Différences entre versions de « Page:Revue du Pays de Caux n1 janvier 1903.djvu/17 »

aucun résumé de modification
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
Ligne 33 : Ligne 33 :
 
{{Souligner|{{g|''Quelques chiffres''.|4}}}}
 
{{Souligner|{{g|''Quelques chiffres''.|4}}}}
   
Les uns sont réjouissants : les autres ne le sont point. Les pre-
+
Les uns sont réjouissants : les autres ne le sont point. Les premiers
miers ont trait au commerce général de nos colonies en 1901. Le
+
ont trait au commerce général de nos colonies en 1901. Le
total a atteint 839.1a9.459 fr. et cela représente une augmentation
+
total a atteint 839.129.459 fr. et cela représente une augmentation
de 58.719.747 fr. sur le chiffre correspondant dc l’année précé—
+
de 58.719.747 fr. sur le chiffre correspondant de l’année précédente.
dente. Les importations se montent à 474.610.977 fr., soit
+
Les importations se montent à 474.610.977 fr., soit
38.586.637 fr. de plus qu'en 1900 etles exportations à 364.548.482 fr.,
+
38.586.637 fr. de plus qu’en 1900 et les exportations à 364.548.482 fr.,
 
soit 20.132.910 fr. de plus qu’en 1900. Voilà des totaux qui valent
 
 
tous les arguments de raison ou de sentiment qu’on peut présenter
soit ao.13a.9xo fr. de plus qu’en 1900. Voilà des totaux qui valent
 
tous les arguments de raison ou de sentiment qu'on peut présenter
 
94 826

modifications