Biographie nationale de Belgique/Tome 1/ABSEL, Guillaume VAN

◄  - Tome 1 Tome 2  ►



ABSEL (Guillaume VAN), ou APSEL, ou ABSELIUS, écrivain ascétique, né à Bréda (ancien Brabant), décédé près d’Enghien, le 4 août 1471. Issu d’une ancienne famille brabançonne, il entra très-jeune dans l’ordre des Chartreux, au convent de la chapelle Notre-Dame, près d’Enghien. En 1462, nous le trouvons prieur de la chartreuse, à Bruges. Toutefois, il se démit de ces fonctions pour rentrer comme simple religieux dans son premier convent, où il mourut après quarante années de profession.

Ses écrits paraissent avoir été fort nombreux. Voici ceux dont on connaît le titre et que nous trouvons énumérés par Sweertius (Ath. Belg., p. 196) et par Paquot (Mémoires littéraires, édit, in -8°, t. IV, p. 411.) : 1° Opus super genesim, psalterium et canticum canticorum (Codex scriptus anno 1441) ; 2° Opusculum de vera pace, adressé à Hugues de Vercaudis ; 3° Tractatus super oratione dominica (en vers), adressé au prieur des Carmes, près d’Enghien ; 4° Speculum ; 5° De Officio Marthæ, liber I ; 6° Dialogus inter Patrem et Filium spiritualem ; 7° Vita D. Ægidii (en vers latins) ; 8° Tractatus ad semper candidam cœli reginam, more oratorio ; 9° Epistolarum libri complures. Il paraît avoir excellé surtout dans le genre épistolaire. Nous voyons par cette nomenclature qu’Absel cultivait aussi la poésie latine.

M. F.-V. Goethals assure qu’il était, en outre, un des meilleurs relieurs de son temps et qu’il gravait non-seulement sur bois, mais encore sur cuivre.

Bon de Saint-Genois.

Kobus et Rivecourt, Handwoordenboek, t. I. ― Fabricius, Bibl. med. œvi, t. III, p. 137. ― Vander Aa, Biogr. Woordenboek, t. I. ― Goethals, Lectures relatives à l’histoire des lettres, t. I.