Biographie nationale de Belgique/Tome 2/BRECHT, Liévin VAN

◄  Tome 1 Tome 2 Tome 3  ►



BRECHT (Liévin VAN), BRECHTUS ou BRECHTANUS, poëte latin, né à Anvers en 1515, mort à Malines le 19 septembre 1558. Après avoir fait ses humanités au collégee du Faucon, à Louvain, il entra dans l’ordre de Saint-François, prononça ses voeux au couvent des Récollets de cette ville et mourut gardien du couvent de son ordre à Malines. Il se consacra particulièrement à l’éloquence de la chaire et s’adonna aussi, de bonne heure, à la poésie latine; mais il ne s’y distingua que médiocrement. Il acquit cependant une certaine réputation par une tragédie en vers intitulée : Euripus tragædia Christiana, qui eut deux éditions, successivement publiées à Louvain, en 1549 et 1556. Il l’a fait représenter au collége du Faucon, et la dédia à Georges d’Autriche, évêque de Liége. On lui doit encore l’ouvrage intitulé : Sylva piorum carminum. Lovanii, 1555, in-8°, 361 pp. Il édita, en outre, quelques ouvrages religieux qu’il enrichit de ses vers. Paquot en donne la nomenclature exacte.

Bon de Saint-Genois.

Delvenne, Biographie des Pays-Bas. — Foppens, Bibliotheca Belgica, t. II, p. 790. — Hoffman-Peerlkamp, De poetis latinis pp. 60-61. — Paquot, Mémoires, t. XI, 403-404.