Bouquets et prières/Frère, époux et maître

* * *



Frère, époux, et maître,
Vous voulez connaître
Ce que je fais là :
Eh bien ! le voilà !

Je vous aime encore,
Comme à cette aurore
Qui commence un jour
Qu’on appelle amour.


Jamais endormie,
Mon âme est l’amie
De vos jours souffrans,
De vos vœux errans !

Je crois que votre âme
Est une autre flamme,
Que la même loi
Ramène vers moi !

Près ou loin, ma vie,
Je n’ai pas envie
D’échapper au sort
Si doux et si fort !

Femme ou demoiselle,
Je demeure celle
Qui cueillit pour vous
Le bouquet d’époux.


Ainsi, je vous aime,
Fidèle à moi-même ;
Et je vous attends,
Même après le temps !