Différences entre versions de « Page:Nerciat - Contes saugrenus, 1799.djvu/33 »

aucun résumé de modification
 
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
Ligne 1 : Ligne 1 :
   
{{tiret2|passe|port}} ordinaire. Elle était un matin chés M<sup>de.</sup> de la Grapinière<ref>M<sup>lle.</sup> de Valrose fille de qualité des plus indigentes, avait bien voulu, en épousant M<sup>eur.</sup> de la Grapinière fermier général, venger le peuple des vols de ce Vampire ; elle le ruinait.</ref> à attendre que celle ci sortit du bain pour prendre sa leçon… A l’improviste survint M<sup>eur.</sup> de {{sc|Charbade}} jeune comte de Lyon, il y eut entre ce demi Prélat et M<sup>lle.</sup>Desaccords la conversation suivante :
+
{{tiret2|passe|port}} ordinaire. Elle était un matin chés M<sup>de.</sup> de la Grapinière<ref>M<sup>lle.</sup> de Valrose fille de qualité des plus indigentes, avait bien voulu, en épousant M<sup>eur.</sup> de la Grapinière fermier général, venger le peuple des vols de ce Vampire ; elle le ruinait.</ref> à attendre que celle ci sortit du bain pour prendre sa leçon… A l’improviste survint M<sup>eur.</sup> de {{sc|Charbade}} jeune comte de Lyon, il y eut entre ce demi Prélat et M<sup>lle.</sup> Desaccords la conversation suivante :
   
 
M<sup>lle.</sup> {{sc|Desaccords}}. — Par quel hazard, M<sup>r.</sup> l’Abbé…
 
M<sup>lle.</sup> {{sc|Desaccords}}. — Par quel hazard, M<sup>r.</sup> l’Abbé…
82 150

modifications