Ouvrir le menu principal

Modifications

aucun résumé de modification
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
y avait « des nlotifsmotifs secrets ». Mais alors, cette généreuse intervention
de l’Europe en faveur des Grecs, cette noble protection
accordée par les grandes puissances au peuple opprimé, qu’en
 
Il n’en reste rien. Nous sommes là, en présence d’un impudent
nlensongemensonge historique. Le mensonge est odieux chez
l’individu ; il l’est cent fois plus quand il devient collectif, scientifique,
car le mal qu’il cause· est centuplé. Heureusement, on a
recours contre lui, au nom de la science même. Cette histoire
est proche de nous : il est in1possibleimpossible que la vérité n’y triomphe
pas d’ici à peu. Les documents sont si nombreux, si probants
que Jele premier historien qui, sans passion, sans préjugés, voudra
analyser le rôle de l’Europe en face de la Grèce, découvrira
aussitôt combien ce rôle fut odieux. Il le dira ; l’indignation éclatera,
75 200

modifications