthaginois auprès d’Himère, se réfugie à Syracuse : il passe ensuite en Afrique, où il bat les Carthaginois 4404 310 3 444.
Démétrius de Phalère, trois cent soixante-quinzième archonte, surpasse tous les autres archontes ses devanciers par son génie et par ses connaissances 4405 309 4 445.
Aréus I, fils d’Acrotatus et petit-fils de Cléomène, roi de Lacédémone, de la première maison, succède à son grand-père : il règne 41 ans 4405 309 4 445.
Épicure, âgé de 32 ans, tient une école de philosophie à Mitylène et à Lampsaque 4405 309 4 445.
Charinus, trois cent soixante-seizième archonte 4406 308 118. 1 446.
Victoire remportée par Agathocles sur les Carthaginois 4406 308 1 446.
Anaxicrates, trois cent soixante-dix-septième archonte 4407 307 2 447.
Démétrius, fils d’Antigonus, s’embarque à Éphèse, se rend à Athènes et s’en empare : Démétrius de Phalère est chassé de cette ville 4407 307 118. 2 447.
On élève dans le Céramique une statue de bronze en l’honneur de l’orateur Lycurgue, en vertu d’un décret 4407 307 2 447.
L’orateur Dinarque est exilé à Chalcis en Eubée 4407 307 2 447.
Corœbus, trois cent soixante-dix-huitième archonte 4408 306 3 448.
Sophocle, fils d’Amphiclides, porte une loi qui défend, sous peine de mort, à aucun philosophe de présider aux écoles de philosophie, à moins qu’il n’y soit autorisé par un décret du sénat et du peuple 4408 306 3 448.
Euxénippus, trois cent
soixante-dix-neuvième archonte 4409 305 4 449.
Philon, disciple d’Aristote, fait abroger la loi portée l’année précédente contre les philosophes, intente une affaire à Sophocle, auteur de cette loi, et le fait condamner à une amende de 5 talents (27 000 liv.), quoiqu’il eût été défendu par Démocharès, cousin de Démosthène 4409 305 4 449.
Phéréclès, trois cent quatre-vingtième archonte 4410 304 119. 1 450.
Épicure retourne à Athènes, où il établit une école de philosophie 4410 304 1 450.
Archidamus IV, fils d’Eudamidas, de la seconde maison des rois de Lacédémone, monte sur le trône : il règne 46 ans 4410 304 1 451.
Léostrate, trois cent quatre-vingt-unième archonte 4411 303 2 451.
Démétrius, s’étant emparé de Sicyone et de sa citadelle, rend la liberté aux habitants : ils lui accordent, par reconnaissance, les honneurs que l’on fait aux fondateurs des villes, et appellent la leur Démétriade, du nom de leur bienfaiteur ; mais, après sa mort, elle reprit son premier nom 4411 303 2 451.
Nicoclès, trois cent quatre-vingt-deuxième archonte 4412 302 3 452.
Calliarchus, trois cent quatre-vingt-troisième archonte 4413 301 4 453.
Hégémachus, trois cent quatre-vingt-quatrième archonte 4414 300 120. 1 454.
Arcésilas, qui avait été disciple de Théophraste et ensuite de Crantor, fleurit 4414 300 120. 1 454.
Euctémon, trois cent quatre-vingt-cinquième archonte 4415 299 2 455.
Mnésidemus, trois cent quatre-vingt-sixième archonte 4416 298 3 456.
Antipathès, trois cent quatre-vingt-septième archonte 4417 297 4 457.
Cléonyme, fils cadet de Cléomène, roi de Lacédémone, de la première maison, épouse Chélidonis, princesse du sang royal 4417 297 4 457.
Nicias, trois cent quatre-vingt-huitième archonte 4418 296 121. 1 458.
Acrotatus, fils d’Aréus, roi de Lacédémone, de la première maison, devient amoureux de Chélidonis, et l’enlève à Cléonyme 4418 296 1 458.
Nicostrate, trois cent quatre-vingt-neuvième archonte 4419 295 2 459.
Olympiodore, trois cent quatre-vingt-dixième archonte 4420 294 3 460.
Démétrius s’empare de la Macédoine et en jouit pendant sept ans 4420 294 3 460.
Philippe, trois cent quatre-vingt-onzième archonte 4421 293 4 461.
Dinarque rappelé de son exil par Démétrius, ainsi que les autres exilés 4421 293 4 461.
Démétrius porte la guerre en Étolie : il y laisse Pantauchus pour marcher contre Pyrrhus : ces deux princes s’égarent : Démétrius ravage l’Épire, et Pyrrhus remporte une victoire complète sur Pantauchus ; cette victoire fut la cause de la décadence des affaires de Démétrius 4423 291 122. 2 463.
Philippe, trois cent quatre-vingt-quatorzième archonte 4424 290 3 464.
Mort de Ménandre, célèbre poëte comique 4424 290 3 464.
Diphilus, trois cent quatre-vingt-seizième archonte 4426 288 123. 1 466.
Démétrius est chassé de la Macédoine par Lysimachus et Pyrrhus, après un règne de 7 ans. Pyrrhus règne en sa place 7 mois 4426 288 1 466.
Dioclès, trois cent quatre-vingt-dix-septième archonte 4427 287 2 467.
Mort de Théophraste : Strabon lui succède 4428 286 2 468.
Fondements de la ligue des Achéens jetés par les habitants de Patres, de Dyme et de Phares 4430 284 124. 1 470.
Version des livres saints de l’hébreu en grec, faite par ordre de Ptolémée, fils de Lagus, et par celui de Ptolémée Philadelphe, son fils, qu’il avait élevé au trône deux ans avant sa mort. Il n’y eut d’abord que les cinq livres de la loi de traduits. Les Juifs sont d’accord là-dessus, comme nous l’apprenons de saint Jérôme. Cette version, commencée sous Ptolémée Soter, fut achevée sous Ptolémée Philadelphe ; on ignore en quel temps se fit celle du reste des livres saints : ce que l’on dit de l’accord de ces soixante-dix versions, non-seulement quant au sens, mais encore quant aux termes mêmes, n’est qu’une fable qu’on est fâché de trouver dans Philon, Juif. La plupart des Pères ont répété cette fable, comme saint Irenée, saint Clément d’Alexandrie, saint Justin, martyr 4430 284 1 470.
La même année on construisit, par ordre de Ptolémée, la tour du Phare ; Sostrate de Cnide en fut l’architecte : cette tour était carrée ; chacun de ses côtés avait un stade ; sa hauteur était de 900 coudées (1 275 pieds). On apercevait son fanal de cent milles, c’est-à-dire d’un peu plus de 30 lieues 4430 284 1 470.
Gorgias, quatre cent quatrième archonte 4434 280 125. 1 474.
Statue élevée à Démosthène sur la place publique : décret qui ordonne que ses parents seront nourris aux dépens du public 4434 280 1 474.
Environ cinq ans après que les villes de Dyme, de Patres et de Phares eurent posé les premiers fondements de la ligue des Achéens, le reste des villes de l’Achaïe chassa ses tyrans et entra dans la ligue. Cette république se gouverna par deux stratéges 4434 280 1 474.
Pyrrhus appelé en Italie par les Tarentins, bat les Romains commandés par le consul Lævinus. Fabricius est envoyé par les Romains à Pyrrhus pour le rachat des prisonniers 4434 280 1 474.
Phintias, tyran d’Agrigente, fonde la ville de Phintiade, et y transporte les habitants de celle de Géla, qu’il venait de détruire 4434 280 125. 1 474.
Anaxicrates, quatre cent cinquième archonte 4435 279 2 475.
Expédition des Celtes ou Gaulois dans la Grèce, ayant Brennus à leur tête ; ils sont battus près des Thermopyles. Un détachement de leur armée, composé de 40 000 hommes, passe en Étolie, égorge tous les hommes, les vieillards et les enfants à la mamelle ; ils assouvissent avec les femmes leur brutalité : les mourantes, les mortes même, rien ne peut les en mettre à couvert. Les Étoliens les battent, de manière qu’il en revient à peine 20 000 au gros de leur armée près des Thermopyles. Ils vont des Thermopyles à Delphes ; là ils sont battus par les Grecs et prennent la fuite : Brennus meurt quelques jours après de ses blessures 4435 279 2 475.
Démoclès, quatre cent sixième archonte 4436 278 3 476.
Les Celtes passent en Asie 4436 278 3 476.
Pyrrhus renvoie sans rançon aux Romains les prisonniers qu’il avait faits sur eux : bataille de Pyrrhus contre le consul Fabricius ; l’événement en est douteux 4436 278 3 476.
Pyrrhus passe en Sicile et bat les Carthaginois 4437 277 4 477.
Naissance d’Ératosthènes, fils d’Aglaüs 4438 276 126. 1 478.
Naissance du poëte Euphorion 4439 275 2 479.
Pyrrhus, de retour en Italie, est battu par les Romains 4439 275 2 479.
Pyrrhus se rend maître de la plupart des villes de Macédoine : il y met en garnison les Gaulois de son armée 4441 273 4 481.
Cléonyme, irrité contre Acrotatus, se retire auprès de Pyrrhus, et engage ce prince à faire la guerre aux Lacédémoniens 4442 272 4 482.
Pyrrhus entre en Laconie : près de s’emparer de Lacédémone, il est repoussé par Aréus roi de Lacédémone, qui arrive sur ces entrefaites de l’île de Crète. Pyrrhus se retire vers la ville d’Argos, pénètre dans la place publique, et est tué par une tuile que lui lance sur la tête une femme 4442 272 127. 1 482.

Pytharatus, quatre cent treizième archonte 4443 271 2 483.
On élève sur la place d’Athènes une statue à Démocharès, neveu de Démosthène, et il est ordonné par un décret qu’il serait nourri dans le Prytanée, lui et son fils aîné, et ainsi d’aîné en aîné dans toute la suite des temps, et qu’ils jouiraient à perpétuité de la première place dans tous les jeux publics 4443 271 2 483.
Ptolémée Évergète monte sur le trône d’Égypte. Il paraît que Suidas se trompe et qu’il faut placer l’avènement de ce prince au trône 24 ans plus tard 4443 271 2 483.
Épicure meurt dans sa soixante-douzième année, le 13 janvier 4444 270 2 484.
Pronomus et Lysippe, poëtes tragiques, donnent des pièces de théâtre 4444 270 2 484.
Hiéron, qui avait été archonte à Syracuse pendant quelque temps, est proclamé roi 4445 269 4 485.
Aréus, roi de Lacédémone, de la première maison, battu par Démétrius, est tué dans le combat : Acrotatus, son fils, lui succède 4446 268 128. 1 486.
Acrotatus, roi de Lacédémone, de la première maison, périt dans un combat près de Mégalopolis 4447 267 2 487.
Aréus II, son fils, lui succède sous la tutelle de Léonidas, fils de Cléonyme 4447 267 2 487.
Mort du philosophe Strabon 4447 267 2 487.
Diognète, quatre cent vingtième archonte. C’est de cet archonte que les Marbres de Paros, communément appelés Marbres d’Oxford, commencent à compter toutes les époques 4450 264 129. 1 490.
Zénon le stoïcien meurt : Cléanthe lui succède. Le savant Corsini met sa mort en 4446 et en 4454 4450 264 1 490.
Hiéron, roi de Syracuse, fait la paix avec les Romains 4452 262 3 492.
Arrhénides, quatre cent vingt-quatrième archonte 4454 260 130. 1 494.
Aréus II meurt âgé de 8 ans

Léonidas, fils de Cléonyme, fils cadet de Cléomène, lui succède 4454 260 130. 1 494.
Eudamidas II, roi de Lacédémone, de la seconde maison, succède à son père Archidamus IV : il règne 14 ans 4456 258 130. 3 496.
Les Romains battent sur mer les Carthaginois : ils passent en Afrique et les battent sur terre. Amilcar et les deux Asdrubal sont vaincus par le consul Régulus 4459 255 131. 2 499.
Léonidas, roi de Lacédémone, de la première maison, est chassé du trône par Cléombrote, son gendre. Cléombrote règne en sa place 4460 254 3 500.
Marcus de Cérynée, premier stratége unique des Achéens 4460 254 3 500.
Xantippe de Lacédémone vient avec des Grecs au secours des Carthaginois : il bat le consul Régulus et le fait prisonnier 4460 254 3 500.
Les Carthaginois renvoient dans leur patrie Xantippe avec les Lacédémoniens qui l’avaient accompagné, après les avoir comblés d’honneurs ; mais ils donnent en secret ordre à leur amiral de les faire périr sur mer 4461 253 4 501.
Aratus, âgé de 20 ans, est élu stratége des Achéens, quatre ans après la stratégie de Marcus de Cérynée 4464 250 132. 2 504.
L’élection du stratége se faisait au printemps : on était donc encore dans la seconde année de l’olympiade cxxxii. .
Ptolémée Philadelphe, roi d’Égypte, meurt : Ptolémée Évergète, son fils, lui succède 4467 247 133. 2 507.
Agis III succède à Eudamidas II, roi de Lacédémone, de la seconde maison 4468 246 3 508.
Léonidas, qui avait été chassé par Cléombrote, remonte sur le trône 4470 244 134. 1 510.
La corruption, qui s’était insensiblement introduite à Sparte, infecte toutes les classes de la société : on permet aux citoyens d’aliéner leur patrimoine : les héritages passent entre les mains d’un petit nombre de citoyens, les autres languissent dans la plus affreuse misère ; l’éducation de la jeunesse est négligée ; les lois sont méprisées : Agis, le vertueux Agis, veut rétablir les lois de Lycurgue et rendre à sa patrie son éclat primitif 4475 239 135. 2 515.
Agis marche au secours des Achéens contre les Ætoliens ; il chasse les Ætoliens de Pellène, dont ils s’étaient emparés : Aratus étant survenu, il s’éleva une querelle entre les Achéens et les Lacédémoniens, qui fut suivie d’un combat où Agis eut du dessous 4476 238 135. 3 516.
Agésilaüs, oncle d’Agis, et qui était éphore, homme riche, mais très-endetté, persuade à Agis de commencer la réforme de l’État par l’abolition des dettes, ajoutant que par là on gagnerait les possesseurs des terres, qui en seraient plus portés à consentir au partage 4477 237 4 517.
Les dettes abolies, on ne voulut plus entendre parler du partage des terres : les pauvres se mutinent contre les riches : l’esprit de révolte s’empare de toutes les têtes : Agis est mis en prison, jugé et mis à mort par les éphores ; sa mère et sa grand’mère subissent aussi le même sort 4479 235 136. 2 519.
Cléomène, fils de Léonidas, roi de Lacédémone, de la première maison, succède à son père : il fait la guerre à Aratus 4490 224 139. 1 530.
Cléomène, battu par Antigonus, s’enfuit en Égypte : ayant excité des troubles dans ce pays et craignant d’en être puni, il se tue 4493 221 4 533.
En lui finit la première maison des rois de Lacédémone, comme la seconde avait fini par Agis.

Le gouvernement légitime de Lacédémone fut alors détruit. On pourrait même le regarder comme l’ayant été à l’avènement de Cléomène au trône ; car de graves auteurs assurent que ce prince en fut le premier tyran, parce qu’au lieu de gouverner selon les maximes de l’État, il ne suivit que son caprice. « Cléomène, dit Polybe, détruisit le gouvernement de sa patrie, et changea une royauté légitime en tyrannie. » Tite-Live confirme le témoignage de cet historien. Antigonus, Macedonum rex, cum Cleomene, Lacedæmoniorum tyranno, signis collatis dimicasse dicebatur. Le même Tite-Live s’était expliqué avec encore plus de clarté. Pulsus (Agesipolis) infans ab Lycurgo tyranno post mortem Cleomenis, qui primus tyrannus Lacedæmone fuit. Agésipolis succéda à Cléomène ; mais il fut chassé dans son enfance par Lycurgue, qui s’était emparé de la tyrannie. Ce jeune prince ayant été député peu après à Rome par les exilés de Lacédémone, afin de réclamer la protection du sénat, le vaisseau qu’il montait fut pris par les corsaires, et il périt avec tous ceux dont il était accompagné. Lycurgue lui-même ne jouit pas longtemps de la tyrannie : on ignore s’il mourut de maladie, ou s’il fut chassé. Quoi qu’il en soit, le tyran Machanidas lui succéda : sa tyrannie ne fut pas longue ; il périt dans une action contre les Achéens. Nabis n’eut pas plutôt appris sa mort, qu’il s’empara de la tyrannie. Il fut tué dans la suite par les Ætoliens.

Quant à la seconde maison des rois de Lacédémone, Eurydamidas, fils de l’infortuné Agis, qui avait été condamné à mort par les éphores, succéda, quoique enfant, à son père. Le tyran Cléomène, dont nous venons de parler, le fit empoisonner par les éphores. Après cette atrocité, il mit, contre toutes les lois, en la place de ce prince, son propre frère Épiclidas, comme l’appelle Pausanias, ou plutôt Euclidas, dont il connaissait l’incapacité. Cet Euclidas en donna des preuves à la bataille de Sellasie. S’étant laissé envelopper par les Acarniens et les Illyriens, il fut tué avec tous ceux qui étaient sous ses ordres. Les deux frères avaient auparavant cassé le sénat, et avaient substitué à ce corps respectable des hommes dévoués à leurs volontés sous le nom de patronomes, c’est-à-dire législateurs de la patrie, terme jusqu’alors inconnu, qui ne pouvait en imposer qu’à la tourbe, qui se contente plus de mots que de raisons.

Nous avons vu Agésipolis, Eurydamidas, Euclidas, Lycurgue, Machanidas et Nabis se succéder rapidement. Les Lacédémoniens passèrent ensuite sous la domination des Achéens, qui leur ordonnèrent d’abattre leurs murs, de faire sortir de leur pays les troupes étrangères qu’ils avaient à leur solde, de renvoyer dans un terme préfixe tous les esclaves affranchis par les tyrans, enfin d’abroger toutes les lois de Lycurgue et de suivre celles des Achéens. Enfn ils furent soumis aux Romains lorsque ceux-ci eurent asservi la Grèce.

Quelles furent les causes de cette terrible révolution ? Le luxe, la corruption des mœurs, le mépris des lois. Le luxe se glissa dans l’État à la prise d’Athènes, et pénétra peu à peu dans toutes les classes de la société. On rougit alors de l’antique simplicité, de l’antique frugalité. Les mœurs se corrompirent ; le vice marcha tête levée, on s’en fit gloire, on s’en fit honneur : les lois furent méprisées. De là les dissensions, les troubles, les crimes de toute espèce, tristes avant-coureurs de la destruction des États ! Ces choses s’étaient vues dans tous les temps, dans tous les pays : mais ce qui ne s’était vu dans aucun temps, dans aucun pays, c’était un roi jugé, condamné et mis à mort par ses sujets. Les Lacédémoniens donnèrent ce terrible exemple à l’univers. Agis, leur roi, tenait une conduite irréprochable ; il voulait faire revivre les lois anciennes. Ses sujets n’étaient pas dignes d’un tel prince. Sa conduite vertueuse leur reprochait sans cesse leurs crimes. Cette censure muette les irritait. Ils crurent s’en débarrasser en le faisant mourir. Ce crime affreux, qui révolte l’humanité, précipita la vengeance du ciel. De cruels tyrans proscrivirent ta vertu. On ne vit plus sous leurs règnes que concussions, que brigandages, que délations, que meurtres, que proscriptions, jusqu’à ce qu’enfin cet État, qui avait été si florissant tandis que ses citoyens avaient été vertueux, passa, comme nous l’avons observé, sous une domination étrangère.


FIN D’HÉRODOTE.