Biographie nationale de Belgique/Tome 1/BAUHUYSEN, Bernard VAN

◄  - Tome 1 Tome 2  ►



BAUHUYSEN (Bernard VAN), ou BAUHUSIUS poëte latin, né à Anvers en 1575 et mort dans cette ville, le 25 novembre 1619.

Entré à l’âge de seize ans dans la Compagnie de Jésus, il s’adonna très-jeune la prédication et s’y fit un certain renom. Plus tard, il fut nommé professeur au collége des Jésuites à Bruges et prêcha avec distinction dans plusieurs villes de la Belgique. Il publia, à Anvers et à Cologne, successivement en 1616, 1619, 1620 et 1634, un recueil de poésies latines, sous le titre de : Epigrammatum libri V, dans lequel se trouve ce fameux vers qu’on a appelé Protheus parthenicus :

Tot tibi sunt dotes, virgo, quoi sidera cœlo.

Ce vers susceptible d’être transformé, avec les mêmes mots, de mille et vingt-deux manières différentes, correspondait par ces diverses inversions au nombre des étoiles calculé jusqu’alors. Jacques Bernoulli et le P. Prestet ont prouvé depuis : l’un, que ce vers pouvait être modifié trois mille trois cent soixante-seize fois ; l’autre, trois mille trois cent douze, sans en altérer la cadence. Les poëtes néo-latins se complaisaient à exécuter ces tours de force littéraires. Aussi Erycius Puteanus ne laissa-t-il pas passer une si belle occasion de se singulariser, comme il en avait l’habitude. Il publia les mille vingt-deux combinaisons rhythmiques de ce vers célèbre dans un ouvrage intitulé : Pietatis thaumata in Bernardi Bauhusii e societate Jesu Protheum parthenicum unius libri versum unius versus librum. Antv. Plantin, 1617, in-4°. Il est encore auteur d’un recueil de cantiques en flamand, publié à Anvers, en 1617.

Du reste, Bauhuis était un poëte de mérite ; ses Epigrammata renferment de très-beaux vers où l’élévation de la pensée se joint parfois à la pureté et à la correction de la forme.

Bon de Saint-Genois.

Hofmann-Peerlkamp, De vita poet. Neerlandorum qui carmina lalina composuerunt, p. 263-265. — De Backer (Aug. et Alb.), Bibliothèque des écrivains de la Compagnie de Jésus, t. I, pp. 49-50. — Nouvelle Biographie universelle, publiée par F. Didot, t. IV.