Les Fleurs du mal (1861)/Le Chat (« Dans ma cervelle se promène ») — Autres langues