Différences entre les versions de « Page:Sévigné - Lettres, éd. Monmerqué, 1862, tome 7.djvu/207 »

aucun résumé de modification
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
Ligne 5 : Ligne 5 :
 
qu’il avoit destiné l’appartement de Madame sa femme, et sa place de dame du palais à une autre.
 
qu’il avoit destiné l’appartement de Madame sa femme, et sa place de dame du palais à une autre.
   
Si vous revenez bientôt, nous recommencerons nos poursuites, et je serai toujours, moi, mon esprit, mon zèle, ma chicane et ma pratique, à votre service et à celui de Mme de Coligny, que j’honore parfaitement.
+
Si vous revenez bientôtI nous recommencerons nos poursuites, et je serai toujours, moi, mon esprit, mon zèle, ma chicane et ma pratique, à votre service et à celui de Mme de Coligny, que j’honore parfaitement.
   
 
902. DU COMTE DE BUSSY RABUTIN A MADAME DE SÉVIGNÉ ET A CORBINELLI.
 
902. DU COMTE DE BUSSY RABUTIN A MADAME DE SÉVIGNÉ ET A CORBINELLI.
   
Quatre jours après que j’eus reçu cette lettre, j’y fis cette réponse de Chaseu, où je ne faisois que d' arriver<ref>LETTRE 902. J. « Où j’étois arrivé deux jours auparavant. » (''Manuscrit de la Bibliothèque impériale.'')</ref>
+
Quatre jours après que j’eus reçu cette lettre, j’y fis cette réponse de Chaseu, où je ne faisois que d' arriver<ref>.LETTRE 902. I. « Où j’étois arrivé deux jours auparavant. » (''Manuscrit de la Bibliothèque impériale.'')</ref>
   
   
9 489

modifications