Bible Ostervald 1867/Jérémie

◄   Ésaïe La Sainte Bible
traduction révisée
par Jean-Frédéric Ostervald
Lamentations   ►


Chapitres   1.   2.   3.   4.   5.   6.   7.   8.   9.   10.   11.   12.   13.   14.   15.   16.   17.   18.   19.   20.   21.   22.   23.   24.   25.   26.   27.   28.   29.   30.   31.   32.   33.   34.   35.   36.   37.   38.   39.   40.   41.   42.   43.   44.   45.   46.   47.   48.   49.   50.   51.   52.   Livres



JÉRÉMIE




Vocation de Jérémie.


1 Les paroles de Jérémie, fils de Hilkija, d’entre les sacrificateurs qui étaient à Hanathoth, dans le pays de Benjamin.

2 La parole de l’Eternel lui fut adressée du temps de Josias fils d’Amon, roi de Juda, l’an treizième de son règne.

3 Elle lui fut aussi adressée du temps de Jéhojakim fils de Josias, roi de Juda, jusqu’à la fin de la onzième année de Sédécias fils de Josias, roi de Juda, savoir, jusqu’à ce que Jérusalem fut transportée, ce qui arriva au cinquième mois.

4 La parole de l’Eternel me fut donc adressée, et il me dit :

5 Avant que je te formasse dans le sein de ta mère, je t’ai connu ; avant que tu fusses sorti de son sein, je t’ai sanctifié, je t’ai établi prophète pour les nations.

6 Et je répondis : Ah ! Seigneur Eternel ! voici, je ne sais pas parler, car je ne suis qu’un enfant.

7 Et l’Eternel me dit : Ne dis point : Je ne suis qu’un enfant ; car tu iras partout où je t’enverrai, et tu diras tout ce que je te commanderai.

8 Ne les crains point ; car je suis avec toi pour te délivrer, dit l’Eternel.

9 Et l’Eternel étendit sa main, et toucha ma bouche ; puis l’Eternel me dit : Voici, j’ai mis mes paroles dans ta bouche.

10 Regarde, je t’ai établi aujourd’hui sur les nations et sur les royaumes, afin que tu arraches et que tu démolisses ; que tu ruines et que tu détruises ; que tu bâtisses et que tu plantes.

11 La parole de l’Eternel me fut encore adressée, et il me dit : Que vois-tu, Jérémie ? Et je répondis : Je vois une branche d’amandier.

12 Et l’Eternel me dit : Tu as bien vu ; car je me hâte d’exécuter ma parole.

13 Et la parole de l’Eternel me fut adressée pour la seconde fois, et il me dit : Que vois-tu ? Et je répondis : Je vois un pot bouillant, dont le devant est vers l’Aquilon.

14 Et l’Eternel me dit : Le mal se découvrira du côté de l’Aquilon sur tous les habitants de ce pays.

15 Car voici, dit l’Eternel, je vais appeler toutes les familles des royaumes de l’Aquilon, et elles viendront et mettront chacune son trône à l’entrée des portes de Jérusalem, et joignant toutes ses murailles tout autour, et joignant toutes les villes de Juda.

16 Et je leur prononcerai mes jugements, à cause de toute leur malice par laquelle ils m’ont abandonné et ont fait des parfums à d’autres dieux, et se sont prosternés devant l’ouvrage de leurs mains.

17 Toi donc, ceins tes reins, et te lève, et dis-leur toutes les choses que je te commanderai ; ne crains point de paraître devant eux, de peur que je ne te mette en pièces en leur présence.

18 Car voici, je t’ai aujourd’hui établi comme une ville fortifiée, comme une colonne de fer, et comme des murailles d’airain, contre tout ce pays, savoir contre les rois de Juda, contre les principaux du pays, contre ses sacrificateurs, et contre le peuple du pays.

19 Et ils combattront contre toi ; mais ils ne seront pas plus forts que toi ; car je suis avec toi, dit l’Eternel, pour te délivrer.



Reproches et censures aux Juifs.


1 La parole de l’Éternel me fut encore adressée et il me dit :

2 Va, et crie aux oreilles de Jérusalem, et dis : Ainsi a dit l’Éternel : Je me suis souvenu de toi et de la faveur dont j’ai usé envers toi dans ta jeunesse, et de l’amour de ton mariage, quand tu me suivais au désert, dans un pays qu’on n’ensemence point.

3 Israël était une chose sainte à l’Éternel ; c’étaient les prémices de son revenu ; tous ceux qui le dévoraient étaient coupables ; il leur en arrivait du mal, dit l’Éternel.

4 Ecoutez la parole de l’Éternel, vous, maison de Jacob, et vous, toutes les familles de la maison d’Israël.

5 Ainsi a dit l’Éternel : Quelle injustice vos pères ont-ils trouvée en moi, qu’ils se soient éloignés de moi, et qu’ils aient marché après la vanité, et qu’ils soient devenus vains ?

6 Et ils n’ont point dit : Où est l’Éternel qui nous a fait remonter hors du pays d’Égypte, qui nous a conduits par le désert, par un pays de landes et inhabitable, par un pays aride et d’ombre de mort, par un pays par lequel nul homme n’avait passé, et où personne n’avait habité.

7 Mais je vous ai fait entrer dans un pays de Carmel, afin que vous mangeassiez ses fruits et son bien ; mais sitôt que vous y êtes entrés, vous avez souillé mon pays, et vous avez rendu abominable mon héritage.

8 Les sacrificateurs n’ont point dit : Où est l’Éternel ? Ceux qui étaient les dépositaires de la loi ne m’ont point connu. Les pasteurs ont prévariqué contre moi, et les prophètes ont prophétisé par Bahal, et ont marché après des choses qui ne profitent de rien.

9 C’est pourquoi je plaiderai encore avec vous, dit l’Éternel, et je plaiderai avec les enfants de vos enfants.

10 Car, passez par les îles de Kittim, et voyez ; envoyez en Kédar, et considérez bien, et regardez s’il y est rien arrivé de pareil.

11 Y a-t-il aucune nation qui ait changé ses dieux, lesquels, toutefois, ne sont pas dieux ? Mais mon peuple a changé sa gloire en ce qui ne profite de rien.

12 Cieux, soyez étonnés de ceci ; ayez horreur et soyez réduits en solitude, dit l’Éternel ;

13 car mon peuple a fait deux maux ; ils m’ont abandonné, moi qui suis la source des eaux vives, pour se creuser des citernes, même des citernes crevées, qui ne peuvent contenir les eaux.

14 Israël est-il un esclave, et n’est-il pas né dans la maison ? Pourquoi donc a-t-il été mis au pillage ?

15 Les lionceaux ont rugi et ont jeté leur cri sur lui, et on a mis leur pays en désolation, ses villes ont été brûlées, tellement qu’il n’y a personne qui y habite.

16 Même les enfants de Noph et de Taphnès, te casseront le sommet de la tête.

17 Ne t’es-tu pas attiré cela, parce que tu as abandonné l’Éternel ton Dieu, dans le temps qu’il te conduisait par le chemin ?

18 Et maintenant qu’as-tu à faire d’aller en Égypte pour y boire de l’eau de Scihor ? Et qu’as-tu à faire d’aller en Assyrie pour y boire de l’eau du fleuve ?

19 Ta malice te châtiera, et tes infidélités te reprendront afin que tu saches et que tu voies, que c’est une chose mauvaise et amère que tu aies abandonné l’Éternel ton Dieu, et que ma crainte ne soit pas en toi, dit le Seigneur, l’Éternel des armées.

20 Parce que dès longtemps j’ai brisé ton joug et rompu tes liens, tu as dit : Je ne servirai point ; tu es même allée et tu t’es prostituée sur toutes les collines élevées, et sous tous les arbres feuillus.

21 Or, je t’avais moi-même plantée comme une vigne exquise, de laquelle tout le plant était franc : comment donc as-tu été changée par moi en sarments d’une vigne sauvage ?

22 Quand tu te laverais avec du nitre, et que tu emploierais à cela beaucoup de savon, ton iniquité demeurerait encore marquée devant moi, dit le Seigneur l’Éternel.

23 Comment dis-tu : Je ne me suis point souillée ; je ne suis point allée après les Bahalims ? Regarde ton train dans la vallée, reconnais ce que tu as fait, dromadaire légère, qui ne tiens point de route certaine,

24 Anesse sauvage, accoutumée au désert, qui hume le vent à son plaisir ; et qui pourrait la détourner de sa course ? Nul de ceux qui la cherchent ne se lassera après elle ; on la trouvera même dans sa souillure.

25 Retiens ton pied, et ne sois pas déchaussée ; et ton gosier, et ne sois pas altérée. Mais tu as dit : C’en est fait : Non ; car j’aime les étrangers, et j’irai après eux.

26 Comme un larron est confus quand il est surpris ; ainsi ceux de la maison d’Israël seront confus, eux, leurs rois, les principaux d’entre eux, leurs sacrificateurs, et leurs prophètes ;

27 qui disent au bois : Tu es mon père ; et à la pierre : Tu m’as donné la vie ; car ils m’ont tourné le dos et non le visage ; et ils diront au temps de leur affliction : Lève-toi, et nous délivre.

28 Et où sont tes dieux que tu t’es faits ? Qu’ils se lèvent. Te délivreront-ils au temps de ton affliction ? Car, ô Juda, tu as eu autant de dieux que de villes.

29 Pourquoi plaideriez-vous avec moi ? Vous avez tous péché contre moi, dit l’Éternel.

30 J’ai frappé en vain vos enfants ; ils n’ont point reçu d’instruction ; votre épée a dévoré vos prophètes, comme un lion qui ravage tout.

31 O peuple, considérez la parole de l’Éternel : Ai-je été un désert à Israël ? Ai-je été une terre ténébreuse ? Pourquoi mon peuple a-t-il dit : Nous sommes nos maîtres, nous ne viendrons plus à toi ?

32 La vierge oubliera-t-elle son ornement, et l’épouse ses atours ? Et, cependant, mon peuple m’a oublié durant des jours sans nombre.

33 Pourquoi rends-tu ainsi ta contenance affectée, pour chercher des personnes qui t’aiment, de sorte que tu as même enseigné tes manières de faire aux femmes de mauvaise vie ?

34 Même on a trouvé dans les pans de ta robe le sang des âmes des pauvres innocents, lesquels toutefois tu n’avais point surpris en fracture, mais ç’a été pour toutes ces choses-là.

35 Et cependant tu dis : Je suis innocente, quoi qu’il en soit, sa colère s’est détournée de moi. Voici, je vais plaider contre toi, parce que tu as dit : Je n’ai point péché.

36 Pourquoi fais-tu tant de courses en changeant de chemin ? Tu auras de la confusion de l’Égypte, comme tu en as eu de l’Assyrie.

37 Tu sortiras même d’ici, ayant les mains sur ta tète, parce que l’Éternel a rejeté ce qui était le fondement de ta confiance, et tu n’en tireras aucun avantage.



Censures et exhortations adressées aux royaumes de Juda et d’Israël.


1 On dit : Si quelqu’un renvoie sa femme, et qu’étant séparée de lui, elle se joigne à un autre mari, le premier mari retournera-t-il de nouveau vers elle ? Le pays même n’en serait-il pas entièrement souillé ? Or, toi, tu t’es prostituée à plusieurs qui t’aimaient ; toutefois, retourne-toi vers moi, dit l’Éternel.

2 Lève tes yeux vers les lieux élevés, et regarde s’il y a un lieu où tu ne te sois pas prostituée ; tu te tenais par les chemins comme un Arabe au désert, et tu as souillé le pays par tes impudicités et par ta malice.

3 Et les pluies ont été retenues, et il n’y a point eu de pluie de l’arrière-saison, mais tu as un front d’une femme débauchée, tu n’as point voulu avoir de honte.

4 Ne crieras-tu point désormais vers moi : Mon père, tu es le conducteur de ma jeunesse ?

5 Tiendra-t-il sa colère à toujours, et me la gardera-t-il à jamais ? Voilà ce que tu as dit, et tu as fait ces maux-là, et autant que tu as pu.

6 L’Éternel me dit aussi, dans les jours du roi Josias : N’as-tu point vu ce qu’Israël la rebelle a fait ? Elle s’en est allée sur toutes les hautes montagnes, et sous tous les arbres feuillus, et elle s’y est prostituée.

7 Et après qu’elle a fait toutes ces choses, je lui ai dit : Retourne-toi vers moi, mais elle n’est point retournée ; ce que sa sœur Juda la perfide a vu.

8 Et j’ai vu que quoique j’eusse renvoyé Israël la rebelle, pour tous les cas où elle s’était rendue coupable d’adultère, et que je lui eusse donné ses lettres de divorce, néanmoins Juda sa sœur, la perfide, n’en a point eu de crainte, mais elle s’en est allée, et s’est aussi prostituée.

9 Et il est arrivé que par sa légèreté à se prostituer, elle a souillé le pays, et a commis adultère avec la pierre et avec le bois.

10 Et, toutefois, pour tout cela, Juda sa sœur, la perfide, n’est point retournée à moi de tout son cœur, mais elle l’a fait avec mensonge, dit l’Éternel.

11 L’Éternel donc m’a dit : Israël la rebelle s’est montrée plus juste que Juda la perfide.

12 Va donc, et crie ces paroles-ci vers l’Aquilon, et dis : Retourne-toi, Israël la rebelle, dit l’Éternel, je ne ferai point tomber ma colère sur vous, car je suis miséricordieux, dit l’Éternel, je ne vous la garderai point à toujours.

13 Toutefois, reconnais ton iniquité, car tu as péché contre l’Éternel ton Dieu, et tu t’es prostituée aux étrangers sous tout arbre feuillu, et tu n’as point écouté ma voix, dit l’Éternel.

14 Enfants rebelles, convertissez-vous, dit l’Éternel, car j’ai sur vous le droit d’un mari, et je vous prendrai l’un d’une ville, et deux d’une famille, et je vous ferai entrer en Sion,

15 Et je vous donnerai des pasteurs selon mon cœur, qui vous paîtront avec science et avec intelligence.

16 Et il arrivera que, quand vous serez multipliés et accrus sur la terre, en ces jours-là, dit l’Éternel, on ne dira plus : L’arche de l’alliance de l’Éternel ; et elle ne leur reviendra plus dans l’esprit, ils n’en feront plus mention, et ils ne la visiteront plus, et cela ne se fera plus.

17 En ce temps là on appellera Jérusalem, le trône de l’Éternel, et toutes les nations s’assembleront vers elle, au nom de l’Éternel qui est à Jérusalem, et elles ne marcheront plus dans la dureté de leur mauvais cœur.

18 En ces jours-là, la maison de Juda marchera avec la maison d’Israël, et ils viendront ensemble du pays d’Aquilon, au pays que j’ai donné en héritage à vos pères.

19 Mais j’ai dit : Comment te mettrai-je au nombre de mes fils, et te donnerai-je la terre désirable, l’héritage excellent des armées des nations ? Et j’ai dit : Tu me crieras : Mon père ; et tu ne te détourneras plus de moi.

20 Certainement, comme une femme pèche contre son mari, ainsi avez-vous péché contre moi, ô maison d’Israël, dit l’Éternel.

21 On a entendu sur les lieux élevés une voix, des cris lamentables, des enfants d’Israël ; car ils ont perverti leur voie, et ils ont oublié l’Éternel leur Dieu.

22 Enfants rebelles, convertissez-vous ; je remédierai à vos rébellions. Dites : Voici, nous venons vers toi, car tu es l’Éternel notre Dieu.

23 Certainement on s’attend en vain aux collines et à la multitude des montagnes ; mais c’est en l’Éternel notre Dieu qu’est la délivrance d’Israël.

24 Car la honte a consumé le travail de nos pères, dès notre jeunesse, leurs brebis et leurs bœufs, leurs fils et leurs filles.

25 Nous serons couchés dans notre honte, et notre ignominie nous couvrira ; parce que nous avons péché contre l’Éternel notre Dieu, nous et nos pères, dès notre jeunesse, même jusqu’à aujourd’hui, et nous n’avons point obéi à la voix de l’Éternel notre Dieu.



Exhortations et menaces adressées aux Juifs.


1 Israël, si tu te retournes, dit l’Éternel, retourne-toi à moi ; si tu ôtes tes abominations de devant moi, tu ne seras plus errant çà et là.

2 Et tu jureras : L’Éternel est vivant dans la vérité, dans l’équité, et dans la justice. Alors les nations s’estimeront heureuses en lui, et se glorifieront en lui.

3 Car, ainsi a dit l’Éternel à ceux de Juda et de Jérusalem : Défrichez-vous des terres nouvelles, et ne semez plus parmi les épines.

4 Hommes de Juda, et vous habitants de Jérusalem, soyez circoncis à l’Éternel, et ôtez les prépuces de vos cœurs ; de peur que ma colère ne sorte comme un feu, qu’elle ne s’embrase, et qu’il n’y ait personne qui l’éteigne, à cause de la méchanceté de vos actions.

5 Annoncez ceci en Juda, et publiez-le à Jérusalem, et dites : Sonnez du cornet par le pays ; criez, et vous amassez, et dites : Assemblez-vous, et retirons-nous dans les villes fortifiées.

6 Dressez l’étendard vers Sion ; retirez-vous en troupes, et ne vous arrêtez point ; car je vais faire venir le mal et une grande calamité de l’aquilon.

7 Le lion est monté hors de son hallier, et le destructeur des nations est parti ; il est sorti de son lieu pour réduire ton pays en désolation ; tes villes seront ruinées, tellement qu’il n’y aura personne qui y habite.

8 C’est pourquoi, ceignez-vous de sacs, lamentez et hurlez ; car l’ardeur de la colère de l’Éternel n’est point détournée de nous.

9 Et il arrivera en ce jour-là, dit l’Éternel, que le cœur du roi et le cœur des principaux sera éperdu ; les sacrificateurs seront étonnés ; et les prophètes seront surpris.

10 C’est pourquoi j’ai dit : Hélas ! Seigneur Éternel, tu as véritablement abusé ce peuple-ci et Jérusalem, en disant : Vous aurez la paix, et l’épée est venue jusqu’à l’âme.

11 En ce temps-là, on dira à ce peuple-ci et à Jérusalem : Un vent brûlant des lieux élevés souffle du désert, dans le chemin de la fille de mon peuple, non pour vanner ni pour nettoyer ;

12 mais un vent plus véhément que cela viendra de ma part, et maintenant je leur prononcerai mes jugements.

13 Voici, il montera comme des nuées ; ses chariots seront semblables à un tourbillon ; ses chevaux seront plus légers que les aigles. Malheur à nous, car nous sommes détruits !

14 Jérusalem, nettoie ton cœur de ta malice, afin que tu sois délivrée. Jusqu’à quand entretiendras-tu des pensées mauvaises au dedans de toi ?

15 Car le cri apporte des nouvelles de Dan, et annonce l’affliction du côté du mont d’Ephraïm.

16 Faites-le entendre aux nations ; publiez-le contre Jérusalem : les assiégeants viennent d’un pays éloigné, et ils ont jeté leur cri contre les villes de Juda.

17 Ils se sont mis tout autour d’elle, comme ceux qui gardent les champs, parce qu’elle m’a été rebelle, dit l’Éternel.

18 Ta conduite et tes actions t’ont attiré tout ceci : c’est le fruit de ta malice ; parce qu’elle est amère ; certainement elle te pénétrera jusqu’au cœur.

19 Mes entrailles ! mes entrailles ! je sens de la douleur ; le dedans de mon cœur, le cœur me bat, je ne puis me taire ; car, ô mon âme ! tu as ouï le son de la trompette et le cri de l’alarme.

20 Une ruine est appelée par l’autre ; car toute la terre est détruite ; mes tentes ont été renversées tout d’un coup, et mes pavillons en un moment.

21 Jusqu’à quand verrai-je l’étendard, et entendrai-je le bruit de la trompette ?

22 Car mon peuple est insensé ; ils ne m’ont point connu ; ce sont des enfants fous, et qui n’ont point d’entendement ; ils sont habiles à faire le mal, mais ils ne savent pas faire le bien.

23 J’ai regardé la terre, et voici, elle est sans forme et vide, et les cieux, et il n’y a point de clarté.

24 J’ai regardé les montagnes, et voici, elles branlent, et toutes les collines sont renversées.

25 J’ai regardé, et voici, il n’y a pas un seul homme, et tous les oiseaux des cieux se sont enfuis.

26 J’ai regardé, et voici, Carmel est un désert, et toutes ses villes ont été ruinées, à cause de la présence de l’Éternel, et à cause de l’ardeur de sa colère.

27 Car, ainsi a dit l’Éternel : Toute la terre ne sera que désolation ; toutefois, je ne la détruirai pas entièrement.

28 C’est pourquoi la terre sera dans le deuil, et les cieux seront noirs au-dessus, parce que je l’ai prononcé ; je l’ai pensé, et je ne m’en repentirai point.

29 Toutes les villes prendront la fuite au bruit de la cavalerie et de ceux qui tirent de l’arc ; ils sont entrés dans les lieux épais, et ils sont montés sur les rochers ; toutes les villes sont abandonnées, et personne n’y habite.

30 Et quand tu auras été détruite, que feras-tu ? Quoique tu te revêtes de pourpre, que tu te pares d’ornements d’or, et que tu te peignes les yeux avec du fard, tu t’embellis en vain ; ceux qui t’aimaient t’ont méprisée ; ils chercheront ta vie.

31 Car j’ai ouï un cri comme celui d’une femme qui est en travail, et une angoisse comme celle d’une femme qui est en travail de son premier-né. C’est le cri de la fille de Sion ; elle soupire, étend ses mains, et elle dit : Malheur maintenant à moi ; car mon âme est défaillie à cause des Meurtriers !



Corruption des Juifs. Menaces.


1 Promenez-vous par les rues de Jérusalem, et regardez maintenant, et considérez, et informez-vous par ses places, si vous y trouverez un homme, s’il y en a un qui fasse ce qui est droit, et qui cherche la vérité ; et je pardonnerai à la ville.

2 Lors même qu’ils diront : L’Éternel est vivant, ils jureront faussement.

3 Éternel ! tes yeux ne regardent-ils pas à la fidélité ? Tu les as frappés, mais ils n’en ont point senti de douleur ; tu les as consumés, mais ils ont refusé de recevoir l’instruction ; ils ont endurci leurs faces plus qu’un rocher ; ils ont refusé de se convertir.

4 Et j’ai dit : Peut-être que ce ne sont que les petits qui ont agi follement, parce qu’ils ne connaissent point la voie de l’Éternel, ni le droit de leur Dieu.

5 Je m’en irai donc aux plus grands, et je leur parlerai ; car ceux-là connaissent la voie de l’Éternel, et le droit de leur Dieu ; mais ceux-là même ont pareillement brisé le joug, et rompu les liens.

6 C’est pourquoi le lion de la forêt les a tués, le loup du désert les a ravagés, et le léopard est au guet contre leurs villes ; quiconque en sortira sera dévoré ; car leurs crimes sont multipliés, et leurs rébellions sont augmentées.

7 Comment te pardonnerai-je cela ? Tes fils m’ont abandonné, et ils jurent par ceux qui ne sont point dieux ; je les ai rassasiés, et ils ont commis adultère, et sont allés en foule dans la maison de la prostituée,

8 Ils sont comme des chevaux bien repus ; quand ils se lèvent le matin, chacun hennit après la femme de son prochain.

9 Ne punirais-je point ces choses-là, dit l’Éternel, et mon âme ne se vengerait-elle pas d’une telle nation ?

10 Montez sur les murailles, et renversez-les ; mais ne les achevez pas entièrement ; ôtez ces créneaux, car ils ne sont point à l’Éternel.

11 Car la maison d’Israël et la maison de Juda ont agi très perfidement envers moi, dit l’Éternel.

12 Ils ont démenti l’Éternel, et ils ont dit : Cela n’arrivera pas, et le mal ne viendra pas sur nous ; nous ne verrons ni l’épée ni la famine.

13 Et les prophètes s’en iront au vent, car la parole du Seigneur n’était point en eux ; cela leur arrivera.

14 C’est pourquoi, ainsi a dit l’Éternel, le Dieu des armées : Parce que vous avez prononcé cette parole-là, voici, je vais mettre mes paroles en ta bouche pour y être comme un feu ; ce peuple sera comme le bois, et ce feu les consumera.

15 Maison d’Israël, voici, je vais faire venir contre vous une nation d’un pays éloigné, dit l’Éternel ; c’est une nation puissante, une nation ancienne, une nation de laquelle tu ne sauras point la langue, et tu n’entendras point ce qu’elle dira.

16 Son carquois est comme un sépulcre ouvert ; ils sont tous forts et vaillants.

17 Et elle mangera ta moisson et ton pain, que tes fils et tes filles devaient manger ; elle mangera tes brebis et tes bœufs ; elle mangera les fruits de tes vignes et de tes figuiers, et elle réduira à la pauvreté, par l’épée, tes villes fortes, sur lesquelles tu t’assurais.

18 Toutefois, en ces jours-là, dit l’Éternel, je ne vous achèverai pas entièrement.

19 Et il arrivera que vous direz : Pourquoi l’Éternel notre Dieu nous a-t-il fait toutes ces choses ? et tu leur diras ainsi : Comme vous m’avez abandonné, et comme vous avez servi les dieux de l’étranger, dans votre pays, ainsi servirez-vous les étrangers en un pays qui ne sera pas à vous.

20 Faites savoir ceci dans la maison de Jacob, et publiez-le en Juda et dites :

21 Ecoutez maintenant ceci, peuple insensé et qui n’avez point d’intelligence, qui avez des yeux et ne voyez point, et qui avez des oreilles et n’entendez point.

22 Ne me craindrez-vous point, dit l’Éternel, et ne serez-vous point épouvantés devant ma face ? Moi qui ai mis le sable pour borne à la mer, par une ordonnance perpétuelle, et qu’elle ne passera point ; ses vagues s’émeuvent, mais elles ne seront pas les plus fortes ; et elles bruient, mais elles ne la passeront point.

23 Mais ce peuple-ci a un cœur rétif et rebelle ; ils se sont retirés en arrière et s’en sont allés ;

24 et ils n’ont point dit dans leur cœur : Craignons maintenant l’Éternel notre Dieu, qui nous donne la pluie de la première et de la dernière saison ; qui nous conserve les semaines ordonnées pour la moisson.

25 Vos iniquités ont détourné tout cela, et vos péchés ont éloigné de vous tout bien.

26 Car il s’est trouvé dans mon peuple des méchants, qui sont comme celui qui tend des lacets ; ils dressent des piéges pour perdre, ils prennent les hommes.

27 Comme une cage est remplie d’oiseaux, ainsi leurs maisons sont remplies de fraude, et ils se sont agrandis et enrichis par ce moyen.

28 Ils sont pleins et engraissés ; ils ont surpassé les actions des méchants ; ils ne font justice à personne, pas même à l’orphelin, et ils prospèrent ; ils ne font point droit aux misérables.

29 Ne punirais-je point ces choses-là, dit l’Éternel, et mon âme ne se vengerait-elle pas d’une telle nation ?

30 Il est arrivé dans le pays une chose étonnante et qui fait horreur :

31 les prophètes prophétisent le mensonge, et les sacrificateurs dominent par leur moyen, et mon peuple a pris plaisir à cela. Que ferez-vous donc quand la fin viendra ?



Dieu exhorte les Juifs à l’amendement.


1 Enfants de Benjamin, fuyez par troupes du milieu de Jérusalem, sonnez de la trompette à Tékoah, et élevez un signal de feu vers Beth-kérem ; car le mal et une grande ruine a paru du côté de l’Aquilon.

2 J’avais rendu la fille de Sion semblable à une femme qui ne sort point de la maison, et qui est délicate.

3 Les pasteurs avec leurs troupeaux viendront contre elle ; ils planteront leurs tentes autour d’elle ; chacun paîtra dans son quartier.

4 Préparez le combat contre elle ; levez-vous, et montons en plein midi. Malheur à nous ! car le jour décline, et les ombres du soir s’augmentent.

5 Levez-vous, montons de nuit, et ruinons ses palais.

6 Car, ainsi a dit l’Eternel des armées : Coupez des arbres, et dressez des terrasses contre Jérusalem. C’est ici la ville qui doit être visitée ; elle est toute remplie de violence.

7 Comme un puits fait sourdre ses eaux, ainsi fait-elle sortir sa malice ; on n’entend continuellement en elle devant moi que violence et que désolation ; il n’y a que maladies et que plaies.

8 Jérusalem, reçois l’instruction, de peur que mon affection ne se retire de toi ; de peur que je ne fasse de toi une désolation et une terre inhabitable.

9 Ainsi a dit l’Eternel des armées : On grappillera entièrement, comme une vigne, les restes d’Israël. Remets ta main aux paniers comme un vendangeur.

10 A qui parlerai-je, et qui sommerai-je, afin qu’ils écoutent ? Voici, leur oreille est incirconcise, et ils ne peuvent pas entendre ; ils méprisent la parole de l’Eternel, ils n’y prennent point de plaisir.

11 C’est pourquoi, je suis rempli de la colère de l’Eternel, et je suis las de la retenir ; de sorte que je la répandrai sur les enfants par les rues, aussi bien que sur l’assemblée des jeunes gens, même, le mari sera pris avec la femme, et l’homme âgé avec celui qui est décrépit.

12 Et leurs maisons passeront à des étrangers ; leurs champs et leurs femmes aussi ; car j’étendrai ma main sur les habitants de ce pays, dit l’Eternel.

13 Car, depuis le plus petit d’entre eux jusqu’au plus grand, chacun s’adonne au gain déshonnête ; tant le prophète que le sacrificateur, tous se conduisent faussement.

14 Et ils ont pansé la plaie de la fille de mon peuple à la légère, disant : La paix, la paix, et il n’y avait point de paix.

15 Ont-ils été confus de ce qu’ils ont commis des abominations ? Ils n’en ont même eu aucune honte, et ils ne savent ce que c’est que de rougir ; c’est pourquoi ils tomberont sur ceux qui seront tombés morts ; ils tomberont, au temps que je les visiterai, a dit l’Eternel.

16 Ainsi a dit l’Eternel : Tenez-vous sur les chemins, et regardez, et enquérez-vous touchant les sentiers des siècles passés, quel est le bon chemin, et marchez-y ; et vous trouverez le repos de vos âmes. Et ils ont répondu : Nous n’y marcherons point.

17 J’avais aussi établi sur vous des sentinelles qui vous disent : Soyez attentifs au son de la trompette. Et ils ont répondu : Nous n’y serons point attentifs.

18 Vous donc, nations, écoutez, et toi, assemblée de peuples, connais ce qui se passe parmi eux.

19 Ecoute, terre : Voici, je vais faire venir un mal sur ce peuple-ci, savoir, le fruit de leurs pensées, parce qu’ils n’ont point été attentifs à mes paroles et qu’ils ont rejeté ma loi.

20 Pourquoi me présentera-t-on de l’encens venu de Scéba, et la meilleure canne aromatique, venant d’un pays éloigné ? Vos holocaustes ne me plaisent point, et vos sacrifices ne me sont point agréables.

21 C’est pourquoi, ainsi a dit l’Eternel : Voici, je vais mettre contre ce peuple des achoppements, sur lesquels les pères et les enfants, le voisin et son compagnon tomberont ensemble et ils périront.

22 Ainsi a dit l’Eternel : Voici, un peuple vient du pays de l’Aquilon, et une grande nation se réveillera du fond de la terre.

23 Ils prendront l’arc et l’étendard, ils seront cruels, et ils n’auront point de compassion ; leur voix fera du bruit comme la mer, et ils seront montés sur des chevaux ; chacun d’eux se rangera comme un homme de guerre, contre toi, ô fille de Sion !

24 Dès que nous en aurons ouï le bruit, nos mains deviendront lâches, l’angoisse nous saisira, même, un travail comme de celle qui enfante.

25 Ne sortez point aux champs et n’allez point par le chemin ; car l’épée de l’ennemi et la frayeur est tout à l'entour.

26 Fille de mon peuple, ceins-toi d’un sac, et roule-toi dans la cendre ; pleure comme on pleure sur un fils unique, et fais une lamentation très amère ; car le destructeur viendra subitement sur nous.

27 Je t’ai établie pour être une place munie et une forteresse au milieu de mon peuple, afin que tu connaisses et que tu sondes leur voie.

28 Tous sont rebelles, et plus que rebelles ; ils agissent frauduleusement et ils sont comme de l’airain et du fer ; ce sont tous des enfants qui se perdent l’un l’autre.

29 Le soufflet est brûlé, le plomb est consumé par le feu, le fondeur a fondu en vain, car les méchants n’ont point été séparés.

30 On les appellera un argent faux ; car l’Eternel les a rejetés.



Vaine confiance des Juifs. Menaces de Dieu.


1 La parole qui fut adressée à Jérémie, par l’Eternel, disant :

2 Tiens-toi debout à la porte de la maison de l’Eternel, et y crie cette parole, et dis : Vous tous, hommes de Juda, qui entrez par ces portes, pour vous prosterner devant l’Eternel, écoutez la parole de l’Eternel.

3 Ainsi a dit l’Eternel des armées, le Dieu d’Israël : Amendez vos voies et vos actions, et je vous ferai habiter en ce lieu-ci.

4 Ne vous fiez point sur des paroles trompeuses, en disant : C’est ici le temple de l’Eternel, le temple de l’Eternel, le temple de l’Eternel.

5 Mais amendez sérieusement vos voies et vos actions, et appliquez-vous à rendre la justice à ceux qui plaident l’un contre l'autre.

6 Et ne faites point de tort à l’étranger, ni à l’orphelin, ni à la veuve, et ne répandez point en ce lieu le sang innocent, et ne marchez point après les dieux étrangers, à votre ruine.

7 Alors, je vous ferai habiter, depuis un siècle jusqu’à l’autre siècle, en ce lieu, au pays que j’ai donné à vos pères.

8 Voici, vous vous fiez sur des paroles trompeuses, sans aucun profit.

9 Ne dérobez-vous pas ? Ne tuez-vous pas ? Ne commettez-vous pas d’adultère ? Ne jurez-vous pas faussement ? Ne faites-vous pas des encensements à Bahal ? N’allez-vous pas après les dieux étrangers que vous ne connaissez point ?

10 Toutefois, vous venez, et vous vous présentez devant moi dans cette maison-ci, sur laquelle mon nom est réclamé, et vous dites : Nous avons été délivrés, pour faire toutes ces abominations-là.

11 Cette maison-ci, sur laquelle mon nom est réclamé devant vos yeux, n’est-elle pas devenue une caverne de voleurs ? Et voici, moi-même je l’ai vu, dit l’Eternel.

12 Mais allez maintenant à mon lieu, qui était à Scilo, où j’avais établi mon nom dès le commencement, et regardez ce que je lui ai fait, à cause de la malice de mon peuple d’Israël.

13 Maintenant donc, parce que vous faites toutes ces choses-là, dit l'Eternel, et que je vous ai parlé, me levant matin, et à plusieurs fois, et que vous n’avez point écouté ; parce que je vous ai appelés, et que vous n’avez point répondu ;

14 je traiterai cette maison sur laquelle mon nom est réclamé, et sur laquelle vous vous fiez, et ce lieu que je vous ai donné à vous et à vos pères, comme j’ai traité Scilo ;

15 et je vous chasserai de devant ma face, comme j’ai chassé tous vos frères, avec toute la postérité d’Ephraïm.

16 Toi donc, ne prie point pour ce peuple, et ne jette point de cri, et ne fais point de requête pour eux, et n’intercède point auprès de moi : car je ne t’exaucerai point.

17 Ne vois-tu pas ce qu’ils font dans les villes de Juda, et dans les rues de Jérusalem ?

18 Les fils amassent le bois, les pères allument le feu, et les femmes pétrissent la pâte, pour faire les gâteaux à la reine des cieux, et pour faire des aspersions à d’autres dieux, afin de m’irriter.

19 Ce qu’ils m’irritent, est-il contre moi, dit l'Eternel ? N’est-ce pas plutôt contre eux-mêmes, à la confusion de leurs faces ?

20 C’est pourquoi, ainsi a dit le Seigneur l’Eternel : Voici, ma colère et ma fureur va fondre contre ce lieu, sur les hommes, et sur les bêtes, sur les arbres des champs et sur les fruits de la terre ; elle s’embrase, et elle ne s’éteindra point.

21 Ainsi a dit l’Eternel des armées, le Dieu d’Israël : Ajoutez vos holocaustes à vos sacrifices, et mangez de la chair.

22 Car je n’ai point parlé avec vos pères, ni ne leur ai point donné de commandement, au jour que je les fis sortir hors du pays d’Egypte, touchant les holocaustes et les sacrifices.

23 Mais voici ce que je leur ai commandé et dit : Ecoutez ma voix et je serai votre Dieu, et vous serez mon peuple, et marchez dans toutes les voies que je vous ordonnerai, afin que vous soyez heureux.

24 Mais ils n’ont point écouté, et n’ont point prêté l’oreille, mais ils ont suivi d’autres conseils et la dureté de leur méchant cœur, et ils se sont tournés en arrière, au lieu de venir à moi.

25 Depuis le jour que vos pères sont sortis du pays d’Egypte, jusqu’à aujourd’hui, je vous ai envoyé tous mes serviteurs les prophètes, me levant matin, et les envoyant chaque jour.

26 Mais ils ne m’ont point écouté, et ils n’ont point prêté l’oreille, mais ils ont roidi leur cou ; ils ont fait pis que leurs pères.

27 Alors tu leur prononceras toutes ces paroles, mais ils ne t’écouteront point ; tu crieras après eux, mais ils ne te répondront point.

28 C’est pourquoi tu leur diras : C’est ici la nation qui n’a point écouté la voix de l’Eternel son Dieu, et qui n’a point reçu d’instruction ; la fidélité a péri et a été retranchée de leur bouche.

29 Tonds ta chevelure, ô Jérusalem, et la jette bien loin, et prononce à haute voix ta complainte sur les lieux élevés ; car l’Eternel a rejeté et abandonné la race contre laquelle il est fort courroucé.

30 Parce que les enfants de Juda ont fait ce qui m’est désagréable, dit l’Eternel ; ils ont mis leurs abominations dans cette maison, sur laquelle mon nom est invoqué, afin de la souiller.

31 Et ils ont bâti les hauts lieux de Tophet, qui est dans la vallée du fils de Hinnom, pour brûler leurs fils et leurs filles au feu, ce que je n’ai pas commandé, et à quoi je n’ai point pensé.

32 C’est pourquoi voici, les jours viennent, dit l’Eternel, qu’elle ne sera plus appelée Tophet, ni la vallée du fils de Hinnom, mais la vallée de la tuerie ; et on ensevelira les morts à Tophet, à cause qu’il n’y aura plus d’autre lieu.

33 Et les corps morts de ce peuple serviront dé viande aux oiseaux des cieux, et aux bêtes de la terre, sans qu’il y ait personne qui les épouvante.

34 Je ferai aussi cesser des villes de Juda, et des rues de Jérusalem, la voix de joie, et la voix d’allégresse, la voix de l’époux et la voix de l’épouse, car le pays sera en désolation.



Prédiction de la ruine de Jérusalem.


1 En ce temps-là, dit l’Éternel, on jettera les os des rois de Juda, et les os de ses princes, les os des sacrificateurs, et les os des prophètes, et les os des habitants de Jérusalem, hors de leurs sépulcres.

2 Et on les étendra devant le soleil, et devant la lune, et devant toute l’armée des cieux, astres qu’ils ont aimés, qu’ils ont servis, et après lesquels ils ont marché, qu’ils ont recherchés, et devant lesquels ils se sont prosternés ; ils ne seront point recueillis ni ensevelis, ils seront comme du fumier sur la face de la terre.

3 Et la mort sera plus désirable que la vie, à tout le reste de ceux qui seront restés de cette méchante race ; même à ceux qui seront restés parmi tous les lieux où je les aurai chassés, dit l’Éternel des armées.

4 Tu leur diras donc : Ainsi a dit l’Éternel : Si l’on tombe, ne se relèvera-t-on pas ? Et si l’on se détourne, ne retournera-t-on pas au chemin ?

5 Pourquoi donc ce peuple, savoir, Jérusalem, s’est-il égaré d’un égarement continuel ? Ils se sont adonnés opiniâtrement à la tromperie, et ils ont refusé de se convertir.

6 Je me suis rendu attentif, et j’ai écouté ; ils ne parlent pas avec droiture ; il n’y a personne qui se repente de son mal, disant : Qu’ai-je fait ? Ils sont tous retournés à leur course, comme le cheval qui se jette à bride abattue dans le combat.

7 La cigogne même a connu dans les cieux ses saisons ; la tourterelle, l’hirondelle et la grue observent le temps qu’elles doivent venir ; mais mon peuple n’a point connu le jugement de l’Éternel.

8 Comment dites-vous : Nous sommes les sages, et la loi de l’Éternel est avec nous ? Voilà, on a vraiment agi avec mensonge, et la plume des scribes est une plume de fausseté.

9 Les sages ont été confus ; ils ont été épouvantés et pris ; car ils ont rejeté la parole de l’Éternel, et quelle sagesse auraient-ils ?

10 C’est pourquoi je donnerai leurs femmes à d’autres, et leurs champs à ceux qui les posséderont en héritage. Car, depuis le plus petit jusqu’au plus grand, chacun s’adonne à l’avarice ; tant le prophète que le sacrificateur, tous se conduisent faussement.

11 Et ils ont pansé la plaie de la fille de mon peuple à la légère, disant : La paix, la paix, et il n’y avait point de paix.

12 Ont-ils été confus de ce qu’ils ont commis l’abomination ? Ils n’en ont même eu aucune honte, et ils ne savent ce que c’est de rougir : c’est pourquoi ils tomberont les uns sur les autres ; ils tomberont au temps que je les visiterai, a dit l’Éternel.

13 En les ramassant, je les consumerai entièrement, dit l’Éternel. Il n’y a pas une grappe dans la vigne, et il n’y a pas une figue au figuier ; la feuille est flétrie, et ce que je leur ai donné sera enlevé.

14 Sur quoi nous arrêtons-nous ? Assemblez-vous et entrons dans la ville forte, et nous serons là en repos ; car l’Éternel notre Dieu nous a fait taire, et nous a donné à boire de l’eau de fiel, parce que nous avons péché contre l’Éternel.

15 On attend la paix, et il n’y a rien de bon ; le temps de guérison, et voici le trouble.

16 Le ronflement de ses chevaux a été ouï de Dan, et tout le pays a été ému du bruit des hennissements de ses puissants chevaux ; ils sont venus et ils ont dévoré le pays et tout ce qui y était, la ville et ceux qui y habitaient.

17 Qui plus est, voici, je vais envoyer contre vous des serpents, des basilics, contre lesquels il n’y a point d’enchantement, et ils vous mordront, dit l’Éternel.

18 J’ai voulu tenir bon contre la douleur ; mais mon cœur est languissant au dedans de moi.

19 Voici la voix du cri de la fille de mon peuple, qui crie d’un pays éloigné : L’Éternel n’est-il plus dans Sion ? Son roi n’est-il plus au milieu d’elle ? mais pourquoi m’ont-ils irrité par leurs images taillées, par les vanités des étrangers ?

20 La moisson est passée, l’été est achevé, et nous n’avons point été délivrés.

21 Je suis froissé par la froissure de la fille de mon peuple ; j’en suis en deuil ; la désolation m’en a saisi.

22 N’y a-t-il point de baume en Galaad ? N’y a-t-il point là de médecin ? Pourquoi donc la plaie de la fille de mon peuple n’est-elle pas consolidée ?



Le prophète gémit sur les crimes et sur les malheurs des Juifs.


1 Plût à Dieu que ma tête se fondît en eau et que mes yeux fussent une vive fontaine de larmes ! et je pleurerais jour et nuit les blessés à mort de la fille de mon peuple.

2 Plût à Dieu que j’eusse au désert une cabane de voyageurs ! et j’abandonnerais mon peuple, et je me retirerais d’avec eux ; car ils sont tous des adultères, et c’est une troupe de perfides.

3 Ils ont tendu leur langue comme un arc, pour lancer des traits de mensonge, et non de vérité ; ils se sont fortifiés dans la terre ; ils sont allés de malice en malice, et ils ne m’ont point connu, dit l’Éternel.

4 Gardez-vous chacun de son intime ami, et ne vous fiez à aucun de vos frères ; car tout frère fait métier de supplanter, et tout intime ami agit frauduleusement.

5 Et chacun se moque de son prochain, et on ne dit point la vérité, ils ont formé leur langue à dire le mensonge ; ils se fatiguent pour faire le mal.

6 Ta demeure est au milieu de la fraude et de la tromperie ; ils refusent de me connaître, dit l’Éternel.

7 C’est pourquoi, ainsi a dit l’Éternel des armées : Voici, je vais les fondre, et je les éprouverai ; car comment agirais-je envers la fille de mon peuple ?

8 Leur langue est un trait lancé ; elle prononce des fraudes ; chacun a la paix dans la bouche avec son prochain, mais dans son intérieur il lui dresse des embûches.

9 Ne punirais-je point ces choses-là en eux ? dit l’Éternel. Mon âme ne se vengerait-elle pas d’une telle nation ?

10 J’élèverai ma voix avec larmes, et je ferai une lamentation sur les montagnes, et une complainte sur les cabanes du désert, parce qu’elles ont été brûlées, de sorte qu’il n’y a personne qui y passe, et on n’y entend plus le cri des troupeaux ; tant les oiseaux des cieux que le bétail se sont enfuis, et ont disparu.

11 Et je réduirai Jérusalem en monceaux de ruines, en repaires de dragons ; et je mettrai les villes de Juda en désolation, tellement qu’il n’y aura personne qui y habite.

12 Qui est l’homme sage qui entende ceci, et à qui la bouche de l’Éternel ait parlé ? Qu’il en fasse le rapport, savoir, pourquoi le pays est perdu et brûlé comme un désert, sans que personne y passe.

13 Et l’Éternel a dit : C’est parce qu’ils ont abandonné ma loi que je leur avais proposée, et qu’ils n’ont pas écouté ma voix, et qu’ils ne l’ont pas suivie ;

14 Mais qu’ils ont suivi la dureté de leur cœur, et les Bahalims, ce que leurs pères leur ont enseigné.

15 C’est pourquoi, ainsi a dit l’Éternel des armées, le Dieu d’Israël : Voici, je vais donner à manger à ce peuple de l’absinthe, et je leur donnerai à boire de l’eau de fiel.

16 Et je les disperserai parmi des nations qu’eux ni leurs pères n’ont point connues ; et j’enverrai après eux l’épée, jusqu’à ce que je les aie consumés.

17 Ainsi a dit l’Éternel des armées : Cherchez et appelez des pleureuses, afin qu’elles viennent ; et envoyez vers celles qui sont sages, et qu’elles viennent.

18 Qu’elles se hâtent, et qu’elles prononcent à haute voix une lamentation sur nous ; que nos yeux se fondent en larmes, et que nos paupières dégouttent en eau.

19 Car une voix de lamentation a été ouïe de Sion, disant : Comment avons-nous été détruits ? Nous sommes extrêmement confus, parce que nous avons abandonné le pays, parce que nos tentes ont été jetées par terre.

20 C’est pourquoi, vous, femmes, écoutez la parole de l’Éternel, et que votre oreille reçoive la parole de sa bouche ; et enseignez vos filles à lamenter, et chacune sa compagne à faire des complaintes.

21 Car la mort est montée par nos fenêtres ; elle est entrée dans nos palais, pour exterminer nos enfants du milieu des rues, et les jeunes gens du milieu des places.

22 Dis : Ainsi a dit l’Éternel : Même les corps morts des hommes seront étendus comme du fumier sur le dessus des champs, et comme une poignée d’épis après le moissonneur, que personne ne ramasse.

23 Ainsi a dit l’Éternel : Que le sage ne se glorifie point dans sa sagesse ; que le fort ne se glorifie point dans sa force, et que le riche ne se glorifie point dans ses richesses.

24 Mais que celui qui se glorifie, se glorifie en ce qu’il a de l’intelligence et qu’il me connaît, et qu’il sait que je suis l’Éternel, qui exerce la miséricorde, le jugement et la justice sur la terre ; car je prends plaisir en ces choses-là, dit l’Éternel.

25 Voici, les jours viennent, dit l’Éternel, que je punirai tout homme circoncis qui a le prépuce ;

26 Égypte, Juda, Edom, les enfants de Hammon, Moab et tous ceux qui sont au bout et aux extrémités du désert ; car toutes les nations ont le prépuce, et toute la maison d’Israël a le prépuce du cœur.



Exhortation à fuir toute idolâtrie.


1 Maison d’Israël, écoutez la parole que l’Éternel a prononcée contre vous.

2 Ainsi a dit l’Éternel : N’apprenez point les façons de faire des nations, et ne craignez point les signes des cieux, parce que les nations les craignent.

3 Car les statuts des peuples ne sont que vanité. On coupe du bois de la forêt pour le mettre en œuvre avec la hache ;

4 Puis on l’embellit avec de l’argent et de l’or, et on les fait tenir avec des clous et avec des marteaux, afin qu’on ne les remue point.

5 Ils sont façonnés droit comme un palmier, et ils ne parlent point ; on les porte par nécessité, parce qu’ils ne peuvent pas marcher. Ne les craignez point, car ils ne font point de mal, comme aussi il n’est point en leur pouvoir de faire du bien.

6 Il n’y en a point de semblable à, toi, ô Éternel ! Tu es grand, et ton nom est grand en puissance.

7 Qui ne te craindrait, ô roi des nations ? Car cela t’appartient ; parce que parmi les plus sages des nations et dans tous leurs royaumes il n’y en a point de semblable à toi.

8 Ils sont tous ensemble abrutis et devenus fous ; le bois ne leur apprend que des vanités.

9 L’argent qui est étendu en lingots est apporté de Tarscis, et l’or d’Uphaz, pour être mis en œuvre par un ouvrier, et par les mains d’un fondeur ; la pourpre et l’écarlate sont leur vêtement ; toutes ces choses sont l’ouvrage de gens habiles.

10 Mais l’Éternel est le Dieu de vérité ; c’est le Dieu vivant et le roi éternel ; la terre sera ébranlée par sa colère, et les nations ne pourront soutenir son indignation.

11 Vous leur direz ainsi : Les dieux qui n’ont point fait les cieux et la terre, périront de dessus la terre et de dessous les cieux.

12 Mais l’Éternel est celui qui a fait la terre par sa vertu, qui a établi le monde par sa sagesse, et qui a étendu les cieux par son intelligence.

13 Sitôt qu’il a fait entendre sa voix, les eaux tombent des cieux avec un grand bruit ; il fait monter du bout de la terre des vapeurs, il tourne les éclairs en pluie, et tire le vent hors de ses trésors.

14 Tout homme est abruti par ce qu’il sait faire ; tout fondeur est rendu honteux par les images taillées ; car son image de fonte n’est que fausseté, et il n’y a point de respiration en elles ;

15 elles ne sont que vanité, et un ouvrage trompeur ; elles périront au temps que Dieu les visitera.

16 Celui qui a pris Jacob pour sa portion n’est pas comme ces choses-là ; car c’est celui qui a tout formé, et Israël est la tribu de son héritage ; son nom est l’Éternel des armées.

17 Toi qui habites en un lieu fort, ramasse du pays des marchandises.

18 Car, ainsi a dit l’Éternel : Voici, je vais cette fois jeter bien loin, comme avec une fronde, les habitants du pays ; je les réduirai à l’extrémité, tellement qu’ils l’éprouveront.

19 Malheur à moi, diront-ils, à cause de ma froissure ; ma plaie est douloureuse. Et moi j’ai dit : Quoi qu’il en soit, c’est ici la peine de mon iniquité, et je la porterai.

20 Ma tente est gâtée ; tous mes cordages sont rompus ; mes enfants sont sortis d’avec moi, et ils ne sont plus. Il n’y a plus personne qui redresse ma tente, et qui relève mes pavillons.

21 Car les pasteurs sont abrutis, et n’ont point recherché l’Éternel. Et parce qu’ils n’ont point eu d’intelligence, tous leurs troupeaux ont été dispersés.

22 Voici, un grand bruit s’entend de loin, et un grand tumulte de devers le pays d’Aquilon, pour mettre les villes de Juda en désolation et en retraite de dragons.

23 Éternel ! je connais que la voie de l’homme ne dépend pas de lui, et qu’il n’est pas au pouvoir de l’homme qui marche de bien diriger ses pas.

24 O Éternel ! châtie-moi, toutefois par mesure ; non pas en ta colère, de peur que tu ne me réduises à néant.

25 Répands ta colère sur les nations qui ne te connaissent point, et sur les familles qui n’invoquent point ton nom ; car elles ont dévoré Jacob ; elles l’ont dévoré, et l’ont consumé, et elles ont mis sa demeure en désolation.



Exhortation aux Juifs de se souvenir de leur alliance avec Dieu.


1 La parole de l’Éternel fut adressée à Jérémie, et il lui dit :

2 Ecoutez les paroles de cette alliance, et prononcez-les aux hommes de Juda et aux habitants de Jérusalem.

3 Tu leur diras donc : Ainsi a dit l’Éternel, le Dieu d’Israël : Maudit est l’homme qui n’écoutera pas les paroles de cette alliance,

4 que je commandai à vos pères de garder, au jour que je les retirai du pays d’Égypte, du fourneau de fer, en leur disant : Ecoutez ma voix, et faites toutes les choses que je vous ai commandées, et vous serez mon peuple et je serai votre Dieu.

5 Afin que je ratifie le serment que j’ai fait à vos pères, de leur donner un pays où coulent le lait et le miel, comme il paraît aujourd’hui. Et je répondis, et dis : Amen ! ô Éternel !

6 Puis l’Éternel me dit : Crie toutes ces paroles par les villes de Juda, et par les rues de Jérusalem, en disant : Ecoutez les paroles de cette alliance et observez-les.

7 Car j’ai sommé expressément vos pères, depuis le jour que je les fis monter hors du pays d’Égypte, jusqu’à aujourd’hui, me levant matin, et les sommant et leur disant : Ecoutez ma voix.

8 Mais ils ne l’ont pas écoutée, et ils n’y ont point été attentifs ; mais ils ont marché chacun suivant la dureté de leur mauvais cœur. C’est pourquoi j’ai fait venir sur eux toutes les paroles de cette alliance que je leur avais commandé de garder, et qu’ils n’ont point gardée.

9 Et l’Éternel me dit : Il y a une conjuration entre les hommes de Juda, et entre les habitants de Jérusalem.

10 Ils sont retournés aux iniquités de leurs ancêtres, qui ont refusé d’écouter mes paroles, et qui sont allés après d’autres dieux pour les servir. La maison d’Israël et la maison de Juda ont enfreint mon alliance, que j’avais traitée avec leurs pères.

11 C’est pourquoi ainsi a dit l’Eternel : Voici, je vais faire venir sur eux un mal duquel ils ne pourront sortir ; ils crieront vers moi, mais je ne les exaucerai point.

12 Et les villes de Juda, et les habitants de Jérusalem s’en iront et crieront vers les dieux auxquels ils font leurs parfums ; mais ils ne les délivreront point au temps de leur malheur.

13 Car, ô Juda ! tu as eu autant de dieux que de villes, et toi, Jérusalem, tu as dressé autant d’autels aux choses infâmes que tu as de rues, des autels pour faire des parfums à Bahal.

14 Toi donc, ne fais point de requête pour ce peuple-ci, et ne jette point de cri, et ne fais point de prière pour eux, car je ne les exaucerai point au temps qu’ils crieront vers moi à cause de leur malheur.

15 Qu’est-ce que celui que j’aimais fait dans ma maison, en y commettant plusieurs crimes ? La chair sainte te sera enlevée, et encore, quand tu fais le mal, c’est alors que tu t’élèves.

16 L’Eternel t’avait appelé : Un olivier verdoyant, beau, et d’un beau fruit ; mais, au bruit de sa parole, il y a allumé le feu, et ses branches ont été gâtées.

17 Car l’Eternel des armées, qui t’avait planté, a prononcé le mal contre toi, à cause du mal que ceux de la maison d’Israël et de la maison de Juda ont commis contre eux-mêmes, jusqu’à m’irriter, en faisant des parfums à Bahal.

18 Et l’Eternel me l’a donné à connaître, et je l’ai connu ; alors tu m’as fait voir leurs entreprises.

19 Mais j’ai été comme un agneau, ou comme un bœuf, qu’on mène pour être égorgé, et je n’ai point su qu’ils eussent fait contre moi quelque machination, en disant : Détruisons l’arbre avec son fruit, et l’exterminons de la terre des vivants, et qu’il ne soit plus fait mention de son nom.

20 Mais toi, Eternel des armées, qui juges justement, et qui sondes les reins et les cœurs, tu me feras voir la vengeance que tu feras d’eux ; car je t’ai découvert ma cause.

21 C’est pourquoi, ainsi a dit l’Eternel, touchant les gens de Hanathoth, qui cherchent ta vie, et qui disent : Ne prophétise plus au nom de l’Eternel, et tu ne mourras pas par nos mains.

22 Ainsi a dit l’Eternel des armées : Voici, je vais les punir ; leurs jeunes gens mourront par l’épée ; leurs fils et leurs filles mourront par la famine.

23 Et il ne restera rien d’eux ; car je ferai venir le mal sur les gens de Hanathoth, l’année de leur Visitation.



De la prospérité des méchants.


1 Eternel ! quand je contesterai avec toi, tu seras trouvé juste ; cependant j’entrerai dans une sorte de contestation avec toi. Pourquoi la voie des méchants a-t-elle prospéré, et pourquoi ceux qui agissent très perfidement sont-ils en paix ?

2 Tu les as plantés, et ils ont pris racine ; ils s’avancent, même ils fructifient. Tu es près de leur bouche, et loin de leurs pensées.

3 Mais toi, Eternel ! tu m’as connu, tu m’as vu, et tu as sondé quel est mon cœur envers toi. Tu les traîneras comme des brebis pour être égorgées, et tu les prépareras pour le jour de la tuerie.

4 Jusqu’à quand la terre sera-t-elle dans le deuil, et l’herbe de tous les champs séchera-t-elle à cause de la malice de ses habitants ? Les bêtes et les oiseaux sont défaillis, quoiqu’ils eussent dit : On ne verra point notre fin.

5 Si tu as couru avec les gens de pied, et qu’ils t’aient lassé, comment te mêleras-tu parmi les chevaux ? Et si tu n’es pas en assurance dans une terre de paix, que feras-tu lorsque le Jourdain sera enflé ?

6 Certainement tes frères même et la maison de ton père, ceux-là même agiront perfidement contre-toi ; eux-mêmes crieront après toi à plein gosier. Ne les crois point, quand même ils te parleront amiablement.

7 J’ai abandonné ma maison ; j’ai quitté mon héritage ; j’ai livré ce que mon âme aimait le plus dans la main de ses ennemis.

8 Mon héritage m’a été comme un lion dans la forêt ; il a jeté son cri contre moi, c’est pourquoi je l’ai pris en aversion.

9 Mon héritage me sera-t-il comme un oiseau de diverses couleurs ? Les oiseaux ne sont-ils pas tout autour de lui ? Venez, assemblez-vous, vous toutes les bêtes des champs, venez pour le dévorer.

10 Plusieurs bergers ont gâté ma vigne ; ils ont foulé mon partage ; ils ont réduit mon partage désirable en une solitude déserte.

11 On l’a réduit en désolation ; il est tout désolé et en deuil devant moi. Toute la terre a été réduite en désolation, parce qu’il n’y a personne qui pense à elle.

12 Les destructeurs sont venus sur tous les lieux élevés du désert ; car l’épée de l’Éternel dévore depuis un bout du pays jusqu’à l’autre ; il n’y a point de paix pour qui que ce soit.

13 Ils ont semé du froment, et ils moissonneront des épines ; ils se sont donné de la peine, et ils n’y profiteront rien ; vous serez frustrés de vos revenus par l’ardeur de la colère de l’Éternel.

14 Ainsi a dit l’Éternel contre tous mes mauvais voisins, qui mettent la main sur l’héritage que j’ai fait hériter à mon peuple d’Israël : Voici, je vais les arracher hors de leur pays, et j’arracherai la maison de Juda du milieu d’eux.

15 Et il arrivera qu’après les avoir arrachés, je me retournerai vers eux, j’aurai compassion d’eux, et je les ferai retourner chacun à son héritage et chacun à sa terre.

16 Et il arrivera que, s’ils apprennent les voies de mon peuple, pour jurer par mon nom, en disant : L’Éternel est vivant, comme ils avaient enseigné à mon peuple à jurer par Bahal, ils seront établis parmi mon peuple.

17 Mais s’ils n’écoutent point, j’arracherai entièrement une telle nation, et je la ferai périr, dit l’Éternel.



Emblême de la ceinture cachée.


1 Ainsi m’a dit l’Éternel : Va et achète-toi une ceinture de lin, et mets-là sur tes reins, et ne la lave pas dans l’eau.

2 J’achetai donc une ceinture, selon la parole de l’Éternel, et je la mis sur mes reins.

3 Et la parole de l’Éternel me fut adressée pour la seconde fois, et il me dit :

4 Prends la ceinture que tu as achetée, qui est sur tes reins, et te lève, et t’en va vers l’Euphrate, et l’y cache dans le trou d’un rocher.

5 Je m’en allai donc et je la cachai dans l’Euphrate, comme l’Éternel m’avait commandé.

6 Et il arriva, plusieurs jours après, que l’Éternel me dit : Lève-toi et t’en va vers l’Euphrate, et reprends de là la ceinture que je t’avais commandé d’y cacher.

7 Et je m’en allai vers l’Euphrate, et je creusai et je pris la ceinture, du lieu où je l’avais cachée, et voici, la ceinture était pourrie, tellement qu’elle n’était plus bonne à rien.

8 Alors la parole de l’Éternel me fut adressée, et il me dit :

9 Ainsi a dit l’Éternel : C’est ainsi que je ferai pourrir l’orgueil de Juda, et le grand orgueil de Jérusalem ;

10 de ce peuple très méchant, qui refusent d’écouter mes paroles, et qui marchent suivant la dureté de leur cœur, et vont après d’autres dieux pour les servir et pour se prosterner devant eux, tellement que ce peuple sera comme cette ceinture qui n’est bonne à rien.

11 Car, comme une ceinture est jointe sur les reins d’un homme, ainsi j’avais joint à moi toute la maison d’Israël, et toute la maison de Juda, dit l’Éternel, afin qu’ils fussent mon peuple, mon renom, ma louange et ma gloire ; mais ils ne m’ont point écouté.

12 Tu leur diras donc cette parole-ci : Ainsi a dit l’Éternel, le Dieu d’Israël : Tout vase sera rempli de vin. Et ils te diront : Ne savons-nous pas bien que tout vase sera rempli de vin ?

13 Mais tu leur diras : Ainsi a dit l’Éternel : Voici, je vais remplir d’ivresse tous les habitants de ce pays, et les rois qui sont assis sur le trône de David, et les sacrificateurs et les prophètes, et tous les habitants de Jérusalem.

14 Et je les briserai l’un contre l’autre, les pères et les enfants ensemble, dit l’Éternel ; je n’en aurai point de compassion, je ne les épargnerai point, et je n’en aurai point de pitié, pour ne les pas détruire.

15 Ecoutez et prêtez l’oreille ; ne vous élevez point, car l’Éternel a parlé.

16 Donnez gloire à l’Éternel votre Dieu, avant qu’il fasse venir les ténèbres, et avant que vos pieds bronchent sur les montagnes obscures ; vous attendrez la lumière, mais il la changera en une ombre de mort, et la réduira en obscurité.

17 Que si vous n’écoutez pas ceci, mon âme pleurera en secret à cause de votre orgueil, mon œil versera beaucoup de larmes, même il se fondra en larmes, parce que le troupeau de l’Éternel aura été emmené prisonnier.

18 Dis au roi et à la reine : Humiliez-vous et abaissez-vous ; car la couronne de votre gloire est tombée de dessus vos têtes.

19 Les villes du Midi sont fermées, et il n’y a personne qui les ouvre ; tout Juda est transporté, il est entièrement transporté.

20 Levez vos yeux et voyez ceux qui viennent de l’Aquilon ; où est le parc qui t’a été donné, et ton magnifique troupeau ?

21 Que diras-tu quand il te punira ? C’est toi qui leur as appris à être chef au-dessus de toi ; les douleurs ne te saisiront-elles pas, comme elles saisissent une femme qui enfante ?

22 Que si tu dis en ton cœur : Pourquoi ceci m’est-il arrivé ? C’est à cause de la grandeur de ton iniquité, que les pans de tes habits ont été troussés, et que tes pieds ont été souillés.

23 Un More changerait-il sa peau, et un léopard ses taches ? Pourriez-vous aussi faire quelque bien, vous qui n’êtes appris qu’à mal faire ?

24 C’est pourquoi je les disperserai comme du chaume, qui est emporté par le vent du désert.

25 C’est ici ton sort et la portion que je t’ai assignée, dit l’Éternel, parce que tu m’as oublié et que tu as mis ta confiance dans le mensonge.

26 J’ai même aussi troussé les pans de tes habits sur ton visage, et ta honte paraîtra.

27 Tes adultères, tes hennissements, et l’énormité de tes prostitutions sont sur les collines et par les champs ; j’ai vu tes abominations. Malheur à toi, Jérusalem ! Ne seras-tu point nettoyée ? Jusqu’à quand cela durera-t-il ?



La Judée menacée de sécheresse et de famine.


1 La parole de l’Éternel, qui fut adressée à Jérémie, à l’occasion d’une sécheresse :

2 La Judée a été dans le deuil, et ses portes sont dans un pitoyable état ; ils sont tous noircis sur la terre, et le cri de Jérusalem est monté au ciel.

3 Et les grands d’entre eux ont envoyé les petits chercher de l’eau ; ils sont allés aux citernes, et n’y ont point trouvé d’eau ; ils en sont revenus leurs vases vides, ils ont été rendus honteux et confus, et ils ont couvert leur tête.

4 Parce que la terre est crevassée, à cause qu’il n’y a point eu de pluie au pays ; les laboureurs ont été rendus honteux, et ont couvert leur tête.

5 Même la biche a fait son faon à la campagne, et l’a abandonné, parce qu’il n’y a point d’herbe.

6 Et les ânes sauvages se sont tenus sur les lieux élevés, ils ont attiré le vent comme les dragons ; leurs yeux sont affaiblis, parce qu’il n’y a point d’herbe.

7 Éternel ! si nos iniquités rendent témoignage contre nous, agis à cause de ton nom ; car nos rébellions sont multipliées ; c’est contre toi que nous avons péché.

8 Toi qui es l’attente d’Israël, et son libérateur au temps de la détresse, pourquoi serais-tu dans le pays comme un étranger, et comme un voyageur qui se détourne pour passer la nuit ?

9 Pourquoi serais-tu comme un homme étonné, et comme un homme fort qui ne peut délivrer ? Or tu es au milieu de nous, ô Éternel ! et ton nom est réclamé sur nous ; ne nous abandonne point.

10 Ainsi a dit l’Éternel à ce peuple : Parce qu’ils ont aimé à aller ainsi çà et là, et qu’ils n’ont point retenu leur pieds, l’Éternel n’a point pris plaisir en eux ; mais maintenant il se souviendra de leurs iniquités, et punira leurs péchés.

11 Puis l’Éternel me dit : Ne fais point de requête en faveur de ce peuple.

12 Quand ils jeûneront, je n’exaucerai point leur cri ; et quand ils offriront des holocaustes et des oblations, je n’y prendrai point de plaisir ; mais je les consumerai par l’épée, par la famine et par la mortalité.

13 Et je dis : Ah ! ah ! Seigneur Éternel ! Voici, les prophètes leur disent : Vous ne verrez point l’épée, et vous n’aurez point de famine ; mais je vous donnerai une paix assurée dans ce lieu-ci.

14 Et l’Éternel me dit : Ce que ces prophètes prophétisent en mon nom, n’est que mensonge ; je ne les ai point envoyés, et ne leur ai point donné de charge, et ne leur ai point parlé ; ils vous prophétisent des visions de mensonge, de divination, de néant, et la tromperie de leur cœur.

15 C’est pourquoi, ainsi a dit l’Éternel touchant les prophètes qui prophétisent en mon nom, lesquels, toutefois, je n’ai point envoyés, et qui disent : L’épée ni la famine ne seront point dans ce pays-ci : ces prophètes-là seront consumés par l’épée et par la famine.

16 Et le peuple auquel ils ont prophétisé sera jeté par les rues de Jérusalem à cause de la famine et de l’épée, et il n’y aura personne qui les ensevelisse, tant eux que leurs femmes, leurs fils et leurs filles, et je répandrai sur eux leur méchanceté.

17 Tu leur diras donc cette parole : Que mes yeux se fondent en larmes nuit et jour, et qu’ils ne cessent point, car la vierge fille de mon peuple a été accablée d’une grande ruine ; la plaie en est fort douloureuse.

18 Si je sors aux champs, voici des blessés à mort par l’épée ; et si j’entre dans la ville, voici des gens qui meurent de faim ; même le prophète et le sacrificateur ont couru par le pays, et ne savent où ils en sont.

19 Aurais-tu entièrement rejeté Juda, et ton âme aurait-elle Sion en horreur ? Pourquoi nous as-tu frappés en sorte qu’il n’y a point de guérison ? On attend la paix, et il n’y a rien de bon ; et le temps de la guérison, et voici le trouble.

20 Éternel ! nous reconnaissons notre méchanceté, et l’iniquité de nos pères ; car nous avons péché contre toi.

21 À cause de ton nom ne nous rejette point, et n’expose point à opprobre le trône de ta gloire ; souviens-toi de ton alliance avec nous, et ne la romps point.

22 Y en a-t-il parmi les divinités des nations qui fassent pleuvoir et qui fassent que les cieux donnent la menue pluie ? N’est-ce pas toi, Éternel notre Dieu, qui le feras ? C’est pourquoi nous espérerons en toi ; car c’est toi qui as fait toutes ces choses-là.



Courroux de Dieu contre Israël.


1 Et l’Éternel me dit : Quand Moïse et Samuel se tiendraient devant moi, je n’aurais pourtant point d’affection pour ce peuple ; chasse-les de devant ma face, et qu’ils sortent.

2 Que s’ils te disent : Où sortirons-nous ? tu leur répondras : Ainsi a dit l’Éternel : Ceux qui sont destinés à la mort, à la mort ; ceux qui sont destinés à l’épée, à l’épée ; ceux qui sont destinés à la famine, à la famine ; et ceux qui sont destinés à la captivité, à la captivité.

3 J’enverrai aussi sur eux quatre sortes de fléaux, dit l’Éternel, savoir, l’épée pour tuer, et les chiens pour traîner, et les oiseaux des cieux et les bêtes de la terre pour dévorer et pour détruire.

4 Et je les livrerai à être agités par tous les royaumes de la terre, à cause de Manassé, fils d’Ezéchias, roi de Juda, et des choses qu’il a faites à Jérusalem.

5 Car qui serait ému de compassion envers toi, ô Jérusalem ! ou qui viendrait s’affliger avec toi, ou qui se détournerait pour s’informer de ta prospérité ?

6 Tu m’as abandonné, dit l’Éternel, et tu t’en es allée en arrière ; c’est pourquoi j’étendrai ma main sur toi, et je te détruirai ; je suis las de me repentir.

7 Je les vannerai avec un van jusqu’aux extrémités du pays. J’ai désolé et j’ai fait périr mon peuple, et ils ne se sont point détournés de leur voie.

8 J’ai multiplié ses veuves plus que le sable de la mer ; j’ai fait venir contre eux, et sur les mères, celui que j’ai choisi pour les détruire en plein midi ; j’ai fait tomber subitement sur elles l’ennemi et la frayeur.

9 Celle qui en avait enfanté sept est devenue languissante, elle a rendu l’esprit, son soleil lui est couché pendant qu’il était encore jour, elle a été rendue honteuse et confuse et je livrerai ceux qui lui resteront à l’épée, à la vue de leurs ennemis, dit l’Éternel.

10 Malheur à moi, ô ma mère ! de ce que tu m’as mis au monde, pour être un homme exposé à la contradiction et à la dispute dans tout ce pays ! Je n’ai rien prêté, et je n’ai rien emprunté à usure, et cependant chacun me maudit.

11 Alors l’Éternel me dit : Ce qui te reste ne sera-t-il pas heureux ? Et ne ferai-je pas que l’ennemi viendra au-devant de toi, au temps de la calamité, et au temps de la détresse ?

12 Le fer brisera-t-il le fer de l’Aquilon et l’acier ?

13 Je livrerai au pillage, sans en faire prix, tes richesses et tes trésors ; et cela à cause de tous tes péchés ; et même par toutes tes contrées.

14 Et je ferai passer tes ennemis par un pays que tu ne connais pas ; car le feu de ma colère jette des flammes ; il sera embrasé sur vous.

15 Éternel ! tu le connais, souviens-toi de moi, visite-moi, et me défends contre ceux qui me persécutent ; ne m’enlève pas, en différant ta colère ; prends connaissance des opprobres que je souffre pour l’amour de toi.

16 Dès que j’ai trouvé tes paroles, je les ai aussitôt mangées ; et ta parole a été la joie et l’allégresse de mon cœur ; car ton nom est réclamé sur moi, ô Éternel, Dieu des armées !

17 Je ne me suis point assis dans les conseils secrets des moqueurs, et ne m’y suis point réjoui ; mais je me suis tenu assis tout seul, à cause de ta main, parce que tu m’as rempli d’indignation.

18 Pourquoi ma douleur est-elle continuelle, et pourquoi ma plaie est-elle sans espérance ? Elle a refusé d’être guérie. Serais-tu à mon égard comme des eaux qui trompent et qui ne durent pas ?

19 C’est pourquoi, ainsi m’a dit l’Éternel : Si tu te retournes vers moi, je te ramènerai, et tu subsisteras devant moi ; et si tu sépares ce qui est précieux de ce qui est méprisable, tu seras ma bouche ; ils se tourneront vers toi, et tu ne te tourneras pas vers eux.

20 Et je te ferai être à ce peuple une muraille d’acier bien forte, ils combattront contre toi ; mais ils n’auront point le dessus sur toi ; car je suis avec toi pour te garantir et pour te délivrer, dit l’Eternel.

21 Et je te délivrerai de la main des méchants, et te rachèterai de la main des hommes violents.



La Judée menacée des plus grands malheurs.


1 Puis la parole de l’Eternel me fut adressée, et il me dit :

2 Tu ne prendras point de femme, et tu n’auras point de fils ni de filles en ce lieu.

3 Car ainsi a dit l’Eternel, touchant les fils et les filles qui naîtront en ce lieu, et touchant leurs mères qui les auront enfantés, et touchant les pères qui les auront engendrés en ce pays :

4 Ils mourront de maladies langoureuses, ils ne seront point pleurés, et ils ne seront point ensevelis, mais ils seront sur le dessus de la terre comme du fumier ; ils seront consumés par l’épée et par la famine, et leurs corps morts serviront de viande aux oiseaux des cieux et aux bêtes de la terre.

5 Même, ainsi a dit l’Eternel : N’entre point dans aucune maison de deuil, et ne va point pour pleurer ni pour t’affliger pour eux ; car j’ai retiré de ce peuple-ci, dit l’Eternel, ma paix, ma bonté et mes compassions.

6 Et les grands et les petits mourront en ce pays ; ils ne seront point ensevelis, et on ne les pleurera point, et personne ne se fera aucune incision, ni ne se rasera pour eux ;

7 on ne leur rompra point le pain pour le deuil, pour consoler quelqu’un à cause d’un mort ; et on ne leur donnera point à boire de la coupe de consolation pour leur père ou pour leur mère.

8 Tu n’entreras non plus en aucune maison de festin, pour t’asseoir avec eux, pour manger ou pour boire.

9 Car ainsi a dit l’Eternel des armées, le Dieu d’Israël : Voici, je vais faire cesser ce lieu-ci devant vos yeux, et en vos jours, la voix de joie et la voix d’allégresse, la voix de l’époux et la voix de l’épouse.

10 Et il arrivera que, quand tu auras prononcé à ce peuple-ci toutes ces paroles-là, ils te diront : Pourquoi l’Eternel a-t-il prononcé tout ce grand mal contre nous ? Et quelle est notre iniquité, et quel est notre péché que nous avons commis contre l’Eternel notre Dieu ?

11 Et tu leur diras : Parce que vos pères m’ont abandonné, dit l’Eternel, et sont allés après d’autres dieux, et les ont servis, et se sont prosternés devant eux, et qu’ils m’ont abandonné, et n’ont point gardé ma loi.

12 Et vous avez encore fait pis que vos pères ; car, voici, chacun de vous marche après la dureté de son cœur méchant, afin de ne me point écouter.

13 C’est pourquoi je vous transporterai de ce pays en un pays que vous n’avez point connu, ni vous ni vos pères ; et là vous servirez jour et nuit à d’autres dieux, parce que je ne vous aurai point fait de grâce.

14 Car, voici, les jours viennent, dit l’Eternel, qu’on ne dira plus : L’Eternel est vivant, qui a fait remonter les enfants d’Israël hors du pays d’Egypte ;

15 mais on dira : L’Eternel est vivant, qui a fait remonter les enfants d’Israël du pays de l’Aquilon, et de tous les pays auxquels il les avait chassés ; car je les ramènerai dans leur pays que j’avais donné à leurs pères.

16 Voici, je vais mander à plusieurs pêcheurs, dit l’Eternel, et ils les pécheront, et après cela je manderai à plusieurs chasseurs qui les chasseront par toutes les montagnes, et par tous les coteaux, et par tous les trous des rochers.

17 Car mes yeux sont sur toute leur conduite, qui n’est point cachée devant moi, et leur iniquité n’est point couverte devant mes yeux.

18 Mais je leur rendrai premièrement au double la peine de leur iniquité et de leur péché, parce qu’ils ont souillé mon pays par les cadavres puants de leurs infamies, et parce qu’ils ont rempli mon héritage de leurs abominations.

19 Eternel ! qui es ma force et ma puissance, et mon refuge au jour de la détresse ! les nations viendront à toi des bouts de la terre, et elles diront : Quoi qu’il en soit, nos pères n’ont possédé que le mensonge et la vanité, et des choses auxquelles il n’y a point d’utilité.

20 L’homme se fera-t-il lui-même des dieux, lesquels ne sont pas dieux ?

21 C’est pourquoi, voici, je leur ferai connaître cette fois, je leur ferai connaître ma force et ma puissance, et ils sauront que mon nom est l’Eternel.



Punition des Juifs ; leur vaine confiance.


1 Le péché de Juda est écrit avec un burin de fer, et avec une pointe de diamant ; il est gravé sur la table de leur cœur, et sur les cornes de leurs autels.

2 De sorte que leurs fils se souviendront de leurs autels et de leurs bocages, auprès des arbres verdoyants sur les hautes collines.

3 J’exposerai au pillage ma montagne, la campagne, tes richesses, tous tes trésors, tes hauts lieux, à cause du péché que tu as commis dans toutes tes contrées.

4 Et toi, tu laisseras reposer l’héritage que je t’avais donné, et je ferai que tu serviras tes ennemis dans un pays que tu ne connais point, parce que vous avez allumé le feu de ma colère, et il brûlera toujours.

5 Ainsi a dit l’Eternel : Maudit est l’homme qui se confie en l’homme, et qui de la chair fait son bras, et duquel le cœur se retire de l’Eternel.

6 Car il sera comme la bruyère dans une lande, et il ne verra point venir le bien ; mais il demeurera au désert dans les lieux secs, dans une terre salée et inhabitable.

7 Béni soit l’homme qui se confie en l’Eternel, duquel l’Eternel est la confiance.

8 Car il sera comme un arbre planté près des eaux et qui étend ses racines le long d’une eau courante, lequel, lorsque la chaleur viendra, ne la sentira point, et sa feuille sera verte ; et il ne sera point en peine dans l’année de la sécheresse, et il ne cessera point de porter du fruit.

9 Le cœur est trompeur et désespérément malin par-dessus toutes choses ; qui le connaîtra ?

10 Je suis l’Eternel qui sonde le cœur, et qui éprouve les reins, même pour rendre à chacun selon son train, et selon le fruit de ses actions.

11 Celui qui acquiert des richesses, et non point avec droit, est comme une perdrix qui couve ce qu’elle n’a point pondu ; il les laissera au milieu de ses jours, et à la fin il se trouvera que c’est un insensé.

12 Le lieu de notre sanctuaire est un trône de gloire, un lieu élevé dès le commencement.

13 Eternel ! qui es l’attente d’Israël, tous ceux qui t’abandonnent deviendront honteux ; et ceux qui se détournent de toi seront écrits sur la terre, parce qu’ils ont abandonné la source des eaux vives, savoir l’Eternel.

14 Eternel, guéris-moi et je serai guéri ; sauve-moi, et je serai sauvé ; car tu es ma louange.

15 Voici, ceux-ci me disent : Où est la parole de l’Eternel ? Qu’elle vienne présentement.

16 Mais je ne me suis point empressé, pour n’être pas pasteur après toi ; et je n’ai point désiré le jour de l’extrême affliction ; tu le sais, et ce qui est sorti de mes lèvres est droit devant toi.

17 Ne sois point un sujet d’effroi pour moi ; tu es ma retraite au jour de l’affliction.

18 Ceux qui me persécutent deviendront honteux, et je ne serai point confus ; ils seront épouvantés, et je ne serai point effrayé ; amène sur eux le jour du mal, et frappe-les d’une double plaie.

19 Ainsi m’a dit l’Éternel : Va, et tiens-toi debout à la porte des enfants du peuple, par laquelle les rois de Juda entrent et par laquelle ils sortent, et à toutes les portes de Jérusalem ;

20 Et dis-leur : Ecoutez la parole de l’Éternel, rois de Juda, et vous tous les hommes de Juda, et vous tous les habitants de Jérusalem, qui entrez par ces portes.

21 Ainsi a dit l’Éternel : Prenez garde à vos âmes, et ne portez aucuns fardeaux au jour du sabbat, et ne les faites point passer par les portes de Jérusalem ;

22 Et ne tirez hors de vos maisons aucun fardeau au jour du sabbat, et ne faites aucune œuvre ; mais sanctifiez le jour du sabbat, comme j’ai commandé à vos pères.

23 Mais ils n’ont pas écouté, et n’ont point incliné l’oreille ; mais ils ont roidi leur cou, pour ne point écouter, et pour ne point recevoir d’instruction.

24 Il arrivera donc, si vous m’écoutez attentivement, dit l’Éternel, pour ne faire passer aucun fardeau par les portes de cette ville au jour du sabbat, si vous sanctifiez le jour du sabbat, tellement que vous ne fassiez aucune œuvre en ce jour-là,

25 Que les rois et les principaux, ceux qui sont assis sur le trône de David, entreront dans cette ville, montés sur des chariots et sur des chevaux, eux et les principaux d’entre eux, les hommes de Juda et les habitants de Jérusalem ; et cette ville sera habitée à toujours.

26 On viendra aussi des villes de Juda et des environs de Jérusalem, du pays de Benjamin, de la campagne et des montagnes, et de devers le Midi ; on apportera des holocaustes, des sacrifices, des oblations et de l’encens ; on apportera aussi des sacrifices d’actions de grâces dans la maison de l’Éternel.

27 Mais si vous ne m’écoutez pas pour sanctifier le jour du sabbat, et pour ne porter plus aucun fardeau, et n’en faire entrer aucun par les portes de Jérusalem au jour du sabbat, je mettrai le feu à ses portes, et il consumera les palais de Jérusalem, et ne sera point éteint.



Emblèmes du potier ; complot des Juifs contre Jérémie.


1 La parole de l’Éternel fut encore adressée à Jérémie, et il lui dit :

2 Lève-toi, et descends dans la maison d’un potier, et là je te ferai entendre mes paroles.

3 Je descendis donc dans la maison d’un potier, et voici, il faisait son ouvrage étant assis sur sa selle.

4 Et le vase qu’il faisait avec l’argile qui était en sa main fut gâté, et il en refit de nouveau un autre vase, comme il lui sembla bon de le faire.

5 Alors la parole de l’Éternel me fut adressée et il me dit :

6 Maison d’Israël, ne pourrais-je pas faire de vous comme ce potier a fait, dit l’Éternel. Voici, comme l’argile est dans la main d’un potier, ainsi êtes-vous dans ma main, maison d’Israël.

7 Au moment que j’aurai parlé contre une nation, et contre un royaume, pour l’arracher, pour le démolir, et pour le détruire ;

8 si cette nation-là, contre laquelle j’aurai parlé, se détourne du mal qu’elle avait fait, je me repentirai aussi du mal que j’avais pensé de lui faire.

9 Et au moment aussi que j’aurai parlé d’une nation et d’un royaume, pour l’établir et pour le planter ;

10 s’il fait ce qui est mal à mes yeux, de sorte qu’il n’écoute point ma voix, je me repentirai aussi du bien que j’avais dit que je lui ferais.

11 Parle donc maintenant aux hommes de Juda, et aux habitants de Jérusalem, et dis-leur : Ainsi a dit l’Éternel : Voici, je vous prépare du mal, et je forme un dessein contre vous. Détournez-vous donc maintenant chacun de son mauvais train, et amendez votre voie et vos actions.

12 Et ils ont répondu : Il n’y a plus d’espérance ; c’est pourquoi nous suivrons nos pensées, et chacun de nous fera selon la dureté de son mauvais cœur.

13 C’est pourquoi ainsi a dit l’Éternel : Demandez maintenant aux nations, qui a jamais entendu rien de pareil ? La vierge d’Israël a fait une chose très énorme.

14 Préférera-t-on la neige et les rochers du Liban à une campagne unie et fertile, et des eaux congelées à des eaux coulantes ?

15 Cependant mon peuple m’a oublié, et il a fait des parfums à ce qui n’est que vanité ; on les a fait broncher dans leurs voies pour les faire retirer des sentiers anciens, afin de marcher dans les sentiers d’un chemin qui n’est point battu ;

16 pour mettre leur pays en désolation, et en un opprobre perpétuel ; tellement que quiconque passera par là en sera étonné, et branlera la tête.

17 Je les disperserai devant l’ennemi, comme par le vent d’orient ; je leur tournerai le dos, et non pas la face, au jour de leur calamité.

18 Et ils ont dit : Venez et faisons des machinations contre Jérémie ; car la loi ne se perdra point chez le sacrificateur, ni le conseil chez le sage, ni la parole chez le prophète. Venez et perçons-le de la langue, et ne donnons point d’attention à aucun de ses discours.

19 Éternel ! attends-moi et écoute la voix de ceux qui contestent avec moi.

20 Le mal sera-t-il rendu pour le bien ? Car ils ont creusé une fosse pour mon âme. Souviens-toi que je me suis présenté devant toi, afin de prier pour leur bien et de détourner d’eux ta fureur.

21 C’est pourquoi livre leurs enfants à la famine, et fais couler leur sang à coups d’épée ; que leurs femmes soient privées d’enfants et veuves ; et que leurs maris soient mis à mort, et que leurs jeunes gens soient tués avec l’épée dans le combat.

22 Que le cri soit ouï de leurs maisons, quand tu auras fait venir subitement des troupes contre eux, parce qu’ils ont creusé une fosse pour me prendre, et qu’ils ont caché des filets sous mes pieds.

23 Or tu sais, Éternel ! que tout leur dessein contre moi est de me mettre à mort, ne sois point apaisé sur leur iniquité, et n’efface point leur péché de devant ta face ; qu’ils soient renversés en ta présence ; agis contre eux au temps de ta colère.



La ruine de Jérusalem représentée par un emblème.


1 Ainsi a dit l’Éternel : Va, et achète un vase de terre d’un potier, et prends des anciens du peuple, et des anciens des sacrificateurs ;

2 et sors à la vallée du fils de Hinnom, qui est auprès de l’entrée de la porte orientale, et crie là les paroles que je te dirai.

3 Dis donc : Rois de Juda, et vous habitants de Jérusalem, écoutez la parole de l’Éternel : ainsi a dit l’Éternel des armées, le Dieu d’Israël : Voici, je vais faire venir un mal sur ce lieu-ci, tel que quiconque l’entendra, les oreilles lui en corneront.

4 Parce qu’ils m’ont abandonné, et qu’ils ont rendu ce lieu-ci profane, et qu’ils y ont fait des encensements à d’autres dieux, lesquels ni eux, ni leurs pères, ni les rois de Juda n’avaient point connus, et qu’ils ont rempli ce lieu du sang des innocents.

5 Et parce qu’ils ont bâti des hauts lieux à Bahal, pour brûler au feu leurs fils et en faire des holocaustes à Bahal, ce que je n’ai point commandé, et dont je n’ai point parlé, et à quoi je n’ai jamais pensé.

6 C’est pourquoi, voici, les jours viennent, dit l’Éternel, que ce lieu-ci ne sera plus appelé Tophet, ni la vallée du fils de Hinnom ; mais il sera appelé la vallée de tuerie.

7 Et j’anéantirai le conseil de Juda et de Jérusalem en ce lieu-ci, et je les ferai tomber par l’épée en la présence de leurs ennemis, et dans la main de ceux qui cherchent leur vie, et je donnerai leurs corps morts à manger aux oiseaux des cieux, et aux bêtes de la terre.

8 Et je mettrai cette ville en étonnement et en opprobre ; quiconque passera près d’elle sera étonné, et sifflera à cause de toutes ses plaies ;

9 et je leur ferai manger la chair de leurs fils, et la chair de leurs filles, et chacun mangera la chair de son voisin pendant le siége, et à cause de l’extrémité où les réduiront leurs ennemis et ceux qui cherchent leur vie.

10 Puis après tu casseras le vase, en présence de ceux qui seront allés avec toi.

11 Et tu leur diras : Ainsi a dit l’Éternel des armées : Je briserai ce peuple-ci et cette ville-ci, de même qu’on brise un vase de potier, qui ne peut être soudé, et ils seront ensevelis à Tophet, parce qu’il n’y aura plus d’autre lieu pour les ensevelir.

12 C’est ainsi que je ferai à ce lieu-ci, dit l’Éternel, et à ses habitants, tellement que je réduirai cette ville-ci dans le même état que Tophet.

13 Et les maisons de Jérusalem et les maisons des rois de Juda seront impures, comme le lieu de Tophet, à cause de toutes les maisons sur les terrasses desquelles ils ont fait des parfums à toute l’armée des cieux, et des aspersions à d’autres dieux.

14 Puis Jérémie s’en vint de Tophet, où l’Éternel l’avait envoyé pour prophétiser, et il se tint debout au parvis de la maison de l’Éternel, et dit à tout le peuple :

15 Ainsi a dit l’Éternel des armées, le Dieu d’Israël : Voici, je vais faire venir sur cette ville-ci et sur toutes ses villes tout le mal que j’ai prononcé contre elle, parce qu’ils ont roidi leur cou, pour ne point écouter mes paroles.



Paschur frappe Jérémie. Plainte du prophète.


1 Alors Paschur, fils d’Immer, sacrificateur, qui était prévôt et conducteur de la maison de l’Éternel, entendit Jérémie qui prophétisait ces choses.

2 Et Paschur frappa le prophète Jérémie, et le mit dans la prison qui est à la haute porte de Benjamin, dans la maison de l’Éternel.

3 Et il arriva dès le lendemain que Paschur tira Jérémie hors de la prison, et Jérémie lui dit : L’Éternel ne t’a pas appelé Paschur, mais il t’a appelé Magormissabib.

4 Car ainsi a dit l’Éternel : Voici, je vais te mettre dans la frayeur, toi et tous tes amis ; ils tomberont par l’épée de leurs ennemis, et tes yeux le verront ; je livrerai tous ceux de Juda entre les mains du roi de Babylone, qui les transportera à Babylone, et les frappera avec l’épée.

5 Et je livrerai toutes les richesses de cette ville-ci, et tout son travail, et tout ce qu’elle a de précieux, je livrerai tous les trésors des rois de Juda entre les mains de leurs ennemis, qui les pilleront, les enlèveront, et les emporteront à Babylone.

6 Et toi, Paschur, et tous ceux qui demeurent dans ta maison, vous irez en captivité, et tu iras à Babylone, et tu y mourras, et tu y seras enseveli, toi et tous tes amis, auxquels tu as prophétisé le mensonge.

7 Ô Éternel ! tu m’as attiré, et j’ai été attiré ; tu as été plus fort que moi, et tu as prévalu ; je suis un objet de moquerie tout le jour, et chacun se moque de moi.

8 Car depuis que je parle, je jette des cris ; j’annonce la violence et la désolation ; mais la parole de l’Éternel m’est tournée en opprobre et en moquerie tout le jour.

9 C’est pourquoi j’ai dit : Je ne ferai plus mention de lui, et je ne parlerai plus en son nom ; mais il y a eu dans mon cœur comme un feu ardent, renfermé dans mes os ; et je suis las de le souffrir, et je n’en puis plus.

10 Car j’ai entendu les blâmes de plusieurs, la frayeur m’a saisi de tous côtés. Rapportez, disent-ils, ce qu’il a dit, et nous le rapporterons. Tous ceux qui avaient la paix avec moi épient si je ne broncherai point, et ils disent : Peut-être qu’il sera surpris, et alors nous en aurons le dessus, et nous nous vengerons de lui.

11 Mais l’Éternel est avec moi comme un homme puissant et redoutable, c’est pourquoi ceux qui me persécutent tomberont et n’auront point le dessus, mais ils seront couverts de confusion ; car ils n’ont pas eu de l’intelligence. Ce sera une honte éternelle, qui ne s’oubliera jamais.

12 C’est pourquoi, Éternel des armées ! qui sondes les justes, qui pénètres les reins et le cœur, je verrai la vengeance que tu feras d’eux ; car je t’ai découvert ma cause.

13 Chantez à l’Éternel, louez l’Éternel ; car il a délivré l’âme du pauvre de la main des méchants.

14 Maudit soit le jour auquel je naquis ! Que le jour auquel ma mère m’enfanta ne soit point béni !

15 Maudit soit l’homme qui en apporta les nouvelles à mon père, et qui lui dit : Un enfant mâle t’est né, et qui crut le bien réjouir !

16 Que cet homme-là soit comme les villes que l’Éternel a détruites sans s’en repentir ; qu’il entende le cri le matin, et des hurlements au temps du midi ;

17 Que ne m’a-t-on fait mourir dans le sein de ma mère ! Que n’a-ce été là mon sépulcre ! Que jamais ma mère n’eût-elle conçu !

18 Pourquoi suis-je né pour ne voir que travail et qu’ennui, et pour passer mes jours dans la honte ?



Prédiction de la prise de Jérusalem par Nébucadnetsar.


1 La parole qui fut adressée à Jérémie de la part de l’Éternel, lorsque le roi Sédécias envoya vers lui Paschur fils de Malkija, et Sophonie fils de Mahaséja, sacrificateur, pour lui dire :

2 Consulte maintenant l’Éternel pour nous, car Nébucadnetsar, roi de Babylone, combat contre nous ; peut être que l’Éternel fera pour nous quelqu’une de ses merveilles, et qu’il le fera retirer de nous.

3 Et Jérémie leur dit : Vous direz ainsi à Sédécias :

4 Ainsi a dit l’Éternel, le Dieu d’Israël : Voici, je vais détourner les armes qui sont dans vos mains, avec lesquelles vous combattez contre le roi de Babylone et contre les Caldéens qui assiégent vos murailles, et je les rassemblerai au milieu de cette ville.

5 Et je combattrai contre vous avec une main étendue, et avec un bras fort, avec colère, avec fureur, et avec une grande indignation.

6 Et je frapperai les habitants de cette ville, les hommes et les bêtes : ils mourront d’une grande mortalité.

7 Et après cela, dit l’Éternel, je livrerai Sédécias, roi de Juda, et ses serviteurs, et le peuple, et ceux qui auront échappé dans cette ville, à la mortalité, à l’épée et à la famine ; je les livrerai entre les mains de Nébucadnetsar, roi de Babylone, et entre les mains de leurs ennemis et entre les mains de ceux qui cherchent leur vie, et il les frappera au tranchant de l’épée ; il ne les épargnera point, il n’en aura point compassion, il n’en aura point pitié.

8 Tu diras aussi à ce peuple : Ainsi a dit l’Éternel : Voici, je mets devant vous le chemin de la vie, et le chemin de la mort.

9 Quiconque se tiendra dans cette ville mourra par l’épée, ou par la famine, ou par la mortalité ; mais celui qui en sortira et qui se rendra aux Caldéens qui vous assiégent, vivra et sauvera sa vie comme un butin.

10 Car j’ai dressé ma face en mal et non en bien contre cette ville, dit l’Éternel ; elle sera livrée dans la main du roi de Babylone ; et il la brûlera par le feu.

11 Et tu diras à la maison du roi de Juda : Ecoutez la parole de l’Éternel.

12 Maison de David, ainsi a dit l’Éternel : Faites justice dès le matin, et délivrez celui qui est opprimé d’entre les mains de celui qui lui fait tort ; de peur que ma colère ne sorte comme un feu, et qu’elle ne s’embrase, et qu’il n’y ait personne qui l’éteigne, à cause de la malice de vos actions.

13 Voici, je viens à toi, ville située dans la vallée, qui es le rocher du plat pays, dit l’Éternel, à vous qui dites : Qui descendra contre nous, et qui entrera dans nos demeures ?

14 Et je vous punirai selon le fruit de vos actions, dit l’Éternel ; et j’allumerai dans sa forêt un feu qui consumera tout ce qui est autour d’elle.



Prophétie contre Jérusalem. Conja.


1 Ainsi a dit l’Éternel : Descends dans la maison du roi de Juda, et y prononce cette parole :

2 Tu diras donc : Ecoute la parole de l’Éternel, roi de Juda, qui es assis sur le trône de David, toi et tes serviteurs, et ton peuple, qui entrez par ses portes.

3 Ainsi a dit l’Éternel : Faites droit et justice ; et délivrez celui qui est opprimé des mains de l’oppresseur qui lui fait tort ; ne foulez point l’orphelin, ni l’étranger, ni la veuve ; et n’usez d’aucune violence, et ne répandez point le sang innocent dans ce lieu.

4 Car, si vous mettez sérieusement en effet cette parole, alors les rois qui sont assis en la place de David sur son trône, entreront par les portes de cette maison, montés sur des chariots et sur des chevaux, eux et leurs serviteurs et leur peuple.

5 Que si vous n’écoutez pas ces paroles, j’ai juré par moi-même, dit l’Éternel, que cette maison sera réduite en désolation.

6 Car ainsi a dit l’Éternel, touchant la maison du roi de Juda : Tu me seras comme Galaad, et comme le sommet du Liban, je jure que je te réduirai en désert, et tes villes ne seront point habitées.

7 Je préparerai contre toi des destructeurs, chacun avec ses armes, qui couperont tes cèdres exquis, et qui les jetteront au feu.

8 Et plusieurs nations passeront auprès de cette ville, et chacun dira à son compagnon : Pourquoi l’Éternel a-t-il ainsi fait à cette grande ville ?

9 Et on dira : Parce qu’ils ont abandonné l’alliance de l’Éternel leur Dieu, et qu’ils se sont prosternés devant d’autres dieux, et les ont servis.

10 Ne pleurez point celui qui est mort, et n’en faites point de condoléance ; mais pleurez amèrement celui qui s’en va en exil ; car il ne retournera plus, et ne verra plus le pays de sa naissance.

11 Car ainsi a dit l’Éternel, touchant Sçallum fils de Josias, roi de Juda, qui a régné au lieu de Josias son père, et qui est sorti de ce lieu : Il n’y reviendra plus ;

12 mais il mourra au lieu auquel on l’a transporté, et il ne verra plus ce pays.

13 Malheur à celui qui bâtit sa maison par injustice, et ses étages sans droiture ; qui se sert de son prochain sans le payer, et qui ne lui rend point le salaire de son travail ;

14 qui dit : Je me bâtirai une grande maison et des étages bien aérés, et qui se perce des fenêtres, qui la lambrisse de cèdres, et qui la peint de vermillon.

15 Régneras-tu, que tu te mêles parmi les cèdres ? Ton père n’a-t-il pas mangé et bu, quand il a fait droit et justice ? alors il a prospéré.

16 Il a jugé la cause de l’affligé et du pauvre, et alors il a prospéré. N’était-ce pas là me connaître ? dit l’Éternel.

17 Mais tes yeux et ton cœur ne sont adonnés qu’à ton avarice, et qu’à répandre le sang innocent, et qu’à faire tort et qu’à opprimer.

18 C’est pourquoi, ainsi a dit l’Éternel, touchant Jéhojakim, fils de Josias, roi de Juda : On ne le plaindra point, disant : Hélas mon frère ! et hélas ma sœur ! On ne le plaindra point, disant : Hélas sire ! Hélas sa majesté !

19 Il sera enseveli de la sépulture d’un âne, il sera traîné et jeté hors des portes de Jérusalem.

20 Monte au Liban et crie, jette ta voix vers Basçan, et crie par les passages, parce que tous ceux qui t’aimaient ont été détruits.

21 Je t’ai parlé durant ta grande prospérité ; mais tu as dit : Je n’écouterai point. Tel est ton train dès ta jeunesse, que tu n’as point écouté ma voix.

22 Le vent se repaîtra de tous tes pasteurs, et ceux qui t’aimaient iront en captivité. Alors certainement tu seras honteuse et confuse à cause de toute ta malice.

23 Tu as ta demeure au Liban et tu fais ton nid dans les cèdres. Comment trouveras-tu grâce, lorsque les tranchées et la douleur, comme d’une femme qui est en travail d’enfant, te surprendront.

24 Je suis vivant, dit l’Éternel, que quand Conja, fils de Jéhojakim, roi de Juda, serait un cachet dans ma main droite, je t’arracherai de là ;

25 et je te livrerai entre les mains de ceux qui cherchent ta vie, et entre les mains de ceux dont la présence te fait peur, et entre les mains de Nébucadnetsar, roi de Babylone, et entre les mains des Caldéens !

26 Et je jetterai toi et ta mère qui t’a enfanté, dans un autre pays, où vous n’êtes point nés, et vous y mourrez.

27 Et quant au pays vers lequel leur âme tend pour y retourner, ils n’y retourneront point.

28 Ce personnage, Conja, n’est-il pas comme une idole méprisée et brisée ? N’est-il pas comme un vase qui ne fait plus de plaisir ? Pourquoi ont-ils été jetés là, lui et sa postérité, même jetés en un pays qu’ils ne connaissent point ?

29 O terre, terre, terre ! écoute la parole de l’Éternel.

30 Ainsi a dit l’Éternel : Ecrivez que cet homme-là sera sans enfants ; ce sera un homme qui ne prospérera point pendant ses jours ; même il n’y aura aucun homme de sa postérité qui prospère, ni qui soit assis sur le trône de David, ni qui domine en Juda.



Menaces contre les faux pasteurs. Prédiction de la naissance du Messie.


1 Malheur aux pasteurs qui détruisent et dissipent le troupeau de mon pâturage, dit l’Éternel.

2 C’est pourquoi, ainsi a dit l’Éternel, le Dieu d’Israël, touchant les pasteurs qui paissent mon peuple : Vous avez dispersé mes brebis et vous les avez chassées, et ne les avez point visitées ; voici, je vais punir sur vous la malice de vos actions, dit l’Éternel.

3 Et je rassemblerai le reste de mes brebis de tous les pays auxquels je les aurai chassées, et je les ferai retourner à leurs parcs, et elles fructifieront et se multiplieront.

4 J’établirai aussi sur elles des pasteurs qui les paîtront, tellement qu’elles n’auront plus de crainte, et ne s’épouvanteront point, et il n’en manquera aucune, dit l’Éternel.

5 Voici, les jours viennent, dit l’Éternel, que je susciterai à David un germe juste, et il régnera comme roi, il prospérera, et il exercera le jugement et la justice sur la terre.

6 Et en ces jours Juda sera sauvé, et Israël habitera en assurance ; et c’est ici le nom duquel on l’appellera : L’ÉTERNEL NOTRE JUSTICE.

7 C’est pourquoi voici, les jours viennent, dit l’Éternel, qu’on ne dira plus : L’Éternel est vivant, qui a fait remonter les enfants d’Israël hors du pays d’Égypte ;

8 mais on dira : L’Éternel est vivant, qui a fait remonter, et qui a ramené la postérité de la maison d’Israël, du pays qui est vers l’Aquilon, et de tous les pays auxquels je les avais chassés, et ils habiteront dans leur pays.

9 A cause des prophètes mon cœur est brisé au dedans de moi, tous mes os en tremblent, je suis comme un homme ivre, et comme un homme que le vin a surmonté, pour la présence de l’Éternel, et à cause des paroles de sa sainteté.

10 Car le pays est rempli d’hommes adultères, même le pays est dans le deuil, à cause des parjures ; les pâturages du désert sont devenus tout secs ; leur course ne va qu’au mal, et leur force à ce qui n’est pas droit.

11 Car tant le prophète que le sacrificateur se contrefont ; j’ai même trouvé leur méchanceté dans ma maison, dit l’Éternel.

12 C’est pourquoi leur chemin sera comme des lieux glissants dans les ténèbres ; ils y seront poussés, et y tomberont ; car je ferai venir le mal sur eux dans le temps que je les visiterai, dit l’Éternel.

13 Or, j’avais bien vu des choses mal convenables dans les prophètes de Samarie ; ils prophétisaient par Bahal, et ils faisaient fourvoyer mon peuple d’Israël.

14 Mais j’ai vu des choses énormes dans les prophètes de Jérusalem, car ils commettent des adultères, et ils marchent dans le mensonge ; ils ont fortifié les mains des méchants, tellement que pas un ne s’est détourné de sa malice ; ils me sont tous comme Sodome, et les habitants de la ville me sont comme Gomorrhe.

15 C’est pourquoi, ainsi a dit l’Éternel des armées touchant ces prophètes : Voici, je vais leur faire manger de l’absinthe, et leur faire boire de l’eau de fiel. Car l’impiété s’est répandue par tout le pays, par le moyen des prophètes de Jérusalem.

16 Ainsi a dit l’Éternel des armées : N’écoutez point les paroles des prophètes qui vous prophétisent ; ils vous font devenir vains ; ils prononcent la vision de leur cœur, laquelle ne procède point de la bouche de l’Éternel.

17 Ils ne cessent de dire à ceux qui me méprisent : L’Éternel a dit : Vous aurez la paix ; et ils disent à tous ceux qui marchent dans la dureté de leur cœur : Il ne vous arrivera point de mal.

18 Car qui s’est trouvé au conseil secret de l’Éternel ? Qui est-ce qui l’a vu, et qui a entendu sa parole ? Qui est-ce qui a été attentif à sa parole, et qui l’a ouïe ?

19 Voici la tempête de l’Éternel, sa colère est sortie ; et le tourbillon qui va fondre tombera sur la tête des méchants.

20 La colère de l’Éternel ne sera point détournée, qu’il n’ait exécuté et mis en effet les pensées de son cœur. Vous aurez une claire intelligence de ceci dans les derniers jours.

21 Je n’ai point envoyé ces prophètes-là, et ils ont couru ; je ne leur ai point parlé, et ils ont prophétisé.

22 S’ils s’étaient trouvés dans mon conseil secret, ils auraient aussi fait entendre mes paroles à mon peuple, et ils les auraient détournés de leur mauvais train, et de la malice de leurs actions.

23 Ne suis-je Dieu que de près, dit l’Éternel, et ne suis-je pas aussi Dieu de loin ?

24 Quelqu’un se pourra-t-il cacher dans quelques cachettes, que je ne le voie pas ? dit l’Éternel : Ne remplis-je pas, moi, les cieux et la terre ? dit l’Éternel.

25 J’ai ouï ce que les prophètes ont dit, en prophétisant le mensonge en mon nom, et en disant : J’ai eu un songe, j’ai eu un songe.

26 Jusqu’à quand ceci sera-t-il au cœur des prophètes qui prophétisent le mensonge et qui prophétisent la tromperie de leur cœur ;

27 Qui pensent comment ils feront oublier mon nom à mon peuple, par les songes que chacun d’eux récite à son prochain, comme leurs pères ont oublié mon nom pour Bahal ?

28 Que le prophète qui a un songe, récite ce songe ; et que celui qui a ma parole prononce ma parole en vérité. Quel rapport y a-t-il de la paille avec le froment ? dit l’Éternel.

29 Ma parole n’est-elle pas comme un feu, dit l’Éternel, et comme un marteau qui brise la pierre ?

30 C’est pourquoi, voici, dit l’Éternel, j’en veux aux prophètes qui dérobent mes paroles chacun à son prochain.

31 Voici, j’en veux à ces prophètes, dit l’Éternel, qui accommodent leurs langues, et qui disent : Le Seigneur a dit ainsi.

32 Voici, j’en veux à ceux qui prophétisent des songes de fausseté, dit l’Éternel, et qui les récitent, et qui font fourvoyer mon peuple par leurs mensonges, et par leur témérité ; bien que je ne les aie point envoyés, et ne leur aie point donné de charge. C’est pourquoi ils n’apporteront aucun profit à ce peuple, dit l’Éternel.

33 Si donc ce peuple t’interroge, ou le prophète, ou le sacrificateur, et te dit : Quelle est la menace de l’Éternel ? Tu leur diras ce que c’est que cette menace, savoir : Je vous abandonnerai, dit l’Éternel.

34 Et pour ce qui est du prophète, et du sacrificateur, et du peuple qui aura dit : La menace de l’Éternel ; je punirai cet homme-là, et sa maison.

35 Vous direz ainsi chacun à son compagnon, et chacun à son frère : Qu’a répondu l’Éternel, et qu’a prononcé l’Éternel ?

36 Et vous ne parlerez plus de la menace de l’Éternel, car la parole de chacun sera sa menace ; parce que vous avez renversé les paroles du Dieu vivant, de l’Éternel des armées, notre Dieu.

37 Tu diras ainsi au prophète : Que t’a répondu l’Éternel, et que t’a prononcé l’Éternel ?

38 Que si vous dites : La menace de l’Éternel ; à cause de cela, a dit l’Éternel, et parce que vous avez dit cette parole : La menace de l’Éternel ; et que j’ai envoyé vers vous, pour vous dire : Ne dites plus : La menace de l’Éternel ;

39 A cause de cela me voici, et je vous oublierai entièrement, et je rejetterai de ma présence et vous et la ville que j’ai donnée à vous et à vos pères ;

40 Et je mettrai sur vous un opprobre éternel, et une confusion éternelle qui ne sera jamais oubliée.



Emblème prophétique de deux paniers de figues.


1 L’Éternel me fit voir une vision, et voici, deux paniers de figues qui étaient posés devant le temple de l’Éternel, après que Nébucadnetsar, roi de Babylone, eut transporté de Jérusalem Jéchonias, fils de Jéhojakim, roi de Juda, et les principaux de Juda, avec les charpentiers et les serruriers, et les ont emmenés à Babylone.

2 L’un des paniers avait de fort bonnes figues, comme sont d’ordinaire les figues qui sont les premières mûres; et l’autre panier avait de fort mauvaises figues, dont on ne pouvait manger, tant elles étaient mauvaises.

3 Et l’Éternel me dit : Que vois-tu, Jérémie ? Et je répondis : Des figues, de bonnes figues, et fort bonnes, et de mauvaises, fort mauvaises, qu’on ne saurait manger, tant elles sont mauvaises.

4 Alors la parole de l’Éternel me fut adressée, et il me dit :

5 Ainsi a dit l’Éternel, le Dieu d’Israël : Comme ces figues-ci sont bonnes, ainsi je prendrai connaissance de ceux qui ont été transportés de Juda, que j’ai envoyés hors de ce lieu au pays des Caldéens, et je leur ferai du bien.

6 Et je les regarderai d’un œil favorable, et je les ferai retourner en ce pays, et je les y rebâtirai, et ne les détruirai plus : je les planterai, et ne les arracherai plus.

7 Et je leur donnerai un cœur pour connaître que je suis l’Éternel, et ils seront mon peuple, et je serai leur Dieu : car ils reviendront à moi de tout leur cœur.

8 Et comme ces figues sont si mauvaises qu’on n’en peut manger, tant elles sont mauvaises, l’Éternel a dit : Je mettrai dans un même état Sédécias roi de Juda, et les principaux de sa cour, et le reste de ceux de Jérusalem qui sont demeurés dans ce pays, et ceux qui iront habiter dans le pays d’Égypte.

9 Et je les livrerai pour être agités, pour souffrir du mal par tous les royaumes de la terre, et pour être en opprobre, en proverbe, en risée, et en malédiction par tous les lieux où je les aurai chassés.

10 Et j’enverrai sur eux l’épée, la famine, et la mortalité, jusqu’à ce qu’ils soient consumés de dessus la terre que je leur avais donnée, à eux et à leurs pères.



Prédiction de la durée de la captivité. Coupe du vin de la colère de Dieu.


1 La parole qui fut adressée à Jérémie, touchant tout le peuple de Juda, la quatrième année du règne de Jéhojakim fils de Josias, roi de Juda, qui était la première année de Nébucadnetsar, roi de Babylone ;

2 et que Jérémie le prophète prononça à tout le peuple de Juda, et à tous les habitants de Jérusalem, disant :

3 Depuis la treizième année de Josias fils d’Amon, roi de Juda, jusqu’à ce jour, il y a vingt-trois ans, que la parole de l’Éternel m’a été adressée, et je vous l’ai annoncée, me levant matin, et vous parlant à vous-mêmes, mais vous n’avez point écouté.

4 Et l’Éternel vous a envoyé tous ses serviteurs prophètes, se levant matin, et vous les envoyant ; mais vous ne les avez point écoutés, et vous n’avez point prêté l’oreille pour écouter,

5 Lorsqu’ils disaient : Détournez-vous maintenant chacun de son mauvais train, et de la malice de vos actions, et vous habiterez de siècle en siècle sur la terre que l’Éternel vous a donnée, à vous et à vos pères, depuis un siècle jusqu’à l’autre ;

6 et n’allez plus après d’autres dieux, pour les servir et pour vous prosterner devant eux, et ne m’irritez plus par les œuvres de vos mains, et je ne vous ferai aucun mal.

7 Mais vous m’avez désobéi, dit l’Éternel, pour m’irriter par les œuvres de vos mains, à votre dommage.

8 C’est pourquoi, ainsi a dit l’Éternel des armées : Parce que vous n’avez point écouté mes paroles,

9 Voici, j’enverrai et j’assemblerai tous les peuples de l’Aquilon, dit l’Éternel, vers Nébucadnetsar, roi de Babylone, mon serviteur, et je les ferai venir contre ce pays-ci, et contre ses habitants, et contre toutes ces nations des environs, et je les détruirai à la façon de l’interdit, et je les mettrai en désolation et en sifflement, et en déserts éternels ;

10 et je ferai cesser parmi eux la voix de joie et la voix d’allégresse, la voix de l’époux et la voix de l’épouse, le bruit des meules et la lumière des lampes.

11 Et tout ce pays sera un désert jusqu’à s’en étonner, et ces nations seront assujetties au roi de Babylone pendant soixante et dix années.

12 Et il arrivera que quand les soixante et dix ans auront été accomplis, je ferai, dit l’Éternel, la punition de l’iniquité du roi de Babylone et de cette nation, et du pays des Caldéens, que je réduirai en des désolations éternelles.

13 Et j’exécuterai sur ce pays toutes mes paroles que j’ai prononcées contre lui ; toutes les choses qui sont écrites dans ce livre, lesquelles Jérémie a prophétisées contre toutes ces nations.

14 Car de grands rois aussi, et de grandes nations se les assujettiront, et je leur rendrai selon leurs actes, et selon l’œuvre de leurs mains.

15 Car ainsi m’a dit l’Éternel, le Dieu d’Israël : Prends de ma main la coupe de ce vin de cette colère, et en fais boire à toutes les nations auxquelles je t’envoie.

16 Ils en boiront et en seront troublés, et ils deviendront comme insensés, à cause de l’épée que j’enverrai entre eux.

17 Je pris donc la coupe de la main de l’Éternel, et en fis boire à toutes les nations auxquelles l’Éternel m’envoyait ;

18 Savoir, à Jérusalem, et aux villes de Juda, et à ses rois, et à ses principaux, pour les mettre en désolation, en étonnement, en sifflement et en malédiction comme il paraît aujourd’hui ;

19 à Pharaon, roi d’Egypte, et à ses serviteurs, et aux principaux de sa cour, et à tout son peuple.

20 Et à tout mélange des peuples d’Arabie, et à tous les rois du pays de Huts ; à tous les rois du pays des Philistins, à Asçkélon, à Gaza, et Hékron, et au reste d’Asçdod ;

21 à Edom, et à Moab, et aux enfants de Hammon ;

22 à tous les rois de Tyr, et à tous les rois de Sidon, et aux rois des îles qui sont au delà de la mer ;

23 à Dédan, à Téma, et à Buz, et à tous ceux qui sont aux bouts et aux extrémités ;

24 à tous les rois d’Arabie, et à tous les rois du mélange qui habitent au désert ;

25 et à tous les rois de Zimri, à tous les rois de Hélam, et à tous les rois de Médie ;

26 et à tous les rois de l’Aquilon, tant proches qu’éloignés l’un de l’autre, et à tous les royaumes qui sont sur la face de la terre, et le roi de Scesçac en boira après eux.

27 Et tu leur diras : Ainsi a dit l’Éternel des armées, le Dieu d’Israël : Buvez et soyez enivrés, et vomissez, et tombez sans vous relever, à cause de l’épée, que j’enverrai entre vous.

28 Or, il arrivera qu’ils refuseront de prendre la coupe de ta main pour en boire ; mais tu leur diras : Ainsi a dit l’Éternel des armées : Vous en boirez certainement.

29 Car voici, je suis sur le point d’envoyer du mal sur la ville, sur laquelle mon nom est réclamé, et vous, en seriez-vous entièrement exempts ? vous n’en serez point exempts ; car je vais appeler l’épée pour venir sur tous les habitants de la terre, dit l’Éternel des armées.

30 Tu prophétiseras donc contre eux toutes ces paroles-là, et tu leur diras : L’Éternel rugira d’en haut ; et il fera entendre sa voix de la demeure de sa sainteté ; il rugira d’une façon épouvantable contre son habitation ; il redoublera vers tous les habitants de la terre un cri d’encouragement, comme quand on foule la vendange.

31 Le son éclatant en est venu jusqu’au bout de la terre, car l’Éternel plaide avec les nations, et il entrera en jugement contre toute chair. Il livrera les méchants à l’épée ; l’Éternel l’a dit.

32 Ainsi a dit l’Éternel des armées : Voici, le mal va passer d’une nation à l’autre, et un grand tourbillon se lèvera de l’extrémité de la terre.

33 Et en ce jour-là ceux que l’Éternel aura tués seront étendus depuis un bout de la terre jusqu’à l’autre bout, ils ne seront point pleurés, et ils ne seront point recueillis, ni ensevelis ; mais ils seront comme du fumier sur le dessus de la terre.

34 Vous, pasteurs, hurlez et criez, et vous, les plus considérables du troupeau, roulez-vous dans la poussière ; car les jours où vous devez être égorgés et dispersés sont accomplis, et vous tomberez comme un vase de prix ;

35 et les pasteurs n’auront aucun moyen de s’enfuir, ni les plus considérables du troupeau d’échapper.

36 Il y aura une voix du cri des pasteurs, et un hurlement des plus considérables du troupeau, parce que l’Éternel va détruire leurs pâturages.

37 Et les cabanes paisibles seront renversées, à cause de l’ardeur de la colère de l’Éternel.

38 Il a abandonné son tabernacle, comme un lion ; leur pays est mis en désolation, à cause de la fureur du destructeur, à cause de l’ardeur de sa colère.



Prédiction de la destruction du temple de Jérusalem. Jérémie saisi, accusé et délivré.


1 Au commencement du règne de Jéhojakim, fils de Josias, roi de Juda, cette parole fut adressée à Jérémie par l’Éternel, qui lui dit :

2 Ainsi a dit l’Éternel : Tiens-toi debout au parvis de la maison de l’Éternel, et prononce à toutes les villes de Juda, qui viennent pour se prosterner dans la maison de l’Éternel, toutes les paroles que je t’ai commandé de leur prononcer ; n’en retranche pas un mot.

3 Peut-être qu’ils écouteront, et qu’ils se détourneront chacun de sa mauvaise voie ; et je me repentirai du mal que j’ai résolu de leur faire à cause de la malice de leurs actions.

4 Tu leur diras donc : Ainsi a dit l’Éternel : Si vous ne m’écoutez pas, pour marcher dans ma loi que je vous ai proposée,

5 pour obéir aux paroles des prophètes mes serviteurs que je vous envoie, me levant matin, et que vous n’avez point écoutés quand je vous les ai envoyés,

6 je traiterai cette maison de même que j’ai traité Scilo, et je livrerai cette ville pour être en exécration à toutes les nations de la terre.

7 Or, les sacrificateurs, et les prophètes, et tout le peuple ouïrent Jérémie, qui prononçait ces paroles-là dans la maison de l’Éternel.

8 Et il arriva qu’aussitôt que Jérémie eut achevé de prononcer tout ce que l’Éternel lui avait commandé de prononcer à tout le peuple, les sacrificateurs, et les prophètes, et tout le peuple le saisirent, et lui dirent : Tu mourras de mort.

9 Pourquoi as-tu prophétisé au nom de l’Éternel, disant : Cette maison sera comme Scilo, et cette ville sera désolée, tellement que personne n’y habitera ? Et tout le peuple s’assembla contre Jérémie dans la maison de l’Éternel.

10 Mais les principaux de Juda ayant ouï toutes ces choses-là, montèrent de la maison du roi à la maison de l’Éternel, et s’assirent à l’entrée de la porte neuve de la maison de l’Éternel.

11 Alors les sacrificateurs et les prophètes parlèrent aux principaux et à tout le peuple, et dirent : Cet homme a mérité d’être condamné à mort ; car il a prophétisé contre cette ville, comme vous l’avez entendu de vos oreilles.

12 Et Jérémie parla à tous les principaux et à tout le peuple, disant : L’Éternel m’a envoyé pour prophétiser contre cette maison, et contre cette ville, toutes les paroles que vous avez entendues.

13 Maintenant donc, amendez votre conduite et vos actions, et écoutez la voix de l’Éternel votre Dieu, et l’Éternel se repentira du mal qu’il a prononcé contre vous.

14 Pour moi, me voici entre vos mains ; faites de moi comme il vous semblera bon et juste.

15 Quoi qu’il en soit, sachez certainement que, si vous me faites mourir, vous mettez du sang innocent sur vous, sur cette ville, et sur ses habitants ; car en vérité, l’Éternel m’a envoyé vers vous, afin de prononcer toutes ces paroles-là à vos oreilles.

16 Alors les principaux et tout le peuple dirent aux sacrificateurs et aux prophètes : Cet homme n’a pas mérité d’être condamné à mort ; car il nous a parlé au nom de l’Éternel notre Dieu.

17 Et quelques-uns des anciens du pays se levèrent, et parlèrent à toute l’assemblée du peuple, et dirent :

18 Michée Morasçtite a prophétisé aux jours d’Ezéchias, roi de Juda, et a parlé à tout le peuple de Juda, en disant : Ainsi a dit l’Éternel des armées : Sion sera labourée comme un champ, et Jérusalem sera réduite en monceaux, et la montagne du temple en une haute forêt.

19 Ezéchias, roi de Juda, et tous ceux de Juda le firent-ils mourir ? Ne craignit-il pas l’Éternel ; et ne supplia-t-il pas l’Éternel ? Et l’Éternel se repentit du mal qu’il avait prononcé contre eux. Nous faisons donc un grand mal contre nos âmes.

20 Il y eut aussi un homme qui prophétisa au nom de l’Éternel, savoir, Urie fils de Scémahja, de Kirjath-jéharim, lequel prophétisa contre cette même ville, et contre ce même pays, de la même manière que Jérémie.

21 Et le roi Jéhojakim et tous les plus puissants de sa cour, et les principaux de Juda entendirent ses paroles, et le roi voulut le faire mourir ; mais Urie l’ayant appris, et ayant eu peur, s’enfuit et s’en alla en Égypte.

22 Et le roi Jéhojakim envoya des gens en Égypte, savoir, Elnathan, fils de Hacbor, et quelques autres avec lui en Égypte.

23 Et ils tirèrent Urie de l’Égypte, et l’amenèrent au roi Jéhojakim, qui le fit mourir par l’épée, et jeta son corps mort dans les sépulcres du commun peuple.

24 Toutefois la main d’Ahikam fils de Sçaphan, soutint Jérémie, et empêcha qu’on ne le livrât entre les mains du peuple, pour le faire mourir.



Emblème prophétique des jougs.


1 Au commencement du règne de Jéhojakim fils de Josias, roi de Juda, la parole fut adressée par l’Éternel à Jérémie, pour dire :

2 Ainsi m’a dit l’Éternel : Fais-toi des liens, et des jougs, et les mets sur ton cou ;

3 et les envoie au roi d’Edom, et au roi de Moab, et au roi des enfants de Hammon, et au roi de Tyr, et au roi de Sidon, par les mains des ambassadeurs qui doivent venir à Jérusalem vers Sédécias, roi de Juda ;

4 et leur commande de dire à leurs maîtres : Ainsi a dit l’Éternel des armées, le Dieu d’Israël : Vous direz ainsi à vos maîtres :

5 J’ai fait la terre, les hommes, et les bêtes qui sont sur la terre, par ma grande force, et par mon bras puissant ; et je l’ai donnée à qui bon m’a semblé.

6 Et maintenant, j’ai livré tous ces pays dans la main de Nébucadnetsar, roi de Babylone, mon serviteur ; et même, je lui ai donné les bêtes de la campagne, afin qu’elles lui soient assujetties.

7 Et toutes les nations lui seront assujetties, et à son fils, et au fils de son fils, jusqu’à ce que le temps de son pays même vienne aussi, et que plusieurs nations et de grands rois l’assujettissent.

8 Et il arrivera que la nation et le royaume qui ne se soumettra pas à lui, savoir, à Nébucadnetsar, roi de Babylone, et quiconque ne soumettra pas son cou au joug du roi de Babylone, je punirai cette nation-là, dit l’Éternel, par l’épée, et par la famine, et par la mortalité, jusqu’à ce que je les aie consumés par sa main.

9 Vous donc, n’écoutez point vos prophètes, ni vos devins, ni ceux qui songent, ni vos augures, ni vos magiciens, qui vous parlent, disant : Vous ne serez point assujettis au roi de Babylone.

10 Car ils vous prophétisent le mensonge, pour vous faire aller bien loin de votre pays, afin que je vous en chasse, et que vous périssiez.

11 Mais la nation qui soumettra son cou au joug du roi de Babylone, et qui s’assujettira à lui, je la laisserai dans son pays, dit l’Éternel, et elle le cultivera et y demeurera.

12 Ensuite je parlai à Sédécias, roi de Juda, selon toutes ces paroles-là, disant : Soumettez-vous au joug du roi de Babylone, et vous rendez sujets à lui et à son peuple, et vous vivrez.

13 Pourquoi mourriez-vous, toi et ton peuple, par l’épée, par la famine, et par la mortalité selon que l’Éternel a parlé, touchant la nation qui ne se sera point soumise au roi de Babylone ?

14 N’écoutez donc point les paroles des prophètes, qui vous parlent et qui vous disent : Vous ne serez point assujettis au roi de Babylone ; car ils vous prophétisent le mensonge.

15 Même je ne les ai point envoyés, dit l’Éternel, et ils prophétisent faussement en mon nom, afin que je vous chasse ; et que vous périssiez, tant vous que les prophètes qui vous prophétisent.

16 Je parlai aussi aux sacrificateurs, et à tout le peuple, et je leur dis : Ainsi a dit l’Éternel : N’écoutez point les paroles de vos prophètes, qui vous prophétisent, disant : Voici, les vases de la maison de l’Éternel reviendront bientôt de Babylone ; car ils vous prophétisent le mensonge.

17 Ne les écoutez donc point ; soumettez-vous au roi de Babylone, et vous vivrez ; pourquoi cette ville serait-elle réduite en un désert ?

18 Et s’ils sont prophètes et si la parole de l’Éternel est en eux, qu’ils intercèdent maintenant auprès de l’Éternel des armées, afin que les vases qui sont demeurés de reste dans la maison de l’Éternel, et dans la maison du roi de Juda, et à Jérusalem, ne soient pas transportés à Babylone.

19 Car ainsi a dit l’Éternel des armées, touchant les colonnes et la mer, et les soubassements et les autres vases qui sont demeurés de reste en cette ville ;

20 lesquels Nébucadnetsar, roi de Babylone, n’a point emportés, quand il a transporté de Jérusalem à Babylone Jéchonias fils de Jéhojakim, roi de Juda, et tous les magistrats de Juda et de Jérusalem ;

21 voici, dis-je, ce que l’Éternel des armées, le Dieu d’Israël, a dit touchant les vases qui sont demeurés de reste dans la maison de l’Éternel, et dans la maison du roi de Juda, et à Jérusalem.

22 Ils seront emportés à Babylone, et ils y demeureront jusqu’au jour que je les visiterai, dit l’Éternel ; puis je les ferai rapporter, et les ferai revenir en ce lieu.



Menaces de Dieu contre le faux prophète Hananja.


1 Il arriva aussi cette même année-là, au commencement du règne de Sédécias, roi de Juda, savoir, la quatrième année de son règne, au cinquième mois, que Hananja fils de Hazur, prophète, qui était de Gabaon, me parla dans la maison de l’Éternel, en la présence des sacrificateurs et de tout le peuple, et me dit :

2 Ainsi a dit l’Éternel des armées, le Dieu d’Israël : J’ai rompu le joug du roi de Babylone.

3 Dans deux ans accomplis je ferai rapporter en ce lieu tous les vases de la maison de l’Éternel, que Nébucadnetsar, roi de Babylone, a emportés de ce lieu, et a transportés à Babylone.

4 Et je ferai revenir, dit l’Éternel, Jéchonias fils de Jéhojakim, roi de Juda, et tous ceux qui ont été transportés de Juda, qui sont allés à Babylone ; car je romprai le joug du roi de Babylone.

5 Alors Jérémie le prophète parla à Hananja le prophète, en la présence des sacrificateurs, et en la présence de tout le peuple qui assistaient dans la maison de l’Éternel.

6 Et Jérémie le prophète dit : Amen ! que l’Éternel le fasse ! Que l’Éternel accomplisse tes paroles que tu as prophétisées, et qu’il fasse revenir de Babylone en ce lieu les vases de la maison de l’Éternel, et tous ceux qui ont été transportés à Babylone.

7 Toutefois, écoute maintenant cette parole que je prononce, toi et tout le peuple l’écoutant :

8 Les prophètes qui ont été avant moi, et avant toi dès longtemps, ont prophétisé contre plusieurs pays, et contre de grands royaumes, la guerre, et l’affliction et la mortalité.

9 Si un prophète prophétise la paix, lorsque la parole de ce prophète sera accomplie, ce prophète-là sera connu avoir été véritablement envoyé par l’Éternel.

10 Alors Hananja le prophète prit le joug de dessus le cou de Jérémie le prophète et le rompit.

11 Puis Hananja parla en la présence de tout le peuple, disant : Ainsi a dit l’Éternel : C’est ainsi que je romprai, entre ci et deux ans accomplis, le joug de Nébucadnetsar, roi de Babylone, de dessus le cou de toutes les nations. Et Jérémie le prophète s’en alla son chemin.

12 Mais la parole de l’Éternel fut adressée à Jérémie, après que Hananja le prophète eut rompu le joug de dessus le cou de Jérémie le prophète, et il lui dit :

13 Va, et parle à Hananja, et dis-lui : Ainsi a dit l’Éternel : Tu as rompu les jougs qui étaient de bois ; mais au lieu de ceux-là fais-en qui soient de fer.

14 Car ainsi a dit l’Éternel des armées, le Dieu d’Israël : J’ai mis un joug de fer sur le cou de toutes ces nations ; afin qu’elles soient assujetties à Nébucadnetsar, roi de Babylone, et elles lui seront assujetties, et même, je lui ai donné les bêtes des champs.

15 Puis Jérémie le prophète dit à Hananja le prophète : Ecoute maintenant, ô Hananja : L’Éternel ne t’a point envoyé, mais tu as fait que ce peuple-ci a mis sa confiance dans le mensonge.

16 C’est pourquoi, ainsi a dit l’Éternel : Voici, je t’exterminerai de dessus la terre ; tu mourras cette année ; car tu as parlé de révolte contre l’Éternel.

17 Et Hananja le prophète mourut cette année-là, au septième mois.



Lettre de Jérémie aux Juifs captifs à Babylone.


1 Voici les paroles de la lettre que Jérémie le prophète envoya de Jérusalem au reste des anciens de ceux qui avaient été transportés, et aux sacrificateurs, et aux prophètes, et à tout le peuple que Nébucadnetsar avait transportés de Jérusalem à Babylone ;

2 après que le roi Jéchonias fut sorti de Jérusalem avec la reine, et les eunuques, et les principaux de Juda et de Jérusalem, et les charpentiers et les serruriers ;

3 et que Jérémie envoya par Elhasa fils de Sçaphan, et Guémarja fils de Hilkija, lesquels Sédécias, roi de Juda, envoyait à Babylone vers Nébucadnetsar, roi de Babylone ; voici, dis-je, la teneur de sa lettre :

4 Ainsi a dit l’Éternel des armées, le Dieu d’Israël, à tous ceux qui ont été transportés, que j’ai fait transporter de Jérusalem à Babylone :

5 Bâtissez des maisons et demeurez-y ; plantez des jardins, et mangez-en les fruits.

6 Prenez des femmes, et ayez des fils et des filles ; prenez aussi des femmes pour vos fils, et donnez vos filles à des hommes, et qu’elles enfantent des fils et des filles ; et multipliez dans ce lieu-là, et n’y diminuez pas.

7 Et cherchez la paix de la ville dans laquelle je vous ai fait transporter, et priez l’Éternel pour elle ; car dans sa paix vous aurez la paix.

8 Car ainsi a dit l’Éternel des armées, le Dieu d’Israël : Que vos prophètes qui sont parmi vous et vos devins ne vous séduisent point, et ne croyez point à vos songes que vous songez.

9 Car ils vous prophétisent faussement en mon nom. Je ne les ai point envoyés, dit l’Éternel.

10 Car ainsi a dit l’Éternel : Lorsque les soixante-dix ans seront accomplis à Babylone, je vous visiterai, et j’exécuterai ma bonne parole sur vous, pour vous faire retourner en ce lieu.

11 Car je sais que les pensées que j’ai de vous, dit l’Éternel, sont des pensées de paix, et non d’adversité, pour vous donner une fin telle que vous attendez.

12 Alors vous m’invoquerez, et vous vous en irez ; vous me prierez et je vous exaucerai.

13 Vous me chercherez, et vous me trouverez, après que vous m’aurez recherché de tout votre cœur.

14 Car je me ferai trouver à vous, dit l’Éternel, et je ramènerai vos captifs, et je vous rassemblerai de toutes les nations, et de tous les lieux où je vous aurai chassés, dit l’Éternel, et je vous ferai revenir au lieu dont je vous ai fait transporter.

15 Cependant vous avez dit : L’Éternel nous a suscité des prophètes à Babylone.

16 Car ainsi a dit l’Éternel, touchant le roi qui est assis sur le trône de David, et touchant tout le peuple qui habite dans cette ville, savoir, touchant vos frères, qui ne sont point allés avec vous en captivité ;

17 Ainsi a dit l’Éternel des armées : Voici, je vais envoyer sur eux l’épée, la famine et la mortalité, et je les ferai devenir comme les figues qui sont horriblement mauvaises, qu’on ne peut manger, tant elles sont mauvaises.

18 Et je les poursuivrai avec l’épée, la famine et la mortalité, et je les abandonnerai pour être agités par tous les royaumes de la terre, et pour être en exécration, en étonnement, en sifflement et en opprobre à toutes les nations parmi lesquelles je les aurai chassés.

19 Parce que, dit l’Éternel, ils n’ont point écouté mes paroles que je leur ai fait annoncer par mes serviteurs les prophètes, en me levant matin, et les envoyant ; et vous n’avez point écouté, dit l’Éternel.

20 Vous tous donc, qui avez été transportés, et que j’ai envoyés de Jérusalem à Babylone, écoutez la parole de l’Éternel.

21 Ainsi a dit l’Éternel des armées, le Dieu d’Israël, touchant Achab fils de Kolaja, et touchant Sédécias fils de Mahaséja, qui vous prophétisent faussement en mon nom : Voici, je vais les livrer dans la main de Nébucadnetsar roi de Babylone, et il les fera mourir devant vos yeux.

22 Et on prendra d’eux un formulaire de malédiction, parmi tous ceux qui ont été transportés de Juda, qui sont à Babylone, et on dira : Que l’Éternel te mette dans le même état qu’il a mis Sédécias et Achab, lesquels le roi de Babylone a fait brûler vifs ;

23 Parce qu’ils ont commis des infamies en Israël, et qu’ils ont commis adultère avec les femmes de leurs prochains, et qu’ils ont dit des paroles fausses en mon nom, que je ne leur avais point commandées ; et c’est moi-même qui le sais, et j’en suis le témoin, dit l’Éternel.

24 Parle aussi à Scémahja Néhélamite, et dis-lui :

25 Ainsi a dit l’Éternel des armées, le Dieu d’Israël : Parce que tu as envoyé en ton nom des lettres à tout le peuple qui est à Jérusalem, et à Sophonie, fils de Mahaséja sacrificateur, et à tous les sacrificateurs, leur disant :

26 L’Éternel t’a établi pour sacrificateur au lieu de Jéhojadah le sacrificateur, afin que vous ayez la charge de la maison de l’Éternel, sur tout homme qui fait l’inspiré et le prophète, pour les mettre dans la prison et dans les fers ;

27 et maintenant, pourquoi n’as-tu pas repris Jérémie de Hanathoth, qui vous prophétise ?

28 Car il nous a envoyés pour ce sujet à Babylone, en disant : La captivité sera longue ; bâtissez des maisons, et demeurez-y ; plantez des jardins, et mangez-en les fruits.

29 (Or, Sophonie le sacrificateur avait lu ces lettres-là, Jérémie le prophète l’entendant.)

30 C’est pourquoi la parole de l’Éternel fut adressée à Jérémie, en disant :

31 Mande à tous ceux qui ont été transportés, et dis-leur : Ainsi a dit l’Éternel touchant Scémahja Néhélamite : Parce que Scémahja vous a prophétisé, quoique je ne l’aie point envoyé, et vous a fait confier au mensonge ;

32 à cause de cela, ainsi a dit l’Éternel : Voici, je vais punir Scémahja Néhélamite, et sa postérité ; il n’y aura personne de sa race qui habite parmi ce peuple, et il ne verra point le bien que je vais faire à mon peuple, dit l’Éternel, parce qu’il a parlé de révolte contre l’Éternel.



Prédiction du retour de la captivité.


1 La parole qui fut adressée à Jérémie par l’Éternel, en lui disant :

2 Ainsi a parlé l’Éternel, le Dieu d’Israël, disant : Ecris-toi dans un livre toutes les paroles que je t’ai dites.

3 Car, voici, les jours viennent, dit l’Éternel, que je ramènerai les captifs de mon peuple d’Israël et de Juda, a dit l’Éternel, et je les ferai venir au pays que j’ai donné à leurs pères, et ils le posséderont.

4 Et ce sont ici les paroles que l’Éternel a prononcées touchant Israël et Juda ;

5 car, ainsi a dit l’Éternel : Nous avons ouï un bruit d’effroi et d’épouvante, et il n’y a point de paix.

6 Informez-vous, je vous prie, et voyez si un mâle enfante. Pourquoi donc ai-je vu tout homme ayant ses mains sur ses reins comme une femme qui enfante ? Et pourquoi tous les visages sont-ils changés en jaunisse ?

7 Hélas ! que cette journée-là est grande ! il n’y en a point eu de semblable, et elle sera un temps de détresse à Jacob. Il en sera pourtant délivré.

8 Et il arrivera en ce jour-là, dit l’Eternel des armées, que je briserai son joug de dessus ton cou, et que je romprai tes liens, tellement que tu ne seras plus assujetti aux étrangers.

9 Mais ils serviront l’Eternel leur Dieu, et David leur roi, que je leur susciterai.

10 Toi donc, mon serviteur Jacob, ne crains point, dit l’Eternel, et ne t’épouvante point, ô Israël ! car, voici, je vais te délivrer du pays éloigné, et ta postérité du pays auquel ils sont captifs ; et Jacob retournera, et il sera en repos et à son aise, et il n’y aura personne qui lui fasse peur ;

11 car je suis avec toi, dit l’Eternel, pour te délivrer ; et même, je consumerai entièrement toutes les nations parmi lesquelles je t’aurai dispersé ; mais je ne te consumerai point entièrement ; je te châtierai par mesure ; cependant, je ne te tiendrai pas pour innocent.

12 Car ainsi a dit l’Eternel : Ta blessure est hors d’espérance, et ta plaie est très maligne.

13 Il n’y a personne qui juge ta cause pour nettoyer ta plaie : il n’y a point de remède pour toi, pour faire revenir la chair.

14 Tous ceux qui t’aimaient t’ont oubliée, ils ne te cherchent plus ; car je t’ai frappée d’une plaie d’ennemi, d’un châtiment d’homme cruel, à cause de la multitude de tes iniquités, parce que tes péchés se sont accrus.

15 Pourquoi cries-tu à cause de ta blessure ? Ta douleur est hors d’espérance. Je t’ai fait ces choses-là à cause de la multitude de tes iniquités, parce que tes péchés se sont accrus.

16 Cependant, tous ceux qui te dévorent seront dévorés ; tous ceux qui te mettent dans la détresse iront en captivité ; tous ceux qui te dépouillent seront dépouillés ; et j’abandonnerai au pillage tous ceux qui te pillent.

17 Même je consoliderai tes plaies, et je te guérirai de tes blessures, dit l’Eternel, parce qu’ils t’ont appelée la répudiée : C’est Sion, disent-ils ; il n’y a personne qui la recherche.

18 Ainsi a dit l’Eternel : Voici, je vais ramener les captifs des tentes de Jacob, et j’aurai compassion de ses pavillons ; la ville sera rétablie sur son lieu élevé, et le temple sera assis en sa place.

19 Et une voix d’actions de grâces et de gens qui se réjouissent en sortira ; et je les multiplierai, et ils ne seront plus diminués ; et je les mettrai en honneur, et ils ne seront plus rendus petits.

20 Et ses enfants seront comme auparavant, et son assemblée sera affermie devant moi, et je punirai tous ceux qui l’oppriment.

21 Et celui qui aura autorité sur lui sera de sa race, et son dominateur sortira du milieu de lui, je le ferai approcher, et il viendra vers moi. Qui est celui qui ait disposé son cœur pour venir vers moi ? dit l'Eternel.

22 Et vous serez mon peuple, et je serai votre Dieu.

23 Voici, la tempête de l’Eternel, la fureur est sortie, un tourbillon grossit ; il tombera sur la tête des méchants.

24 L’ardeur de la colère de l’Eternel ne se détournera point, jusqu’à ce qu’il ait exécuté et mis en effet les desseins de son cœur : vous entendrez ceci dans les derniers jours.



Prédiction de la venue du Messie.


1 En ce temps-là, dit l’Eternel, Je serai le Dieu de toutes les familles d’Israël, et ils seront mon peuple.

2 Ainsi a dit l’Eternel : Le peuple réchappé de l’épée a trouvé grâce dans le désert ; Israël va être mis en repos.

3 L’Eternel m’est apparu depuis longtemps, et m’a dit : Je t’ai aimée d’un amour éternel, c’est pourquoi je t’ai attirée par ma miséricorde.

4 Je te rétablirai encore, et tu seras rebâtie, ô vierge d’Israël ! tu paraîtras encore avec tes tambours, et tu marcheras dans la troupe des joueurs d’instruments.

5 Tu planteras encore des vignes sur les montagnes de Samarie ; ceux qui plantent planteront, et en recueilleront les fruits pour leur usage.

6 Car il y a un jour auquel les gardes crieront sur la montagne d’Ephraïm : Levez-vous, et montons en Sion vers l’Éternel notre Dieu.

7 Car ainsi a dit l’Éternel : Réjouissez-vous avec un chant de triomphe, et avec allégresse, à cause de Jacob, et faites éclater votre joie à la tête des nations ; faites-vous entendre, chantez des louanges, et dites : Éternel ! délivre ton peuple, savoir, le reste d’Israël.

8 Voici, je vais les faire venir du pays d’Aquilon, et je les assemblerai du bout de la terre ; l’aveugle, et le boiteux, la femme enceinte, et celle qui enfante seront ensemble parmi eux ; une grande assemblée retournera ici.

9 Ils y seront allés en pleurant ; mais je les ferai revenir par ma miséricorde, et je les conduirai aux torrents des eaux, et par un droit chemin, auquel ils ne broncheront point. Car j’ai été père à Israël, et Ephraïm est mon premier-né.

10 Vous, nations, écoutez la parole de l’Éternel, et l’annoncez aux îles éloignées, et dites : Celui qui a dispersé Israël, le rassemblera, et le gardera comme un berger garde son troupeau.

11 Car l’Éternel a racheté Jacob, et l’a retiré de la main d’un ennemi plus fort que lui.

12 Ils viendront donc, et se réjouiront avec un chant de triomphe, au lieu le plus élevé de Sion ; et ils accourront aux biens de l’Éternel, au froment, au vin, et à l’huile, et au fruit du gros et du menu bétail ; et leur âme sera comme un jardin plein de sources, et ils ne seront plus dans la langueur.

13 Alors la vierge se réjouira dans la danse, et les jeunes gens et les vieillards ensemble ; et je changerai leur deuil en joie, et je les consolerai, et je les réjouirai en les délivrant de leur douleur.

14 Je rassasierai aussi de graisse l’âme des sacrificateurs, et mon peuple sera rassasié de mes biens, dit l’Éternel.

15 Ainsi a dit l’Éternel : Une voix très amère de lamentation et de pleurs a été ouïe à Rama, Rachel pleurant ses enfants ; elle a refusé d’être consolée touchant ses enfants, parce qu’ils ne sont plus.

16 Ainsi a dit l’Éternel : Retiens ta voix de pleurer, et tes yeux de verser des larmes ; car ce que tu fais aura sa récompense, dit l’Éternel, et on reviendra du pays de l’ennemi.

17 Il y a de l’espérance pour tes derniers jours, dit l’Éternel, et tes enfants retourneront en leurs quartiers.

18 J’ai entendu Ephraïm qui se plaint, et qui dit : Tu m’as châtié, et j’ai été châtié comme un veau indompté ; convertis-moi, et je serai converti ; car tu es l’Éternel mon Dieu.

19 Certes, après que j’aurai été converti, je me repentirai, et après que je me serai reconnu, je frapperai sur ma cuisse. J’ai été honteux et confus, parce que j’ai porté l’opprobre de ma jeunesse.

20 Ephraïm n’a-t-il pas été pour moi un enfant chéri ? Ne m’a-t-il pas été un enfant agréable ? Car depuis que je lui ai parlé, je n’ai point manqué de m’en souvenir ; c’est pourquoi mes entrailles se sont émues à cause de lui, et j’aurai certainement pitié de lui, dit l’Éternel.

21 Dresse-toi des signaux ; mets-toi des monceaux de pierres ; prends garde aux chemins, et par quelle voie tu as marché. Reviens, ô vierge d’Israël, retourne à tes villes.

22 Jusqu’à quand iras-tu çà et là, fille rebelle ? L’Éternel a créé une chose nouvelle sur la terre : La femme environnera l’homme.

23 Ainsi a dit l’Éternel des armées, le Dieu d’Israël : On dira encore cette parole dans le pays de Juda, et dans ses villes, quand j’aurai ramené leurs captifs : Que l’Éternel te bénisse, ô demeure agréable de la justice ! ô montagne de sainteté !

24 Et Juda et toutes ses villes ensemble, les laboureurs, et ceux qui conduisent les troupeaux, habiteront en elle.

25 Car j’ai enivré l’âme altérée, et j’ai rassasié toute âme qui languissait.

26 C’est pourquoi je me suis réveillé, et j’ai regardé, et mon sommeil m’a été doux.

27 Voici, les jours viennent, dit l’Éternel, que je peuplerai la maison d’Israël, et la maison de Juda, d’hommes et de bêtes.

28 Et comme j’ai veillé sur eux pour arracher, et pour démolir, pour détruire, et pour perdre, et pour faire du mal, de même je veillerai sur eux pour bâtir et pour planter, dit l’Éternel.

29 En ces jours-là on ne dira plus : Les pères ont mangé des raisins verts, et les dents des enfants en sont agacées.

30 Mais chacun mourra pour son iniquité ; tout homme qui mangera des raisins verts, ses dents en seront agacées.

31 Voici, les jours viennent, dit l’Éternel, que je traiterai une nouvelle alliance avec la maison d’Israël et avec la maison de Juda.

32 Non pas selon l’alliance que je traitai avec leurs pères, au jour que je les pris par la main pour les faire sortir du pays d’Égypte ; alliance qu’ils ont enfreinte, et toutefois je leur avais été pour époux, dit l’Éternel.

33 Mais c’est ici l’alliance que je traiterai avec la maison d’Israël, après ces jours-là, dit l’Éternel : Je mettrai ma loi au dedans d’eux, et je l’écrirai dans leur cœur ; et je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple.

34 Chacun d’eux n’enseignera plus son prochain, ni chacun son frère, en disant : Connaissez l’Éternel ; car ils me connaîtront tous, depuis le plus petit d’entre eux jusqu’au plus grand, dit l’Éternel : parce que je pardonnerai leur iniquité, et que je ne me souviendrai plus de leur péché.

35 Ainsi a dit l’Éternel, qui donne le soleil pour être la lumière du jour, et qui règle la lune et les étoiles pour être la lumière de la nuit ; qui agite la mer, et les flots en bruient ; duquel le nom est L’ÉTERNEL DES ARMÉES.

36 Si jamais ces lois-là cessent devant moi, dit l’Éternel, aussi la race d’Israël cessera d’être une nation devant moi pour toujours.

37 Ainsi a dit l’Éternel : Si les cieux se peuvent mesurer par-dessus, et si les fondements de la terre se peuvent sonder par-dessous, alors je rejetterai toute la race d’Israël, à cause de tout ce qu’ils ont fait, dit l’Éternel.

38 Voici, les jours viennent, dit l’Éternel, que cette ville sera rebâtie à l’Éternel, depuis la tour de Hananéel jusqu’à la porte du coin.

39 Et encore le cordeau à mesurer sera tiré vis-à-vis d’elle sur la colline de Gareb, et fera le tour vers Goha.

40 Et toute la vallée de la voirie et des cendres et tout le quartier jusqu’au torrent de Cédron, et jusqu’au coin de la porte des chevaux, vers l’orient, sera un lieu saint à l’Éternel, et ne sera plus démoli, ni ne sera jamais détruit.



Emblème du champ acheté.


1 La parole qui fut adressée par l’Éternel à Jérémie, la dixième année de Sédécias, roi de Juda, et l’an dix-huitième de Nébucadnetsar.

2 L’armée du roi de Babylone assiégeait alors Jérusalem, et Jérémie le prophète était enfermé dans la cour de la prison qui était dans la maison du roi de Juda.

3 Car Sédécias, roi de Juda, l’avait fait enfermer, et lui avait dit : Pourquoi prophétises-tu, en disant : Ainsi a dit l’Éternel : Voici, je m’en vais livrer cette ville entre les mains du roi de Babylone, et il la prendra ?

4 Et Sédécias, roi de Juda, n’échappera point de la main des Caldéens ; mais il sera certainement livré dans la main du roi de Babylone, et il lui parlera bouche à bouche, et ses yeux verront les yeux de ce roi.

5 Et il emmènera Sédécias à Babylone ; il y demeurera jusqu’à ce que je le visite, dit l’Éternel. Si vous combattez contre les Caldéens, vous ne prospérerez point ?

6 Et Jérémie dit : La parole de l’Éternel m’a été adressée, et il m’a dit :

7 Voici Hanaméel, fils de Sçallum, ton oncle, qui vient vers toi pour te dire : Achète pour toi mon champ, qui est à Hanathoth ; car tu as droit de retrait lignager pour le racheter.

8 Hanaméel donc, fils de mon oncle, vint vers moi, selon la parole de l’Éternel, dans la cour de la prison, et il me dit : Achète, je te prie, mon champ qui est à Hanathoth, dans le territoire de Benjamin ; car tu as le droit d’héritage et de retrait lignager ; achète-le donc pour toi ; alors je connus que c’était la parole de l’Éternel.

9 Ainsi j’achetai le champ de Hanaméel, fils de mon oncle, lequel champ est à Hanathoth ; et je lui pesai l’argent, savoir, sept sicles, et dix pièces d’argent.

10 Puis j’en écrivis le contrat, que je cachetai, et je pris des témoins, après avoir pesé l’argent dans la balance ;

11 et je pris le contrat de l’acquisition, tant celui qui était cacheté selon l’ordonnance et les statuts, que celui qui était ouvert.

12 Et je donnai le contrat de l’acquisition à Baruc, fils de Nérija, fils de Mahaséja, en présence de Hanaméel mon cousin germain, et des témoins qui s’étaient souscrits dans le contrat de l’acquisition, et en présence de tous les Juifs qui étaient assis dans la cour de la prison.

13 Puis je fis ce commandement à Baruc, en leur présence, et je lui dis :

14 Ainsi a dit l’Éternel des armées, le Dieu d’Israël : Prends ces contrats-ci, savoir, ce contrat d’acquisition qui est cacheté, et ce contrat qui est ouvert, et mets-les dans un pot de terre, afin qu’il puisse se conserver longtemps.

15 Car ainsi a dit l’Éternel des armées, le Dieu d’Israël : On achètera encore des maisons, des champs et des vignes en ce pays.

16 Et après que j’eus donné à Baruc, fils de Nérija, le contrat de l’acquisition, je fis ma requête à l’Éternel, en disant :

17 Ah ! ah ! Seigneur Éternel ! voici, tu as fait le ciel et la terre, par ta grande puissance, et par ton bras étendu ; aucune chose ne te sera difficile :

18 C’est toi qui fais miséricorde en mille générations, et qui rends l’iniquité des pères dans le sein de leurs enfants après eux : Tu es le Dieu fort, le Grand, le Puissant, duquel le nom est : L’ÉTERNEL DES ARMÉES ;

19 grand en conseil, et puissant en exploits ; car tes yeux sont ouverts sur toutes les voies des enfants des hommes, pour rendre à chacun selon sa conduite et selon le fruit de ses œuvres.

20 Tu as fait des prodiges et des miracles dans le pays d’Égypte, dont la mémoire dure jusqu’à ce jour, et en Israël et parmi les hommes, et tu t’es acquis un renom tel qu’il paraît aujourd’hui ;

21 et tu as retiré Israël ton peuple du pays d’Égypte avec des prodiges et des miracles, et avec une main forte et un bras étendu, et avec une grande frayeur ;

22 et tu leur as donné ce pays, que tu avais juré à leurs pères de leur donner, un pays où coulent le lait et le miel.

23 Et ils y sont entrés, et l’ont possédé ; mais ils n’ont point obéi à ta voix, et n’ont point marché dans ta loi, et n’ont rien fait de tout ce que tu leur avais commandé de faire : c’est pourquoi tu as fait que tout ce mal leur est arrivé.

24 Voici, les terrasses sont élevées contre la ville pour la prendre ; et la ville va être livrée entre les mains des Caldéens qui combattent contre elle, et abandonnée à l’épée, à la famine et à la mortalité ; et ce que tu as dit est arrivé, et voici, tu le vois.

25 Et, cependant, Seigneur Éternel ! tu m’as dit : Achète-toi ce champ à prix d’argent, et prends-en des témoins, quoique la ville aille être livrée entre les mains des Caldéens.

26 Mais la parole de l’Éternel me fut adressée, à moi Jérémie, et il me dit :

27 Voici, je suis l’Éternel, le Dieu de toute chair ; y aura-t-il quelque chose qui me soit difficile ?

28 C’est pourquoi ainsi a dit l’Éternel : Voici, je vais livrer cette ville entre les mains de Caldéens, et entre les mains de Nébucadnetsar, roi de Babylone, qui la prendra.

29 Et les Caldéens, qui combattent contre cette ville, y entreront, et ils mettront le feu à cette ville, et ils la brûleront, avec les maisons sur les plates-formes desquelles on a fait des parfums à Bahal, et des aspersions à d’autres dieux pour m’irriter.

30 Car les enfants d’Israël et les enfants de Juda n’ont fait dès leur jeunesse que du mal à mes yeux, et ce qui m’est désagréable ; et les enfants d’Israël ne font que m’irriter par les œuvres de leurs mains, dit l’Éternel.

31 Car cette ville a toujours été portée à provoquer ma colère et mon indignation, depuis le jour qu’ils l’ont bâtie jusqu’à ce jour, afin que je l’abolisse de devant ma face.

32 À cause de toute la malice que les enfants d’Israël et les enfants de Juda ont commise pour m’irriter, eux, leurs rois, les principaux d’entre eux, leurs sacrificateurs et leurs prophètes, les hommes de Juda, et les habitants de Jérusalem.

33 Et ils m’ont tourné le dos, et non le visage ; et quand j’ai voulu les instruire, me levant matin, et les enseignant, ils n’ont point été obéissants pour recevoir l’instruction.

34 Mais ils ont mis leurs abominations dans la maison sur laquelle mon nom est réclamé, pour la souiller.

35 Et ils ont bâti les hauts lieux de Bahal, qui sont dans la vallée du fils de Hinnom, pour faire passer leurs fils et leurs filles par le feu à Moloc ; ce que je ne leur avais point commandé ; et je n’avais jamais pensé qu’ils fissent cette abomination-là pour faire pécher Juda.

36 Et, cependant, voici ce que l’Éternel, le Dieu d’Israël, a dit touchant cette ville, de laquelle vous dites qu’elle va être livrée entre les mains du roi de Babylone, à l’épée, à la famine et à la mortalité :

37 Voici, je vais les rassembler de tous les pays où je les aurai chassés, dans l’ardeur de ma colère et dans ma grande indignation, et je les ferai revenir en ce lieu, et les y ferai habiter en sûreté ;

38 et ils seront mon peuple, et je serai leur Dieu.

39 Et je leur donnerai un même cœur, et un même chemin, afin qu’ils me craignent à toujours, pour leur bien et pour le bien de leurs enfants après eux.

40 Et je traiterai avec eux une alliance éternelle ; que je ne me retirerai point d’eux, afin que je leur fasse du bien ; mais je mettrai ma crainte dans leur cœur, afin qu’ils ne se retirent point de moi.

41 Et je me réjouirai sur eux pour leur faire du bien, et je les planterai véritablement dans ce pays de tout mon cœur et de toute mon âme.

42 Car ainsi a dit l’Éternel : Comme j’ai fait venir tout ce grand mal sur ce peuple, je ferai aussi venir sur eux tout le bien que je leur promets ;

43 et l’on achètera des champs dans ce pays duquel vous dites que ce n’est que désolation, n’y étant demeuré ni homme, ni bête, et qu’il est livré entre les mains des Caldéens ;

44 on achètera des champs à prix d’argent, et on en écrira les contrats, et on les cachettera, et on prendra des témoins, au pays de Benjamin et aux environs de Jérusalem, dans les villes de Juda, tant dans les villes des montagnes, que dans les villes de la plaine, et dans les villes du Midi ; car je ferai revenir leurs captifs, dit l’Éternel.



Prédiction de la prise de Jérusalem. Promesse de Dieu touchant son alliance avec David.


1 Et la parole de l’Éternel fut adressée à Jérémie pour une seconde fois, quand il était encore enfermé dans la cour de la prison, et Dieu lui dit :

2 Ainsi a dit l’Éternel, qui va faire ceci, l’Éternel, qui va l’accomplir et l’établir, et celui duquel le nom est L’ÉTERNEL :

3 Crie vers moi, et je te répondrai, et je te déclarerai des choses grandes et cachées, lesquelles tu ne sais pas.

4 Car, ainsi a dit l’Éternel, le Dieu d’Israël, touchant les maisons de cette ville et les maisons des rois de Juda : elles vont être renversées par les terrasses et par l’épée ;

5 parce qu’on est entré en guerre contre les Caldéens, cette ville sera remplie des corps morts des hommes que je frapperai dans ma colère et dans mon indignation, parce que j’ai caché ma face de cette ville, à cause de toute leur malice.

6 Mais je lui rendrai la santé et la guérison, et je les guérirai, et leur ferai voir l’abondance de la paix et de la vérité ;

7 et je ferai revenir les captifs de Juda et les captifs d’Israël, et je les rebâtirai comme auparavant ;

8 et je les nettoierai de toute leur iniquité par laquelle ils ont péché contre moi ; je pardonnerai toutes leurs iniquités par lesquelles ils ont péché et par lesquelles ils ont prévariqué contre moi ;

9 ce qui m’acquerra un renom plein de joie, de louange et de gloire vers toutes les nations de la terre qui entendront tout le bien que je vais leur faire ; et elles seront effrayées et épouvantées de tout le bien et de toute la prospérité que je vais leur donner.

10 Ainsi a dit l’Éternel : Dans ce lieu-ci, duquel vous dites : Il est désert, n’y ayant ni homme, ni bête ; dans les villes de Juda et dans les rues de Jérusalem, qui sont désolées n’y ayant ni homme, ni habitant, ni aucune bête,

11 on entendra encore la voix de joie et la voix d’allégresse, la voix de l’époux et la voix de l’épouse, et la voix de ceux qui diront : Célébrez l’Éternel des armées, car l’Éternel est bon, parce que sa miséricorde demeure à toujours ; et la voix de ceux qui apporteront des oblations d’actions de grâces à la maison de l’Éternel ; car je ferai revenir les captifs de ce pays, et je les mettrai au même état qu’auparavant, a dit l’Éternel.

12 Ainsi a dit l’Éternel des armées : Dans ce lieu qui est désert, et où il n’y a ni homme, ni bête, et dans toutes ses villes, il y aura encore des cabanes de bergers qui y feront reposer leurs troupeaux ;

13 et dans les villes des montagnes, et dans les villes de la plaine, et dans les villes du Midi, et dans le pays de Benjamin, et dans les environs de Jérusalem, et dans les villes de Juda ; et les troupeaux passeront encore sous les mains de celui qui les compte, a dit l’Éternel.

14 Voici, les jours viennent, dit l’Éternel, que j’accomplirai la bonne parole que j’ai prononcée touchant la maison d’Israël et la maison de Juda.

15 En ces jours-là et en ce temps-là je ferai germer à David un germe de justice, qui fera droit et justice dans la terre.

16 En ces jours-là Juda sera délivré, et Jérusalem habitera en assurance, et elle sera appelée L’ÉTERNEL, NOTRE JUSTICE.

17 Car ainsi a dit l’Éternel : La race de David ne manquera jamais d’homme qui soit assis sur le trône de la maison d’Israël ;

18 Et il ne manquera aussi jamais, d’entre les sacrificateurs lévites, d’homme qui offre des holocaustes et qui fasse tous les jours devant moi des parfums de gâteau et des sacrifices.

19 La parole de l’Éternel fut encore adressée à Jérémie, en disant :

20 Ainsi a dit l’Éternel : Si vous pouvez rompre mon alliance touchant le jour et mon alliance touchant la nuit, tellement que le jour et la nuit ne soient plus en leur temps,

21 Mon alliance avec David mon serviteur sera aussi rompue, tellement qu’il n’ait plus de fils qui règne sur son trône, et mon alliance avec les Lévites sacrificateurs qui font mon service.

22 Comme on ne peut compter l’armée des cieux, ni mesurer le sable de la mer, ainsi je multiplierai la postérité de David mon serviteur, et les Lévites qui font mon service.

23 De plus, la parole de l’Éternel fut adressée à Jérémie, en disant :

24 N’as-tu pas vu ce que ce peuple a prononcé en disant : L’Éternel a rejeté les deux familles qu’il avait élues ? Ainsi ils méprisent mon peuple, de sorte qu’à leur compte il ne sera plus une nation.

25 Ainsi a dit l’Éternel : Si je n’ai pas établi mon alliance touchant le jour et la nuit, et si je n’ai pas établi les lois des cieux et de la terre ;

26 Je rejetterai aussi la postérité de Jacob et de David mon serviteur, pour ne prendre plus de sa postérité des gens qui dominent sur la postérité d’Abraham, d’Isaac, et de Jacob, car je ferai revenir leurs captifs, et j’aurai compassion d’eux.



Prédiction de la destruction de Jérusalem.


1 La parole qui fut adressée de la part de l’Éternel à Jérémie, lorsque Nébucadnetsar, roi de Babylone et toute son armée, tous les royaumes de la terre, et tous les peuples qui étaient sous la puissance de sa main, combattaient contre Jérusalem, et contre toutes ses villes ; et Dieu lui dit :

2 Ainsi a dit l’Éternel, le Dieu d’Israël : Va, et parle à Sédécias, roi de Juda, et dis-lui : Ainsi a dit l’Éternel : Voici, je vais livrer cette ville dans la main du roi de Babylone, et il la brûlera.

3 Et tu n’échapperas point de sa main, car, certainement tu seras pris, et tu seras livré entre ses mains, et tes yeux verront les yeux du roi de Babylone, et il te parlera bouche à bouche, et tu entreras dans Babylone.

4 Toutefois, ô Sédécias, roi de Juda, écoute la parole de l’Éternel. Ainsi a dit l’Éternel de toi : Tu ne mourras point par l’épée ;

5 mais tu mourras en paix, et on fera brûler sur toi des choses aromatiques, comme on en a brûlé sur tes pères, les rois précédents, qui ont été avant toi, et on fera le deuil pour toi, en disant : Hélas ! Seigneur. Car j’ai prononcé la parole, dit l’Éternel.

6 Jérémie le prophète prononça donc toutes ces paroles à Sédécias, roi de Juda, à Jérusalem.

7 Et l’armée du roi de Babylone combattait contre Jérusalem et contre toutes les villes de Juda qui étaient demeurées de reste, savoir, contre Lakis et contre Hazéka ; car c’étaient les villes fortes qui restaient entre les villes de Juda.

8 La parole qui fut adressée par l’Éternel à Jérémie, après que le roi Sédécias eut traité alliance avec tout le peuple qui était à Jérusalem, pour leur publier la liberté ;

9 afin que chacun renvoyât libre son serviteur, et chacun sa servante, hébreu ou hébreuse, afin que pas un d’eux ne rendît esclave son frère juif.

10 Tous les principaux donc, et tout le peuple, qui étaient entrés dans cette alliance, s’engagèrent à renvoyer libres chacun son serviteur et chacun sa servante, sans les plus tenir dans l’esclavage, et ils obéirent, et ils les renvoyèrent.

11 Mais ensuite ils changèrent d’avis et ils firent revenir leurs serviteurs et leurs servantes, qu’ils avaient renvoyés libres, et ils les assujettirent de nouveau à l’esclavage, pour être leurs serviteurs et leurs servantes.

12 La parole de l’Éternel fut donc adressée à Jérémie et il lui dit :

13 Ainsi a dit l’Éternel, le Dieu d’Israël : Je traitai alliance avec vos pères, au jour que je les tirai hors du pays d’Égypte, de la maison de servitude, et je leur dis :

14 Au bout de sept ans vous renverrez chacun votre frère hébreu, qui vous aura été vendu ; il te servira six ans ; puis tu le renverras libre d’avec toi ; mais vos pères ne m’ont point écouté, et ne m’ont point prêté l’oreille.

15 Et vous vous étiez convertis aujourd’hui, et vous aviez fait ce qui était droit devant moi, en publiant la liberté chacun à son prochain ; et vous aviez traité alliance en ma présence, dans la maison sur laquelle mon nom est réclamé.

16 Mais vous avez changé d’avis, et vous avez profané mon nom ; car vous avez fait revenir chacun son serviteur, et chacun sa servante, que vous aviez renvoyés libres pour être à eux-mêmes ; et vous les avez de nouveau rendus esclaves pour être vos serviteurs et vos servantes.

17 C’est pourquoi, ainsi a dit l’Éternel : Vous ne m’avez point écouté pour publier la liberté chacun à son frère, et chacun à son prochain ; voici, dit l’Éternel, je vais publier la liberté contre vous à l’épée, à la mortalité et à la famine ; et je vous livrerai pour être errants par tous les royaumes de la terre.

18 Et je livrerai les hommes qui ont transgressé mon alliance, et qui n’ont pas exécuté les paroles de l’alliance qu’ils ont traitée devant moi, en passant entre les deux moitiés du veau qu’ils avaient coupé en deux ;

19 les principaux de Juda et les principaux de Jérusalem, les eunuques, et les sacrificateurs, et tout le peuple du pays, lesquels ont passé entre les deux moitiés du veau ;

20 même je les livrerai entre les mains de leurs ennemis, et entre les mains de ceux qui cherchent leur vie ; et leurs corps morts seront la pâture des oiseaux des cieux et des bêtes de la terre.

21 Je livrerai aussi Sédécias, roi de Juda et les principaux de sa cour entre les mains de leurs ennemis, et entre les mains de ceux qui cherchent leur vie ; savoir, entre les mains de l’armée du roi de Babylone, qui s’est retiré de vous.

22 Voici, je vais leur donner ordre, dit l’Éternel, et je les ferai venir contre cette ville ; et ils combattront contre elle, et ils la prendront, et la brûleront au feu, et je mettrai les villes de Juda en désolation, tellement qu’il n’y aura personne qui y habite.



Obéissance des Récabites opposée à la désobéissance des Juifs.


1 La parole fut adressée par l’Éternel à Jérémie, aux jours de Jéhojakim fils de Josias, roi de Juda, et il lui dit :

2 Va à la maison des Récabites, et leur parle, et fais-les venir dans la maison de l’Éternel, dans une des chambres, et leur présente du vin à boire.

3 Je pris donc Jaazanja fils de Jérémie, fils de Habatsinja, et ses frères, et tous ses fils, et toute la maison des Récabites.

4 Et je les menai dans la maison de l’Éternel, dans la chambre des fils de Hanan fils de Jigdalja, homme de Dieu, laquelle était auprès de la chambre des principaux, et sur la chambre de Maaséja fils de Sçallum, garde de la porte.

5 Et je mis devant les enfants de la maison des Récabites des gobelets pleins de vin, et des tasses, et je leur dis : Buvez du vin.

6 Et ils répondirent : Nous ne boirons point de vin ; car Jéhonadab, fils de Récab notre père, nous a donné un commandement, disant : Vous ne boirez de vin, ni vous, ni vos enfants, à jamais.

7 Et vous ne bâtirez aucune maison, vous ne sèmerez aucune semence, vous ne planterez aucune vigne, et vous n’en aurez point ; mais vous habiterez sous des tentes, tous les jours de votre vie, afin que vous viviez longtemps sur la terre dans laquelle vous séjournez comme étrangers.

8 Nous avons donc obéi à la voix de Jéhonadab, fils de Récab, notre père, dans toutes les choses qu’il nous a commandées, de sorte que nous n’avons point bu de vin, tous les jours de notre vie, ni nous, ni nos femmes, ni nos fils, ni nos filles.

9 Et nous n’avons bâti aucunes maisons pour notre demeure, et n’avons eu ni vigne, ni champ, ni semence ;

10 mais nous avons habité sous des tentes, et nous avons obéi, et avons fait tout ce que Jéhonadab, notre père, nous a commandé.

11 Mais il est arrivé que quand Nébucadnetsar, roi de Babylone, est monté en ce pays, nous avons dit : Venez et entrons à Jérusalem, de devant l’armée des Caldéens, et de devant l’armée de Syrie, et nous sommes demeurés dans Jérusalem.

12 Alors la parole de l’Éternel fut adressée à Jérémie, et il lui dit :

13 Ainsi a dit l’Éternel des armées, le Dieu d’Israël : Va, et dis aux hommes de Juda, et aux habitants de Jérusalem : Ne recevrez-vous point d’instruction pour obéir à mes paroles ? dit l’Éternel.

14 Toutes les paroles de Jéhonadab, fils de Récab, qu’il a commandées à ses enfants, de ne boire point de vin, ont été exécutées, et ils n’en ont point bu jusqu’à ce jour ; mais ils ont obéi au commandement de leur père ; et moi, je vous ai parlé, me levant matin, et vous parlant, et vous ne m’avez point obéi.

15 Car je vous ai envoyé tous les prophètes mes serviteurs, me levant matin, et les envoyant pour vous dire : Détournez-vous maintenant chacun de son mauvais train, et amendez vos actions, et ne suivez point d’autres dieux pour les servir, afin que vous demeuriez dans la terre que je vous ai donnée et à vos pères ; mais vous n’avez point prêté l’oreille, et vous ne m’avez point écouté.

16 Puisque les enfants de Jéhonadab, fils de Récab, ont obéi au commandement que leur père leur avait fait, et que ce peuple ne m’a point écouté ;

17 c’est pourquoi, ainsi a dit l’Éternel, le Dieu des armées, le Dieu d’Israël : Voici, je vais faire venir sur Juda et sur tous les habitants de Jérusalem tout le mal que j’ai prononcé contre eux, parce que je leur ai parlé, et qu’ils n’ont point écouté ; et que je les ai appelés, et qu’ils n’ont point répondu.

18 Et Jérémie dit à la maison des Récabites : Ainsi a dit l’Éternel des armées, le Dieu d’Israël : Parce que vous avez obéi au commandement de Jéhonadab votre père, et que vous avez gardé tous ses commandements et que vous avez fait tout ce qu’il vous a commandé,

19 à cause de cela, ainsi a dit l’Éternel des armées, le Dieu d’Israël : Jamais il ne manquera d’y avoir quelqu’un des descendants de Jéhonadab, fils de Récab, qui assiste devant moi, tous les jours.



Livre dicté par Jérémie à Baruc, lu à Jéhojakim qui le jette au feu.


1 Or, il arriva qu’en la quatrième année de Jéhojakim, fils de Josias, roi de Juda, cette parole fut adressée par l’Éternel à Jérémie, et il lui dit :

2 Prends un rouleau de livre, et y écris toutes les paroles que je t’ai dites contre Israël, et contre Juda, et contre toutes les nations, depuis le jour que je t’ai parlé, savoir, depuis les jours de Josias jusqu’à ce jour.

3 Peut-être que la maison de Juda entendant tout le mal que je me propose de leur faire, chacun se détournera de son mauvais train, afin que je leur pardonne leur iniquité et leur péché.

4 Jérémie appela donc Baruc, fils de Nérija. Et Baruc écrivit, d’après la bouche de Jérémie, dans le rouleau, toutes les paroles de l’Éternel, lesquelles il lui dicta.

5 Après cela, Jérémie donna cet ordre à Baruc, et il lui dit : Je suis retenu, et je ne puis entrer dans la maison de l’Éternel.

6 Tu y entreras donc, et tu liras, dans le rouleau que tu as écrit d’après ma bouche, les paroles de l’Éternel, en sorte que le peuple l’entende, dans la maison de l’Éternel, au jour du jeûne. Tu les liras, dis-je, en sorte que tous ceux de Juda, qui seront venus de leurs villes, l’entendent.

7 Peut-être que leur supplication sera reçue devant l’Éternel, et que chacun se détournera de son mauvais train ; car la colère et la fureur que l’Éternel a prononcée contre ce peuple est grande.

8 Et Baruc, fils de Nérija, fit tout ce que Jérémie le prophète lui avait commandé, lisant, dans le livre, les paroles de l’Éternel, dans la maison de l’Éternel.

9 Car il arriva, la cinquième année de Jéhojakim, fils de Josias, roi de Juda, au neuvième mois, qu’on publia un jeûne, en la présence de l’Éternel, à tout le peuple de Jérusalem, et à tout le peuple qui était venu des villes de Juda à Jérusalem.

10 Baruc lut donc, dans le livre, les paroles de Jérémie, dans la maison de l’Éternel, dans la chambre de Guémarja, fils de Sçaphan, secrétaire, dans le parvis d’en haut, à l’entrée de la porte neuve de la maison de l’Éternel, tout le peuple l’écoutant.

11 Et quand Michée, fils de Guémarja, fils de Sçaphan, eut ouï de ce livre toutes les paroles de l’Éternel,

12 il descendit dans la maison du roi, dans la chambre du secrétaire ; et tous les principaux y étaient assis, savoir, Elisçamah le secrétaire, et Délajah fils de Scémahja, Elnathan fils de Hacbor, et Guémarja fils de Sçaphan, et Sédécias fils de Hananja, et tous les principaux.

13 Et Michée leur rapporta toutes les paroles qu’il avait ouïes, quand Baruc lisait dans le livre, le peuple l’écoutant.

14 C’est pourquoi, tous les principaux envoyèrent vers Baruc, Jéhudi fils de Néthanja, fils de Scélemja, fils de Cusci, pour lui dire : Prends dans ta main le rouleau dans lequel tu as lu, le peuple l’écoutant, et t’en viens. Et Baruc, fils de Nérija, prit le rouleau, et vint vers eux.

15 Et ils lui dirent : Sieds-toi maintenant, et y lis, que nous l’entendions ; et Baruc lut, eux l’écoutant.

16 Et il arriva qu’aussitôt qu’ils eurent ouï toutes ces paroles, ils furent effrayés entre eux, et ils dirent à Baruc : Nous ne manquerons point de rapporter au roi toutes ces paroles-là.

17 Et ils interrogèrent Baruc, en disant : Déclare-nous maintenant, comment tu as écrit toutes ces paroles de la bouche de Jérémie !

18 Et Baruc leur dit : Il me dictait de sa bouche toutes ces paroles, et je les écrivais avec de l’encre, dans le livre.

19 Alors les principaux dirent à Baruc : Va, et te cache, toi et Jérémie, et que personne ne sache où vous serez.

20 Puis ils allèrent vers le roi, au parvis ; mais ils mirent en garde le rouleau dans la chambre d’Elisçamah le secrétaire, et rapportèrent toutes ces paroles aux oreilles du roi.

21 Et le roi envoya Jéhudi pour apporter le rouleau ; et quand Jéhudi l’eut pris de la chambre d’Elisçamah le secrétaire, il le lut, le roi et tous les principaux qui assistaient autour de lui l’entendant.

22 Or, le roi était assis dans l’appartement d’hiver, au neuvième mois, et il y avait devant lui un brasier ardent.

23 Et il arriva qu’aussitôt que Jéhudi en eut lu trois ou quatre pages, le roi le coupa avec le canif du secrétaire, et le jeta au feu dans le brasier, jusqu’à ce que tout le rouleau fût consumé par le feu, qui était dans le brasier.

24 Et le roi et tous ses serviteurs qui entendirent toutes ces paroles-là n’en furent point effrayés, et ne déchirèrent point leurs vêtements.

25 Toutefois, Elnathan, et Délajah, et Guémarja avaient prié le roi de ne pas brûler le rouleau, mais il ne les écouta point.

26 Même le roi commanda à Jérahméel fils de Hammélec, et à Sérajah fils de Hazriel, et à Scélemja fils de Habdéel, de saisir Baruc le secrétaire, et Jérémie le prophète ; mais l'Eternel les cacha.

27 Et la parole de l'Eternel fut adressée à Jérémie, après que le roi eut brûlé le volume, et les paroles que Baruc avait écrites de la bouche de Jérémie, et Dieu lui dit :

28 Prends un autre rouleau, et y écris toutes les premières paroles qui étaient dans le premier rouleau, que Jéhojakim, roi de Juda, a brûlé.

29 Et tu diras à Jéhojakim, roi de Juda : Ainsi a dit l'Eternel : Tu as brûlé ce volume, et tu as dit : Pourquoi y as-tu écrit, que le roi de Babylone viendra certainement, et qu'il détruira ce pays, et qu'il en exterminera les hommes et les bêtes ?

30 C'est pourquoi, ainsi a dit l'Eternel touchant Jéhojakim, roi de Juda : Il n'aura personne qui soit assis sur le trône de David ; et son corps mort sera jeté là, pour être le jour à la chaleur, et la nuit à la gelée.

31 Je visiterai donc sur lui et sur sa postérité, et sur ses serviteurs, leur iniquité, et je ferai venir sur eux, et sur les habitants de Jérusalem, et sur les hommes de Juda, tout le mal que je leur ai prononcé, et qu'ils n'ont point écouté.

32 Ainsi Jérémie prit un autre rouleau, et le donna à Baruc, fils de Nérija secrétaire, lequel y écrivit, d'après la bouche de Jérémie, toutes les paroles du livre que Jéhojakim, roi de Juda, avait brûlé au feu, et plusieurs paroles semblables y furent encore ajoutées.



Jérémie mis en prison. Sédécias lui témoigne quelques égards.


1 Or, Sédécias fils de Josias, régna comme roi à la place de Conja fils de Jéhojakim, et Sédécias fut établi pour roi sur le pays de Juda, par Nébucadnetsar, roi de Babylone.

2 Mais il n'obéit point, ni lui, ni ses serviteurs, ni le peuple du pays, aux paroles de l'Eternel, qu'il avait prononcées par Jérémie le prophète.

3 Toutefois, le roi Sédécias envoya Jéhucal fils de Scélemja, et Sophonie fils de Mahaséja sacrificateur, vers Jérémie le prophète, pour lui dire : Fais, je te prie, requête pour nous à l'Eternel notre Dieu.

4 Car Jérémie allait et venait parmi le peuple, parce qu'on ne l'avait pas encore mis en prison.

5 Alors, l'armée de Pharaon sortit d'Égypte, et quand les Caldéens qui assiégeaient Jérusalem, en ouïrent les nouvelles, ils se retirèrent de Jérusalem.

6 Et la parole de l'Eternel fut adressée à Jérémie le prophète, et Dieu lui dit :

7 Ainsi a dit l'Eternel, le Dieu d'Israël : Vous direz ainsi au roi de Juda, qui vous a envoyés pour m'interroger : Voici, l'armée de Pharaon, qui est sortie à votre secours, va retourner en Égypte.

8 Et les Caldéens reviendront et combattront contre cette ville, et la prendront, et la brûleront.

9 Ainsi a dit l'Eternel : Ne vous trompez point vous-mêmes, en disant : Les Caldéens se retireront certainement de nous ; car ils ne s'en iront point.

10 Eussiez-vous même défait toute l'armée des Caldéens qui combattent contre vous, et n'y eût-il de reste entre eux que des hommes transpercés, ils se relèveraient pourtant chacun dans sa tente, et ils brûleraient cette ville au feu.

11 Or, il arriva que quand l'armée des Caldéens se fut retirée de devant Jérusalem, à cause de l'armée de Pharaon,

12 Jérémie sortit de Jérusalem, pour s'en aller au pays de Benjamin, se glissant hors de là parmi le peuple.

13 Mais quand il fut à la porte de Benjamin, le capitaine de la garde, nommé Jireija, fils de Scélemja, fils de Hananja, saisit Jérémie le prophète, et lui dit : Tu vas te rendre aux Caldéens.

14 Et Jérémie répondit : Cela est faux ; je ne vais point me rendre aux Caldéens. Mais il ne l'écouta pas, et Jireija saisit Jérémie, et l'amena vers les principaux.

15 Et les principaux se mirent en colère contre Jérémie, et le battirent, et le mirent en prison dans la maison de Jéhonathan le secrétaire ; car ils en avaient fait le lieu de la prison.

16 Et ainsi Jérémie entra dans la basse fosse, et dans les cachots ; et il y demeura plusieurs jours.

17 Mais le roi Sédécias y envoya, et l’en tira, et l’interrogea en secret, dans sa maison, et lui dit : Y a-t-il quelque parole de la part de l’Éternel ? et Jérémie répondit : Il y en a : Tu seras livré, lui dit-il, entre les mains du roi de Babylone.

18 Jérémie dit encore au roi Sédécias : Quelle faute ai-je commise contre toi, et envers tes serviteurs, et envers ce peuple, que vous m’ayez mis en prison ?

19 Mais où sont vos prophètes, qui vous prophétisaient, et qui disaient : Le roi de Babylone ne reviendra point contre vous ni contre ce pays ?

20 Or, écoute maintenant, je te prie, ô roi mon seigneur ! et que ma supplication soit maintenant reçue devant toi : Ne me renvoie pas dans la maison de Jéhonathan le secrétaire, de peur que je n’y meure.

21 C’est pourquoi le roi Sédécias commanda qu’on gardât Jérémie dans la cour de la prison, et qu’on lui donnât tous les jours une miche de pain, de la place des boulangers, jusqu’à ce que tout le pain de la ville fût consommé. Ainsi Jérémie demeura dans la cour de la prison.



Jérémie est jeté dans une fosse d’où Sédécias le fait retirer.


1 Mais Scéphatja fils de Mattan, et Guédalja fils de Pasçhur, et Jucal fils de Scélemja, et Pasçhur fils de Malkija, entendirent les paroles que Jérémie prononçait à tout le peuple, en disant :

2 Ainsi a dit l’Éternel : Celui qui demeurera dans cette ville mourra par l’épée, par la famine, ou par la mortalité ; mais celui qui sortira vers les Caldéens vivra, il sauvera sa vie comme un butin, et il vivra.

3 Ainsi a dit l’Éternel : Cette ville sera livrée certainement à l’armée du roi de Babylone, et il la prendra.

4 Et les principaux dirent au roi : Qu’on fasse mourir cet homme ; car il fait perdre courage aux hommes de guerre, qui sont demeurés de reste dans cette ville, et à tout le peuple, en leur disant de telles paroles ; car cet homme ne cherche point la prospérité, mais le mal de ce peuple.

5 Et le roi Sédécias dit : Voici, il est entre vos mains ; car le roi ne peut rien par-dessus vous.

6 Ils prirent donc Jérémie, et le jetèrent dans la fosse de Malkija fils de Hammélec, laquelle était dans la cour de la prison, et ils dévalèrent Jérémie, avec des cordes, dans cette fosse, où il n’y avait point d’eau, mais de la boue ; et ainsi Jérémie fut enfoncé dans la boue.

7 Mais Hébed-Mélec Cuscien, eunuque qui était de la maison du roi, entendit qu’ils avaient mis Jérémie dans cette fosse-là, et le roi était assis à la porte de Benjamin.

8 Et Hébed-Mélec sortit de la maison du roi, et parla au roi, disant :

9 O roi mon seigneur ! ces hommes-ci ont agi injustement dans tout ce qu’ils ont fait contre Jérémie le prophète, en le jetant dans la fosse ; il serait déjà mort de faim dans le lieu ou il était, puisqu’il n’y a plus de pain dans cette ville.

10 C’est pourquoi le roi donna cet ordre à Hébed-Mélec Cuscien : Prends d’ici trente hommes sous ta conduite, et fais remonter hors de la fosse Jérémie le prophète, avant qu’il meure.

11 Hébed-Mélec donc prit ces hommes sous sa conduite, et entra dans la maison du roi, au-dessous de la trésorerie, d’où il prit de vieux lambeaux, et de vieux haillons, et les descendit, avec des cordes, à Jérémie dans la fosse.

12 Et Hébed-Mélec Cuscien dit à Jérémie : Mets ces vieux lambeaux et ces haillons sous les aisselles de tes bras autour des cordes ; et Jérémie fit ainsi.

13 Ainsi ils tirèrent dehors Jérémie, avec les cordes ; et le firent remonter de la fosse, et Jérémie demeura dans la cour de la prison.

14 Et le roi Sédécias envoya chercher Jérémie le prophète, et le fit amener à la troisième entrée, qui était dans la maison de l’Éternel. Alors le roi dit à Jérémie : Je vais te demander une chose, ne me cache rien.

15 Et Jérémie répondit à Sédécias : Quand je te l’aurai déclarée, n’est-il pas vrai que tu me feras mourir ? et quand je t’aurai donné conseil, tu ne m’écouteras point.

16 Alors le roi Sédécias jura à Jérémie, en secret, disant : L’Éternel est vivant, qui nous a donné cette vie, que je ne te ferai point mourir, et que je ne te livrerai point entre les mains de ces gens-ci qui cherchent ta vie.

17 Alors Jérémie dit à Sédécias : Ainsi a dit l’Éternel, le Dieu des armées, le Dieu d’Israël : Si tu sors volontairement pour aller vers les principaux du roi de Babylone, ton âme vivra ; cette ville ne sera point brûlée, et tu vivras, toi et ta maison.

18 Mais si tu ne sors pas vers les principaux du roi de Babylone, cette ville sera livrée entre les mains des Caldéens, qui la brûleront au feu, et tu n’échapperas pas de leurs mains.

19 Et le roi Sédécias dit à Jérémie : Je suis en peine à cause des Juifs qui se sont rendus aux Caldéens ; je crains qu’on ne me livre entre leurs mains, et qu’ils ne se moquent de moi.

20 Et Jérémie lui répondit : On ne te livrera point à eux. Je te prie, écoute la voix de l’Éternel dans ce que je te dis, afin que tu t’en trouves bien, et que ton âme vive.

21 Que si tu refuses de sortir, voici ce que l’Éternel m’a fait voir :

22 C’est que voici, toutes les femmes qui sont demeurées de reste dans la maison du roi de Juda, seront menées dehors, aux principaux du roi de Babylone, et elles diront, que ceux qui ne t’annonçaient que la paix, t’ont séduit, et t’ont gagné ; tellement que tes pieds ont été plongés dans la boue, et eux se sont retirés en arrière.

23 Ils s’en vont donc mener dehors toutes tes femmes et tes enfants aux Caldéens, et tu n’échapperas point de leurs mains ; mais tu seras pris pour être livré entre les mains du roi de Babylone, et tu seras cause que cette ville sera brûlée au feu.

24 Alors Sédécias dit à Jérémie : Que personne ne sache rien de ces paroles, et tu ne mourras point.

25 Que si les principaux apprennent que je t’ai parlé, et qu’ils viennent vers toi et te disent : Déclare-nous maintenant ce que tu as dit au roi, et ce que le roi t’a dit, ne nous en cache rien, et nous ne te ferons point mourir ;

26 tu leur diras : J’ai présenté ma supplication devant le roi, qu’il ne me fît point ramener dans la maison de Jéhonathan, pour y mourir.

27 Tous les principaux donc vinrent vers Jérémie, et l’interrogèrent ; mais il leur rapporta toutes les paroles que le roi lui avait commandé de dire ; et ils le laissèrent en repos ; car on n’avait rien su de cette affaire-là.

28 Ainsi Jérémie demeura dans la cour de la prison, jusqu’au jour que Jérusalem fut prise, et il y était lorsque Jérusalem fut prise.



Prise de Jérusalem. Hébed-Mélec.


1 La neuvième année de Sédécias, roi de Juda, au dixième mois, Nébucadnetsar, roi de Babylone, vint, avec toute son armée, assiéger Jérusalem.

2 Et la onzième année de Sédécias, au quatrième mois, le neuvième jour du mois, la brèche fut faite à la ville.

3 Et tous les principaux capitaines du roi de Babylone y entrèrent et se postèrent à la porte du milieu ; savoir, Nergal-Sçaréetser, Samgar-Nébu, Sarsékim, chef des eunuques, Nergal-Sçaréetser, chef des mages, et tout le reste des principaux capitaines du roi de Babylone.

4 Et il arriva qu’aussitôt que Sédécias, roi de Juda et tous les hommes de guerre les eurent vus, ils s’enfuirent et sortirent de nuit hors de la ville, par le chemin du jardin du roi, par la porte qui était entre les deux murailles ; et ils s’en allaient par le chemin de la campagne.

5 Mais l’armée des Caldéens les poursuivit, et ils atteignirent Sédécias dans les campagnes de Jérico ; et l’ayant pris ils l’amenèrent vers Nébucadnetsar, roi de Babylone, à Ribla, qui est au pays de Hamath, où on lui fit son procès.

6 Et le roi de Babylone fit égorger à Ribla les fils de Sédécias en sa présence ; le roi de Babylone fit aussi égorger tous les magistrats de Juda.

7 Puis il fit crever les yeux de Sédécias, et le fit lier de doubles chaînes d’airain, pour l’emmener à Babylone.

8 Les Caldéens brûlèrent aussi les maisons royales et les maisons du peuple, et démolirent les murailles de Jérusalem.

9 Et Nébuzar-Adan, prévôt de l’hôtel, transporta à Babylone le reste dû peuple, qui était demeuré dans la ville, et ceux qui étaient allés se rendre à lui, et le reste du peuple qui était échappé.

10 Mais Nébuzar-Adan, prévôt de l’hôtel, laissa dans le pays de Juda les plus pauvres d’entre le peuple, qui n’avaient rien ; et en ce jour-là il leur donna des vignes et des champs.

11 Or Nébucadnetsar, roi de Babylone, avait donné commission à Nébuzar-Adan, prévôt de l’hôtel, touchant Jérémie, disant :

12 Prends-le, et aie soin de lui, et ne lui fais aucun mal, mais fais-lui tout ce qu’il te dira.

13 Nébuzar-Adan, prévôt de l’hôtel, envoya ainsi que Nebusçazban, chef des eunuques, et Nergal-Sçaréetser, chef des mages, et tous les principaux capitaines du roi de Babylone ;

14 Et ils envoyèrent retirer Jérémie de la cour de la prison et le remirent à Guédalja fils d’Ahikam, fils de Sçaphan, pour le mener dans une maison ; ainsi il demeura parmi le peuple.

15 Or, la parole de l’Éternel avait été adressée à Jérémie, du temps qu’il était enfermé dans la cour de la prison, et il lui avait dit :

16 Va, et parle à Hébed-Mélec, Cuscien, et dis-lui : Ainsi a dit l’Éternel des armées, le Dieu d’Israël : Voici, je vais faire venir mes paroles sur cette ville-ci, en mal et non pas en bien, et elles seront accomplies en ce jour-là, en ta présence.

17 Mais je te délivrerai en ce jour-là, dit l’Éternel, et tu ne seras point livré entre les mains des hommes que tu crains.

18 Car certainement je te délivrerai, tellement que tu ne tomberas point par l’épée ; mais ta vie te sera comme un butin, parce que tu as eu confiance en moi, dit l’Éternel.



Jérémie, mis en liberté, se retire auprès de Guédaja.


1 La parole qui fut adressée par l’Éternel à Jérémie, après que Nébuzar-Adan, prévôt de l’hôtel, l’eut renvoyé de Rama, l’ayant pris lorsqu’il était lié de chaînes parmi tous ceux qu’on transportait de Jérusalem et de Juda, et qu’on menait captifs à Babylone.

2 Quand donc le prévôt de l’hôtel eut fait venir Jérémie, il lui dit : L’Éternel ton Dieu a prononcé ce mal contre ce lieu.

3 Et l’Éternel l’a fait venir, et il a fait comme il l’avait dit, parce que vous avez péché contre l’Éternel, et que vous n’avez point écouté sa voix ; c’est pourquoi ceci vous est arrivé.

4 Maintenant donc, voici, je t’ai aujourd’hui délié des chaînes que tu avais aux mains. S’il te plaît de venir avec moi à Babylone, viens, et j’aurai soin de toi ; mais s’il ne te plaît pas de venir avec moi à Babylone, ne le fais pas ; regarde, tout le pays est à ta disposition ; va où il te semblera bon et droit d’aller.

5 On ne reviendra plus ici, retourne-t’en donc vers Guédalja fils d’Ahikam, fils de Sçaphan, que le roi de Babylone a établi sur les villes de Juda ; et demeure avec lui parmi le peuple, ou va-t’en partout où il te plaira d’aller. Et le prévôt de l’hôtel lui donna des vivres et quelques présents, et le renvoya.

6 Jérémie vint donc vers Guédalja fils d’Ahikam, à Mitspa, et demeura avec lui parmi le peuple qui avait été laissé de reste dans le pays.

7 Et tous les capitaines des gens de guerre qui étaient à la campagne, eux et leurs gens, apprirent que le roi de Babylone avait établi Guédalja fils d’Ahikam, sur le pays, et qu’il lui avait commis le soin des hommes, des femmes, et des enfants, d’entre les plus pauvres du pays, savoir, de ceux qui n’avaient pas été transportés à Babylone.

8 Alors ils vinrent vers Guédalja à Mitspa, savoir, Ismaël fils de Néthanja, et Johanan, et Jonathan, enfants de Karéah, et Séraja fils de Tanhumet, et les enfants de Héphaï Nétophathite, et Jézanja fils d’un Mahacathite, eux et leurs gens.

9 Et Guédalja, fils d’Ahikam, fils de Sçaphan, leur jura, à eux et à leurs gens, et leur dit : Ne craignez point d’être soumis aux Caldéens ; demeurez dans le pays, et soumettez-vous au roi de Babylone, et vous vous en trouverez bien.

10 Et pour moi, voici, je demeurerai à Mitspa, pour exécuter les ordres des Caldéens qui viendront vers nous ; mais pour vous, recueillez le vin, les fruits d’été, et l’huile, et mettez-les dans vos vases, et demeurez dans les villes que vous occupez.

11 Tous les Juifs aussi qui étaient au pays de Moab, et parmi les enfants de Hammon, et dans l’Idumée, et dans tous ces pays-là, ayant appris que le roi de Babylone avait laissé quelque reste en Juda, et qu’il avait établi sur eux Guédalja, fils d’Ahikam, fils de Sçaphan,

12 tous ces Juifs-là revinrent de tous les lieux où ils avaient été chassés, et ils se rendirent au pays de Juda vers Guédalja à Mitspa, et ils recueillirent du vin, et des fruits d’été, en grande abondance.

13 Mais Johanan fils de Karéah, et tous les capitaines des gens de guerre qui étaient à la campagne, vinrent vers Guédalja, à Mitspa ;

14 et lui dirent : Ne sais-tu pas bien que Bahalis, roi des enfants de Hammon, a envoyé Ismaël fils de Néthanja, pour t’ôter la vie ? Mais Guédalja, fils d’Ahikam, ne les crut point.

15 Et Johanan fils de Karéah, parla en secret à Guédalja, à Mitspa, et lui dit : Je m’en irai maintenant, et je tuerai Ismaël fils de Néthanja, sans que personne le sache : pourquoi t’ôterait-il la vie, et pourquoi tous les Juifs qui se sont rassemblés vers toi seraient-ils dissipés, et les restes de Juda périraient-ils ?

16 Mais Guédalja fils d’Ahikam, dit à Johanan fils de Karéah : Ne fais point cela ; car tu parles faussement d’Ismaël.



Ismaël tue Guédadja.


1 Or, il arriva au septième mois qu’Ismaël fils de Néthanja, fils d’Elisçamah, de la race royale, et des principaux de chez le roi, et dix hommes avec lui, vinrent vers Guédalja fils d’Ahikam, à Mitspa, et ils mangèrent ensemble à Mitspa.

2 Mais Ismaël fils de Néthanja, se leva, et les dix hommes qui étaient avec lui, et ils frappèrent avec l’épée Guédalja fils d’Ahikam, fils de Sçaphan, et il fit mourir celui que le roi de Babylone avait établi sur le pays.

3 Ismaël tua aussi tous les Juifs qui étaient avec lui, savoir, avec Guédalja à Mitspa, et les Caldéens et les gens de guerre qui se trouvèrent là.

4 Et il arriva, le jour après qu’on eut fait mourir Guédalja, avant que personne le sût,

5 Que quelques hommes de Sichem, de Scilo, et de Samarie vinrent, au nombre de quatre-vingts hommes, ayant la barbe rasée et les vêtements déchirés, et se faisant des incisions, lesquels avaient des offrandes et de l’encens dans leurs mains, pour les apporter à la maison de l’Éternel.

6 Alors Ismaël fils de Néthanja, sortit de Mitspa au-devant d’eux, et marchait en pleurant, et quand il les eut rencontrés, il leur dit : Venez vers Guédalja fils d’Ahikam.

7 Mais sitôt qu’ils furent venus au milieu de la ville, Ismaël fils de Néthanja, accompagné des hommes qui étaient avec lui, les égorgea, et les jeta dans une fosse.

8 Or, il se trouva dix hommes entre eux qui dirent à Ismaël : Ne nous fais point mourir ; car nous avons dans les champs des réservoirs de froment, d’orge, d’huile et de miel. Et il s’arrêta, et ne les fit point mourir avec leurs frères.

9 Et la fosse dans laquelle Ismaël jeta les corps morts des hommes qu’il tua à l’occasion de Guédalja, est celle que le roi Asa avait fait faire, lorsqu’il craignait Bahasça, roi d’Israël ; et Ismaël, fils de Néthanja, la remplit de ceux qui avaient été tués.

10 Et Ismaël emmena prisonniers tous ceux du peuple qui étaient demeurés de reste à Mitspa, savoir les filles du roi, et tout le peuple, qui étaient demeurés de reste à Mitspa, dont Nébuzar-Adan, prévôt de l’hôtel, avait commis le soin à Guédalja fils d’Ahikam. Mais, comme Ismaël, fils de Néthanja, les emmenait prisonniers, et s’en allait pour passer vers les enfants de Hammon,

11 Johanan fils de Karéah, et tous les capitaines des gens de guerre qui étaient avec lui, ayant entendu tout le mal qu’Ismaël, fils de Néthanja, avait fait,

12 et ayant pris tous leurs gens, ils vinrent pour combattre contre Ismaël fils de Néthanja, lequel ils trouvèrent auprès des grosses eaux qui sont à Gabaon.

13 Et il arriva qu’aussitôt que tout le peuple qui était avec Ismaël eut vu Johanan fils de Karéah, et tous les capitaines des gens de guerre qui étaient avec lui, ils s’en réjouirent.

14 Et tout le peuple, qu’Ismaël emmenait prisonnier de Mitspa, tourna visage, et se retournant ils passèrent vers Johanan fils de Karéah.

15 Mais Ismaël fils de Néthanja, se sauva avec huit hommes de devant Johanan, et s’en alla vers les enfants de Hammon.

16 Et Johanan fils de Karéah, et tous les capitaines des gens de guerre qui étaient avec lui, prirent tout le reste du peuple qu’ils avaient retiré des mains d’Ismaël fils de Néthanja, lorsqu’il l’emmenait prisonnier de Mitspa, après qu’il eut tué Guédalja fils d’Ahikam, savoir, les vaillants hommes de guerre, et les femmes, et les enfants, et les eunuques ; et ils les ramenèrent depuis Gabaon.

17 Et ils s’en allèrent, et s’arrêtèrent à Géruthé-Kimham, auprès de Bethléhem, pour se retirer en Égypte,

18 A cause des Caldéens ; car ils les craignaient, parce qu’Ismaël fils de Néthanja, avait tué Guédalja fils d’Ahikam, lequel avait été établi sur le pays par le roi de Babylone.



Jérémie consulte Dieu, et exhorte les Juifs à ne point se retirer en Égypte.


1 Alors tous les capitaines des gens de guerre, et Johanan fils de Karéah, et Jézanja, fils de Hosçahja, et tout le peuple, depuis le plus petit jusqu’au plus grand, s’approchèrent ;

2 et dirent à Jérémie le prophète : Reçois favorablement notre prière, et fais requête à l’Éternel ton Dieu pour nous, savoir, pour tout ce reste ; car nous sommes restés peu, de beaucoup que nous étions, comme tu le vois de tes yeux.

3 Et que l’Éternel ton Dieu nous déclare le chemin que nous devons suivre, et ce que nous avons à faire.

4 Et Jérémie le prophète leur répondit : Je vous ai entendus. Voici, je vais faire requête à l’Éternel votre Dieu, comme vous l’avez dit ; et je vous déclarerai tout ce que l’Éternel vous répondra, et je ne vous en cacherai pas un mot.

5 Et ils dirent à Jérémie : L’Éternel soit témoin véritable et fidèle entre nous, si nous ne faisons tout ce que l’Éternel ton Dieu nous aura fait dire en t’envoyant vers nous.

6 Soit bien, soit mal, nous obéirons à la voix de l’Éternel notre Dieu, vers lequel nous t’envoyons ; afin qu’il nous arrive du bien, quand nous aurons obéi à la voix de l’Éternel notre Dieu.

7 Et il arriva au bout de dix jours, que la parole de l’Éternel fut adressée à Jérémie.

8 Alors il appela Johanan fils de Karéah, et tous les capitaines des gens de guerre qui étaient avec lui, et tout le peuple, depuis le plus petit jusqu’au plus grand ;

9 et il leur dit : Ainsi a dit l’Éternel, le Dieu d’Israël, vers lequel vous m’avez envoyé, pour présenter votre supplication en sa présence :

10 Si vous continuez à demeurer dans ce pays, je vous y rétablirai, et je ne vous détruirai point ; je vous y planterai, et je ne vous arracherai point ; car je me suis repenti du mal que je vous ai fait.

11 N’ayez point peur du roi de Babylone, que vous craignez ; n’en ayez point peur, dit l’Éternel ; car je suis avec vous, pour vous sauver et pour vous délivrer de sa main.

12 Même je vous ferai obtenir miséricorde, tellement qu’il aura pitié de vous, et qu’il vous fera retourner en votre pays.

13 Que si vous dites : Nous ne demeurerons pas dans ce pays, et nous n’écouterons pas la voix de l’Éternel notre Dieu ;

14 en disant : Non ; mais nous irons au pays d’Égypte, afin que nous ne voyions point de guerre, et que nous n’entendions pas le son de la trompette, et que nous ne manquions pas de pain ; et nous y demeurerons ;

15 en ce cas, écoutez maintenant la parole de l’Éternel, vous les restes de Juda : Ainsi a dit l’Éternel des armées, le Dieu d’Israël : Si vous êtes fermement résolus d’aller en Égypte, et que vous y entriez pour y demeurer,

16 il arrivera que l’épée, dont vous avez peur, vous surprendra là au pays d’Égypte ; et la famine qui vous met en inquiétude s’attachera à vous en Égypte, tellement que vous y mourrez.

17 Et il arrivera que tous les hommes qui se seront obstinés à vouloir entrer en Égypte, afin d’y demeurer, mourront par l’épée, par la famine, et par la mortalité ; nul d’eux ne restera, ni n’échappera de devant le mal que je vais faire venir sur eux.

18 Car ainsi a dit l’Éternel des armées, le Dieu d’Israël : Comme ma colère et mon indignation ont fondu sur les habitants de Jérusalem, ainsi ma colère fondra sur vous, quand vous serez entrés en Égypte ; et vous serez en exécration, et en étonnement, et en malédiction, et en opprobre, et vous ne verrez plus ce lieu-ci.

19 Vous, les restes de Juda, l’Éternel a parlé contre vous. N’entrez point en Égypte ; vous sentirez certainement que je vous en ai sommés aujourd’hui.

20 Car vous avez usé de fraude contre vous-mêmes, quand vous m’avez envoyé vers l’Éternel votre Dieu, en me disant : Fais requête envers l’Éternel notre Dieu pour nous, et nous déclare tout ce que l’Éternel notre Dieu te dira, et nous le ferons.

21 Et je vous l’aï déclaré aujourd’hui ; mais vous n’avez point écouté la voix de l’Éternel votre Dieu ; ni aucune des choses pour lesquelles il m’a envoyé vers vous.

22 Maintenant donc, sachez certainement que vous mourrez par l’épée, par la famine, et par la mortalité, au lieu où vous avez désiré d’entrer, pour y demeurer.



Conseils de Jérémie rejetés par les Juifs qui l’emmènent avec eux en Égypte.


1 Or, il arriva qu’aussitôt que Jérémie eut achevé de prononcer à tout le peuple toutes les paroles de l’Éternel leur Dieu, pour lesquelles leur Dieu l’avait envoyé vers eux, savoir, toutes ces choses-là,

2 Hazarja fils de Hosçahja, et Johanan fils de Karéah, et tous ces orgueilleux, dirent à Jérémie : Tu prononces des mensonges ; l’Éternel notre Dieu ne t’a pas envoyé pour dire : N’entrez point en Égypte pour y demeurer.

3 Mais c’est Baruc fils de Nérija, qui t’incite contre nous, afin de nous livrer entre les mains des Caldéens, pour nous faire mourir, et pour nous transporter à Babylone.

4 Ainsi Johanan fils de Karéah, et tous les capitaines des gens de guerre, et tout le peuple n’écoutèrent point la voix de l’Éternel, pour demeurer au pays de Juda.

5 Car Johanan fils de Karéah, et tous les capitaines des gens de guerre prirent tout le reste de ceux de Juda, qui étaient revenus de toutes les nations où ils avaient été dispersés, pour demeurer dans le pays de Juda ;

6 les hommes et les femmes, et les enfants, et les filles du roi, et toutes les personnes que Nébuzar-Adan, prévôt de l’hôtel, avait laissées avec Guédalja fils d’Ahikam, fils de Sçaphan ; ils prirent aussi Jérémie le prophète, et Baruc fils de Nérija ;

7 et ils entrèrent au pays d’Égypte ; car ils n’obéirent point à la voix de l’Éternel, et vinrent jusqu’à Taphnès.

8 Alors la parole de l’Éternel fut adressée à Jérémie, à Taphnès, et il lui dit :

9 Prends de grosses pierres dans ta main, et les cache en la présence des Juifs dans l’argile, en la tuilerie qui est à l’entrée de la maison de Pharaon, à Taphnès ;

10 et dis-leur : Ainsi a dit l’Éternel des armées, le Dieu d’Israël : Voici, je vais envoyer et je ferai venir Nébucadnetsar, roi de Babylone, mon serviteur, et je mettrai son trône sur ces pierres que j’ai cachées, et il étendra sa tente sur elles.

11 Et il viendra et frappera le pays d’Égypte : ceux qui sont destinés à la mort, iront à la mort ; ceux qui sont destinés à la captivité, iront en captivité ; et ceux qui sont destinés à l’épée, seront livrés à l’épée.

12 Et je mettrai le feu aux maisons des dieux d’Égypte, et Nébucadnetsar les brûlera, et emmènera captifs ceux d’Égypte, et se revêtira des dépouilles du pays d’Égypte, comme un berger s’enveloppe de son vêtement ; il en sortira en paix.

13 Il brisera aussi les statues de la maison du soleil, qui est au pays d’Égypte, et il brûlera au feu les maisons des dieux d’Égypte.



Reproches et menaces adressés aux Juifs qui s’étaient retirés en Égypte.


1 Cette parole fut adressée à Jérémie, touchant tous les Juifs qui habitaient dans le pays d’Égypte, qui habitaient à Migdol, à Taphnès, à Noph, et au pays de Patros, disant :

2 Ainsi a dit l’Éternel des armées, le Dieu d’Israël : Vous avez vu tout le mal que j’ai fait venir sur Jérusalem, et sur toutes les villes de Juda ; et voici, elles sont aujourd’hui un désert, et personne n’y demeure ;

3 à cause des maux qu’ils ont faits pour m’irriter, en allant faire des encensements, et servir à d’autres dieux qu’ils n’ont point connus, ni eux, ni vous, ni vos pères.

4 Et je vous ai envoyé tous mes serviteurs les prophètes, me levant matin, et les envoyant pour vous dire : Ne commettez point maintenant cette chose abominable, et que je déteste.

5 Mais ils n’ont point écouté, et ils n’ont point prêté l’oreille, pour se détourner de leur malice, et pour ne faire plus d’encensements à d’autres dieux.

6 C’est pourquoi mon indignation et ma colère ont fondu sur eux et ont embrasé les villes de Juda et les rues de Jérusalem, qui sont réduites en un désert et en une désolation, comme il parait aujourd’hui.

7 Maintenant donc, ainsi a dit l’Éternel, le Dieu des armées, le Dieu d’Israël : Pourquoi faites-vous ce grand mal contre vous-mêmes, pour vous faire retrancher du milieu de Juda, les hommes et les femmes, les petits enfants, et ceux qui tettent, et pour n’en laisser aucun de reste parmi vous ;

8 en m’irritant par les œuvres de vos mains, en faisant des encensements à d’autres dieux au pays d’Égypte, où vous venez d’entrer pour y demeurer ; afin que vous soyez retranchés, et que vous soyez en malédiction et en opprobre parmi toutes les nations de la terre ?

9 Avez-vous oublié les crimes de vos pères, et les crimes des rois de Juda, et les crimes des femmes de chacun d’eux, et vos propres crimes, et les crimes que vos femmes ont commis dans le pays de Juda, et dans les rues de Jérusalem ?

10 Ils n’ont point été domptés jusqu’à ce jour, et ils n’ont point eu de crainte, et ils n’ont pas marché dans ma loi, ni dans mes ordonnances, que je vous ai proposées, et à vos pères.

11 C’est pourquoi ainsi a dit l’Éternel des armées, le Dieu d’Israël : Voici, je vais tourner ma face contre vous en mal, et pour retrancher tout Juda.

12 Et je prendrai le reste de ceux de Juda qui se sont obstinés à vouloir venir au pays d’Égypte, pour y demeurer, et ils seront tous consumés, ils tomberont dans le pays d’Égypte, ils seront consumés par l’épée et par la famine, depuis le plus petit jusqu’au plus grand ; ils mourront par l’épée et par la famine ; et ils seront en exécration, en désolation, en malédiction, et en opprobre.

13 Et je punirai ceux qui demeurent au pays d’Égypte, comme j’ai puni Jérusalem par l’épée, par la famine, et par la mortalité.

14 Et il n’y aura personne des restes de Juda, savoir, de ceux qui sont venus pour demeurer au pays d’Égypte, qui se sauve et qui échappe pour retourner au pays de Juda, auquel ils se promettent de retourner pour y demeurer ; car pas un n’y retournera, sinon ceux qui fuiront de l’Égypte.

15 Mais tous ceux qui savaient bien que leurs femmes faisaient des encensements à d’autres dieux, et toutes les femmes qui étaient là en grand nombre, et tout le peuple qui demeurait dans le pays d’Égypte, à Patros, répondirent à Jérémie, et lui dirent :

16 Pour ce qui est de la parole que tu nous as dite au nom de l’Éternel, nous ne t’écouterons point ;

17 mais nous ferons certainement tout ce que nous avons dit, en faisant des encensements à la reine des cieux, et en lui faisant des aspersions, comme nous et nos pères, nos rois et les principaux d’entre nous, avons fait dans les villes de Juda, et dans les rues de Jérusalem, et nous avons alors été rassasiés de pain, nous avons été à notre aise, et nous n’avons point vu le mal.

18 Mais depuis le temps que nous avons cessé de faire des encensements à la reine des cieux, et de lui faire des aspersions, nous avons manqué de tout, et nous avons été consumés par l’épée et par la famine.

19 Et quand nous faisions des encensements à la reine des cieux, et que nous lui faisions des aspersions, lui avons-nous fait des gâteaux où elle était représentée, et lui avons-nous répandu des aspersions à l’insu de nos maris ?

20 Alors Jérémie parla à tout le peuple, contre les hommes, contre les femmes et contre tout le peuple, qui avait ainsi répondu, et il dit :

21 L’Éternel ne s’est-il pas souvenu des encensements que vous avez faits dans les villes de Juda et dans les rues de Jérusalem, vous et vos pères, vos rois et les principaux d’entre vous, et le peuple du pays, et cela ne lui est-il pas revenu en mémoire ?

22 Tellement que l’Éternel ne l’a pu supporter davantage, à cause de la malice de vos actions, et à cause des abominations que vous avez commises ; en sorte que votre pays a été réduit en désert, en désolation et en malédiction, sans que personne y habite, comme il paraît aujourd’hui.

23 Parce que vous avez fait ces encensements, et que vous avez péché contre l’Eternel, que vous n’avez point écouté la voix de l’Eternel, et n’avez point marché dans sa loi, ni dans ses ordonnances, ni dans ses témoignages ; à cause de cela ce mal vous est arrivé, comme il paraît aujourd’hui.

24 Puis Jérémie dit à tout le peuple et à toutes les femmes : Vous tous ceux de Juda, qui êtes dans le pays d’Egypte, écoutez la parole de l’Eternel.

25 Ainsi a dit l’Eternel des armées, le Dieu d’Israël, disant : Vous et vos femmes, qui ont parlé par votre bouche, touchant ce que vous avez exécuté de vos mains, et qui avez dit : Certainement nous accomplirons nos vœux que nous avons voués, en faisant des encensements à la reine des cieux, et lui faisant des aspersions : vous avez pleinement accompli vos vœux, et vous les avez exécutés de point en point.

26 C’est pourquoi écoutez la parole de l’Eternel, vous tous ceux de Juda, qui demeurez dans le pays d’Egypte : Voici, j’ai juré par mon grand nom, a dit l’Eternel, que mon nom ne sera plus réclamé dans tout le pays d’Egypte, par la bouche d’aucun de Juda, qui dise : Le Seigneur l’Eternel est vivant.

27 Voici, je veille contre eux pour leur faire du mal, et non pas du bien, et tous les hommes de Juda qui sont dans le pays d’Egypte seront consumés par l’épée et par la famine, jusqu’à ce qu’il n’y en ait plus aucun.

28 Et ceux qui seront réchappés de l’épée retourneront du pays d’Egypte au pays de Juda en fort petit nombre, et tout le reste de ceux de Juda qui seront entrés dans le pays d’Egypte, pour y demeurer, saura quelle parole tiendra, la mienne, ou la leur.

29 Et ceci vous sera pour signe, dit l’Eternel, que je vous punirai en ce lieu-ci, afin que vous sachiez que mes paroles seront infailliblement accomplies contre vous en mal.

30 Ainsi a dit l’Eternel : Voici, je vais livrer Pharaon-Hophrah, roi d’Egypte, entre les mains de ses ennemis, et de ceux qui cherchent sa vie ; comme j’ai livré Sédécias, roi de Juda, entre les mains de Nébucadnetsar, roi de Babylone, son ennemi, et qui cherchait sa vie.



Jérémie console Baruc.


1 La parole que Jérémie le prophète dit à Baruc fils de Nérija, quand il écrivit dans un livre les paroles que lui dicta Jérémie, la quatrième année de Jéhojakim fils de Josias, roi de Juda. Jérémie lui dit :

2 Ainsi a dit l’Eternel, le Dieu d’Israël, touchant toi, Baruc :

3 Tu as dit : Malheur à moi ! car l’Eternel a ajouté la tristesse à ma douleur ; je me suis lassé dans mon gémissement, et je n’ai point trouvé de repos.

4 Tu lui diras donc : Ainsi a dit l’Eternel : Voici, je vais détruire ce que j’avais bâti et arracher ce que j’avais planté, savoir, tout ce pays-ci.

5 Et toi, tu te chercherais des grandeurs ? Ne les cherche point, car voici, je vais faire venir du mal sur toute chair, dit l’Eternel ; mais je te donnerai ton âme comme pour butin, dans tous les lieux où tu iras.



Prédiction de la défaite de Pharaon-Néco.


1 La parole de l’Eternel qui fut adressée à Jérémie le prophète contre les nations,

2 Touchant l'Egypte, et contre l’armée de Pharaon-Néco, roi d’Egypte, qui était auprès du fleuve d’Euphrate, à Carkémis, laquelle Nébucadnetsar, roi de Babylone, défit, la quatrième année de Jéhojakim fils de Josias, roi de Juda.

3 Préparez l’écu et le bouclier, et approchez-vous pour le combat.

4 Attelez les chevaux, et vous cavaliers, montez ; présentez-vous avec les casques, fourbissez les lances, revêtez les cuirasses.

5 Que vois-je ? Ils sont effrayés ; ils tournent le dos ; leurs hommes forts ont été mis en pièces, et ils s’enfuient sans regarder derrière eux ; la frayeur est de toutes parts, dit l’Éternel.

6 Que celui qui est léger à la course ne s’enfuie point ; et que celui qui est fort ne se sauve point. Ils sont trébuchés et tombés vers l’Aquilon, sur les bords du fleuve d’Euphrate.

7 Qui est celui-ci qui s’élève comme une rivière, et duquel les eaux sont émues comme les fleuves ?

8 C’est l’Égypte ; elle s’élève comme une rivière, et ses eaux s’émeuvent comme les fleuves ; et elle dit : Je m’élèverai, je couvrirai la terre, je détruirai les villes et ceux qui y habitent.

9 Montez, chevaux ; chariots, faites un grand bruit, et que les hommes vaillants sortent ; ceux de Cus et de Put qui manient le bouclier, et les Ludiens qui manient et bandent l’arc.

10 Car c’est le jour du Seigneur, l’Éternel des armées, jour de vengeance, pour se venger de ses ennemis. L’épée dévorera, et sera assouvie et enivrée de leur sang ; car il y a un sacrifice au Seigneur, l’Éternel des armées, au pays de l’Aquilon, auprès du fleuve d’Euphrate.

11 Monte en Galaad, et prends du baume, vierge fille d’Égypte ; c’est en vain que tu multiplies les remèdes, car il n’y a point de guérison pour toi.

12 Les nations ont appris ta honte, et ton cri a rempli la terre ; car le fort est tombé sur le fort, et ils sont tombés tous deux ensemble.

13 La parole que l’Éternel prononça à Jérémie le prophète, touchant la venue de Nébucadnetsar, roi de Babylone, pour frapper le pays d’Égypte :

14 Faites-le savoir en Égypte, publiez-le à Migdol, publiez-le à Noph et à Taphnès, et dites : Présente-toi et te tiens prêt ; car l’épée a dévoré ce qui est autour de toi.

15 Pourquoi chacun de tes hommes vaillants a-t-il été emporté ? Il n’a pu tenir ferme, parce que l’Éternel l’a renversé.

16 Il en a terrassé un grand nombre, et même chacun est tombé sur son compagnon, et ils ont dit : Lève-toi, retournons à notre peuple, et au pays de notre naissance, de devant l’épée qui désole tout.

17 Ils ont crié là : Pharaon, roi d’Égypte, n’est que bruit ; il a laissé échapper l’occasion.

18 Je suis vivant, dit le roi, duquel le nom est l’ÉTERNEL DES ARMÉES, que comme Tabor est entre les montagnes, et comme Carmel s’avance jusque dans la mer, ainsi ceci arrivera.

19 Ô fille habitante de l’Égypte, prépare-toi pour partir ; car Noph sera désolée et rendue déserte, sans qu’il y ait plus d’habitants.

20 L’Égypte est comme une très-belle génisse. La destruction vient, elle vient de l’Aquilon.

21 Même les gens de guerre, qu’elle entretient chez elle à ses gages, sont comme des veaux qu’on engraisse. Car ils ont aussi tourné le dos, ils se sont enfuis ensemble, ils n’ont point tenu ferme, parce que le jour de leur calamité est venu sur eux, le temps de leur punition.

22 Sa voix se fera entendre comme celle d’un serpent ; car ils marcheront avec une puissante armée, et ils viendront contre elle avec des haches, comme ceux qui coupent le bois.

23 Ils couperont, dit l’Éternel, sa forêt, dont on ne pouvait compter les arbres, parce qu’ils seront en plus grand nombre que les sauterelles, de sorte qu’on ne les saurait compter.

24 La fille d’Égypte est rendue honteuse, elle est livrée entre les mains du peuple de l’Aquilon.

25 L’Éternel des armées, le Dieu d’Israël, a dit : Voici, je vais punir le grand peuple de No, et Pharaon, et l’Égypte, et ses dieux, et ses rois ; tant Pharaon que ceux qui se confient en lui.

26 Et je les livrerai entre les mains de ceux qui cherchent leur vie, entre les mains de Nébucadnetsar, roi de Babylone, et entre les mains de ses serviteurs ; mais après cela elle sera habitée comme anciennement, dit l’Éternel.

27 Et toi, Jacob mon serviteur, ne crains point et ne t’épouvante point, ô Israël ; car voici, je vais te délivrer du pays éloigné, et ta postérité du pays de ta captivité ; Jacob reviendra et sera en repos et à son aise, et il n’y aura personne qui lui donne de la crainte.

28 Toi donc, Jacob mon serviteur, ne crains point, dit l’Éternel, car je suis avec toi ; je détruirai entièrement toutes les nations parmi lesquelles je t’aurai dispersé ; mais je ne te consumerai pas tout à fait ; mais je te châtierai par mesure ; toutefois je ne te tiendrai pas tout à fait pour innocent.



Prophétie contre les Philistins, les Tyriens et les Sidoniens.


1 La parole de l’Éternel qui fut adressée à Jérémie le prophète contre les Philistins, avant que Pharaon frappât Gaza :

2 Ainsi a dit l’Éternel : Voici des eaux qui montent de l’Aquilon, qui seront comme un torrent débordé, et qui se déborderont sur la terre et sur tout ce qui est en elle ; sur la ville et sur ses habitants ; les hommes crieront et tous les habitants du pays hurleront ;

3 à cause du bruit éclatant de la corne des pieds de ses puissants chevaux, à cause du fracas de ses chariots, et à cause du bruit de ses roues ; les pères n’ont pas même regardé leurs enfants, tant ils ont eu le courage abattu ;

4 à cause du jour qui vient pour ravager tous les Philistins, et pour retrancher à Tyr et à Sidon quiconque restera pour les secourir ; car l’Éternel va livrer au pillage les Philistins, qui sont les restes de l’île de Caphtor.

5 Gaza est devenue chauve ; Asçkélon est dans le silence, avec le reste de leur vallée. Jusqu’à quand feras-tu des incisions sur toi ?

6 Ah ! épée de l’Éternel, jusqu’à quand ne cesseras-tu point ? Rentre en ton fourreau, apaise-toi, et te tiens en repos.

7 Comment cesserais-tu ? L’Éternel lui a commandé ; il l’a assignée contre Asçkélon, et contre le rivage de la mer.



Prédiction contre le pays de Moab.


1 Pour ce qui est de Moab, l’Éternel des armées, le Dieu d’Israël, a dit : Malheur a Nébo ; car elle a été saccagée ; Kirjath-hajim a été rendue honteuse, et a été prise ; la ville forte a été rendue honteuse et effrayée.

2 Moab ne se glorifiera plus de Hesçbon ; car on a machiné du mal contre elle, et on a dit : Venez, et exterminons-la, qu’elle ne soit plus une nation. Toi aussi, Madmen, tu seras détruite, et l’épée te poursuivra.

3 Il y a un grand cri du côté de Horonajim, le bruit d’un pillage et d’une grande défaite.

4 Moab est brisé ; on y a entendu le cri de ses petits enfants.

5 On montera par la montée de Luhith avec de grands pleurs : les ennemis entendront dans la descente de Horonajim les cris de ceux qui auront été défaits.

6 Fuyez, dira-t-on, sauvez vos vies, et elles seront comme des bruyères dans un désert.

7 Car, parce que tu as eu confiance en tes ouvrages et en tes trésors, tu seras aussi prise ; et Kémos sortira pour être transporté, avec ses sacrificateurs et ses principaux.

8 Et celui qui fait le dégât entrera dans toutes les villes, et pas une ville n’échappera ; la vallée périra, et le plat pays sera détruit, suivant ce que l’Éternel a dit.

9 Donnez des ailes à Moab ; car il s’envolera certainement, et ses villes seront réduites en désolation, sans qu’il y ait personne qui y habite.

10 Maudit soit celui qui fera l’œuvre de l’Éternel frauduleusement ; et maudit soit celui qui gardera son épée de répandre le sang !

11 Moab a été à son aise depuis sa jeunesse, et a reposé sur sa lie ; il n’a point été vidé d’un vase dans un autre, et il n’a point été transporté ; aussi son goût lui est toujours demeuré, et son odeur ne s’est point changée.

12 C’est pourquoi voici, les jours viennent, dit l’Éternel, que je lui enverrai des gens qui l’enlèveront, et qui videront ses vases, et mettront ses barils en pièces.

13 Et Moab sera honteux à cause de Kémos, comme la maison d’Israël est devenue honteuse à cause de Beth-el, qui était sa confiance.

14 Comment dites-vous : Nous sommes forts et vaillants dans le combat ?

15 Moab est saccagé, et chacune de ses villes s’en est allée en fumée, et l’élite de ses jeunes gens est descendue pour être égorgée, dit le roi, duquel le nom est l’ÉTERNEL DES ARMÉES.

16 La calamité de Moab est prochaine, et son mal s’avance à grands pas.

17 Vous tous qui êtes autour de lui, soyez émus de compassion ; et vous tous qui connaissez son nom, dites : Comment ce sceptre si fort, ce bâton de gloire a-t-il été rompu ?

18 Toi, qui demeures chez la fille de Dibon, descends de ta gloire, et t’assieds dans un lieu de sécheresse ; celui qui a ravagé Moab est monté contre toi, et a détruit tes forteresses.

19 Habitante de Haroher, tiens-toi sur le chemin, et regarde ; interroge celui qui s’enfuit, et celle qui s’est échappée ; et dis-lui : Qu’est-il arrivé ?

20 Moab est rendu honteux ; car il a été mis en pièces ; hurlez et criez : publiez sur l’Arnon, que Moab a été saccagé,

21 Et que la punition est venue sur le plat pays, sur Holon, et sur Jathsa, et sur Méphahat,

22 et sur Dibon, et sur Nébo, et sur Beth-diblathajim,

23 et sur Kirjath-hajim, et sur Beth-gamul, et sur Beth-méhon.

24 Et sur Kérijoth, et sur Botsra, et sur toutes les villes du pays de Moab, éloignées et prochaines.

25 La corne de Moab a été retranchée, et son bras a été brisé, dit l’Éternel.

26 Enivrez-le, car il s’est élevé contre l’Éternel. Moab se roulera dans son vomissement, et on se moquera aussi de lui.

27 Car ne t’es-tu pas moqué d’Israël ? A-t-il été surpris parmi les larrons ? qu’à chaque fois que tu as parlé de lui, tu en as tressailli de joie ?

28 Habitants de Moab, quittez les villes, et demeurez dans les rochers, et soyez comme une colombe qui fait son nid aux côtés de l’ouverture d’une caverne.

29 Nous avons appris l’orgueil de Moab le très orgueilleux, son arrogance, son orgueil, sa fierté, et son cœur altier.

30 J’ai connu, dit l’Éternel, sa fureur ; mais il n’en sera pas ainsi ! j’ai connu ses mensonges, mais ils n’ont rien de ferme.

31 Je hurlerai donc à cause de Moab, je crierai à cause de Moab tout entier ; on gémira sur ceux de Kir-hérès.

32 Ô vignoble de Sibmah ! je pleurerai sur toi, comme j’ai pleuré Jahzer ; tes provins ont passé au delà de la mer, ils ont atteint jusqu’à la mer de Jahzer ; celui qui ravage s’est jeté sur tes fruits d’été et sur ta vendange.

33 L’allégresse aussi et la joie se retireront du champ fertile et du pays de Moab ; et je ferai cesser le vin des cuves. On n’y foulera plus en chantant, et le chant de la vendange n’y retentira plus.

34 À cause du cri de Hesçbon, qui est parvenu jusqu’à Elhalé, ils ont jeté leurs cris, jusqu’à Jahats, comme une génisse de trois ans : même depuis Tsohar jusqu’à Horonajim ; car aussi les eaux de Nimrim seront désolées.

35 Et je ferai, dit l’Eternel, qu’il n’y aura plus personne en Moab qui offre sur les hauts lieux, ni personne qui fasse des encensements à ses dieux.

36 C’est pourquoi mon cœur fera du bruit pour Moab, comme des flûtes ; mon cœur fera du bruit comme des flûtes sur ceux de Kir-hérès ; parce que toute l’abondance de ce qu’il avait acquis est périe.

37 Car toute tête sera pelée, et toute barbe sera rasée ; et il y aura des incisions sur toutes les mains, et des sacs sur les reins.

38 Il n’y aura que deuil sur tous les toits de Moab, et dans ses places, parce que j’aurai brisé Moab, comme un vase qui ne plaît pas, dit l’Eternel.

39 Hurlez, et dites : Comment a-t-il été brisé ? Comment Moab a-t-il tourné le dos tout honteux ? Car Moab sera en moquerie et en effroi à tous ceux qui sont autour de lui.

40 Car ainsi a dit l’Eternel : Voici, l’ennemi volera comme un aigle, et il étendra ses ailes sur Moab.

41 Kérijoth a été prise, et les forteresses ont été saisies, et le cœur des hommes forts de Moab sera en ce jour-là comme le cœur d’une femme qui est en travail.

42 Et Moab sera exterminé, tellement qu’il ne sera plus peuple, parce qu’il s’est élevé contre l’Eternel.

43 Habitant de Moab, la frayeur, la fosse et le piége sont sur toi, dit l’Eternel.

44 Celui qui s’enfuira dans la frayeur tombera dans la fosse ; et celui qui remontera de la fosse sera pris au piége ; car je ferai venir sur lui, savoir, sur Moab, l’année de leur punition, dit l’Eternel.

45 Ils se sont arrêtes à l’ombre de Hesçbon, voulant éviter la force ; mais le feu est sorti de Hesçbon, et la flamme du milieu de Sihon, qui dévorera un canton de Moab, et le sommet de la tête des gens qui font du bruit.

46 Malheur à toi, Moab ; le peuple de Kémos est perdu ; car tes fils ont été enlevés pour être emmenés captifs et tes filles pour être emmenées captives.

47 Toutefois, je ramènerai et je mettrai en repos les captifs de Moab, dans les derniers jours, dit l’Eternel. Jusqu’ici est le jugement de Moab.



Prophéties contre diverses nations.


1 Pour ce qui est des enfants de Hammon, ainsi a dit l’Eternel : Israël n’a-t-il point d’enfants, ou n’a-t-il point d’héritier ? Pourquoi donc Malcam a-t-il hérité de Gad, et pourquoi son peuple demeure-t-il dans ses villes ?

2 C’est pourquoi, voici, les jours viennent, dit l’Eternel, que je ferai entendre l’alarme dans Rabba, ville des enfants de Hammon, elle sera réduite en un monceau de ruines, et les villes de son ressort seront brûlées au feu, et Israël possédera ceux qui l’auront possédé, a dit l’Eternel.

3 Hurle, ô Hesçbon ! car Haï a été saccagée ; vous, les villes du ressort de Rabba, criez, ceignez le sac sur vous, lamentez, courez le long des murailles ; car Malcam ira en captivité, avec ses sacrificateurs et ses principaux.

4 Pourquoi te glorifies-tu de tes vallées ? Ta vallée s’est écoulée, fille rebelle. Elle se confiait en ses trésors, et elle disait : Qui viendra contre moi ?

5 Voici, je vais faire venir de tous tes environs la frayeur sur toi, dit le Seigneur, l’Eternel des armées, et vous serez chassés chacun çà et là, et il n’y aura personne qui rassemble les fugitifs.

6 Mais après cela je ferai revenir les captifs des enfants de Hammon, dit l’Eternel.

7 Pour ce qui est de l’Idumée, ainsi a dit l’Eternel des armées : N’est-il pas vrai qu’il n’y a plus de sagesse dans Théman ? Le conseil a manqué aux hommes entendus ; leur sagesse est évanouie.

8 Fuyez ; les habitants de Dédan ont tourné le dos, ils ont fait des creux pour y habiter. Car j’ai fait venir sur Esaü sa calamité, le temps auquel je veux le visiter.

9 S’il était entré chez toi des vendangeurs, ne t’auraient-ils point laissé de grappillage ? Si c’étaient des larrons de nuit, ils n’auraient pris que ce qui leur aurait suffi.

10 Mais j’ai fouillé Esaü, j’ai découvert ce qu’il avait de plus caché, tellement qu’il ne se pourra cacher ; sa postérité est désolée, et ses frères, et ses voisins ; et il n’est plus.

11 Laisse tes orphelins, et je leur donnerai de quoi vivre, et que tes veuves s’assurent sur moi.

12 Car ainsi a dit l’Éternel : Voici, ceux qui ne devaient pas boire de la coupe en boiront certainement ; et toi, en serais-tu exempt en quelque manière ? Tu n’en seras point exempt ; mais tu en boiras certainement.

13 Car j’ai juré par moi-même, dit l’Éternel, que Botsra sera réduite en désolation, en opprobre, en désert, et en malédiction ; et que toutes ses villes seront réduites en déserts perpétuels.

14 J’ai ouï une publication de la part de l’Éternel, et il y a un ambassadeur envoyé parmi les nations pour leur dire : Assemblez-vous et venez contre elle ; et levez-vous pour combattre.

15 Car voici, je te rendrai petit entre les nations et méprisable entre les hommes.

16 Ta présomption et la fierté de ton cœur t’ont séduit, toi qui habites dans les creux des rochers, et qui occupes le sommet des coteaux. Quand tu aurais élevé ton nid comme l’aigle, je te jetterai bas de là, dit l’Éternel.

17 Et l’Idumée sera réduite en désolation ; tellement que quiconque passera près d’elle en sera étonné, et sifflera à cause de toutes ses plaies.

18 Il n’y demeurera personne, a dit l’Éternel, et aucun fils d’homme n’y séjournera ; comme cela arriva dans la subversion de Sodome et Gomorrhe, et de leurs lieux circonvoisins.

19 Voici, il montera comme un lion monte, à cause du débordement du Jourdain, vers la demeure forte, et en un moment je le ferai courir sur elle, et je donnerai commission contre elle à celui que j’ai choisi. Car qui est semblable à moi ? Qui me prescrira le temps, et qui est le pasteur qui me résistera ?

20 C’est pourquoi écoutez la résolution que l’Éternel a prise contre Edom, et les pensées qu’il a eues contre les habitants de Théman : Si les plus petits du troupeau ne les traînent par terre, et si l’on ne détruit leurs cabanes sur eux !

21 La terre a été ébranlée du bruit de leur ruine ; il y a eu un cri, la voix en a été ouïe vers la mer Rouge.

22 Voici, il montera comme un aigle, et il volera et étendra ses ailes sur Botsra ; et en ce jour-là le cœur des plus vaillants d’Edom sera comme le cœur d’une femme qui est en travail.

23 Pour ce qui est de Damas : Hamath et Arphad ont été rendues honteuses, parce qu’elles ont appris des nouvelles très fâcheuses ; ils sont fondus, il y a une tourmente dans la mer, elle ne se peut apaiser.

24 Damas n’a plus de force, on l’a mise en fuite ; la peur l’a surprise, l’angoisse et les douleurs l’ont saisie comme celle qui enfante.

25 Comment n’a-t-on pas épargné la ville fameuse, la ville agréable !

26 Certainement ses gens d’élite tomberont par les rues, et tous ses hommes de guerre seront dans le silence en ce jour-là, dit l’Éternel des armées.

27 Et je mettrai le feu à la muraille de Damas, qui dévorera les palais de Benhadad.

28 Pour ce qui est de Kédar, et des royaumes de Hatsor, lesquels Nébucadnetsar, roi de Babylone, frappera, ainsi a dit l’Éternel : Levez-vous, montez vers Kédar, et détruisez les enfants d’Orient.

29 Ils enlèveront leurs tentes et leurs troupeaux, et ils prendront pour eux leurs tentes et tout leur équipage, et leurs chameaux et on criera : Frayeur de tous côtés !

30 Fuyez, éloignez-vous tant que vous pourrez ; vous habitants de Hatsor, qui avez fait des creux pour y demeurer, dit l’Éternel ; car Nébucadnetsar, roi de Babylone, a formé un dessein contre vous, il a pris une résolution contre vous.

31 Levez-vous, montez vers la nation qui est en repos, et qui habite en assurance, dit l’Éternel ; ils n’ont ni portes, ni barres, et ils habitent seuls.

32 Et leurs chameaux seront au pillage, et la multitude de leur bétail sera en proie ; et je les disperserai à tout vent vers ceux qui sont aux extrémités du pays, et je ferai venir leur calamité de tous les côtés qu’elle peut venir, dit l’Éternel.

33 Et Hatsor deviendra un repaire de dragons, et un désert pour toujours, il n’y demeurera personne, et aucun fils d’homme n’y habitera.

34 La parole de l’Éternel qui fut adressée à Jérémie le prophète, contre Hélam, au commencement du règne de Sédécias, roi de Juda, disant :

35 Ainsi a dit l’Éternel des armées : Voici, je vais rompre l’arc de Hélam, qui est leur principale force.

36 Et je ferai venir contre Hélam les quatre vents, des quatre bouts des cieux ; et je les disperserai par tous ces vents-là, et il n’y aura point de nation où ne viennent ceux de Hélam qui seront chassés.

37 Et je ferai que ceux de Hélam seront éperdus devant leurs ennemis, et devant ceux qui cherchent leur vie ; et je ferai venir du mal sur eux, savoir, l’ardeur de ma colère, dit l’Éternel ; et j’enverrai l’épée sur eux, jusqu’à ce que je les aie consumés.

38 Et je mettrai mon trône dans Hélam, et j’en détruirai les rois et les principaux, dit l’Éternel.

39 Mais il arrivera qu’aux derniers jours je ferai retourner les captifs de Hélam, dit l’Éternel.



Prédiction du retour des Juifs de la captivité de Babylone.


1 La parole que l’Éternel prononça contre Babylone, et contre le pays des Caldéens, par Jérémie le prophète :

2 Faites savoir ceci parmi les nations, et publiez-le, et levez l’étendard ; publiez-le et ne le cachez point. Dites : Babylone a été prise, Bel est confondu ; Mérodac est brisé ; ses idoles sont rendues honteuses, et ses dieux infâmes sont mis en pièces.

3 Car une nation est montée contre elle de l’Aquilon ; elle mettra son pays en désolation, et il n’y aura personne qui y habite ; tant les hommes que les bêtes se sont enfuis et s’en sont allés.

4 En ces jours-là, et en ce temps-là, dit l’Éternel, les enfants d’Israël et les enfants de Juda reviendront ensemble ; ils marcheront en pleurant, et chercheront l’Éternel leur Dieu.

5 Ils s’informeront du chemin de Sion, vers lequel ils tourneront leur visage, et ils diront : Venez et joignez-vous à l’Éternel, par une alliance éternelle, qui ne s’oubliera jamais.

6 Mon peuple a été comme des brebis perdues ; leurs bergers les ont fait égarer, et les ont fait errer par les montagnes ; elles sont allées de montagne en colline, et elles ont oublié leur gîte.

7 Tous ceux qui les ont trouvées les ont dévorées ; et leurs ennemis ont dit : Nous ne serons coupables d’aucun mal, parce qu’ils ont péché contre l’Éternel, qui est la demeure de la justice ; contre l’Éternel qui a été l’attente de leurs pères.

8 Fuyez hors de Babylone, et sortez du pays des Caldéens, et soyez comme les boucs qui vont devant le troupeau.

9 Car voici, je vais susciter et faire venir contre Babylone une multitude de grandes nations du pays de l’Aquilon, qui se rangeront en bataille contre elle, de sorte qu’elle sera prise. Leurs flèches seront comme celles d’un homme puissant qui ne fait que détruire, et qui ne retourne point à vide.

10 Et la Caldée sera abandonnée au pillage, et tous ceux qui la pilleront seront rassasiés, dit l’Eternel.

11 Parce que vous vous êtes réjouis, parce que vous avez sauté de joie, en ravageant mon héritage, parce que vous êtes devenus épais et larges comme une génisse qui est à l’herbe, et que vous avez henni comme de puissants chevaux ;

12 votre mère est devenue fort honteuse, et celle qui vous a enfantés a rougi ; voici, elle sera la dernière entre les nations, elle deviendra un désert, un pays sec, une lande.

13 Elle ne sera plus habitée, à cause de l’indignation de l’Eternel, et tout entière elle ne sera que désolation ; quiconque passera près de Babylone sera étonné, et sifflera à cause de toutes ses plaies.

14 Rangez-vous en bataille contre Babylone, tout à l’entour ; vous tous qui maniez l’arc, tirez contre elle et n’épargnez point les traits ; car elle a péché contre l’Eternel.

15 Jetez de grands cris contre elle tout autour ; elle tend les mains, ses fondements sont tombés, ses murailles sont renversées ; car c’est la vengeance de l’Eternel ; vengez-vous d’elle ; faites-lui comme elle a fait.

16 Retranchez de Babylone celui qui sème, et celui qui tient la faucille au temps de la moisson ; que chacun s’en retourne vers son peuple, et que chacun s’enfuie vers son pays, à cause de l’épée qui désole tout.

17 Israël est comme une brebis égarée que les lions ont chassée. Le roi d’Assyrie l’a dévorée le premier ; mais ce dernier-ci, savoir, Nébucadnetsar, roi de Babylone, lui a brisé les os.

18 C’est pourquoi ainsi a dit l’Eternel des armées, le Dieu d’Israël : Voici, je vais visiter le roi de Babylone et son pays, comme j’ai visité le roi d’Assyrie.

19 Et je ferai retourner Israël à ses demeures ; il paîtra en Carmel et en Basçan, et son âme sera rassasiée sur la montagne d’Ephraïm et de Galaad.

20 En ces jours-là, et en ce temps-là, dit l’Eternel, on cherchera l’iniquité d’Israël, mais elle ne sera plus, et les péchés de Juda, mais ils ne seront point trouvés ; car je pardonnerai à ceux que j’aurai fait demeurer de reste.

21 Monte sur la terre des rebelles ; monte contre lui, et visite les habitants ; désole et détruis à la façon de l’interdit ceux qui sont après eux, dit l’Eternel, et fais toutes les choses que je t’ai commandées.

22 L’alarme est au pays, et une grande plaie.

23 Comment le marteau de toute la terre a-t-il été brisé et rompu ? Comment Babylone est-elle en étonnement parmi les nations ?

24 Je t’ai tendu des piéges, et même tu as été prise, ô Babylone ! et tu n’en savais rien ; tu as été trouvée et surprise, parce que tu t’en es prise à l’Eternel.

25 L’Eternel a ouvert son arsenal, et en a tiré les armes de son indignation ; parce que le Seigneur, l’Eternel des armées, a une entreprise à exécuter dans le pays des Caldéens.

26 Venez contre elle des bouts de la terre ; ouvrez ses granges, foulez la comme des javelles ; détruisez-la à la façon de l’interdit, et qu’elle n’ait rien de reste.

27 Coupez la gorge à tous ses veaux ; qu’ils descendent à la tuerie. Malheur à eux ; car le jour est venu, le temps de leur Visitation.

28 On entend la voix de ceux qui s’enfuient, et qui sont échappés du pays de Babylone, pour annoncer dans Sion la vengeance de l’Eternel notre Dieu, la vengeance de son temple.

29 Assemblez à cri public les archers contre Babylone, vous tous qui tirez de l’arc : campez-vous contre elle tout autour ; que personne n’échappe ; rendez-lui selon ses œuvres ; faites-lui selon tout ce qu’elle a fait ; car elle s’est élevée avec fierté contre l’Éternel, contre le Saint d’Israël.

30 C’est pourquoi ses gens d’élite tomberont par les places, et on fera perdre la parole à tous ses gens de guerre en ce jour-là, dit l’Éternel.

31 Voici, c’est à toi que j’en veux, toi qui es la fierté même, dit le Seigneur, l’Éternel des armées ; car ton jour est venu, le temps auquel je te visiterai.

32 Le superbe bronchera et tombera, et il n’y aura personne qui le relève ; je mettrai aussi le feu à ses villes, et il dévorera tout autour d’elles.

33 Ainsi a dit l’Éternel des armées : Les enfants d’Israël et les enfants de Juda ont été ensemble opprimés ; tous ceux qui les ont pris les retiennent, et ont refusé de les laisser aller.

34 Leur Rédempteur est fort, son nom est l’ÉTERNEL DES ARMÉES ; il plaidera certainement leur cause, afin qu’il donne le repos au pays, et qu’il mette dans le trouble les habitants de Babylone.

35 L’épée est sur les Caldéens, dit l’Éternel, et sur les habitants de Babylone, et sur ses principaux et sur ses sages.

36 L’épée est sur ses imposteurs ; ils seront reconnus insensés ; l’épée est sur ses vaillants hommes, et ils seront éperdus.

37 L’épée est sur ses chevaux, et sur ses chariots, et sur tout l’amas de diverses sortes de gens qui sont au milieu d’elle, et ils deviendront comme des femmes ; l’épée est sur ses trésors, et ils seront pillés.

38 La sécheresse sera sur ses eaux, et elles tariront ; car c’est le pays des images taillées ; ils sont fous après leurs idoles monstrueuses.

39 C’est pourquoi les bêtes sauvages des déserts avec celles des îles y habiteront, et les chats-huants y habiteront aussi ; et elle ne sera jamais plus habitée, et on n’y demeurera plus, en quelque temps que ce soit.

40 Il n’y demeurera personne, a dit l’Éternel, et aucun fils d’homme n’y habitera, comme cela est arrivé dans la subversion que Dieu a faite de Sodome et de Gomorrhe, et des lieux circonvoisins.

41 Voici, un peuple et une grande nation vient de l’Aquilon, et plusieurs rois se réveilleront du fond de la terre.

42 Ils prendront l’arc et l’étendard ; ils sont cruels, et ils n’auront point de compassion ; leur voix bruira comme la mer, et ils seront montés sur des chevaux ; chacun d’eux est rangé en homme de guerre contre toi, ô fille de Babylone !

43 Le roi de Babylone en a ouï le bruit, et ses mains en sont devenues lâches, l’angoisse l’a saisi, même un travail comme de celle qui enfante.

44 Voici, il montera comme un lion monte, à cause du débordement du Jourdain, vers la demeure forte ; et en un moment je le ferai courir sur elle, et je donnerai commission contre elle à celui que j’ai choisi. Car qui est semblable à moi ? Qui me prescrira le temps, et qui est le pasteur qui me résistera ?

45 C’est pourquoi écoutez la résolution que l’Éternel a prise contre Babylone, et les desseins qu’il a formés contre le pays des Caldéens : Si les plus petits du troupeau, dit-il, ne les traînent par terre, et si on ne détruit leurs cabanes sur eux !

46 La terre a été ébranlée du bruit de la prise de Babylone, et le cri en a été ouï parmi les nations.



Prédiction contre Babylone.


1 Ainsi a dit l’Éternel : Voici, je vais faire lever un vent de destruction contre Babylone, et contre ceux qui y habitent, et dont le cœur s’élève contre moi.

2 Et j’enverrai contre Babylone des vanneurs qui la vanneront et qui videront son pays, car ils viendront sur elle de tous côtés, au jour de son malheur.

3 Qu’on bande l’arc contre celui qui bande son arc, et contre celui qui est fier dans sa cuirasse ; et n’épargnez point ses gens d’élite ; exterminez à la façon de l’interdit toute son armée.

4 Et les blessés à mort tomberont au pays des Caldéens, et ceux qui auront été percés, dans ses places.

5 Car Israël et Juda n’est point privé de son Dieu, dit l’Eternel des armées ; mais leur pays a été trouvé plein de crimes, par le saint d’Israël.

6 Fuyez hors de Babylone, et sauvez chacun sa vie, de peur que vous ne périssiez dans son iniquité ; car c’est le temps de la vengeance de l’Eternel ; il lui rend ce qu’elle a mérité.

7 Babylone a été comme une coupe d’or dans la main de l’Eternel ; elle enivrait toute la terre ; les nations ont bu de son vin ; c’est pourquoi les nations sont devenues folles.

8 Babylone est tombée en un instant, et elle a été brisée ; hurlez sur elle ; prenez du baume pour sa douleur ; peut-être qu’elle guérira.

9 Nous avons traité Babylone, et elle n’est point guérie. Laissez-la, et nous en allons chacun dans son pays ; car sa condamnation est parvenue jusqu’aux cieux, et s’est élevée jusqu’aux nues.

10 L’Eternel a mis en évidence notre justice. Venez, et que nous racontions en Sion l’œuvre de l’Eternel notre Dieu.

11 Aiguisez les flèches, et assemblez les boucliers ; l’Eternel a réveillé l’esprit des rois de Médie ; car il a résolu de détruire Babylone, parce que c’est la vengeance de l’Eternel, et la vengeance de son temple.

12 Elevez l’enseigne sur les murailles de Babylone, renforcez la garnison, posez les gardes, préparez des embuscades ; car l’Eternel a formé un dessein ; même il exécute ce qu’il a dit contre les habitants de Babylone.

13 Tu étais assise sur plusieurs eaux, abondante en trésors ; ta fin est venue, et le comble de ton avarice.

14 L’Eternel des armées a juré par soi-même, disant : Si je ne te remplis d’hommes comme de sauterelles, et s'ils ne jettent pas des cris pour s’encourager contre toi !

15 C’est lui qui a fait la terre par sa vertu, et qui a agencé le monde par sa sagesse, et qui a étendu les cieux par son intelligence.

16 Sitôt qu’il fait ouïr sa voix, les eaux tombent des cieux avec un grand bruit ; il fait monter du bout de la terre les vapeurs ; il tourne les éclairs en pluie, et il tire le vent de ses trésors.

17 Tout homme est abruti par ce qu’il sait faire ; tout fondeur est rendu honteux par ses images taillées ; car ce qu’ils fondent n’est que fausseté, et il n'y a point de respiration en elles.

18 Elles ne sont que vanité, et un ouvrage trompeur ; elles périront au temps que Dieu les visitera.

19 Celui qui a pris Jacob pour sa portion n’est pas comme ces choses-là ; car c’est lui qui a tout formé, et Israël est la tribu de son héritage ; son nom est l’ETERNEL DES ARMEES.

20 Tu m'as été un marteau et des instruments de guerre ; c’est par toi que j’ai mis en pièces les nations, et c’est par toi que j’ai détruit les royaumes.

21 C’est par toi que j’ai mis en pièces le cheval et celui qui le montait : c’est par toi que j’ai mis en pièces le chariot et celui qui était monté dessus.

22 C’est par toi que j’ai mis en pièces l’homme et la femme ; c’est par toi que j’ai mis en pièces le vieillard et le jeune garçon : c’est par toi que j’ai mis en pièces le jeune homme et la vierge.

23 C’est par toi que j’ai mis en pièces le pasteur et son troupeau ; c’est par toi que j’ai mis en pièces le laboureur et ses bœufs accouplés, et c’est par toi que j’ai mis en pièces les gouverneurs et les magistrats.

24 Mais je rendrai à Babylone, et à tous les habitants de la Caldée, à vos yeux, tous les maux qu’ils ont fait dans Sion, dit l’Eternel.

25 Voici, je viens à toi, dit l’Eternel, montagne qui détruis, qui détruis toute la terre ; j’étendrai aussi ma main sur toi, je te roulerai en bas des rochers, et te réduirai en une montagne embrasée.

26 Et on ne pourra prendre de toi aucune pierre pour servir d’angle, ni aucune pierre pour servir de fondement ; car tu seras réduite en ruines perpétuelles, dit l’Éternel.

27 Levez l’étendard sur la terre ; sonnez de la trompette parmi les nations ; préparez les nations contre elle ; appelez contre elle les royaumes d’Ararat, de Minni, et d’Asckénaz. Ordonnez des capitaines contre elle ; faites monter ses chevaux comme des sauterelles effrayantes.

28 Préparez contre elle les nations, les rois de Médie, ses gouverneurs, et tous ses magistrats, et tout le pays de sa domination.

29 Et la terre en sera ébranlée, et elle en sera en travail, parce que tout ce que l’Éternel a résolu sera exécuté contre Babylone, pour réduire le pays en désolation, tellement qu’il n’y ait personne qui y habite.

30 Les hommes vaillants de Babylone ont cessé de combattre ; ils se sont tenus dans les forteresses ; leur force a manqué, et ils sont devenus comme des femmes ; on a brûlé ses demeures, et les barres de ses portes ont été rompues.

31 Il viendra courrier sur courrier, et messager sur messager, pour annoncer au roi de Babylone que sa ville est prise par une de ses extrémités ;

32 et que ses gués sont surpris, et que ses marais sont brûlés au feu, et que les hommes de guerre sont éperdus.

33 Car ainsi a dit l’Éternel des armées, le Dieu d’Israël : La fille de Babylone est comme l’aire ; il est temps qu’elle soit foulée ; le temps de sa moisson viendra bientôt.

34 Nébucadnetsar, roi de Babylone, m’a dévorée et m’a brisée ; il m’a mise dans le même état qu’un vase qui ne sert de rien ; il m’a engloutie comme un dragon ; il a rempli son ventre de mes délices ; il m’a chassée loin.

35 Ce qu’il m’a ravi par violence de ma chair est à Babylone, dira l’habitante de Sion ; et mon sang est chez les habitants de la Caldée, dira Jérusalem.

36 C’est pourquoi, ainsi a dit l’Éternel : Voici, je vais plaider ta cause, et je ferai la vengeance pour toi, je dessécherai sa mer, et je ferai tarir sa source.

37 Et Babylone sera réduite en monceaux, en demeures de dragons, en désolation, et en sifflement, sans que personne y habite.

38 Ils rugiront ensemble comme des lions, et crieront comme des lionceaux.

39 Je les ferai échauffer dans leurs festins, et je les enivrerai, afin qu’ils se réjouissent, et qu’ils dorment d’un sommeil perpétuel, et qu’ils ne se réveillent plus, dit l’Éternel.

40 Je les ferai descendre comme des agneaux à la tuerie, et comme on y mène les moutons avec les boucs.

41 Comment Scesçac a-t-elle été prise ? Et comment celle qui était célèbre par toute la terre a-t-elle été saisie ? Comment Babylone a-t-elle été réduite en désolation parmi les nations ?

42 La mer est montée sur Babylone ; elle a été couverte de la multitude de ses flots.

43 Ses villes ont été réduites en désolation, en une terre sèche et de landes, en un pays où personne ne demeure, et où aucun fils d’homme ne passe.

44 Je punirai aussi Bel à Babylone, et je tirerai de sa bouche ce qu’il avait englouti, et les nations n’aborderont plus vers lui ; même la muraille de Babylone est renversée.

45 Mon peuple, sortez du milieu d’elle, et délivrez chacun sa vie de l’ardeur de la colère de l’Éternel ;

46 De peur que votre cœur ne s’amollisse, et que vous ne soyez épouvantés des nouvelles qu’on entendra dans le pays ; car des nouvelles viendront une année, et après cela d’autres nouvelles une autre année ; et la violence sera dans le pays, et un prince succédera à un autre prince.

47 C’est pourquoi voici, les jours viennent que je punirai les images taillées de Babylone, et tout son pays sera rendu honteux, et tous ses blessés à mort tomberont au milieu d’elle.

48 Les cieux, et la terre, et tout ce qui y est se réjouiront avec un chant de triomphe sur Babylone, parce qu’il viendra de l’Aquilon des destructeurs contre elle, dit l’Eternel.

49 Et comme Babylone a fait tomber les blessés à mort d’Israël, ainsi les blessés à mort de tout le pays tomberont à Babylone.

50 Vous qui êtes réchappés de l’épée, marchez, ne vous arrêtez point ; quoique vous soyez loin, souvenez-vous de l'Eternel, et que Jérusalem vous revienne dans le cœur.

51 Mais, direz-vous : Nous sommes honteux des opprobres que nous avons entendus ; la confusion a couvert nos faces, de ce que les étrangers sont venus contre les sanctuaires de la maison de l’Eternel.

52 C’est pourquoi, voici, les jours viennent, dit l'Eternel, que je ferai justice de ses images taillées, et les blessés à mort gémiront par tout son pays.

53 Quand Babylone serait montée jusqu’aux cieux, et qu’elle se serait affermie dans les lieux les plus élevés, toutefois les destructeurs y entreront de ma part, dit l’Eternel.

54 Un grand cri s’entend de Babylone, et un grand fracas du pays des Caldéens ;

55 Parce que l’Eternel va détruire Babylone, et il fera cesser le grand bruit au milieu d’elle ; et leurs flots bruiront comme de grosses eaux ; l’éclat de leur bruit retentira.

56 Car le destructeur est venu contre elle, contre Babylone ; ses hommes forts ont été pris, et leurs arcs ont été brisés ; car le Dieu fort des rétributions, l’Eternel, ne manque jamais à rendre la pareille.

57 J’enivrerai donc ses principaux et ses sages, ses gouverneurs et ses magistrats et ses hommes forts ; ils dormiront d’un sommeil perpétuel, et ils ne se réveilleront plus, dit le Roi, duquel le nom est l’ETERNEL DES ARMEES.

58 Ainsi a dit l’Eternel des armées : Il n’y aura aucune muraille de Babylone, quelque large qu’elle soit, qui ne soit entièrement rasée, et ses portes si hautes seront brûlées ; ainsi les peuples auront travaillé pour néant, et les nations pour le feu, et elles s’y seront lassées.

59 C’est ici l’ordre que Jérémie le prophète donna à Scéraja fils de Nérija, fils de Mahaséja, quand il alla à Babylone, de la part de Sédécias, roi de Juda, la quatrième année de son règne. Or, Scéraja était principal chambellan.

60 Car Jérémie avait écrit, dans un livre, tout le mal qui devait venir sur Babylone ; savoir, toutes ces paroles qui sont écrites contre Babylone.

61 Jérémie donc dit à Scéraja : Sitôt que tu seras arrivé à Babylone, et que tu l’auras vue, tu liras toutes ces paroles-là.

62 Et tu diras : Eternel ! tu as parlé contre ce lieu pour l’exterminer, tellement qu’il n’y ait plus d’habitant, ni homme, ni bête ; mais qu’il soit réduit en des désolations perpétuelles.

63 Et dès que tu auras achevé de lire ce livre, tu le lieras à une pierre et tu le jetteras dans l’Euphrate ;

64 et tu diras : Babylone sera ainsi plongée ; et elle ne se relèvera point du mal que je vais faire venir sur elle, et ils en seront accablés. Jusqu’ici sont les paroles de Jérémie.



Prise de Jérusalem.


1 Sédécias était âgé de vingt et un ans quand il commença à régner, et il régna onze ans à Jérusalem ; sa mère s’appelait Hamutal, et était fille de Jérémie de Libna.

2 Il fit ce qui est mauvais devant l’Eternel, comme Jéhojakim avait fait.

3 Car il arriva, à cause de la colère de l’Éternel, qui était allumée contre Jérusalem et Juda, jusqu’à les rejeter de devant sa face, que Sédécias se rebella contre le roi de Babylone.

4 Il arriva donc, l’an neuvième de son règne, le dixième jour du dixième mois, que Nébucadnetsar, roi de Babylone, vint contre Jérusalem, lui et toute son armée, et ils campèrent contre elle et bâtirent des forts tout autour.

5 Et la ville fut assiégée, jusqu’à l’an onzième du roi Sédécias.

6 Et le neuvième jour du quatrième mois, la famine se renforça dans la ville, tellement qu’il n’y avait plus de pain pour le peuple du pays.

7 Alors la brèche fut faite à la ville, et tous les gens de guerre s’enfuirent, et sortirent de nuit hors de la ville, par le chemin de la porte qui est entre les deux murailles, qui mène au jardin du roi ; et ils s’en allèrent par le chemin de la campagne. Or, les Caldéens étaient tout autour de la ville.

8 Mais l’armée des Caldéens poursuivit le roi Sédécias, et quand ils l’eurent atteint dans les campagnes de Jérico, toute son armée se dispersa d’avec lui.

9 Ils prirent donc le roi, et le firent monter vers le roi de Babylone, à Ribla qui est au pays de Hamath, où on lui fit son procès.

10 Et le roi de Babylone fit égorger les fils de Sédécias en sa présence ; il fit égorger aussi tous les principaux de Juda à Ribla.

11 Puis il fit crever les yeux à Sédécias, et le fit lier de doubles chaînes d’airain ; et le roi de Babylone le mena à Babylone, et le mit en prison, pour y être jusqu’à sa mort.

12 Et au dixième jour du cinquième mois de l’an dix-neuvième de Nébucadnetsar, roi de Babylone, Nébuzar-Adan, prévôt de l’hôtel, officier ordinaire du roi de Babylone, entra dans Jérusalem.

13 Et il brûla la maison de l’Éternel, et la maison royale, et toutes les maisons de Jérusalem, et mit le feu dans toutes les maisons des grands.

14 Et toute l’armée des Caldéens, qui était avec le prévôt de l’hôtel, démolit toutes les murailles qui étaient autour de Jérusalem.

15 Et Nébuzar-Adan, prévôt de l’hôtel, transporta à Babylone les plus pauvres du peuple, le reste du peuple, savoir, ceux qui étaient demeurés de reste dans la ville, et ceux qui étaient allés se rendre au roi de Babylone, et le reste de la multitude.

16 Toutefois, Nébuzar-Adan, prévôt de l’hôtel, en laissa quelques-uns des plus pauvres du pays, pour être vignerons et laboureurs.

17 Et les Caldéens mirent en pièces les colonnes d’airain qui étaient dans la maison de l’Éternel, avec les soubassements et la mer d’airain qui était dans la maison de l’Éternel, et ils en emportèrent tout l’airain à Babylone.

18 Ils emportèrent aussi les chaudières, les pelles, les serpes, les bassins, les tasses, et tous les ustensiles d’airain, dont on faisait le service.

19 Le prévôt de l’hôtel emporta aussi les coupes, et les encensoirs, et les bassins, et les chaudrons, et les chandeliers, et les tasses, et les gobelets, ce qui était d’or, et ce qui était d’argent.

20 Pour ce qui est des deux colonnes, de la mer, et des douze bœufs d’airain, qui lui servaient de soubassements, lesquels le roi Salomon avait faits pour la maison de l’Éternel, on ne pesa point l’airain de toutes ces pièces.

21 Et pour ce qui est des colonnes, chaque colonne avait dix-huit coudées de haut, et un cordon de douze coudées l’environnait ; elle était épaisse de quatre doigts, et elle était creuse.

22 Et il y avait par-dessus un chapiteau d’airain ; et la hauteur d’un des chapiteaux était de cinq coudées ; il y avait aussi un rets et des grenades tout autour du chapiteau, le tout d’airain : la seconde colonne était de même façon, et il y avait aussi des grenades.

23 Il y avait aussi quatre-vingt-seize grenades à un côté ; de sorte qu’il y avait en tout cent grenades, qui étaient environnées d’un rets.

24 Le prévôt de l’hôtel emmena aussi Séraja, qui était le premier sacrificateur, et Sophonie, qui était le second sacrificateur, et les trois gardes des vases.

25 Il emmena aussi de la ville un officier qui avait la charge des gens de guerre, et sept hommes, de ceux qui étaient près de la personne du roi, lesquels furent trouvés dans la ville ; et de plus le secrétaire du capitaine de l’armée, qui tenait les rôles du peuple du pays, et soixante hommes d’entre le peuple du pays, qui furent trouvés dans la ville.

26 Nébuzar-Adan, prévôt de l’hôtel, les prit et les mena vers le roi de Babylone, à Ribla.

27 Et le roi de Babylone les frappa et les fit mourir à Ribla, au pays de Hamath. Ainsi Juda fut transporté hors de sa terre.

28 C’est ici le peuple que Nébucadnetsar transporta. La septième année, il transporta trois mille vingt-trois Juifs.

29 La dix-huitième année de Nébucadnetsar on transporta de Jérusalem huit cent trente-deux personnes.

30 La vingt-troisième année de Nébucadnetsar, Nébuzar-Adan, prévôt de l’hôtel, transporta sept cent quarante-cinq personnes des Juifs. Toutes ces personnes donc furent quatre mille six cents.

31 Or, il arriva, l’an trente-septième de la captivité de Jéhojakim, roi de Juda, au vingt-cinquième jour du douzième mois, qu’Evilmérodac, roi de Babylone, l’an qu’il commença à régner, tira de la prison Jéhojakim, roi de Juda.

32 Et il lui parla avec douceur et il mit son trône au-dessus du trône des autres rois qui étaient avec lui à Babylone.

33 Et après qu’il lui eut changé ses habits de prison, il mangea du pain ordinairement, tous les jours de sa vie, en sa présence.

34 Et pour son entretien, un ordinaire continuel lui fut établi, par le roi de Babylone, pour chaque jour, jusqu’à sa mort, tous les jours de sa vie.


◄   sommaire   ►