« Sur la nacelle… »

Alain-Fournier « Sur la nacelle… »

1903

Sur la nacelle
Une ombrelle
De satin.

La tache est rouge
L’eau ne bouge
Ce matin.

Sous l’ombre chaude
Un reflet rôde
D’émeraude.

Et de prés frais
Et de forêts
On sent à peine
L’haleine.

Pour un midi brûlant d’été,
Un ruisseau clair, une tourelle,
Ne va pas rêver, Isabelle,
De soleil et de liberté.