Ouvrir le menu principal
Léon Wocquier

Léon Wocquier

écrivain belge ()


ŒuvresModifier

  • Aimer sans savoir qui, 1847

TraductionsModifier

  • Hendrik Conscience
    • Scènes de la vie flamande, 1854
      • Ce que peut souffrir une mère — Wat eene moeder lyden kan
      • le Gentilhomme pauvre — de Arme edelman
      • le Conscrit — de Loteling
      • Rikke-Tikke-Tak
      • Rosa l’aveugle — Blinde Rosa
      • l’Avare — de Gierigaard
      • la Fille de l’épicier — Siska van Rosemael
      • l’Aubergiste du village — Baes Gansendonck
    • La Guerre des paysans — de Boerenkrijg, 1855
    • Les Veillées flamandes, 1855
      • Comment on devient peintre — Hoe men schilder wordt
      • La Male main — de Kwade hand
      • Ange et démon — de Engel des Goeds en de geest des Kwaeds
      • Une erreur judiciaire — Lambrecht Hensmans
      • Le Fils du bourreau — het Beulenkind
    • Le Fléau du village — de Plaag der dorpen. Le Bonheur d’être riche — het Geluk van rijk te zijn, 1857
    • Les Heures du soir — Avondstonden, 1857
      • Le Comte Hugo — Graf Hugo van Craenhove
      • Rikke-Tikke-Tak
      • Le Maître d’école — de Schoolmeester
      • Le Revenant — de Geest
  • La Mère Job — Moeder Job. La Grâce de Dieu — Godsgenade. La Grand’mère — de Grootmoeder, 1858
  • Nicolaas Beets
    • Scènes de la vie hollandaise — Camera obscura, 1856
  • Jacob Van Lennep
    • Aventures de Ferdinand Huyck — de Lotgevallen van Ferdinand Huyck, avec D. Van Lennep, 1858