Ouvrir le menu principal

Modifications

État de la page (Qualité des pages)État de la page (Qualité des pages)-
Page non corrigée
+
Page corrigée
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
308
PI ET RO DELLA FRANCESCA.
Gubbio exécutait des fresques importantes dans le
palais public de sa ville natale, et par les vestiges
qui subsistent dans le premier vestibule de cet édi-édifice, on juge qu’il n’était point inférieur aux meilleurs élèves du Giotto. Fabriano possède plusieurs
fice, on juge qu’il n’était point inférieur aux meil-
leurs élèves du Giotto. Fabriano possède plusieurs
tableaux dont les sujets sont tirés de la vie de
saint Antoine, abbé, et au-dessous desquels on
trouve cette inscription : ''Allegrettus Nuttii'' (Alle-Allegretto Nucci) ''de Fabriano hoc opus fecit'' 136…
gretto Nucci) de Fabriano hoc opus fecit 1 36
Tels sont les maîtres du quatorzième siècle que
l’école romaine réclame, et auxquels nous avons
cru inutile de mêler Pietro Cavallini, l’ami et l’as-l’associé de Giotto, dont Vasari, dans le volume précédent, nous a décrit les admirables mosaïques. Nous
socié de Giotto, dont Yasari, dans le volume précé-
dent , nous a décrit les admirables mosaïques. Nous
voici arrivés au quinzième siècle. Nous épargnerons
à nos lecteurs la nomenclature fastidieuse d’artistes
obscurs, tels qu’Andrea et Bartolommeo qui peigni-peignirent à Orvietto de 1405 à 1457. Les papes, en transportant leur siége d’Avignon à Rome, offrirent aux
arts un vaste théâtre dans le Vatican et dans les ba-basiliques. Nous n’aurons pas besoin d’en sortir pour
rent à Orvietto de i4o5 à 1 4 ^ 7 - Les papes, en trans-
portant leur siège d’Avignon à Rome, offrirent aux
arts un vaste théâtre dans le Vatican et dans les ba-
siliques. Nous n’aurons pas besoin d’en sortir pour
joindre Raphaël. Successivement nous y verrons
apparaître le maître de Jacopo Bellini, Gentile de
Fabriano, dont le talent , au dire de Michel-Ange,
était analogue à son nom ; Fra Carnevale qui, par
l’éclat de son coloris, la grâce et la noblesse de ses
figures , fait pardonner l’incorrection de son dessin ;
Benedetto Bonfigli qui impatronisa les grotesques
dans le Vatican, et le Pérngin qui donne la main à
Raphaël. Mais n’oublions pas notre Pietro déliadella Fran-Francesca. Il doit ouvrir cette dernière série d’hommes
cesca. Il doit ouvrir cette dernière série d’hommes
20 980

modifications