Auteur:Émile Steinilber-Oberlin

Émile Steinilber-Oberlin

Émile Steinilber-Oberlin

a travaillé jusqu'en 1939 ( – XXe siècle)


ŒuvresModifier

  • Essais critiques sur les idées philosophiques contemporaines, 1912
  • Défense de l'Asie et du bouddhisme, réponse à M. Massis, auteur de ″Défense de l'Occident″, 1928
  • Les Langues sacrées de l'Orient, Comment déchiffrer les hiéroglyphes, Méthode claire et accessible à tous, 1928
  • Les sectes bouddhiques japonaises. Histoire, doctrines philosophiques, textes, les sanctuaires, avec Kuni Matsuo et de plusieurs prêtres et professeurs bouddhistes, 1930
  • Au cœur du Hoggar mystérieux, Les Touareg tels que je les ai vus, 1934
  • Comment déchiffrer un texte sanscrit, Méthode claire et accessible à tous, 1935
  • Anthologie des poètes japonais contemporains . Textes traduits directement du japonais, avec Kuni Matsuo, Préface de Ryuku, 1939

TraductionsModifier

  • Kâlidâsa. La Ronde des saisons, 1925
  • Chansons des geishas, traduites avec Hidetaké Iwamura, 1926
  • Kikakou, Les Haï Kaï de Kikakou, traduit avec Kuni Matsuo, 1927
  • Sei-Shonagon, Les Notes de l'oreiller (Makura no soshi), traduit avec Kuni Matsuo, 1928
  • Okamoto Kido, Drames d'amour, traduit avec Kuni Matsuo,1929
  • Hyakuzo Kurata, Le Prêtre et ses disciples, traduit avec Kuni Matsuo, 1932
  • Bashō Matsuo, Haïkai de Bashô et de ses disciples, traduit avec Kuni Matsuo, 1936