À genoux/Souvenances

Alphonse Lemerre (p. 185).

XII

SOUVENANCES


 
Mais la vieille fleur fanée,
Quand je la tiens dans mes doigts,
Me fait revivre l’année
Où je marchais par les bois,

Ivre d’une ivresse étrange,
Plein d’extase et de langueur,
En compagnie avec l’ange
Qui fait mon âme et mon cœur.

Et le parfum où surnage
Le rêve de ce jeune âge
Me fait revoir ses cheveux.

Les gants rompus dans les fièvres
Me font songer à ses lèvres
Et songer à ses aveux.