Ouvrir le menu principal

List2.svg Pour les autres éditions de ce texte, voir Le Marquis de Carabas.


LE MARQUIS DE CARABAS


NOVEMBRE 1816


Air du roi Dagobert (Air noté )


        Voyez ce vieux marquis
Nous traiter en peuple conquis ;
        Son coursier décharné
De loin chez nous l’a ramené.
            Vers son vieux castel
            Ce noble mortel
            Marche en brandissant
            Un sabre innocent.
        Chapeau bas ! Chapeau bas !
Gloire au marquis de Carabas !

        Aumôniers, châtelains,
Vassaux, vavassaux et vilains,
        C’est moi, dit-il, c’est moi
Qui seul ai rétabli mon roi.
            Mais s’il ne me rend
            Les droits de mon rang,
            Avec moi, corbleu !
            Il verra beau jeu.
        Chapeau bas ! Chapeau bas !
Gloire au marquis de Carabas !


        Pour me calomnier,
Bien qu’on ait parlé d’un meunier,
        Ma famille eut pour chef
Un des fils de Pépin-le-Bref.
            D’après mon blason
            Je crois ma maison
            Plus noble, ma foi,
            Que celle du roi.
        Chapeau bas ! Chapeau bas !
Gloire au marquis de Carabas !

        Qui me résisterait ?
La marquise a le tabouret.
        Pour être évêque un jour
Mon dernier fils suivra la cour.
            Mon fils le baron,
            Quoique un peu poltron,
            Veut avoir des croix ;
            Il en aura trois.
        Chapeau bas ! Chapeau bas !
Gloire au marquis de Carabas !

        Vivons donc en repos.
Mais l’on m’ose parler d’impôts !
        À l’état, pour son bien,
Un gentilhomme ne doit rien.
            Grâce à mes créneaux,
            À mes arsenaux,
            Je puis au préfet
            Dire un peu son fait.
        Chapeau bas ! Chapeau bas !
Gloire au marquis de Carabas !


        Prêtres que nous vengeons,
Levez la dîme, et partageons ;
        Et toi, peuple animal,
Porte encor le bât féodal.
            Seuls nous chasserons,
            Et tous vos tendrons
            Subiront l’honneur
            Du droit du seigneur.
        Chapeau bas ! Chapeau bas !
Gloire au marquis de Carabas !

        Curé, fais ton devoir ;
Remplis pour moi ton encensoir.
        Vous, pages et varlets,
Guerre aux vilains, et rossez-les !
            Que de mes aïeux
            Ces droits glorieux
            Passent tout entiers
            À mes héritiers.
        Chapeau bas ! Chapeau bas !
Gloire au marquis de Carabas !



Air noté dans Musique des chansons de Béranger :


LE MARQUIS DE CARABAS.

Air du roi Dagobert.
No 89



\relative c'' {
  \time 6/8
  \key g \major
  \tempo "Allegretto."
  \autoBeamOff
  \set Score.tempoHideNote = ##t
    \tempo 4 = 120
  \set Staff.midiInstrument = #"piccolo"
\partial 8 b8 | b4 a8 a4 g8 | g4. a | b8 c b a g a
a4.~ a4 b8 | b4 a8 a4 g8 | g4. a | b8 c b a g a
g4. \bar "||" r8 g a | b4 b8 b8 c d | a4 a8 a g a
b4 b8 b c d | a4 a8 a4 b8 | b4 a8 a4 g8
g4. a | b8 c b a g a | g4.~ g4 \bar "||"
}

\addlyrics {
Voy -- ez ce vieux mar -- quis
Nous trai -- ter en peu -- ple con -- quis
Son cour -- sier dé -- char -- né
De loin chez nous l’a ra -- me -- né
Vers son vieux cas -- tel
Ce no -- ble mor -- tel
Marche en bran -- dis -- sant
Un sabre in -- no -- cent
Cha -- peau bas Cha -- peau bas
Gloire au mar -- quis de Ca -- ra -- "bas !"
}

Haut