Différences entre les versions de « Page:Widor - Initiation musicale.djvu/129 »

m
aucun résumé de modification
 
m
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
Ligne 5 : Ligne 5 :
C’est Ambroise Thomas qui, sur le conseil de Théodore Dubois, avait, en 1872, confié la classe d’orgue du Conservatoire à César Franck.</ref>.
C’est Ambroise Thomas qui, sur le conseil de Théodore Dubois, avait, en 1872, confié la classe d’orgue du Conservatoire à César Franck.</ref>.
{{interligne}}
{{interligne}}
{{c|{{sc|De l’Antiquité au XX{{e}} siècle.}}|fs=125%}}
{{c|{{sc|De l’Antiquité au XX}}{{e}} {{sc|siècle.}}|fs=125%}}
{{interligne|0.5em}}
{{interligne|0.5em}}
Comme nous ne pouvons parler que des œuvres consacrées par le temps, il faut terminer ici l’examen des grandes étapes de notre art, de son ''curriculum vitæ''.
Comme nous ne pouvons parler que des œuvres consacrées par le temps, il faut terminer ici l’examen des grandes étapes de notre art, de son ''curriculum vitæ''.
Ligne 21 : Ligne 21 :
Enfin, depuis 1600, la Symphonie, la Cantate, le Drame lyrique…
Enfin, depuis 1600, la Symphonie, la Cantate, le Drame lyrique…


Et l’évolution continue lente, combien lente, pendant plus de vingt siècles !
Et l’évolution continue lente, combien lente, pendant plus de vingt siècles ! Au {{rom|xviii}}{{e}}, le mouvement s’accélère. Pendant les {{rom|xviii}}{{e}} et {{rom|xix}}{{e}}, la
Au {{rom|xviii}}{{e}}, le mouvement s’accélère.
Pendant les {{rom|xviii}}{{e}} et {{rom|xix}}{{e}}, la
93 815

modifications