Aux Galeries Poirel

Anonyme
L’Est Républicain (38e année, no. 13961p. 4).

Aux Galeries Poirel

Exposition et conférence du Comité Nancy-Paris


Aujourd’hui samedi, à 15 heures, aura lieu le vernissage de l’exposition d’art moderne organisée, aux galeries Poirel, par le Comité Nancy-Paris.

Cette exposition est une des plus importante de la province par son intérêt documentaire et la valeur des œuvres exposées.

Elle se divise en plusieurs sections. Nos lecteurs conmnaissant déjà le groupe de peintres lorrains qui, autour du maître Victor Prouvé, représentant, à Nancy, la jeune peinture. Des œuvres de Dufy, Marie Laurencin, Derain, Pascin, Chagall y donnent, de plus, une notion nouvelle de la peinture moderne, différente de celle qui fut présentée l’année dernière, à l’occasion de l’exposition des peintres de la galerie Marseille. Picasso, Braque, Laglenne, Marcoussig, Jean Gris, Lurcat, Ozenfant retraçent, par leurs travaux, l’histoire du cubisme tandis que toute la première galerie est occupée par une très importante exposition d’architecture européenne. Les jeunes architectes français y montreront leurs œuvres à côté des écoles hollandaise, belge, suisse, autrichienne et allemande.

Depuis plusieurs jours, M. Théo Van Dœsburg, président « de Stijlnbsp;» le grand mouvement hollandais, est à Nancy et s’occupe de présenter lui-même le groupe dont il est président.

Nous tenons à attirer l’attention des lecteurs sur l’importance de cette exposition. Le groupe de « Stijl » du « Style » en français, s’efforce de réaliser une œuvre architecturale à l’aide uniquement des masses, des volumes et des plans en proscrivant totalement la décoration. Il veut asservir la construction aux nécessités matérielles, aux fonctions auxquelles est destiné le bâtiment.

Cette exposition est la troisième organisée en France par le groupe « de Stijl ». Nul doute que nos concitoyens en saisissent tout le prix.

La Suisse est représentée par M. Robert Vonder Muhll, architecte à Lausanne, qui lui aussi s’occupe activement de la présentation matérielle de ses travaux et de ceux de ses compatriotes.

André Lurcat, l’architecte bien connu à Nancy, tout en s’occupant de l’organisation d’ensemble de cette manifestation, s’est chargé de la section française, qui sera fort intéressante.

L’intérêt de cette exposition internationale n’échappera à personne, soyons-en sûr.

Nous rappelons, de plus, que le critique d’art André Salmon parlera, aujourd’hui à 20 heures 30, dans la gale?rie elle-même, « de la naissance du Cubisme », à laquelle il a assisté.

L’audition de sa conférence, illustrée par les œuvres elles-mêmes, aidera puissamment le public à comprendre pourquoi le Comité Nancy-Paris, désireux de renseigner nos concitoyens, a organisé de cette façon son exposition annuelle.

André Salmon saura évoquer devant les amis de Nancy-Paris les figures des peintres et des littérateurs qui furent à l’origine du cubisme. Ceux qui ont lu ses livres savent avec quelle intensité il arrive à faire vivre ses personnages. La conférence sera certainement savoureuse et instructive et comptera certainement parmi les succès, déjà nombreux, obtenus par le Comité Nancy-Paris.