Biographie nationale de Belgique/Tome 1/BASSERY, Guillaume

◄  - Tome 1 Tome 2  ►



BASSERY (Guillaume), évêque de Bruges, né à Bruxelles en 1642, décédé le 18 juin 1706. Il était fils de Josse, négociant, et de Catherine van Donkerwolcke.

Ses humanités étant achevées, Bassery alla étudier la philosophie à Louvain, au collège du Lys et y obtint la cinquième place à la promotion générale de 1662. Il s’appliqua ensuite à la jurisprudence, et devint licencié en droit canonique et civil. C’est en cette qualité qu’il fut chargé d’expliquer le Décret de Gratien à l’université dont il devint, plus tard, le recteur. Successivement chanoine de l’église d’Anderlecht lez-Bruxelles et de celle de Saint-Pierre, à Louvain, il était, depuis plusieurs années, président du collége de Saint-Donatien de cette ville, lorsque le pape Innocent XI l’appela, en 1681, aux fonctions de vicaire apostolique du diocèse de Bois-le-Duc, dont le siége était vacant depuis la prise de cette ville par les réformés.

En 1690, Charles II, roi d’Espagne, l’appela à l’évêché de Bruges. Cette nomination ayant reçu l’approbation du pape Alexandre VIII, il fut sacré à Sainte-Gudule, à Bruxelles, le 7 janvier 1691, par l’archevêque de Malines, assisté des évêques de Ruremonde et d’Anvers. Dès l’année 1693, il publia ses statuts diocésains, précédés de ceux, du premier synode, tenu à Bruges en 1571, sous l’évêque Driutius. En 1701, il fit construire une chapelle commémorative à Bruges, à l’endroit où une main sacrilége avait jeté des hosties consacrées. L’année d’après, lorsque Philippe V, roi d’Espagne, représenté par le marquis de Bedmar, fut inauguré, à Gand, comme comte de Flandre, c’est Bassery qui, en qualité d’évêque le plus âgé des Pays-Bas espagnols, reçut le serment du nouveau souverain dans l’église de Saint-Bavon et prononça, à cette occasion, un discours latin. Après avoir administré son diocèse avec un zèle aussi vigilant qu’éclaire pendant quinze ans, il mourut subitement, à l’âge de soixante-quatre ans, dans l’église des Augustins, pendant le service funèbre qu’on y célébrait pour le repos de Georges d’Ostiche, gouverneur de Bruges. Il fut inhumé dans la cathédrale de Saint-Donat de cette ville, où on lit l’épitaphe suivante consacrée à sa mémoire : Illustrissimo ac reverendissimo D. Guilielmo Bassery, olim Lovanii regio canonum professori, vicario Sylvæducensi ; inde Bnugensium episcopo XIII vere apostolico, perpetuo Flandriæ cancellario qui funeri assistens ipse funus fit, mærentibus omnibus, 18 junii anni 1706 ætatis LXIV ; hæredes posuerunt.

On doit à l’évêque Bassery un opuscule intitulé : Reglement ende instructie voor de vroevrouwen om wel te bedienen het H. Sacrament des doopsels. Bruges, 1677 ; in-4°.

Bon de Saint-Genois.

Compendium chronologicum episcoporum brugensium. Bruges, 1731 ; in-18. — Vande Putte, Histoire du diocèse de Bruges.