Ouvrir le menu principal


◄  Cyriades
Index alphabétique — C
Cyriaque-Pizzicolli  ►
Index par tome


CYRIAQUE, patriarche de Constantinople, nommé par l’empereur Maurice, l’an 596, avait été longtemps économe de cette église. Il succéda à Jean-le-Jeûneur, et prit , à son exemple, le titre d’évêque œcuménique ou universel dans sa lettre synodale à S. Grégoire, en lui envoyant, suivant la coutume, sa profession de foi. Le pontife romain avait connu Cyriaque pendant son séjour à Constantinople ; il lui donna , dans sa réponse, des témoignages d’estime, mais il l’exhorta à renoncer au titre profane et superbe qu’il avait pris. Il écrivit dans la suite à plusieurs évêques métropolitains pour les inviter à s’opposer à la prétention de Cyriaque. « Si un évêque est universel, leur mandait-il, vous n’êtes point évêques. » Mais le patriarche se fit confirmer le titre d’oecuménique dans un concile tenu à Constantinople en 599. Deux ans après il couronna l’usurpateur Phocas. Maurice avait toujours soutenu les prétentions de Cyriaque contre les instances de S. Grégoire ; Phocas ne lui fut point aussi favorable. Irrité de ce qu’il avait refusé de lui livrer l’impératrice Constantine et ses trois filles, qui, ayant conspiré contre lui, s’étaient réfugiées dans la grande église, l’empereur punit le prélat, soutenant les immunités du sanctuaire, en lui défendant de prendre le titre de patriarche œcuménique. Cyriaque mourut de chagrin le 29 octobre 606, et fut enterré dans l’église des SS. Apôtres. V—ve.