Différences entre versions de « Page:Sulte - Histoires des Canadiens-français, 1608-1880, tome VI, 1882.djvu/38 »

 
État de la page (Qualité des pages)État de la page (Qualité des pages)
-
Page corrigée
+
Page validée
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
Ligne 11 : Ligne 11 :
 
familles fixées à demeure et groupées en paroisses comme dans le Bas-Canada. Il fit construire
 
familles fixées à demeure et groupées en paroisses comme dans le Bas-Canada. Il fit construire
 
des magasins et des casernes sur l’île Dauphine (île au Massacre), étudia le sol du bas
 
des magasins et des casernes sur l’île Dauphine (île au Massacre), étudia le sol du bas
Mississipi, se rendit compte des ressources de’la contrée, se préoccupa aussi un peu des
+
Mississipi, se rendit compte des ressources de la contrée, se préoccupa aussi un peu des
 
mines dont tout le monde parlait sans en rien connaître, puis il remit à la voile (1702) épuisé,
 
mines dont tout le monde parlait sans en rien connaître, puis il remit à la voile (1702) épuisé,
 
de fatigue et miné par une attaque de fièvre jaune. La guerre venait de recommencer. Il
 
de fatigue et miné par une attaque de fièvre jaune. La guerre venait de recommencer. Il
Ligne 20 : Ligne 20 :
 
au cabinet de Versailles d’aller surprendre la Barbade et d’autres îles occidentales et d’enlever
 
au cabinet de Versailles d’aller surprendre la Barbade et d’autres îles occidentales et d’enlever
 
les convois des Anglais dans les mers de l’Amérique. Le gouvernement, liant ce projet à
 
les convois des Anglais dans les mers de l’Amérique. Le gouvernement, liant ce projet à
une entreprise qui avaient été proposée par le chef d’escadre Ducasse contre la Jamaïque,
+
une entreprise qui {{corr|avaient|avait}} été proposée par le chef d’escadre Ducasse contre la Jamaïque,
 
accorda ce que demandait d’Iberville. Celui-ci parut dans les Antilles en 1706, mais les
 
accorda ce que demandait d’Iberville. Celui-ci parut dans les Antilles en 1706, mais les
Anglais ayant appris son dessein, setaient mis sur leurs gardes et il ne put rien entreprendre
+
Anglais ayant appris son dessein, s’étaient mis sur leurs gardes et il ne put rien entreprendre
 
contre la Barbade. Il se {{corr|rejetta|rejeta}} sur l’île de Nevis qu’il enleva ; il y prit trente navires, les uns
 
contre la Barbade. Il se {{corr|rejetta|rejeta}} sur l’île de Nevis qu’il enleva ; il y prit trente navires, les uns
 
armés en guerre, les autres chargés de marchandises et fit prisonnier le gouverneur et tous
 
armés en guerre, les autres chargés de marchandises et fit prisonnier le gouverneur et tous
Ligne 29 : Ligne 29 :
 
trophées et le butin. Il remit presque aussitôt à la voile pour aller attaquer les flottes
 
trophées et le butin. Il remit presque aussitôt à la voile pour aller attaquer les flottes
 
marchandes de la Virginie et de Terreneuve et les côtes des colonies anglaises, depuis la
 
marchandes de la Virginie et de Terreneuve et les côtes des colonies anglaises, depuis la
Caroline jusqu’au Massachusetts, » mais obligé de relâcher à la Havane, il y succomba, le 9
+
Caroline jusqu’au Massachusetts », mais obligé de relâcher à la Havane, il y succomba, le 9
 
juillet 1706, à une attaque de fièvre jaune. Sa veuve, passée en France après sa mort, épousa
 
juillet 1706, à une attaque de fièvre jaune. Sa veuve, passée en France après sa mort, épousa
 
le comte de Béthune, lieutenant-général des armées du roi.
 
le comte de Béthune, lieutenant-général des armées du roi.
11 104

modifications