« Page:Le Tour du monde - 03.djvu/169 » : différence entre les versions

(→‎Page non corrigée : Page créée avec « carrioles ; un groupe d’une trentaine de paysans à cheval se pressait autour du véhicule princier pour lui faire escorte. Quelquefois, quand la route se resserrait, le... »)
 
 
État de la page (Qualité des pages)État de la page (Qualité des pages)
-
Page non corrigée
+
Page corrigée
En-tête (noinclude) :En-tête (noinclude) :
Ligne 1 : Ligne 1 :
[[Catégorie:Images à reprendre]]
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
Ligne 14 : Ligne 14 :
rouge et ses blonds cheveux, entremêlés de rubans de
rouge et ses blonds cheveux, entremêlés de rubans de
même couleur, rehaussaient son teint délicat.
même couleur, rehaussaient son teint délicat.
<noinclude>

[[Fichier:Le Tour du monde-03-p169.jpg|thumb|center|500px|{{c|Bal à bord devant l’Ullensvang. — Dessin de M. de Saint-Blaise.}}]]
</noinclude>
Le lendemain matin, une vallée très-large mais assez mal cultivée s’ouvrait devant nous, arrosée par la
Le lendemain matin, une vallée très-large mais assez mal cultivée s’ouvrait devant nous, arrosée par la
rivière de Lygndalself ; à Figde, où ce cours d’eau
rivière de Lygndalself ; à Figde, où ce cours d’eau
56 759

modifications