Ouvrir le menu principal
Paul Morand

Paul Morand

écrivain, diplomate et académicien français ()
Info icon 001.svg
Certaines œuvres de cet auteur peuvent être dans le domaine public aux États-Unis, mais encore soumises aux droits d’auteur dans certains pays, notamment en Europe. Les téléchargements sont faits sous votre responsabilité.


ŒuvresModifier

PoèmesModifier

  • Lampes à Arc, avec un dessin de l’auteur, Paris, Au Sans Pareil, 1920 puis René Kieffer, 1926 (lithographies de Frans Masereel);
  • Feuilles de Température (Paris, Au Sans Pareil, 1920);
  • Poèmes complets (1914-1924) (Au Sans Pareil, 1924);
  • Poèmes (Toulouse, éditions Richard, 1928);
  • U.S.A, poèmes (Au Sans Pareil, hors-commerce, 1928);

Romans et nouvellesModifier

  • Tendres Stocks, 3 nouvelles, préface de Marcel Proust (N.R.F., 1921, 1924 - avec eaux-fortes de Chas Laborde) ;
  • Ouvert la Nuit, 6 nouvelles (N.R.F., 1922, 1923, 1924 - éd. illustrée de 6 aquarelles de Dufy, Favory, de La Fresnaye, Lhote, Moreau, Dunoyer de Segonzac - La Gerbe d’Or/N.R.F., 1927 - avec préface inédite de l’auteur -, édition Populaire, 1951) ;
  • Fermé la Nuit, 4 nouvelles (N.R.F., 1923, 1935 - avec illustrations de Pascin) ;
  • Lewis et Irène, roman (Grasset, 1924, Emile-Paul, 1925 - avec illustrations d’Oberlé - 1926) ;
  • La Fleur Double (Emile-Paul, 1924, avec un frontispice de Daragnès) ;
  • Les Amis Nouveaux (Au Sans-Pareil, 1924 - avec eaux-fortes de Jean Hugo) ;
  • Les Plaisirs Rhénans (Dusseldorf, librairie Léocadia, s.d., avec 7 lithographies érotiques de Gaston-Louis Roux - ouvrage imprimé sans son accord, dont il fit pilonner une partie - cette nouvelle parut dans L’Europe galante (1926) ;
  • Mr. U (Edition des cahiers libres 1927) ;
  • East India and Company, 12 nouvelles (New-York, 1927 - inédit en français) ;
  • À la Frégate, nouvelles (Paris, Les Éditions du Portique, 1930) ;
  • Les rois du jour - Flèche d’Orient, nouvelle (N.R.F., 1932) ;
  • Rococo, nouvelles (Grasset, 1933);
  • France-la-doulce (N.R.F., 1934);
  • Les Extravagants. Milady suivi de Monsieur Zéro, nouvelles (N.R.F., 1936) ;
  • L’Homme Pressé, roman (Gallimard, 1941) ;
  • Feu M. le Duc, nouvelles (Genève, Milieu du Monde, 1942) ;
  • Le bazar de la Charité, nouvelle (Genève, Club des bibliophiles, 1944. Illustrations de Paul Monnier) ;
  • À la Fleur d’Oranger, nouvelles (Vevey, Éditions de la Table Ronde, 1945) ;
  • Le Dernier Jour de l’Inquisition, nouvelles (Vevey, la Table Ronde, 1946) ;
  • Montociel, Rajah aux Grandes Indes, roman (Genève, Éditions du Cheval Ailé, 1947) ;
  • Le Dernier Jour de l’Inquisition, (Vevey, La Table Ronde, 1947) ;
  • Le Flagellant de Séville, roman (Fayard, 1951) ;
  • Le Coucou et le Roitelet(Éditions du Tambourinaire, 1954);
  • Hécate et ses chiens, roman (Flammarion, 1954), dont certains passages « scabreux » furent utilisés par les opposants à sa candidature à l’Académie pour la boycotter ;
  • La Folle amoureuse, nouvelles (Stock, 1956) ;
  • Fin de siècle, nouvelles (Stock, 1957);
  • Le Prisonnier de Cintra (1958) ;
  • Tais-toi, roman (Gallimard, 1965) ;
  • Nouvelles d’une vie (?) ;
  • Nouvelles du cœur (Gallimard, 1965) ;
  • Nouvelles des yeux (Gallimard, 1965) ;
  • Les Écarts amoureux, nouvelles (Gallimard, 1974) ;
  • Nouvelles complètes, Gallimard, Bibliothèque de la Pléiade, 2 tomes (éd. Michel Collomb, 1992) ;
  • Romans, Gallimard, Bibliothèque de la Pléiade (éd. Michel Collomb).

Chronique du XXe siècleModifier

  • I. L’Europe Galante- 14 nouvelles (Europe) (Vertès, 1927 - avec des lithographies en noir - Grasset, 1925, Ferenczi, 1928) ;
  • II. Bouddha Vivant (Asie) (Grasset et Calmann-Lévy, 1927, Aux Aldes, 1928 - eaux-fortes d’Alexieiff -, Ferenczi, 1929) ;
  • III. Magie Noire (Afrique), 8 nouvelles (Grasset, 1928, Flammarion et Ferenczi, 1930) ;
  • IV. Champions du Monde (Amérique) (Grasset, 1930) ;

Essais et portraits d’écrivainsModifier

  • De la vitesse (Éditions Kra, 1929) ;
  • 1900 (Les Éditions de France, 1931 ; Flammarion, 1942) ;
  • Papiers d’identité (Grasset, 1931) ;
  • Le Réveille-matin (Grasset, 1936) ;
  • L’heure qu’il est (Grasset, 1938) ;
  • Isabeau de Bavière (Les Éditions de France, 1939) ;
  • Vie de Maupassant (Flammarion, 1942) ;
  • Excursions immobiles (Flammarion, 1944) ;
  • Adieu à Giraudoux (Porentruy, Aux Portes de France, 1944) ;
  • Première visite à Marcel Proust (Genève, éditions du Cheval Ailé, 1948) ;
  • Dostoïevsky, annonciateur de l’Europe russe, essai (Genève, éditions Pierre Cailler, 1948) ;
  • Giraudoux. Souvenirs de notre jeunesse (Genève, La Palatine, 1948) ;
  • Le Visiteur du soir. Marcel Proust (1949) ;
  • Katherine de Heilbronn de Kleist (1956) ;
  • Fouquet ou Le Soleil offusqué, biographie (Gallimard, 1961 ; coll.Folio/Histoire, 1985) ;
  • Monplaisir... en littérature (Gallimard, 1967) ;
  • Monplaisir... en histoire (Gallimard, 1969) ;
  • Discours de réception à l’Académie française (Gallimard, 1969) ;
  • L’Allure de Chanel (Hermann, 1976) ;

Récits de voyage et portraits de villesModifier

  • Rien que la Terre (Grasset, 1926 ; Plon, 1929, puis Bruxelles, édition du Nord, 1929, illustrations de Falké) ;
  • Siam, Aux Aldes, (1926, illustrations de Galanis) ;
  • La Semaine de Bath (Champion, 1925) ;
  • Le Voyage (Hachette, 1927);
  • Tableaux de Paris, textes de Paul Valéry (Emile-Paul, 1927, illustrations de Bonnard) ;
  • Syracuse USA, (Grasset, 1928) ;
  • Paris-Tombouctou, documentaire (Flammarion - La Rose des Vents, 1928, dédié à André Derain) ;
  • Hiver Caraïbe, documentaire (Flammarion, La Rose des Vents ? 1929) ;
  • New York (Flammarion, 1930 et 1931, illustrations de Lubbers) ;
  • New york, le Jour et la Nuit (Flamarion, 1930) ;
  • Route de Paris à la Méditerranée (Firmin-Didot, 1931) ;
  • Air Indien (Grasset, 1932) ;
  • A.O.F. de Paris à Tombouctou (Flammarion, 1932) ;
  • Paris de nuit, avec 60 photographies de Brassaï (Paris, Arts et Métiers Graphiques, 1933) ;
  • Londres (Plon, 1933) ;
  • Bucarest (Plon, 1934) ;
  • Croisière du yacht Alphée (Y Cotnareanu, 1935) ;
  • Rond-point des Champs-Elysées (Grasset, 1935) ;
  • La Route des Indes (Plon, 1935);
  • Méditerranée, mer des surprises (Mame, 1938) ;
  • Florence que j’aime (éditions Sun, 1959) ;
  • Bains de mer, bains de rêve (Lausanne, Guilde du Livre, 1960);
  • Le nouveau Londres, suivi de Londres 1933, édition revue et corrigée - photographies de Tony Armstrong-Jones (Plon, 1962) ;
  • Majorque (Barcelone, Noguer, 1963) ;
  • Le Portugal que j’aime, légendes - préfacé par Michel Déon, présenté par Jacques Chardonne (éditions Sun, 1963) ;
  • Préface à La Suisse que j’aime de François Nourissier (Sun, 1968) ;
  • Venises (Gallimard, 1971).

ChroniquesModifier

  • Papiers d’identité (Grasset, 1931) ;
  • Mes débuts (Grasset, 1933) ;
  • Rond-Point des Champs-Elysées (1935) ;
  • Réflexes et Réflexions (Grasset, 1939) ;
  • Chroniques de l’homme maigre (Grasset, 1940) ;
  • Propos des 52 semaines (Milieu du Monde, 1942) ;
  • L’eau sous les ponts (Grasset, 1954).

SouvenirsModifier

  • Journal d’un attaché d’ambassade, 1916-1917 (La Table Ronde, 1948 ; Gallimard, 1963 ; La Table Ronde, 1974) ;
  • Giraudoux, souvenirs de notre jeunesse (La Palatine, 1948) ;
  • Le visiteur du soir, Marcel Proust (La Palatine, 1949) ;
  • Journal inutile, mémoires en 2 volumes (Gallimard, 2002) ;
  • Préface de Ce que je voulais vous dire aujourd’hui, choix de lettres de Chardonne avec deux lettres de Morand (Grasset, 1970, mais pré-publication dans La Revue de Paris en 1968).