Ouvrir le menu principal

À une dame qui partait pour la Colombie

Œuvres complètes - Tome IIIVaniervolume III (p. 143).


LII

À UNE DAME
QUI PARTAIT POUR LA COLOMBIE


Notre-Dame de Santa Fé de Bogota
Qui vous apprêtez à faire le tour de ce monde,
Or, mon émotion serait par trop profonde
Dans le chagrin réel dont mon cœur éclata

À la nouvelle de ce départ déplorable
Si je n’avais l’orgueil de vous avoir, à ta-
Ble d’hôte, vue ainsi que tel ou tel rasta
Et de vous devoir ce sonnet point admirable.

Hélas ! assez, mais que voici de tout mon cœur
Tel que je l’ai conçu dans un rêve vainqueur
Dont, hélas ! je reviens avec le bruit qui grise

D’un tambourin, bruyant sans doute mais gentil
D’être, grâce à votre talent de femme exquise-
Ment amusante, décoré d’un doigt subtil.