Ouvrir le menu principal

Auteur:Pierre-Antoine de La Place

Pierre-Antoine de La Place

Pierre-Antoine de La Place

homme de lettres français ()
Pseudonyme : D.L.P., Skunk


ŒuvresModifier

  • Lettre à M. de B. ..., ou Essais sur le goût de la tragédie, 1738
  • Memoires de Milord *** traduits de l’anglois. Par Monsieur D.L.P., 1737
  • Éléonore Guichard, Mémoires de Cécile, écrits par elle-même, 1751
  • La laideur aimable, et les dangers de la beauté . Histoire véritable, 1752
  • Thoms Kenbrook, histoire angloise, 1754
  • Adèle, comtesse de Ponthieu, tragédie, 1758
  • Nouveau choix de pièces, tirées des anciens ″Mercures″ et des autres journaux…, 1760-1764
  • Les Désordres de l’amour, ou les Étourderies du chevalier Des Brières, mémoires secrets contenant des anecdotes historiques sur les glorieuses campagnes de Louis XIV et de Louis XV, par l’auteur des ″Mémoires de Cécile″

TraductionsModifier

  • Ignace-Vincent Guillot de La Chassagne, Mémoires d’une fille de qualité
  • Aphra Behn, Oronoko, ou Le prince nègre, 1745
  • William Shakespeare, Le Théâtre anglois, 1745-1746
  • Venise sauvée, tragédie imitée de l’anglois d’Otway, représentée par les Comédiens-françois, 1747
  • Sarah Fielding, Le Véritable ami, ou la Vie de David Simple, 1749
  • Henry Fielding, Histoire de Tom Jones, ou l’Enfant trouvé, 1750
  • L’orpheline angloise, ou Histoire de Charlotte Summers, imitée de l’anglois de M. N****, par Mr. de La Place
  • John Cleland, Les erreurs de l’amour-propre, ou Memoires de Mylord D**** Imités de l’anglois, 1754

Voir aussiModifier