Ouvrir le menu principal

Modifications

État de la page (Qualité des pages)État de la page (Qualité des pages)-
Page corrigée
+
Page validée
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
Tantôt il lui faisoit admirer la structure du corps humain, les ressorts qui le composent, & les liqueurs qui y coulent ; les canaux, les pompes, les réservoirs qui se forment par le simple entrelassement des nerfs, des artèresartéres & des veines, pour séparerseparer, pour épurer, pour conduire & reconduire les liquides dans toutes les extrémitésextrêmités du corps ; puis les leviers, les cordes & les poulies formées par les os, les muscles &
les cartilages, pour faire tous les mouvemens des solides.
 
C’est ainsi, ''disoit le Mage'', que notre corps n’est qu’un tissu merveilleux de tuyaux sans nombre, qui se communiquent, se divisent & se subdivisent sans fin ; tandis