Auteur:Fanny de Beauharnais

Fanny de Beauharnais

Fanny de Beauharnais

femme de lettres française ()

Œuvres

 Titre et éditions
1773 : À tous les penseurs, salut  Gallica
1776 : Mélange de poésies fugitives et de prose sans conséquence  Gallica la Haine par amour, le Rosier parlant
1778 : Lettres de Stéphanie, ou l’Héroïsme du sentiment  Roman historique
1780 : L’Abailard supposé, ou le Sentiment à l’épreuve, suivi de l’Aveugle par amour  Gallica rééditions Gallica ou Gallica
1786 : Le somnambule : oeuvres posthumes en prose et en vers, où l'on trouve l’histoire générale d'une isle très singulière découverte aux Grandes Indes en 1784  Gallica
1787 : Les Amants d’autrefois 
1787 : La fausse inconstance, ou Le triomphe de l’honnêteté  Théâtre Gallica pièce en cinq actes, en prose
1789 : Les Nœuds enchantés, ou la Bisarrerie des destinées  Gallica
1800 : L’Île de la Félicité, ou Anaxis et Théone  Gallica poëme philosophique en trois chants ; précédé d’une Épitre aux femmes : par madame Fanny Beauharnais, auteur de l’Épitre aux Hommes et suivi de quelques poésies fugitives
1810 : Lettres sur l’Espagne, ou Essai sur les moeurs, les usages et la littérature de ce royaume  Gallica par feu La Dixmerie ; Précédé d’un éloge de l’auteur et suivi d'un Précis sur les formes judiciaires de l’Inquisition, par C.P. ; augmenté d’une anecdote espagnole et de pièces fugitives
1811 : La Marmotte philosophe, ou la Philosophie en domino ; précédée des Amours magiques, de la nouvelle Folle anglaise, etc. 
1811 : La Cyn-Achantide, ou le Voyage de Zizi et d’Azor  Gallica poème en cinq livres

Voir aussi

 Titre et éditions
1804 : Dictionnaire historique littéraire et bibliographie des francaises   Fortunée Briquet
1839 :
Open book nae 02.svg 
Revue des Romans   Eusèbe G***** analyse raisonnée des principaux romans
1841 :
Open book nae 02.svg 
Chefs-d’œuvre poétiques des dames françaises   Philippe Busoni
1867 : Grand dictionnaire universel du XIXe siècle  Relu et corrigé
1893 :
Open book nae 02.svg 
Anthologie féminine   Madame Louise d’Alq