Œuvres complètes de Béranger/Paillasse

List2.svg Pour les autres éditions de ce texte, voir Paillasse (Béranger).

Œuvres complètes de BérangerH. Fourniertome 1 (p. 235-237).


PAILLASSE


1816


Air : Amis, dépouillons nos pommiers (Air noté )


J’ suis né Paillasse, et mon papa,
        Pour m’ lancer sur la place,
D’un coup d’ pied queuqu’ part m’attrapa,
        Et m’ dit : Saute, Paillasse !
            T’as l’ jarret dispos,
            Quoiqu’ t’ay’ l’ ventre gros
        Et la fac’ rubiconde.
            N’ saut’ point-z à demi,
            Paillass’ mon ami :
        Saute pour tout le monde !

Ma mèr’ qui poussait des hélas
        En m’ voyant prendr’ ma course,
M’habille avec son seul mat’las,
        M’ disant : ce fut ma r’ssource :
            Là d’sous fais, mon fils,
            Ce que d’sus je fis
        Pour gagner la pièc’ ronde.
            N’ saut’ point-z à demi,
            Paillass’ mon ami :
        Saute pour tout le monde !


Content comme un gueux, j’ m’en allais,
        Quand un seigneur m’arrête,
Et m’ donn’ l’emploi, dans son palais,
        D’un p’tit chien qu’il regrette.
            Le chien sautait bien,
            J’ surpasse le chien ;
        Plus d’un envieux en gronde.
            N’ saut’ point-z à demi,
            Paillass’ mon ami :
        Saute pour tout le monde !

J’ buvais du bon, mais un hasard,
        Où j’ n’ons rien mis du nôtre,
Fait qu’ monseigneur n’est qu’un bâtard
        Et qu’il en vient-z un autre.
            Fi du dépouillé
            Qui m’a bien payé !
        Fêtons l’autre à la ronde.
            N’ saut’ point-z à demi,
            Paillass’ mon ami :
        Saute pour tout le monde !

À peine a-t-on fêté c’lui-ci,
        Que l’ premier r’vient-z en traître ;
Moi qu’aime à dîner, Dieu merci,
        J’ saut’ encor sous sa f’nêtre.
            Mais le v’là r’chassé,
            V’là l’autre r’placé.
        Viv’ ceux que Dieu seconde !
            N’ saut’ point-z à demi,
            Paillass’ mon ami :
        Saute pour tout le monde !


Vienn’ qui voudra, j’ saut’rai toujours,
        N’ faut point qu’ la r’cette baisse.
Boir’, manger, rire et fair’ des tours,
        Voyez comm’ ça m’engraisse.
            En gens qui, ma foi,
            Saut’ moins gaîment qu’ toi,
        Puisque l’ pays abonde,
            N’ saut’ point-z à demi,
            Paillass’ mon ami :
        Saute pour tout le monde !



Air noté dans Musique des chansons de Béranger :


PAILLASSE.

Air : Amis, dépouillons nos pommiers.
No 92



\relative c'' {
  \time 2/4
  \key c \major
  \tempo "Allegretto."
  \autoBeamOff
  \set Score.tempoHideNote = ##t
    \tempo 4 = 110
  \set Staff.midiInstrument = #"piccolo"
\partial 8 g8 | c e16 d c8 e16 d | c4. g8 | a8. b16 c8 d
c4 b8 g | c e16 d c8 e16 d | c4. e8
d8. d16 b8 g | a4_\fermata \appoggiatura { b16[ a]} g8 g | c c16 c c8 e
d8 d16 d d8 g, | c c c e | d4 d8 g,
c c16 c c8 e | d d16 d d8 g | g8. f16 e8 d
c[ (b)] c g' | g8. f16 e8 d | c[ (b)] c \bar "||"
}

\addlyrics {
J’suis né pail -- lasse et mon pa -- pa
Pour m’lan -- cer sur la pla -- ce
D’un coup d’pied queu -- qu’part m’at -- tra -- pa
Et m’dit sau -- te pail -- las -- se
T’as l’jar -- ret dis -- pos
Quoiqu’ t’ay’ l’ven -- tre gros
Et la fac’ ru -- bi -- con -- de
N’saut’ point-z à de -- mi
Pail -- lass’ mon a -- mi
Sau -- te pour tout le mon -- de
Sau -- te pour tout le mon -- "de !"
}


PAILLASSE.

Air : Mon père était pot.
No 92 bis.



\relative c'' {
  \time 6/8
  \key c \major
  \tempo "Allegretto."
  \autoBeamOff
  \set Score.tempoHideNote = ##t
    \tempo 4 = 120
  \set Staff.midiInstrument = #"piccolo"
\partial 4. c8 c c | d4 c8 b4 a8 | g4 g8 a4 a8
g4 c8 b4. | c4. c8 c c | d4 c8 b4 a8
g4 g8 a4 a8 | g4 c8 b4. | c4 e,8 e d e
% {page suivante}
f4 f8 f e f | g4 g8 a4 g8 | f4 e8 e4.
d4 e8 e d e | f4 f8 f e f | g4 g8 a4 a8
g4 c8 b4. c4. \bar "||"
}

\addlyrics {
J’suis né pail -- lasse et mon pa -- pa
Pour m’lan -- cer sur la pla -- ce
D’un coup d’pied queu -- qu’part m’at -- tra -- pa
Et m’dit sau -- te pail -- las -- se
T’as l’jar -- ret dis -- pos
Quoiqu’ t’ay’ l’ven -- tre gros
Et la fac’ ru -- bi -- con -- de
N’saut’ point-z à de -- mi
Pail -- lass’ mon a -- mi
Sau -- te pour tout le mon -- de
Sau -- te pour tout le mon -- "de !"
}

Haut