Ouvrir le menu principal
Œuvres complètes - Tome IIIVaniervolume III (p. 267).

XXI


Au vicomte de Colleville.


L’incompréhensibilité
Non des doctrines qui sont nulles
Mais de leurs gueuses de formules,
Leur gueux de manque de gaieté,

Leurs plaisirs qui pour moi, bonhomme,
Constitueraient le pire ennui,
L’idéal noir qui leur a lui,
Leurs Èves sans même la pomme,

M’ont éloigné de ces petits. —
Ceux de mon âge meurent, meurent,
Et chez les rares qui demeurent,
L’élite abonde en abrutis.

Quel sort ! C’en serait à se pendre
Si ne me tenait arrêté
L’incompréhensibilité
D’à mon tour pouvoir me comprendre.