Différences entre les versions de « Page:Hugo - Œuvres complètes, Impr. nat., Roman, tome II.djvu/388 »

aucun résumé de modification
m
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
Ligne 3 : Ligne 3 :
 
En disant cela, il jetait un coup d’œil sur le hanap d’argent qui étincelait sur la table. Il toussa, et poursuivit :
 
En disant cela, il jetait un coup d’œil sur le hanap d’argent qui étincelait sur la table. Il toussa, et poursuivit :
   
— Maître Olivier, les princes qui règnent aux grandes seigneuries, comme rois et empereurs, ne doivent pas laisser engendrer la somptuosité en leurs maisons ; car de là ce feu court par la province. — Donc, maître Olivier, tiens-toi ceci pour dit. Notre dépense augmente tous les ans. La chose nous déplaît. Comment, pasque-Dieu ! jusqu’en 79 elle n’a point passé trente-six mille livres. En 80, elle a atteint mille six cent dix-neuf livres. — J’ai le chiffre en tête. — En 81, soixante-six mille six cent quatrevingts livres ; et cette année, par la foi de mon corps ! elle atteindra quatrevingt mille livres ! Doublée en quatre ans ! Monstrueux !
+
— Maître Olivier, les princes qui règnent aux grandes seigneuries, comme rois et empereurs, ne doivent pas laisser engendrer la somptuosité en leurs maisons ; car de là ce feu court par la province. — Donc, maître Olivier, tiens-toi ceci pour dit. Notre dépense augmente tous les ans. La chose nous déplaît. Comment, pasque-Dieu ! jusqu’en 79 elle n’a point passé trente-six mille livres. En 80, elle a atteint quarante-trois mille six cent dix-neuf livres. — J’ai le chiffre en tête. — En 81, soixante-six mille six cent quatrevingts livres ; et cette année, par la foi de mon corps ! elle atteindra quatrevingt mille livres ! Doublée en quatre ans ! Monstrueux !
   
 
Il s’arrêta essoufflé, puis il reprit avec emportement : — Je ne vois autour de moi que gens qui s’engraissent de ma maigreur ! Vous me sucez des écus par tous les pores !
 
Il s’arrêta essoufflé, puis il reprit avec emportement : — Je ne vois autour de moi que gens qui s’engraissent de ma maigreur ! Vous me sucez des écus par tous les pores !
257

modifications