Ça ira (Ladré)

Pour les autres utilisations de ce mot ou de ce titre, voir Ça ira.
Ça ira (Ladré)
Musique des fêtes et cérémonies de la Révolution françaiseImprimerie nationale (p. 565-566).

AH ! ÇA IRA[1]

Dicton populaire
sur un air de contredanse de Bécourt intitulé « LE CARILLON NATIONAL »
(1790)


Accompagnement par ANDRÉ, de l’Académie Royale



\version "2.18.0"
\layout {  
  indent = #10
  \context {
    \Score
    \remove "Bar_number_engraver"
  }
}

\relative c'' {
\clef G
\key g \major
\time 2/4

\override Score.BarNumber.break-visibility = #all-invisible
\override Rest #'style = #'classical
\autoBeamOff

\partial 4*1 g8 g16 a | g8 g16 a g8 g16 a | g4 g16[( a]) b c | d[( b]) e[( d]) d c c b | \break
b8 a g g16 a  | g8 g16 a g8 g16 a | g4 g16[( a]) b c | d b e c b8 a | g4\fermata^\markup \fontsize #-1 \halign #-3 "FIN" \bar "|." \break
b8 d16 b | c[( b]) a g fis[( g]) a[( fis]) | g[( d]) b g b'8 d16[( b]) | c[( b]) a g fis[( a]) b cis | \break
d4 d8 d16 e | d8 d16 e d8 d16 e | d4 d16[( e]) fis g | a[( fis]) b a a[( g]) g fis | \break
fis8 e d d16 e | d8 d16 e d8 d16 e | d4 d16[( e]) fis g | a[( fis]) b[( g]) fis8 e | \break
d4 d16[(\p c]) b[( a]) |gis8 gis gis gis |a4 c16[( b]) a g | fis4 fis8 fis | \break
g g a b | c c16 b c8 d | b[( g]) a b | c c16[( b]) a[( g]) fis[( e]) | d4. \mark "D.C." \bar "||"
}
\addlyrics {
Ah_! çà i -- ra, çà i -- ra, çà i -- ra_!
Le peuple, en ce jour, sans ces -- se
ré -- pè -- te_:
Ah_! çà i -- ra, çà i -- ra, çà i -- ra,
Mal -- gré les mu -- tins tout ré -- us -- si -- ra.
Nos en -- ne -- mis con -- fus en res -- tent là,
Et nous al -- lons chan -- ter Al -- lé -- lu -- ia
Ah_! çà i -- ra, çà i -- ra, çà i -- ra.
Quand Boi -- leau ja -- dis du cler -- gé
par -- la,
Comme un pro -- phè -- te il a pré -- dit
ce -- la_;
En chan -- tant ma chan -- son -- net -- te,
A -- vec plai -- sir on di -- ra_:
Ah_! çà i -- ra, çà i -- ra, çà i -- ra, çà i -- ra_!
Mal -- gré les mu -- tins tout ré -- us -- si -- ra.
}

 
Ah ! ça ira, ça ira, ça ira !
Suivant la maxime de l'Évangile,
Ah ! ça ira, ça ira, ça ira !
Du législateur tout s'accomplira.
Celui qui s'élève, on l'abaissera ;
Celui qui s'abaisse, l'on élèvera.
Ah ! ça ira, ça ira, ça ira !
Le vrai catéchisme nous instruira,
Et l'affreux fanatisme s'éteindra.
Pour être à la loi docile,
Tout Français s'exercera.
Ah ! ça ira, ça ira, ça ira !

Ah ! ça ira, ça ira, ça ira !
Pierrette et Margot chantent à la guinguette ;
Ah ! ça ira, ça ira, ça ira !
Réjouissons-nous, le bon temps
viendra !
Le peuple français, jadis à quia ;
L'aristocrate dit : mea culpa !
Ah ! ça ira, ça ira, ça ira !
Le clergé regrette le bien qu'il a ;
Par justice la nation l'aura.
Par le prudent Lafayette,
Tout trouble s'apaisera.
Ah ! ça ira, ça ira, ça ira !

Ah ! ça ira, ça ira, ça ira !
Par les flambeaux de l'auguste
assemblée,
Ah ! ça ira, ça ira, ça ira !
Le peuple armé toujours se
gardera.
Le vrai d'avec le faux l'on
connaîtra ;
Le citoyen pour le bien soutiendra.
Ah ! ça ira, ça ira, ça ira !
quand l'aristocrate
protestera,
Le bon citoyen au nez lui rira,
Sans avoir l'âme troublée,
Toujours le plus fort sera.
Ah ! ça ira, ça ira, ça ira !

Ah ! ça ira, ça ira, ça ira !
Petits comme grands sont soldats
dans l'âme,
Ah ! ça ira, ça ira, ça ira !
Pendant la guerre aucun ne trahira.
Avec cœur tout bon Français
combattra ;
S'il voit du louche, hardiment
parlera.
Ah ! ça ira, ça ira, ça ira !
Lafayette dit : "Vienne qui voudra !
Le patriotisme leur répondra !"
Sans craindre ni feu ni flamme,
Le Français toujours vaincra !
Ah ! ça ira, ça ira, ça ira !

  1. Seule la ligne de chant à été transcrite