Différences entre les versions de « Page:Joanne, Géographie de l’Isère, 1876.djvu/46 »

 
(→‎Validée : ok)
 
État de la page (Qualité des pages)État de la page (Qualité des pages)
-
Page corrigée
+
Page validée
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
Ligne 7 : Ligne 7 :


On exploite des ''mines de plomb'' aux environs de Vienne. Celles
On exploite des ''mines de plomb'' aux environs de Vienne. Celles
du Mont-Pipet sont abandonnées. On trouve aussi du plomb aux environs d’Oulles, à Theys, etc. — Le ''cobalt'' ne se rencontre à l’état natif que dans les filons d’argent des Chalanches. Il en est de même du ''nickel'' et de l’''antimoine''. — On a reconnu l’existence de plusieurs gîtes de ''zinc'' sulfuré dans le département de l’Isère ; les principaux sont celui de Laffrey et celui de Séchilienne.
du Mont-Pipet sont abandonnées. On trouve aussi du plomb aux environs d’Oulles, à Theys, etc. — Le ''cobalt'' ne se rencontre à l’état natif que dans les filons d’argent des Chalanches. Il en est de même du ''nickel'' et de l’''antimoine''. — On a reconnu l’existence de plusieurs gîtes de ''zinc'' sulfuré dans le département de l’Isère ; les principaux sont celui de Laffrey et celui de Séchilienne.


On rencontre du ''cristal de roche'' à Mizoën et à Mont-de-Lans, et, sur le territoire de Vaujany, l’''émeraude'' blanche et verdâtre.
On rencontre du ''cristal de roche'' à Mizoën et à Mont-de-Lans, et, sur le territoire de Vaujany, l’''émeraude'' blanche et verdâtre.
2 108

modifications